Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 20 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Menaces de Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg au PDG de Numericable : combien de patrons concernés par ricochet ?

Patrick Drahi, PDG de Numericable et bientôt de SFR, fait l'objet de menaces répétées de la part du gouvernement. Tantôt c'est Arnaud Montebourg qui brandit le contrôle fiscal, tantôt c'est Fleur Pellerin qui crie au retrait de licence.

Minis-Jojo la terreur

Publié le
Menaces de Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg au PDG de Numericable : combien de patrons concernés par ricochet ?

Le patron de Numericable fait l'objet de menaces de la part du gouvernement. Crédit REUTERS/Philippe Wojazer

Atlantico : Après qu'Arnaud Montebourg a menacé Numericable d'un contrôle fiscal, Fleur Pellerin estimait le 16 mars, lors d'une interview donnée au JDD, que Patrick Drahi doit "rapatrier sa résidence fiscale en France, et gérer ses affaires depuis Paris." Elle le menaçait également de lui retirer sa licence s'il supprimait des emplois. Pour autant, le gouvernement est-il légitime ? Que lui est-il vraiment possible de faire dans une situation semblable ?

Gilles Saint-Paul : Ce type de comportement est plus digne d’une république bananière que d’un état de droit. Un gouvernement soi-disant démocratique et républicain ne peut pas appliquer un traitement différent à différents citoyens selon son humeur du moment.

Au contraire, il est censé, entre autres, garantir l’égalité devant la loi. M. Drahi jouit des mêmes droits que les autres, en particulier (puisque le servage a été aboli par Louis XVI en 1779) celui d’établir sa résidence où bon lui semble. Le gouvernement n’a donc aucune légitimité. D’autant que ces menaces font suite au refus des propriétaires de Vivendi d’obtempérer à ses injonctions et sonnent comme une punition. Cependant, sa capacité de représailles est néanmoins considérable, à travers l’attribution de marchés publics, l’inspection du travail, l’URSSAF, etc. On peut déplorer la relative indifférence dans laquelle se déroulent ces abus de pouvoir, et qui est due à l’indigence de la culture libérale parmi les élites et les commentateurs. Il semblerait que toute forme d’arbitraire soit acceptable dès lors qu’elle invoque "l’emploi" ou le ressentiment contre les riches. 

En partant de ce principe ; qui sont les gens concernés par ce genre d'annonce ? Quels sont les patrons et hommes d'affaires Français à devoir s'inquiéter des menaces de madame Pellerin ?

Tout le monde et personne, et c’est bien cela qui est grave. Le gouvernement considère qu’il n’y a pas de frontière entre la sphère économique et son domaine d’intervention, et se permet toutes sortes d’ingérences dans la gestion d’entreprises privées. Mais par ailleurs il n’a nullement la capacité d’administrer l’ensemble de l’économie et j’ose espérer que nos ministres ont bien compris que même s’ils y parvenaient, ce serait une catastrophe. Le résultat c’est que l’État est un facteur de nuisance mineur mais imprévisible. Pour un patron, c’est une incertitude supplémentaire avec laquelle il faut vivre.

Quelles seront les conséquences de ces annonces ? Comment devraient réagir les investisseurs étrangers ? Que risquons-nous, finalement ?

Les investisseurs étrangers sont déjà "au parfum" et savent s’adapter au système. Il est probable qu’ils révisent à la baisse leur opinion sur la transparence et la protection des droits de propriété dans ce pays, suite à ces nouvelles ingérences. Mais je crois qu’ils sont avant tout sensibles à l’incertitude sur la fiscalité et l’évolution des déficits. En tous cas on observe une forte baisse des investissements directs étrangers en 2013.

Enfin… Qu'est-ce que ce "capitalisme à la Française" nous coûte ? Annuellement ?

