Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron et le colonialisme : tempête dans un verre d'eau (trouble)

Alors comme ça, on avait discrètement réhabilité le colonialisme et on ne m'en avait rien dit ?

Le temps béni des colonies

Publié le

Le « politiquement correct », dont on critique à juste titre les excès, n'est pas crétin que dans un sens. Et si l'on a parfaitement le droit d'ironiser sur cette police de la pensée qui balance des contraventions dès qu'un propos un peu leste irrite telle ou telle micro-catégorie hyper-sensible de la population, on est tout aussi fondé à lever les yeux au ciel en écoutant les réactions aux déclarations de Macron en Algérie.

 

Ainsi, le candidat d'En Marche aurait commis « une faute politique et historique » en rappelant que débarquer dans un pays qui n'est pas le sien pour en exploiter les ressources et les populations, voire massacrer ces dernières à l'occasion, n'a rien d'admirable...

Et sa manière, peut-être un peu hyperbolique, OK, de décrire la colonisation prouverait que le bonhomme « méprise » et même « déteste » la France...

 

Quelle bêtise...

 

Jusqu'à nouvelle évolution du regard que l'histoire, la morale, la démocratie et la philosophie portent sur la colonisation, il s'agit essentiellement d'une belle saloperie que même la liste des infrastructures ferroviaires et autres bâtiments publics abandonnés par les anciens maîtres ne saurait atténuer.

 

Bien sûr, il faut se méfier d'une relecture anachronique des événements du passé qui ne conduirait qu'à une espèce de repentance mièvre et vide de sens. Mais s'il se trouve encore, en 2017, des gens pour considérer que, d'une certaine manière, tout bien considéré, l'appropriation violente d'un territoire est légitime, on est curieux de connaître leur réévalution de l'occupation de la France par les Allemands (ils ont conceptualisé le Grand Paris avec soixante-dix ans d'avance, après tout).

 

On peut toujours reprocher aux Algériens de n'avoir pas fait grand chose de leur indépendance, transformant un pays riche de pétrole et de perspectives en une oligarchie soviéto-islamique assez peu enthousiasmante, mais faire son malheur toute seule et sans assistance de l'extérieur est précisément la prérogative d'une nation souveraine. Le temps des colonies, ce n'était pas le bon vieux temps.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Brasidas - 17/02/2017 - 18:29 - Signaler un abus attention résumé un peu lapidaire

    le débarquement de 1830 n'a pas le concept de colonisation en tête, mais le but d'éradiquer les bases pirates islamiques qui rançonnent et prennent en esclave tout les habitants autour de la méditerranée et au delà. voir l'article détaillé du point. http://www.lepoint.fr/histoire/l-algerie-francaise-expliquee-a-emmanuel-macron-16-02-2017-2105382_1615.php

  • Par euphorbevenus - 17/02/2017 - 18:34 - Signaler un abus M Serraf roule pour Macron

    On le savait déjà. Mais votre idole n'a pas dit que'il s'agissait "d'une belle saloperie" pour reprendre votre expression, mais d"'un crime contre l'humanité" . Ce n'est pas seulement une question de vocabulaire: relisez le dictionnaire SVP et revoyez vos cours d'Histoire.

  • Par Alain Briens - 17/02/2017 - 18:51 - Signaler un abus Belle prise de pieds dans le tapis (1)

    Comme vous le dites vous-même, la colonisation de l'Algérie, c'était entre 1830 et 1847, époque où les valeurs n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui : bonjour l'anachronisme ! Ça me rappelle les abrutis du CRAN qui voudraient faire débaptiser les rues des noms de victoire de l'Empire sous prétexte que Napoléon fut esclavagiste...consternant ! Philippe Le Bel et Saint Louis persécutèrent les Juifs en leur temps, surtout pour s'emparer de leurs richesses...faut-il abattre la statue du premier et annuler la canonisation du second ?

  • Par Alain Briens - 17/02/2017 - 18:56 - Signaler un abus Belle prise de pieds dans le tapis (2)

    Crime contre l'humanité Monsieur Serraf, vous devriez pourtant savoir ce que cela veut dire...la colonisation française a-t-elle jamais eu pour but d'exterminer les populations indigènes comme les Hutus exterminèrent les Tutsis ou les Turcs les Arméniens ? Charles X = Hitler et Bugeaud = Heydrich ? Ne vous en déplaise, la crapule Macron a bien dit une saloperie pour d'infectes raisons électoralistes.

