Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi la validation du mariage homosexuel par le Conseil constitutionnel est loin de clore le sujet

Le mariage homosexuel a été validé par les Sages du Conseil constitutionnel vendredi. Empreint de contradictions intrinsèques et entaché d'un relatif sentiment d'illégitimité publique, survivra-t-il aux défis que pose de la question de la filiation ?

En suspens

Publié le
Pourquoi la validation du mariage homosexuel par le Conseil constitutionnel est loin de clore le sujet

Le mariage homosexuel a été validé par les Sages du Conseil constitutionnel vendredi. Crédit Reuters

Durant l’Antiquité, Socrate et le sophiste Protagoras se sont opposés au cours d’une controverse mémorable. À Protagoras qui déclarait que « l’Homme est la mesure de toutes choses », Socrate a répondu avec l’ironie cinglante qu’on lui connaît que c’est la folie qui devient la mesure de toutes choses quand tel est le cas. Pourquoi ? Parce que quand l’Homme mesure tout, plus rien ne mesure l’Homme.

A lire aussi sur Atlantico Mariage homosexuel : "non il n'est pas trop tard !"... Un collectif de hauts fonctionnaires interpelle le président de la République

Les Sages du Conseil constitutionnel ont rendu leur verdict.

Le mariage pour tous n’est pas anticonstitutionnel. Ce qui, dans le contexte actuel se comprend. Dans le monde laïc qui est le nôtre, la loi des hommes ayant remplacé la loi ontologique, il est normal qu’il en soit ainsi. Faisons du mariage un simple contrat comme un autre, le mariage pour tous n’a effectivement rien qui viole la loi. Quand quelqu’un souscrit un contrat d’assistance avec un vendeur de machines à laver, ce vendeur ne lui demande pas s’il est hétérosexuel ou pas. Il n’a pas à le faire. D’où la légitimité du mariage pour tous entendu comme contrat. Faisons du mariage un droit et rien qu’un droit. Ayant la même valeur qu’un contrat d’assistance avec un vendeur de machines à laver, il n’y a aucune raison de refuser le mariage aux homosexuels. Dans l’avenir toutefois, il est fort possible que le Conseil constitutionnel ait à repenser cela pour tous pour trois raisons.

I- Dans un premier temps, très vite va se poser la question de la PMA (Procréation médicalement assistée) ainsi que celle de la GPA (Gestation pour autrui). Il va falloir alors se demander si, pour que les parents homosexuels soient des parents comme les autres, il est légal d’enlever son père à un enfant en remplaçant le père absent par des paillettes ou par un tiers. Tout comme il va falloir se demander s’il est légal d’enlever sa mère à un enfant en remplaçant celle-ci par le ventre d’une mère porteuse. L'État considère aujourd’hui le fait d’être un orphelin comme un drame qu’il faut secourir. Sera-t-il constitutionnel de promulguer le contraire ?

II- Admettons que les Sages qui auront à statuer sur ce cas décident de ne pas autoriser la GPA pour ne pas condamner certains enfants à l’orphelinat par avance, comment vont-ils s’y prendre pour expliquer aux couples homosexuels qu’ils ont le droit de se marier mais pas d’avoir des enfants ? S’ils disent effectivement non, cela reviendra de fait de fait à supprimer le mariage pour tous en faisant de ce mariage un demi-mariage que les homosexuels n’accepteront certainement pas. D’où crise.

III- À l’inverse, si, pour satisfaire le désir des couples homosexuels les Sages entérinent la PMA et la GPA, il faudra qu’ils expliquent aux Français qu’une nouvelle ère est venue. Celle d’une humanité sans filiation. Les êtres humains auront une traçabilité de leurs origines comme la viande. Mais ils n’auront pas plus de valeur qu’elle. Ce qui amènera à se demander si le Droit n’est pas en train de tuer l’Homme. D’où une autre crise.

Autrement dit, quoi qu’il arrive, du fait de la question de l’enfant, le mariage pour tous est amené à disparaître. Sauf si, au nom du Droit souverain de l’Homme, on en décide autrement. Cela voudra dire alors  qu’au nom du Droit et de l’égalité on n’est plus dans le Droit mais dans la violence et dans la folie. Et là, c’est Socrate qui aura raison. On est fou quand on pense que l’Homme et le Droit sont la mesure de toutes choses.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par RcommeRobert - 17/05/2013 - 20:39 - Signaler un abus La droite reviendra un jour

    Mais le mariage pour tous restera... les homosexuels votent aussi.