Il serait utile de dresser l’inventaire des coûts imposés à l’économie française par le capitalisme de connivence. On peut citer les entraves à la concurrence consenties aux lobbies (telles que les lois Galland et Raffarin), les distorsions de concurrence dues à la présence d’acteurs privilégiés par la puissance publique (caisse des dépôts, audiovisuel public, Air France, SNCF…), les problèmes de gouvernance des grandes entreprises (mainmise d’une oligarchie proche de l’Etat au détriment des actionnaires, conflits d’intérêts entre Etat-actionnaire et Etat-régulateur, aggravés par la promiscuité entre dirigeants d’entreprises et hauts fonctionnaires issus des mêmes réseaux) et enfin les errements de la politique industrielle (du "plan calcul" à "Quaero") dont les politiques semblent s’obstiner à ne pas tirer les leçons. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par toupoilu - 18/03/2014 - 06:25 - Signaler un abus Tres bon article.

    .

  • Par Lennart - 18/03/2014 - 07:47 - Signaler un abus Et Hollande parle d'attractivité de la France pour ...

    ... les investisseurs étrangers quand l'interventionnisme abusif de certains ministres font tout pour faire capoter des projets à l'ambition Européenne pour privilégier un projet concurrent prétendu plus "patriotique" mais qui finira probablement à terme par être subventionné indirectement par les contribuables français. Au fait question à ces "ministres" après le subventionnement du "cloud souverain" ou ça en est ?

  • Par Salaudepatron - 18/03/2014 - 08:02 - Signaler un abus La fleur est venimeuse !!!

    Comme toute plante carnivore, la Fleur présente un aspect extérieur bien lisse et propre sur elle... Énarque, brillante carrière dans divers ministères, ouverture de façade au monde de l'entreprise, mais qu'une petite contrariété se fasse jour et le naturel de la Fleur revient au galop... La Fleur est comme tous les gauchos de ce gouvernement, une fonctionnaire qui haïs viscéralement l'entreprise et qui n'a toujours pas compris qu'elle doit tout aux entreprises, sans lesquelles elle ne percevrait même pas la moindre petite rémunération de son État fétiche ! La seule solution contre cette vermine rampante... L'éradication totale, il faut les occire jusqu'à la troisième génération !

  • Par charlesingalls64 - 18/03/2014 - 08:41 - Signaler un abus J'attends un patron....

    Qui aura les couilles de répondre : "Et si au lieu de dépenser l'argent des français à faire des annonces creuses vous alliez simplement vous faire foutre !

  • Par un_lecteur - 18/03/2014 - 08:42 - Signaler un abus État totalitaire

    Dans un état de droit , il y a une séparation des pouvoirs pour éviter justement que l'exécutif soit tout puissant. C'est aussi pour cette raison qu'on a mis en place l'inamovibilite des fonctionnaires, pour qu'ils puissent résister aux pressions de l'exécutif. On voit bien que les barrières sont franchies et que nous ne sommes plus dans un état de droit. Nous sommes dans un état totalitaire, c'est à dire un état ou l'exécutif concentre la totalité des pouvoirs.

  • Par aviseur - 18/03/2014 - 09:09 - Signaler un abus la menace.....

    Le seul redressement improductif dont serait capable Montebourg n'est que fiscal..... Il eut été mieux comme inspecteur du fisc! Mauvais casting. http://aviseurinternational.wordpress.com/2014/03/18/la-une-de-keg-du-18032014-je-vous-promets-un-redressement-encore-une-promesse-qui-ne-sera-que-fiscale-cest-sur-il-nest-pas-cable-larnaud/

  • Par manu0101 - 18/03/2014 - 09:59 - Signaler un abus pour moi il a raison

    Le president de numericable et ca societe ai aux luxembourg donc pas d'impots ou tres peu donc pour ma part sfr doit rester francais Et pour info je deteste bouyg car pour moi ces un escro mais mieux faut un escro francais qui vas payer des impots en france que un escro du luxembourg qui lui ne vas rien payer carla on parle d'argent et le votre car les cleint sfr vont passer numericable et la l'argent coulera a flot aux luxembourg et non en france dont penser un peu aux patriotisme economique pour notre pays et par comme des gens qui ne pense ca eu vive la france

  • Par la saucisse intello - 18/03/2014 - 10:35 - Signaler un abus Heureusement.............