  • Par langue de pivert - 17/02/2017 - 19:04 - Signaler un abus Ben mon colon ! ☺

    La colonisation fut le premier cancer ! Puis vinrent le cancer rouge, brun et maintenant le vert ! Personne ne glorifie le colonialisme ! La "civilisation" arabo-musulmane a colonisé l'Espagne et la France pendant des siècles, puis vinrent les croisades, puis "la colonisation", puis l'invasion par la vermine mahométane de l'Europe ! (c'est pas une colonisation ? Qui les a invité ? A qui ont-ils demandé ?) Flux et reflux ! Ça n'arrête jamais l'Histoire ! On est dedans ! Vous êtes dedans ! Le territoire national a été pris a des gens qui ne voulaient pas ! Où est le crime contre l'humanité ? Mais M. Serraf l'HUMANITÉ EST CRIMINELLE depuis le néolitique ! Elle détruit tout ! La planète. La bio-diversité. Elle se détruit !

  • Par Alain Briens - 17/02/2017 - 19:09 - Signaler un abus Belle prise de pieds dans le tapis (3)

    Dites Monsieur Serraf, les arabes, en Algérie ils sont nés là-bas par génération spontanée ? Ils n'auraient pas un tout petit peu colonisé cette terre peuplée à l'origine de berbères et des descendants des premier colons, phéniciens puis romains ? Ils n'auraient pas légèrement forcé cette population largement christianisée à embrasser la nouvelle religion d'amour de tolérance et de paix ? Les Français n'ont pas plus colonisé cette terre que les Arabes, ils y sont simplement restés moins longtemps et ils s'y sont mieux comportés que leurs prédécesseurs. Par exemple, ils ne s'en sont pas servis comme base pour effectuer des actes de piraterie en méditerranée, destinés à alimenter l'esclavage et la traite des blanches, ce qui fut, comme rappelé par Brasidas, l'élément déclencheur de l'invasion. Laissez donc l'ignoble Macron dire n'importe quoi, il le fait très bien tout seul...ou allez écrire vos articles dans les Inrocks, vous y rencontrerez le succès que vous méritez !

  • Par emem - 17/02/2017 - 19:12 - Signaler un abus Faut pas pousser !

    Il se trouve encore, en 2017, des gens pour considérer que l'appropriation violente de l'Algérie et son islamisation par les Arabes a été légitime.

  • Par Pourquoi-pas31 - 17/02/2017 - 19:28 - Signaler un abus On parle d'un sujet historique

    et cet article n'est qu'un pastiche de MAUVAIS roman.

  • Par ikaris - 17/02/2017 - 20:33 - Signaler un abus Si c'est pour écrire des conneries pareilles

    ... vous feriez mieux de ne rien écrire, M. Serraf, même si c'était pour livrer un billet à Atlantico. Donner des leçon de relativisation, on le fait quand on connait le sujet, pas quand on a lu en diagonale les écrits baclés des ses anciens petits copains gauchistes. Commencez par faire un colonne avec les - à gauche et les + à droite , ajoutez le déracinement des pieds noirs et les atrocités du FLN et on en reparlera.

  • Par Benvoyons - 17/02/2017 - 20:44 - Signaler un abus Ainsi depuis la Nuit des temps

    Vouloir contraindre l' Histoire avec la vision d'aujourd'hui est d'une immense supercherie Historique & Politique

  • Par Benvoyons - 17/02/2017 - 20:53 - Signaler un abus Alain Briens - 17/02/2017 - 19:09 Tu as parfaitement

    raison les Berbères étaient Chrétiens et ont été colonisés Les Musulmans ont colonisé jusqu"au Maroc Espagne France sud Autriche,Hongrie,Roumanie.L'affaire est infinie même entre Néandertalien et Homo sapiens Refaire l'histoire de l'homme c'est égrainé les tueries, massacres ,esclavagisme etc .. Même nous pouvons dire que dans 200 ans ceux qui regarderont notre Histoire parleront de barbaries de salopards, génocides, EN PENSANT QU'EUX MÊME SONT MEILLEURS :)::)):)

  • Par Anouman - 17/02/2017 - 22:09 - Signaler un abus Tempête

    La colonisation a existé, l'esclavage a existé (et existe encore) et alors? Bien ou pas bien c'est fait comme les guerres de religions (bien qu'on en ait une nouvelle et qui risque de durer). Hitler et Staline ont existé et alors? C'est le petit charlot qui va effacer ce passé qui ne lui plait pas? D'un autre côté dire ce genre de conneries lui évite de parler de son programme vide et de son action nullissime alors qu'il était ministre. Il est regrettable qu'il y ait des gens pour ne pas s 'en apercevoir.