  • Par Fiorino - 17/05/2013 - 20:39 - Signaler un abus GPA revendication hétéro

    Et ça recommence avec les mêmes arguments bidonnés. La GPA est une revendication à la base hétérs d'ailleurs c'est sous MME Tatcher quelle a été autorisée en Angleterre. Changez de disque, vous avez perdu. Un peu d'autocritique vous ferez du bien si vous voulez une revanche.

  • Par Parker - 17/05/2013 - 21:02 - Signaler un abus Bah voyons...

    Tiens, les pro mariage sont de sortie ^^ Nous n'avons pas perdu. La Pma et la GPA ne sont pas encore passés et il sera toujours possible de revenir sur l'adoption plus tard. Ne restera que la symbolique du mot mariage pour les homos. La GPA pour les couples hétéros n'implique pas d'enlever un père ou une mère biologique à l'enfant. les deux situations sont totalement incomparables. Les arguments soulevés dans cet article ne sont donc absolument pas bidons, c'est simplement vous qui êtes de mauvaise foi, ce qui est typique des pro mariage qui cherchent à justifier l'injustifiable.

  • Par menthol - 17/05/2013 - 21:05 - Signaler un abus @Fiorino

    Fiorino, le lyssenkiste ! Sur Causeur vous êtes plus calme . . plus réflèchie . .

  • Par Alex de M. - 17/05/2013 - 21:23 - Signaler un abus Ce n'est qu'une péripétie, le combat ne fait que commencer.

    Cette nouvelle victoire à la Pyrrhus continue à détruire le socialisme pour les décennies à venir. Pour le P.S. ce succès d'estime prépare les pires des raclées. Cette loi est, et sera chaque jour de plus en plus, le cauchemar des "forces de gauche". OUI l'ABROGATION est pour demain !

  • Par Fiorino - 17/05/2013 - 21:29 - Signaler un abus @ Parker

    "La GPA pour les couples hétéros n'implique pas d'enlever un père ou une mère biologique à l'enfant." Encore un argument bidon, en Angleterre on autorise aussi la GPA hétérologue avec don d'ovule si madame est sterile ou n'a pas congelés ses ovules donc elle ne sera pas la mère biologique. Pour le reste GPA PMA ce sont des pratiques qui depassent les frontieres le mariage non. L'adoption elle existe déjà pour les celibataires homos donc franchement rien de nouveau sur le soleil

  • Par walküre - 17/05/2013 - 21:46 - Signaler un abus Un début

    pour une parfaite égalité. A savoir que la prochaine étape sera nonobstant l'avis du Conseil Constitutionnel, l'enfant pour tous, le droit à l'enfant. Ce qui n'est que logique et juste si l'on accepte ce qui a précédé. Ceci dit, le mariage n'étant civilement parlant qu'un contrat, on se demande pourquoi on fait tout ce foin à son propos. Les églises, quant à elles, les mosquées, les temples et les synagogues ne sont pas de la fêtes. Au vrai, ils ne sont donc pas vraiment concernés et n'accepteront jamais de marier lesbiens et lesbiennes. Le changement c'est zéro. La terre continuera de tourner. On attend la suite. Le droit à l'enfant qui est déjà inscrit entre les lignes du présent texte de loi.

  • Par Frd - 17/05/2013 - 22:13 - Signaler un abus Mariage pour tous

    Avant les socialos j'étais une brute des cavernes, mais ça c'était avant. Merci de m'avoir éduqué car j'en étais bien incapable tout seul. Je me sens sécurisé par papi Etat maintenant.

  • Par ABCD - 17/05/2013 - 22:17 - Signaler un abus Socrate

    Bon article et intéressante citation de Socrate

  • Par Democrator - 17/05/2013 - 22:42 - Signaler un abus @fiorino

    En fait j'ai commencé à écrire une réponse qui vous aurait été adressé... Et puis j'ai renoncé ! Même pas la peine. Tant de bêtise accumulées... NB : n'oubliez pas de voter Hollande en 2017. ET tenez-nous au courant.