    Personne ne les écoute. Ils sont là, ils parlent..........et c'est tout.

  • Par belfegor18 - 18/03/2014 - 10:38 - Signaler un abus Au point où ils en sont...

    Leur fiabilité ayant un sérieux coup de mou, nos politiques faute de solutions ne donnent que sanctions. L'appauvrissement de notre France n'est plus à démontrer, nous sommes gérés par des gens qui se contredisent tout le temps, font le contraire de ce qui paraît évident à faire, se font mal voir par les autres pays ou ridiculiser. Nous les payons à penser, trouver, ce qui pourra pourrir notre quotidien et nous empêcher d'avancer. Ils cherchent quoi, au juste, tous ces êtres dont les parents ont payé des études pour qu'ils nous enquiquinent aujourd'hui ? Voilà à quoi ils sont bons ! menaces de contrôles fiscaux, menaces, toujours menaces... sur les plus vulnérables, ceux qui osent les contredire, ou ne pas "filer" ainsi que bon leur semble. L'ombre de Poutine plane...

  • Par cronos - 18/03/2014 - 10:41 - Signaler un abus Menaces...

    du gouvernement pour défendre l'indéfendable "Bouygues"...? Les "ministres éboueurs" sont à l'oeuvre...elle est pas belle la gauche..?

  • Par gegemalaga - 18/03/2014 - 10:50 - Signaler un abus effet d'annonce !

    le Montebourg , et ses effets de manche ...il se coie au pretoire ; au fait ? ou en est t on ? avec le Texan des pneus ? le roi Indien de l'acier ? la gueguerre avecx Google ? and so ...and so ...!

  • Par vangog - 18/03/2014 - 10:52 - Signaler un abus Air France, "privilégié" par la puissance publique?

    Alors, air France en grève aujourd'hui pour obtenir toujours plus de privilèges de la part de cet état carpette devant les syndicats ultra-gauchistes? Pellerin et Montebourg ont la culture "Poutine": Si vos dirigeants ne se soumettent pas à l'état PS, on leur coupe le gaz!... Même culture socialiste que Poutine, mêmes écoles de formatage, même culture du mensonge et de la manipulation...mêmes résultats! Vous vous attendiez à quelque chose de différent?

  • Par jerem - 18/03/2014 - 11:04 - Signaler un abus le prbleme n'etait pas drahi mais SFR

    SFr du groupe Vivendi (canal plus et universal) devrait davantage etre pointé du doigt. Sacrilège pour un groupe qui bénéficie de mannes entieres d'avantages attribués par la puissance publique (et qui en reclame encore comme la tva réduite pour les cd et dvd). Sacrilege pour une structure issu de l'anciennes Cie Generale des Eaux (CGE) qui vend sa filiale a une emanation de l' "ennemi" de toujours la lyonnnaise Suez ... Si montebourg avait a l'ouvrir c'etait aupres de Bolloré futur meneur de jeu dans le petit monde SFR ..... Ce ne sont pas les marchés publics vitaux de la blue car pour l'auto-lib qui manquent pour faire pression comme il se doit .... Mais faire une sortie sur le retour d'un citoyen qui a choisi l'exil fiscal (pour toutes les raisons non fiscales que l'on entend) c'est d'un ridicule total ..... Les magasins de bricolage sont ils davantage fermes le dimanche pour des propriétaires dont certains sont en terres fiscales etrangeres ? Les hypermarchés nationaux font ils l'objet d'une demande de rapatriement de leurs propriétaires au regard de l'etendue de leurs activites dans l'alimentation , le bricolage, le jardinage ? non . Mais bonjour l'echo mondial

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 11:19 - Signaler un abus Bon article, certes,

    Certains de mauvaise foi le jugeraient partisan, mais si on explique ce que fait le gouvernement, (on le savait, il est impossible d'entreprendre dans un pays pareil), on ne nous explique pas pourquoi, et pourquoi il irait jusqu'à subventionner Bouygues ? Là, ce serait de l'info., parce que finalement, ce que l'on lit dans cet article, c'est du commentaire.

