Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les marchés n’aimaient déjà pas le risque Le Pen, ils vont détester le risque Mélenchon, avec son programme trotskiste, et son jeu « le Fiscal Kombat »

Depuis que le candidat de la France Insoumise est arrivé dans le quarté des gagnants possibles à la présidentielle, les marchés commencent à mesurer le risque Mélenchon.

Un nouveau chouchou

Publié le
Les marchés n’aimaient déjà pas le risque Le Pen, ils vont détester le risque Mélenchon, avec son programme trotskiste, et son jeu « le Fiscal Kombat »

Après le risque Marine le Pen qui a un peu baissé, les investisseurs commencent à s’inquiéter sérieusement du risque Mélenchon. Le spread entre la France et l’Allemagne, c’est à dire l'écart de taux d’intérêt entre les deux pays a augmenté à 70 points de base pour les emprunts à 10 ans après la publication des sondages donnant Mélenchon à l’arrivée du premier tour devant François Fillon avec 18% des intentions de vote.

Jean Luc Mélenchon devient donc le troisième homme de la campagne.

Alors les milieux financiers ne paniquent pas encore, mais ce qui les préoccupe, c’est la vitesse de progression du candidat de « la France insoumise »

Jusqu'à maintenant, jean Luc Mélenchon était considéré comme un extra-terrestre de talent.  Intelligent, cultivé et drôle.

Ses meetings ressemblaient à des one-man show dans la veine d’un Guy Bedos du temps de Mitterrand quand il remplissait les zéniths d’un discours sarcastique, mais l’avantage de Mélenchon c’est que c’est gratuit.

En clair Mélenchon a siphonné les voix de Benoit Hamon et attiré à lui une sympathie venant de tous les horizons et plus spécialement des territoires de la gauche ou on se faisait plaisir en caressant un programme qu’on n’avait pas lu en entier d’abord, et dont on pensait qu’il ne pouvait pas être appliqué.

Mais ça s’était avant. Aujourd’hui que Mélenchon a acquis un pôle position pour la finale avec Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les marchés, les investisseurs étrangers commencent regarder tout cela de plus près.

Et le paysage commence à les perturber.

Avec Marine le Pen, ils pouvaient s’attendre au retour du franc avec un referendum sur l’appartenance de la France à l‘union européenne. La perspective n‘était guère réjouissante mais elle paraissait improbable.

Si maintenant en face de Le Pen, on trouve Jean Luc Mélenchon, l’horizon se brouille. Jean Luc Mélenchon est quand même un eurosceptique convaincu et c’est surtout un radical forcené en matière fiscale. Mélenchon n’arrête pas d’annoncer qu’il va renégocier les traités européens sinon, il engagera la sortie de la France de L’UE.

Peu à peu on découvre que l’artiste qui attire les foules en meeting est aussi un trotskiste qui n’a rien oublié des dogmes de Trotski lui même et de son interprète française, Lambert. La lutte contre le capitalisme mondial reste l ambition première.

La meilleure preuve est que l‘un de ses atouts dans la campagne aura été d’allier la modernité digitale à tous les clichés et archaïsmes de la gauche et extrême gauche française.

Il avait déjà été le premier en France à innover en faisant un meeting grâce à un hologramme ou mener une émission de cinq heures sur YouTube, il se permet aujourd’hui le luxe d’être le héros d’un jeu vidéo, créé par quelques-uns de ses sympathisants.

Ce jeu « fiscal Kombat » en dit plus qu’un long discours sur les intentions.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djib - 12/04/2017 - 09:03 - Signaler un abus Il faudrait pouvoir suivre dans l'isoloir,

    le bobo parisien propriétaire d'un appartement dans le XIX ou le baba cool quand même bien chouchouté par le système et qui ont été applaudir le talentueux et sympathique Méluche (et je ne dis pas ça par ironie) quand ils mettront un bulletin dans l'urne.

  • Par 2bout - 12/04/2017 - 10:09 - Signaler un abus Disserter sur une hypothèse

    d'un duel Le Pen / Mélenchon au second tour n'est pas du tout innocent, il vient conforter l'idée qu'il existerait un vote utile au premier tour. Cette éventualité ne prend forme que par la constance du milieu médiatico-sondagier et la présenter comme "possible" ne bénéficie en réalité qu'à un seul candidat : toujours le même !