  • Par Fredus - 17/05/2013 - 22:51 - Signaler un abus Le tissage de Pénélope

    Fiorino, les opposants au mariage homosexuel ont perdu une bataille, mais ils n'ont pas encore perdu la guerre. N'oubliez pas de voter Hollande si vous voulez éviter qu'il soit balayé en mai 2017 à cause notamment du mariage homosexuel.

  • Par freddy - 17/05/2013 - 23:43 - Signaler un abus Bref

    selon Mr le philosophe, il ne faut pas s'opposer au mariage homosexuel mais c'est une erreur fatale.Comprenne qui pourra.

  • Par laurentso - 17/05/2013 - 23:58 - Signaler un abus Questions totalement sans objet

    puisque la PMA et encore moins la GPA ne sont d'actualité. Et d'ailleurs le Conseil Constitutionnel -si j'ai bien compris- y a répondu à l'avance en spécifiant que la paternité n'était pas un "droit". Un couple d'homos ne peut pas prétendre à avoir un enfant au nom d'un quelconque droit égalitaire.

  • Par Karamba - 18/05/2013 - 03:36 - Signaler un abus Encore faut-il savoir...

    ... qui prend les décisions. L'Europe ou la France qui a déjà montré qu'il ne lui restait plus beaucoup de souveraineté? Le mariage homo est un gadget standardisé qui se refourgue actuellement à toutes les démocraties occidentales qui s'ennuient d'elles mêmes. Bien conditionnés en bons consuméristes matérialistes, les homos capricieux vont vouloir toutes les options de leur joujou ou s'estimeront lésés. Ils voudront donc acheter des enfants comme le fait actuellement Elton John en Angleterre. Le mollasson de l'Elysée qui nous sert de chef d'état s'est toujours contrefoutu du mariage au point qu'il ne comprenne même pas qu'on puisse avoir une idée sacrée de cette institution. Après avoir imposé par la brutalité le "mariage what the fuck?" le fumiste n'a pas fini de semer la pagaille dans le pays. Ce quinquennat va vraiment être une longue galère navrante et épuisante.

  • Par superdupont20 - 18/05/2013 - 03:59 - Signaler un abus loi

    une loi faite pour satisfaire une minorité agissante ne peut être légitime et doit être combattue par tous les moyens sans limite aucune. les législateurs sous la contrainte de lobby et la recherche a n'importe quel prix de clientèle électorale deviennent eux même illégitime pour voter des lois de cet ordre.

  • Par fanfanpamatai - 18/05/2013 - 05:47 - Signaler un abus La force stupide de la loi!

    En paraphrasant F. Mitterrand on peut parler s'agissant du mariage pour tous de la "force stupide de la loi". Deux raisons à cela: la première de forme car on ne légifère pas en force sur un sujet de ce type, la seconde de fond et qui touche à la filiation. Nombre de citoyens de ce pays vont donc continuer à se battre contre ce texte. J'en fais partie!

  • Par CN13 - 18/05/2013 - 07:24 - Signaler un abus Ce sont les africains qui vont être contents

    Ils ont pris les devants en créant des usines à bébés africains. Les mères-porteuses africaines ont accepté de faire des bébés à gogo pour toucher de l'argent. Et çà a marché. Les homos auront l'embarras du choix. Et la France deviendra la France noire comme on dit l'Afrique noire. Je n'ai rien contre les africains. Je ne fais que constater la réalité. Déjà, à l'étranger, ils disent que l'Equipe de France est composée d'hommes venant d'Afrique et pas tellement de "blanc". çà fait réfléchir !

  • Par Yvan - 18/05/2013 - 08:58 - Signaler un abus La force injuste de la loi

    Cette formule ne dérangeait absolument pas les socialistes. Ils la prônait même tout en la refusant aujourd'hui à ceux qui s'opposent à ce mariage contractuel. Mais peut-être une grande partie d'entre-eux sont-ils des hétérophobes , le couple homme/femme représentant un grand danger pour leurs projets sociétaux et humains futurs, comme par exemple le développement de la théorie du genre ?