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 11:50 - Signaler un abus Au moins,

    la Coface favorise un peu la vitalité de l'exportation de nos entreprises, Mais la CDC et la BFI sont des outils de mise sous tutelle de l'économie française, Et si on nationalisait les banques ???

  • Par yavekapa - 18/03/2014 - 12:56 - Signaler un abus vas-y Patrick

    on est de tout cœur avec toi !

  • Par Le Pere Pleks - 18/03/2014 - 13:19 - Signaler un abus L'arme du contrôle fiscal

    Il est significatif qu'un ministre menace un chef d'entreprise d'un contrôle fiscal. Logiquement si Montebourg a connaissance - ou soupçonne - des faits délictueux, il devrait ordonner ce contrôle et non pas en faire la menace. La réglementation fiscale est tellement complexe et impose une multitude de contraintes qu'il est pratiquement certain qu'un contrôle approfondi mené dans le détail puisse faire apparaître certaines dispositions fiscales ou sociales non respectées. Tout individu ou toute entreprise est pratiquement à son insu un délinquant vis à vis de l'administration qui sait que tout innocent est un coupable qui s'ignore. C'est la version technocratique de la lettre de cachet.

  • Par monteils - 18/03/2014 - 13:38 - Signaler un abus copains et coquins

    Bouygues c'est TFI , LCI etc ..qui défendent le politiquement correct cher au gouvernement. Pinault , proprio du Point s'est associé à Bouygues pour l'opération.Comme par hazard, Le Point a sorti la semaine derniére, juste avant les municipales de violentes attaques contre l'UMP et Sarko

  • Par jmpbea - 18/03/2014 - 13:46 - Signaler un abus Donnez du pouvoir aux médiocres...

    Vous recevrez des invectives, des critiques personnelles, de la morgue, tout cela mâtiné d'un sentiment d'impunité pitoyable....les patrons ne disent rien, mais n'en agissent pas moins....pauvres gamins du pouvoir socialiste qui se croient les redresseurs de tort de la nation alors qu'ils en sont les roquets aboyant après la caravane...

  • Par RabatJoie - 18/03/2014 - 13:53 - Signaler un abus Nono et Fleur...

    n'en ratent décidément pas une. Avec eux, on s'attend à au pire, et à chaque fois ils vont au delà de nos espérances. A ce niveau, la bêtise devient un art. S'attaquer à ceux qui veulent investir chez nous c'est fort. Il n'y en a déjà pas beaucoup, alors en persécutant les quelques-uns assez fous pour s'y risquer, on est sûr de couler rapidement l'économie française. C'est peu-être leur but, après tout...

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 13:58 - Signaler un abus Peut-être Monteils,

    Finalement, rien à foutre des 1200 salariés de La redoute ... Comme il est tout aussi vraisemblable que Niel est présent, au moins en tant qu'observateur privilégié. ... et la suspicion existera tant que nos élus auront et useront de moyens leur permettant de réguler l'économie à des fins qui sont loin d'être idéologiques, le même procès en intention que Ecomouv' par exemple. Mais quand on fait le compte, entre les organes médiatiques d'Etat (France TV, France Inter, ...), et TF1, LCI ... Vivendi et C+ ... Le Point, Le Monde ... Le patron d'Europe1 avec TerraNova ... (pardon à ceux que je n'ai pas cités), Là, j'en suis sûr, sûr qu'on nous prend pour des cons ! . PS Juste pour le fun, et parce que c'est facile http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/marine-le-pen-envisage-une-nationalisation-temporaire-des-banques-7761529000

  • Par hgo04 - 18/03/2014 - 14:04 - Signaler un abus bon allez..

    bakshish?? combien??