  • Par cloette - 12/04/2017 - 10:18 - Signaler un abus La main invisible des marchés

    choisira Marine Le Pen !

  • Par bd - 12/04/2017 - 10:43 - Signaler un abus Emmanuel Macron: La logique pragmatique (1)

    Parce qu’Emmanuel Macron peut être d'accord avec des gens de droite et de gauche, il n'aurait pas d'idée? Nous souffrons tous depuis des années de voir des lois élaborées sous un gouvernement être détricotées par le suivant. "En Marche!" n'est pas comme les autres. Le rôle d'un Président dans un pays mature est, en effet, de trouver le dénominateur commun entre des personnes et des positions différentes, pour avancer, pour que le pays, en tant que nation, avance. Est-ce que les politiques qui divisent, qui pointent du doigt l'autre, sont plus claires pour l'électorat? Il est temps de comprendre que ceux qui jouent à diviser, à opposer, sont des apprentis sorciers.

  • Par bd - 12/04/2017 - 10:43 - Signaler un abus Emmanuel Macron: La logique pragmatique (2)

    Pantin, sans expérience, disant ce que d'autres puissances l'enjoignent à dire?
 Dont acte, il a 39 ans, c'est vrai, et sans doute donc moins d'expérience que des hommes et femmes politiques rompus aux joutes électorales...
 Il suit une ligne cognitiviste, ce qui pour tout pédagogue, est particulièrement parlant.
Il faut des constats, argumentés, intellectualisés, et de ces constats, découlent des solutions. 
Cela s'appelle du pragmatisme. 
Il ne prétend pas que toutes ces solutions seront un succès. 
Il explique le droit à l'échec (pour lui comme pour tout le monde en promettant le droit au chômage pour tous).
Mais on tente, on essaie, parfois cela marchera, parfois non. Mais, bon sang, qu'est-ce que ça fait du bien justement d'entendre quelqu'un qui peut ne pas être totalement sûr de lui et dire : «on va faire ensemble». Cela permettra à chacun, individuellement, de se sentir meilleur, en ayant le sentiment légitime d'avoir participé à l'élévation de la société dans son ensemble. Là où tous les politiques depuis plus de 40 ans expliquent à longueur de temps sur Les plateaux télé savoir exactement ce qu'il faut faire, et qu'une fois élus, ils semblent d'un coup avoir tout oublié.

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:15 - Signaler un abus Les Le Pen Eurasistes?

    Les Le Pen sont soit devenus Eurasistes, soit sont des marionnettes de Poutine. L'Eurasisme est un NAZISME ultra-nationaliste recyclé façon russophile par le second cerveau de Vladimir Poutine qualifié de "philosophe le plus dangereux au monde". https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Douguine#Liens_avec_l.27extr.C3.AAme-droite_fran.C3.A7aise Voyez-y les connections troubles de Jean-Marie Le Pen et de sa nièce Marion-Maréchal Le Pen, la meilleure pompe à voix du FN. Les Le Pen prétendant défendre la France sont en fait soit des PIONS soit des TRAITRES bafouant les valeurs françaises les plus élémentaires: Liberté, Égalité, Fraternité.

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:16 - Signaler un abus Attention, danger !

    Jean-Luc Mélenchon veut quitter l'OTAN et l'UE pour fonder une alliance bolivarienne avec le Venezuela, Cuba, l'Iran et la Russie ! ...Et c'est vraiment dans son programme.

  • Par ISABLEUE - 12/04/2017 - 17:12 - Signaler un abus bd

    oui j'ai lu cela sur le programme;... je suppose que tous les profs qui vont voter pour lui n'ont pas lu son programme.... et encore un qui n'a jamais bosser de sa vie.et qui veut changer le monde. Ce serait ridicule, si ce n'était pas risible !!

  • Par langue de pivert - 12/04/2017 - 18:31 - Signaler un abus La roue tourne, faites vos jeux, rien ne va plus !

    Au premier tour les jeux seront faits ! Rien n'ira plus !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€