  • Par Estoc - 18/05/2013 - 09:00 - Signaler un abus Bientôt de la Marmite en France ?

    En Angleterre, si la GPA est gratuite et ne peut faire l'objet d'un contrat entre les partis concernées, les dédommagements versés aux mères-porteuses sont en constante augmentation (et notamment depuis 2009). Le nombre de mères-porteuses étant par ailleurs très insuffisant, les Anglais(es) constituent des client(e)s privilégié(e)s des pays qui ont autorisé la marchandisation du ventre de la femme et de l'enfant. Il est très révélateur bien sûr que cette réforme ait été mise en place par l'ultra-libérale Thatcher, et que les partisans de la loi en réfèrent à d'autres pays pour justifier ce qui se passe en France, qu'au fond ils n'aiment pas et dont ils répudient l'histoire.

  • Par sbgf43 - 18/05/2013 - 09:23 - Signaler un abus Rappel

    Même si cela est légal....ce n'est pas forcement moral

  • Par Ravidelacreche - 18/05/2013 - 10:02 - Signaler un abus Excellent analyse, tardive...

    On vient de mettre la charrue devant les boeufs, On verra bien comment les on pourra les sortir. :o))

  • Par Ravidelacreche - 18/05/2013 - 10:03 - Signaler un abus Excellent analyse, tardive...

    On vient de mettre la charrue devant les boeufs, On verra bien comment on pourra les sortir. :o))

  • Par Tontonne - 18/05/2013 - 10:14 - Signaler un abus Hollande, Lui, n'a pas menti; Quant a Bayrou et Le Pen!

    Ma haine ne va pas a ce Flamby: Il avait prévenu, Lui. Bayrou et la Bleue Marine, Eux, ont soutenu Flamby pour exister au prix de la destruction de la Droite dont ils se foutent. Qui se souvient que ces deux-la répétaient en Novembre dernier leur fierté d'avoir appelé a voter Flamby? Merci, traitres!

  • Par mine - 18/05/2013 - 10:18 - Signaler un abus Les feux........

    Les feux seront allumés pour témoigner que deux et deux font quatre. Les épées seront dégainées pour démontrer que les feuilles sont vertes en été..... . Chesterton

  • Par golvan - 18/05/2013 - 10:40 - Signaler un abus @ laurentso 23h58

    Vos interventions qui défendent systématiquement le Ps sont parfois pertinentes. Mais si j'ai bien compris vous êtes plutôt un enseignant frontiste (de gauche) et vous ne me ferez pas croire que vous êtes dupe un seul instant des mensonges proférés par ce gouvernement. Son clientélisme vis-à-vis de l'extrême minorité lbgt, sur-représentée dans les allées du pouvoir, l'amènera progressivement aux gpa et pma, au prétexte que ça existe ailleurs. C'est d'ailleurs le seul argument des pro: "ça existe ailleurs". Personnellement penser que mes cotisations pourraient payer la pma d'une lesbienne me rend nerveux, pas vous ?

  • Par airsat - 18/05/2013 - 10:44 - Signaler un abus mariage homo

    Tout le monde parle d'égalité pour justifier ce "mariage"stupide. Et si "flamby" nous parlait de l'égalité des régimes de retraites entre privé et publique. Je pense que cela est trop lui demander car ce n'est pas 25% d'opinions favorables qu'il receuillerait mais 5%. En fait ce "mariage" et le reste, ne sont que des nuages de fumée qui lui évitent de proposer les vraies solutions économiques. Je prédis de sombres jours à venir.

  • Par slavkov - 18/05/2013 - 10:45 - Signaler un abus bien vu

    ... en effet, aucune loi socialiste ne pourra modifier la biologie naturelle, alors on continue le combat ...

  • Par LeBasqueDu72 - 18/05/2013 - 10:53 - Signaler un abus Pour tous ceux qui n'ont pas encore compris !