  • Par Qwantix - 18/03/2014 - 14:39 - Signaler un abus Une conception de la propriété venue tout droit de Coree du Nord

    Décidément les français ont une conception de la propriété qui semble venir tout droit de Corée du Nord. Est-ce au nom du "socialisme national montebourgeois" que les actionnaires contrôlant une entreprise française devraient rapatrier leurs capitaux personnels en France? Drahi n'habite plus en France depuis belle lurette et la structure multinationale de son patrimoine lui permet d'etre présent sur le marché français tout en se protégeant du délire fiscal d’états prédateurs comme la France. Beaucoup de d'entrepreneurs et d'investisseurs ont compris que pour réussir sur le marché français il leur fallait détenir les passeports d'au moins deux pays (dont un hors UE), résider fiscalement dans un troisième et contrôler leurs participations au travers de sociétés holding faisant office de fusible au cas d'emballement de la pression fiscale ou politique, une occurrence très fréquente en France sous les gouvernements de droite comme de gauche. C'est une des beautés de la globalisation et du simple bon sens.

  • Par BonSensPaysan - 18/03/2014 - 14:46 - Signaler un abus Le spectacle permanent

    Que le gouvernement ait un avis sur une fusion/acquisition et qu'il essaie d'influencer les parties prenantes dans son sens, me semble dans la logique des choses. Un premier niveau d'analyse pourrait faire croire que Montebourg et Pellerin manque de savoir vivre et d'expérience, car pour être efficace, ce genre de "conseil" doit se faire discret. Une analyse plus poussée montre que ne pouvant influer sur le fond, ils s'agitent pour la forme, pour exister politiquement devant les médias. Un journaliste faisait remarquer que l'on avait beaucoup entendu Montebourg parler du cas Peugeot, mais qu'il n'avait participé à aucune séance de négociation. Sur le fond, Vivendi privilégie la solution Numéricable qui permettra une génération rapide de cash, alors que la fusion Bouygues serait soumis à de nombreux contrôles des autorités de la concurrence et des pressions politiques sur l'emploi...

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 15:29 - Signaler un abus @ BonSensPaysan,

    Il faudrait peut-être expliquer en quoi il est utile qu'un gouvernement puisse barrer la route à un investisseur. Son champ d'intervention est déjà large : Taux de TVA, allègement de charges sélectives .... et bien sur, accès aux marchés publics.

  • Par Salvatore Migondis - 18/03/2014 - 16:21 - Signaler un abus @manu0101

    Donc l'entreprise sert à "donner" des emplois et payer un maximum d'impôts.   Sauf exception (française, bien sûr)..!   Chomâge et copinage sont les deux mamelles du socialisme...

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 16:26 - Signaler un abus @BonSensPaysan

    Logique = Idéologie Utile = pragmatisme (et bien sur c'est l’allègement qui est sélectif)

  • Par Lennart - 18/03/2014 - 16:39 - Signaler un abus Et si Bruxelles entrait dans la danse

    et condamnait la France pour entrave à la concurrence par intimidation et représailles.

  • Par CAY - 18/03/2014 - 17:51 - Signaler un abus République bananière

    Nous sommes bien dans une république bananière. Nos ministres en font la démonstration tous les jours.

  • Par gdv - 18/03/2014 - 19:10 - Signaler un abus Pathétique mentalité d'assisté qui gesticule

    Stupidité, démagogie, nuisance économique...voilà le résultat de cette mentalité Française qui porte au pouvoir des gens dont le seul objectif est de prendre le pouvoir et qui n'ont rien à faire de l'efficacité économique du pays et de ses citoyens. Le prix à payer sera élevé...les retraités et bien d'autres commencent à s'en rendre compte. Virons tous ces politicards et confions le pouvoir à des gens qui connaissent l'entreprise et qui ont fait leur preuve dans ce domaine.