    Certains "posts" suintent la haine ! La démocratie repose sur le respect de l'autre, de ses croyances à...sa sexualité. Par ailleurs le "peuple souverain" s'est exprimé par les urnes en élisant un Président qui avait clairement affiché sa volonté d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels. Cette loi n'enlève strictement rien à personne; elle va simplement permettre à des couples qui s'aiment d'accéder à l'adoption d'enfants qui pour beaucoup souffrent d'être orphelins ! Alors, un brin de tolérance ne ferait pas de mal à la plupart de ceux qui étalent sans vergogne leur "racisme homophobique". Il s'agit d'une avancée majeure sur la voie de l'égalité qui est l'un des principes fondamental de notre République. Je prends acte de cette promulgation avec fierté pour mon pays. Un père de famille (8 fois grand-père), catholique pratiquant et "totalement" hétérosexuel...

  • Par géodith - 18/05/2013 - 10:55 - Signaler un abus Urgence ...

    Vous vous imaginez encore 4 ans avec cette non-représentation des Français ? Qu'allons-nous faire le 27 mai ? Une fois qu'une fois de plus, il ne se sera rien passé à part des gentillesses de notre part et quelques interpellations du camps adverse par le biais des CRS ? Et si la France entamait une GREVE GENERALE ? Une greve des gens bien élevés....jusqu'à la démission de hollande... Et si les Français décidaient que cela suffit ? Et si les Français décidaient qu'aller travailler pour être spoliés par les impots confiscatoires, par les réductions des allocations, par une perte de notre démocratie, par toujours plus d'assistanat à leur détriment... Et si avant qu'il ne soit trop tard, les Français devançaient les manifestations qui ne vont pas tarder à se former, contre l'austérité, la vraie... Et si les Français en profitaient pour revoir leur Constitution qui apparemment permet tout et n'importe quoi ?

  • Par ZOEDUBATO - 18/05/2013 - 11:20 - Signaler un abus C'est une victoire à la Pyrrhus pour un Chef de Clan Sulfureux

    La promulgation de la loi des mariages perverties apportera peut-être quelques dizaines de milliers de voix au Clan PS Mais son coût social est phénoménal et se chiffre en millions de voix citoyennes perdues en terme de : -perte de confiance, de respect, d'estime vis à vis d'irresponsables qui ont été jusqu'au bout d'une faute politique majeure, - non respect de la démocratie (refus de référendum, votes à la sauvette pas très clair) - d'image de marque désormais durablement dégradée pour l'idéologie de Gauche, ses dirigeant, ses militants, sa politique,ses valeurs et ses "fantôches" sulfureux au pouvoir par défauts et mensonges Une bataille sur les repères moraux éternels de la race humaine a été perdue mais pas la guerre des honnêtes gens contre les esprits pervertis qui avilissent les hommes, les femmes et les enfants

  • Par remy c - 18/05/2013 - 11:48 - Signaler un abus Fin @ LeBasqueDu72

    - Vous procédez à l'amalgame habituel « opposant au mariage pour tous = homophobe (compris comme agresseur potentiel d'homo), c'est une malhonneté de plus. Personnellement, il m'est arrivé plusieurs fois dans ma carrière de défendre des homosexuels agressés verbalement et menacés physiquement, je n'ai pas de leçons de morale à recevoir de vous. -Le principe d''égalité par principe tient compte des situations, identiques ou différentes : on donne la même chose à des gens en situation identique,et des choses différentes à des gens en situation différents, c'est l'équité ou la justice. Un couple homo ne peut naturellement procréer, et on n'a pas à lui donner le statut et les avantages donnés aux couples hétéro pour cela, sinon c'est une injustice pour ces derniers Il s'agit d'une régression majeure de la société. Bertrand Vergely explique fort bien la fragilité et les risques de cette loi sur ce site Il y a beaucoup d'homosexuels déclarés contre cette loi, et cela n'est pas contradictoire avec leur état, contrairement pour un chrétien, où là c'est incohérent avec la croyance dans le dogme.

  • Par Eddy K - 18/05/2013 - 11:49 - Signaler un abus Une décision irresponsable !

    Les mêmes arguties pourraient être utilisés pour valider la polygamie ou le mariage zoophile. Relisez les conclusions du CC, c'est un évidence. Mme Mandroux, maire de Montpellier, se vantait à la radio ce matin d'avoir fait passer cette loi alors que 60% des Français étaient contre au départ. Félicitations à la gauche de se glorifier d'avoir ainsi bafoué la démocratie ! Légiférer contre la volonté du Peuple de France pour répondre aux exigences d'un lobby qui serait inexistant s'il n'était pas grassement subventionné, et tout ça par électoralisme, c'est maintenant !

  • Par Tampon-et-Caramel - 18/05/2013 - 11:49 - Signaler un abus Loi votée mais contraire aux consciences

    Pendant l'occupation à partir de 1940, des lois ont été votées par l'Etat français. Des hommes et des femmes ont refusé ces lois et ont sauvé des Juifs. Depuis on les appelles des "Justes". La résistance face à cette loi contre nature et contre les familles et les enfants continue et va s'intensifier. Tous les jeunes impliqués à la Manif Pour Tous vont montrer une autre façon de faire de la politique et donner des leçons aux politiques en place. "L'espérance est un trésor Même le plus noir nuage A toujours sa frange d'or."

  • Par remy c - 18/05/2013 - 11:50 - Signaler un abus @ suite LeBasqueDu72

    - Cette loi enlève beaucoup de choses aux couples normaux : il faudra préciser quand on dit « marié », qu'on l'est avec quelqu'un de sexe opposé! Tous les formulaires administratifs sont en train de changer (ils étaient préparés avant le vote de la loi, tiens tiens), et cela nous concerne tous. De plus, il va falloir financer la PMA pour les couples homo par nos impôts. - Il y a 800 enfants adoptables en France par an, et 30 000 couples hétéro demandeurs, le législateur étant tenu de choisir l'adoptant en fonction de l'intérêt de l'enfant, devra logiquement préférer un couple hétéro, où la complémentarité homme/femme est respectée. A moins de nier cette dernière, ce qui est toujours possible, on n'est plus à une énormité près. C'est d'ailleurs bien pour cela, qu'il faut la PMA pour les lesbiennes et les mères porteuses pour les gays .

  • Par remy c - 18/05/2013 - 11:51 - Signaler un abus @ LeBasqueDu72

    Vous n'avez visiblement rien compris, (à moins que vous ne soyez un Troll) - Le respect de la sexualité n'a rien à voir avec le mariage pour tous, qui lui ne respecte pas la nature, la société , les enfants. - Le "peuple souverain" n'a pas voté Hollande pour cete mesure, qui pour la plupart des électeurs est passée inaperçue, mais par rejet de Sarkosy. (et il est 'ailleurs berné sur tout, voyez les retraites … il va arriver ce qui devait arriver, et ce sera sans doute sous Hollande!) Cette mesure 31 n'a pas été débattu lotrs du débat télévisé. L'évolution de l'opinion sur cette question est d'ailleurs sans appel.

  • Par géodith - 18/05/2013 - 11:51 - Signaler un abus @fkb

    "Personnellement sans etre franchement pour, je ne suis pas contre non plus, je fais plutot partie des sans opinion, cette loi ne m'apporte rien, mais ne me derange en rien non plus" . Parce que vous refléchissez en égoiste... Tous ces jeunes veilleurs/ hommens... ne demandent RIEN POUR EUX. Ils demandent juste que les enfants à venir aient aussi droit à un père et une mère : c'est beau...et c'est une reconnaissance vis à vis de leurs parents...

  • Par yflow - 18/05/2013 - 12:27 - Signaler un abus au grand-père de 8 enfants

    Qui utilise le mot "haine"? Vous. Où avez-vous vu l'étalement du racisme homophobique? Alors le peuple souverain s'engagerait à accepter tous les décrets, toutes les réformes? Ben voyons! Puisqu'il a voté! Et doit-il rester silencieux face aux promesses électorales non tenues? Cette loi n'enlève rien à personne? Si, cette loi enlève aux enfants adoptés ou "acquis" le droit à un élément structurant de son identité que lui donne l'altérité père/mère. Vous aviez pas remarqué son importance dans le développement de vos enfants et petits-enfants? Tiens donc!? Vous êtes rigidifié dans une idée d'égalité et de tolérance qui vous donne bonne conscience, mais vous ne voyez guère plus loin que le bout de votre nez bien -pensant!

  • Par Le Lampiste - 18/05/2013 - 12:29 - Signaler un abus Le Droit et l'Homme mesure de tout ? Rions un peu !