  • Par Jaca10 - 18/03/2014 - 20:44 - Signaler un abus SFR est trop gros pour NUMERICABLE

    SFR est trop gros pour NUMERICABLE, sauf à s'endetter de manière excessive. Un autre opérateur étranger pourrait ensuite ramasser le tout par une OPA facile sur NUMERICABLE ou simplement le rachat d'ALTICE (au Luxembourg) ? L'actionnariat de NUMERICABLE n'est déja pas vraiment français : ALTICE, câblo-opérateur luxembourgeois détient 30 % des parts, devant la société américaine Groupe CARLYLE (26 %), et la société britannique de capital-investissement CINVEN (18 %). On a vu avec ARCELOR qu'un achat d'une société au Luxembourg ne pouvait pas être bloqué – avec les conséquences sociales qu'on connait. Il serait dommage que le deuxième opérateur de télécoms français change lui aussi de nationalité …

  • Par 2bout - 18/03/2014 - 22:06 - Signaler un abus @jaca10

    La bêtise restera Franco-française, ainsi le souhaite notre ministre, parce qu'intégrer de nouveaux fonds dans notre économie est superfétatoire, une nouvelle ponction sur notre Caisse Des Dépôts est bien plus logique (idéologiquement adaptée à notre système de réflexion).

  • Par Jaca10 - 18/03/2014 - 22:34 - Signaler un abus @2bout

    "intégrer de nouveaux fonds dans notre économie" La naïveté cosmopolite n'est pas de mise. Je pense plutôt qu'il s'agit de mettre la main sur le fond de commerce de SFR et d'en tirer un maximum ...

  • Par l'enclume - 18/03/2014 - 22:38 - Signaler un abus Toujours aussi nul !

    Ne cherchez plus, pour le contrôle fiscal, c'est fait, Montebourdes croit qu'il a gagné, ça va être la bérézina, aucun investisseur étranger va prendre le risque de mettre son pognon dans nos entreprises. Mais quels abrutis, décidément, ils ne comprendront jamais rien.

  • Par kiki08 - 18/03/2014 - 23:55 - Signaler un abus menaces

    nos ministres de pacotille ,s'acharnent a creuser la tombe du pays. c'est bien ,c'est bien, pensons a les remettre en place en 2017.

  • Par kiki08 - 18/03/2014 - 23:59 - Signaler un abus 2017

    je pense que quelque chose vas péter avant .

  • Par Jaca10 - 19/03/2014 - 10:07 - Signaler un abus Ils se battent pour que SFR reste français

    Ils se battent pour que SFR reste français ! Pas comme M. DRAHI (le président-fondateur de la holding luxembourgeoise ALTICE) qui lui a renié sa nationalité française en 2013 ... http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Drahi L'actionnariat de NUMERICABLE n'est déja pas vraiment français : ALTICE, câblo-opérateur luxembourgeois détient 30 % des parts, devant la société Groupe CARLYLE, bastion du complexe militaro-industriel US avec 26 %, et la société britannique de capital-investissement CINVEN avec 18 %. L'actionnaire majoritaire d'ALTICE est NEXT Limited Partnership, une société écran à Guernesey (paradis fiscal anglais).

  • Par 2bout - 19/03/2014 - 10:14 - Signaler un abus @jaca10

    Prochaine étape, l'expropriation !

  • Par 2bout - 19/03/2014 - 10:18 - Signaler un abus Je m'interrogeais jaca10,

    Quel est le plus grand vecteur du vote FN ? L'émigré Assedic ou le fonctionnaire absentéiste ou déjà en retraite qui donne des leçons d'économie sur internet ?

  • Par 2bout - 19/03/2014 - 10:34 - Signaler un abus Quand ces cours ont un parfum de nationalisme,

    Je n'ai plus de doutes.

  • Par yavekapa - 20/03/2014 - 11:16 - Signaler un abus pas de peau d'être né français

    c'est devenu une vrai tare on en a honte

  • Par Jaca10 - 20/03/2014 - 22:36 - Signaler un abus @yavekapa

    Pour certains apparemment : dans leur esprit patriotisme rime avec FN ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Saint-Paul

Gilles Saint-Paul est économiste et professeur à l'université Toulouse I.

Il est l'auteur du rapport du Conseil d'analyse économique (CAE) intitulé Immigration, qualifications et marché du travail sur l'impact économique de l'immigration en 2009.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€