    Dans le travail de contre-culture actuel, le Droit lui-meme n'est plus qu'une caricature légaliste, traitant des points sans aucun souci de cohérence. Rien d'autre ne compte que l'affect, l'émotionnel factice créé par les gross-medias du système, avec une population qui ne sait plus lire autre chose que des niaiseries sur un fond de voyeurisme, équivalent écrit de la télé-réalité. Il est bien évident que le débat véritable, celui de l'équilibre entre liberté individuelle et soumission à la société, est perverti et subverti en jouant sur la vache sacrée que les français adorent sous le nom d'égalité. Moyennant la disparition des "inégalités" et "discriminations" supposées ou désignées telles, on peut imposer la soumission totale à un moule idéologique totalitaire, qui ne respectera l'individu que pour ce qui n'a aucune incidence sur le pouvoir.

  • Par golvan - 18/05/2013 - 12:43 - Signaler un abus @ bonjour le troll

    Intervenir sur Atlantico en tant que troll militant est tout à fait possible, mais ceci en respectant un minimum de réalisme. Alors un catholique pratiquant 8 fois grand-père et "totalement " hétérosexuel qui vote pour le mariage burlesque, c'est un peu exagéré! Si vous voulez être crédible chargez un peu moins le personnage. Hilarant.

  • Par Bienconscient5454 - 18/05/2013 - 13:05 - Signaler un abus Vous prenez les autres pour des idiots?

    @ LeBasqueDu72 " Pour tous ceux qui n'ont pas encore compris ! " On est donc des idiots et tous les mots de la panoplie donnés à ceux qui sont naturellement contre cette loi de faibles. Vous n'êtes pas propriétaire de la pensée universelle, mais vous êtes sûrement fidèle et adepte de la pensée unique de votre parti politique de gauche point barre. Vu votre âge on peut penser que tout ne fonctionne plus trop bien et on vous excuse mais je ne suis pas sûr que vos petits-enfants un jour ne seront pas pénaliser par cette loi contre nature biologique et bioéthique qui ne fera qu'augmenter les différences entre les hommes et femmes de notre civilisation.

  • Par Le Lampiste - 18/05/2013 - 13:11 - Signaler un abus @golan, Sur le grand'père catho adepte de tolérance...

    Ce bon catholique conciliant et conciliaire n'est pas forcément bidon : le PCF a bien noyauté les séminaires après 1945, ce qui a donné la génération lamentable de curés et d' évêques rouges ou décolorés qui nous a dispensé de perdre du temps le dimanche matin pour écouter leurs sornettes. Sans compter tous les défroqués qu'on retrouve chez les "frères"... Mais il est vrai que ce grand'père adepte de tolérance ressemble fortement à la grand-mère de 87 ans, diabétique, aveugle et unijambiste, sauvagement violée dans un escalier sans lumière et à qui des fascistes sans coeur refusent l'avortement...

  • Par golvan - 18/05/2013 - 13:21 - Signaler un abus @ le lampiste

    Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde.

  • Par RH - 18/05/2013 - 14:21 - Signaler un abus Vergely aussi tombe dans le piège

    Et pourtant c'est un philosophe solide. C'est encore moins pardonnable... Le "mariage homosexuel" n'a même pas à "survivre", il n'existe pas. C'est un oxymore. Cette loi n'est pas constitutionnelle tout simplement parce qu'elle n'a pas de sens en français. Unir un homme et une femme de même sexe n'a aucun sens. "il n’y a aucune raison de refuser le mariage aux homosexuels" : ben oui, ce n'est pas une découverte, on n'a jamais refusé le mariage aux homos. Et heureusement. On n'en a rien à cirer de la sexualité des gens. Et l'Etat n'a pas à s'en occuper. Il n'y a jamais eu de formulaire à remplir pour se marier, demandant si on est homo, hétéro, bi, trans, gérontophile, zoophile, ... ! Etc... Bref, on lit dans cet article comme dans beaucoup d'autres des choses absurdes. Même si les conclusions sont bonnes, elles reposent sur ces absurdités, décrédibilisant l'article d'emblée. Il faudrait vraiment que les philosophes sérieux ne tombent pas dans ces panneaux énormes. Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. Cela n'a jamais été aussi vrai.

  • Par ヒナゲシ - 18/05/2013 - 14:52 - Signaler un abus Travail Famille Patrie

    golvan : « @ le lampiste Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde. »   Et quelque que chose me dit que ce n'est pas Radio-Londres.

  • Par Guff - 18/05/2013 - 15:03 - Signaler un abus Les hétéros votaient; les homos votent. Les femmes ont attendu.

    Pour clore le sujet, et non le chlore comme le diraient certains nostalgiques , il faudrait trois Sphynx plus vigilants.

  • Par wym - 18/05/2013 - 15:19 - Signaler un abus conseil constitutionnel

    j'avoue que je ne comprends pas cette décision du conseil dit "des sages" ! Ce problème différait tout de même des autres ! je me pose bien des questions quant à leur "supposée" sagesse, de plus en plus ... Pour moi on ne peut parler d'égalité les choses n'étant pas comparables. trop de surdité voulue ! et quelle précipitation ... On ne s'en sert pas pour certaines lois qui attendent longtemps ... curieux ! électoralisme quand tu nous tiens !

  • Par ヒナゲシ - 18/05/2013 - 15:26 - Signaler un abus Oligosophie (1/2)

    Philosophie approximative : « enlever son père à un enfant en remplaçant le père absent par des paillettes ou par un tiers. »   Héééé non. On n'enlève pas à quelqu'un quelque chose qu'il n'a jamais eu. (En revanche le petit veinard aura *deux* mamans ! Oui, Monsieur, 2 et non pas 4/3.)     Philosophie shadok : « […] expliquer aux couples homosexuels qu’ils ont le droit de se marier mais pas d’avoir des enfants ? S’ils disent effectivement non, cela reviendra de fait de fait à supprimer le mariage pour tous […] ».   Oui, enfin, seulement pour ceux qui n'ont encore pas bien compris que mariage et procréation sont deux notions liées ni par la nécessité ni par la logique. Donc… pas d'inquiétude, Bébert.   ✞✞✞

  • Par ヒナゲシ - 18/05/2013 - 15:27 - Signaler un abus Oligosophie (2/2)

    Philosophie nébuleuse : « si […] les Sages entérinent la PMA et la GPA, il faudra qu’ils expliquent aux Français qu’une nouvelle ère est venue. Celle d’une humanité sans filiation. »   C'est quoi ce délire ? La filiation c'est la règle sociale qui détermine l'affiliation d'un enfant à un groupe, en lui conférant des droits & des devoirs dans ce groupe. Elle est donc différente de la vérité biologique due à l'engendrement/enfantement qui est dans notre droit, et seulement depuis 1982, reconnue comme *un* parmi les quatre critères pouvant fonder la filiation (les trois autres : légitimité, volonté, possession d'état). Elle est différente également de la parentalité qui, elle, est fondée sur l'investissement affectif & psychologique, et sur la responsabilité. Il est légitime d'établir des passerelles entre ces trois notions, mais elles doivent être intellectuellement distinguées les unes des autres.   Donc « humanité sans filiation » c'est à ravaler à l'indigne rang des pluies de criquets — et autres éléments de langage barjoto-escadiens — prédites par Mgr Barbarin (ou autre mitré, peu importe).

  • Par rmgl - 18/05/2013 - 15:30 - Signaler un abus Déstabiliser les Français

    Le plus a craindre maintenant est la GPA. Quand une femme est fécondée par un homme, cet homme est le père et cette femme la mère. Point final. Tout autre propos est mystification électoraliste pour détourner les Français des tromperies commises en haut lieu.

  • Par langue de pivert - 18/05/2013 - 15:50 - Signaler un abus Autre problème jamais évoqué !

    Les enfants ne sont pas des jouets. Si un jour les éventuels enfants de couples homosexuel(l)es devenus majeurs (> + 18 ans) se retournent contre l'état pour avoir rendu possible de les avoir fait "tamagotchi humain" sans racines ni passé, qui paiera la note ? Quand on connait la souffrance (parfois) de ceux qui ne peuvent savoir d'où ils viennent (naissance sous x, abandon, délaissement etc) leur vie (parfois) détruite, on ne peut pas rejeter cette hypothèse !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Bertrand Vergely

Bertrand Vergely est philosophe et théologien.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€