  • Par vangog - 17/02/2017 - 22:21 - Signaler un abus A propos de colonies...

    Savez-vous que la Guadeloupe était peuplée d'indiens venus du Vénézuela quelques siècles avant notre ère - un peuple de pêcheurs évolués et paisibles: les Arawaks, avant d'être exterminés par la tribu guerrière et cannibale des Caraïbes (Karibs) qui habitent l'île de Caloucaéra (île aux belles eaux, Karukéra en créole) vers le IXème siècle. Le 3 novembre 1493, cette île fut ré-découverte par Christophe Colomb pour le compte de l'Espagne très catholique, qui la colonisa assez peu. Dès lors son nom fut changé en Guadeloupe. Puis, les premiers colons "volontaires" français - essentiellement des agriculteurs d'origine normande, bretonne et charentaise - furent envoyés par la Compagnie des Isles d'Amérique qu'à partir de 1635. Les Caraïbes furent exterminés à leur tour, épidémies, alcool et fusils aidant...Mais les conditions de vie difficiles eurent raison des premiers travailleurs, la Compagnie vendit la Guadeloupe à Charles Houël qui fut à l'origine de son essor grâce à la plantation de sucre, café et cacao. Par la suite, l'île passa en possession de la Compagnie des Indes, puis du roi Louis XIV, fut attaquée par les Hollandais, occupée par les Anglais. Enfin les esclaves africains

  • Par Alain Proviste - 17/02/2017 - 23:07 - Signaler un abus Une belle saloperie parait-il ...

    mais elle a permis à des gens d'acquérir une nationalité française bien appréciée, non ? C'est la notion de reconnaissance qui est à approfondir, ou à découvrir.

  • Par Liberte5 - 17/02/2017 - 23:49 - Signaler un abus @ Alain Briens a bien résumé l'histoire et réduit à néant..

    le commentaire creux et spécieux d'H Serraf. Aligner des mensonges et travestir la vérité historique c'est l'ADN de la gauche. J'ajouterai que l'Algérie en tant que pays et nation n'existait pas avant la colonisation. Autre chose, que les Algériens par millions veulent entrer en France et devenir Français, montre que la France a laissé en Algérie un bon souvenir malgré la propagande du FLN.

  • Par ocean5 - 18/02/2017 - 09:26 - Signaler un abus A VOMIR

    VOTRE ARTICLE EST A VOMIR HONTE A VOUS COLLABO

  • Par kiki08 - 18/02/2017 - 10:35 - Signaler un abus serraf pfff

    raclez vous les pieds par terre et c'est bon , on en parle plus . mais macron c'est une autre histoire, aller en algérie , pourquoi faire;, électoralisme;, bien sur ; mais je pense qu'il faut regarder beaucoup plus loin . quant a son programme flou , c'est fait sciemment pour nous endormir en douce , du travail pour tous , c'est bien . mais si on met les lunettes appropriées contre le floutage , on voie l'ubérisation a tout crin

  • Par perceval - 18/02/2017 - 10:45 - Signaler un abus M. Serraf

    On se demande où est "la saloperie", dans notre colonisation ou dans vos propos. Presque tout a été dit dans les commentaires mais pour résumer... - l'algérie n'existait pas quand nous sommes arrivés, ce n'était que califats sans liens. - Les arabes n'y sont qu'en tant que colonisateurs (ils n'y sont certainement pas arrivés avec des bouquets de roses en bandoulière). - Combien d'habitants à notre arrivée, combien à notre départ (la différence serait une extermination?) - Combien d'écoles, de routes, d'hôpitaux, de villes, de ports, de cultures...avant notre arrivée et après notre départ? Alors? Une saloperie? Vous sortez d'où M. Serraf ? Un seul point avec lequel je ne suis qu'à moitié d'accord, oui on a le droit d'être cons tout seul et de ne même pas être capables de conserver ce dont on a hérité, mais ceux dont vous parlez ne sont même pas chez eux puisqu'eux mêmes colonisateurs...pas de chance que les seuls colonisateurs restés sur place soient les cons. En bref vous devriez y aller vous vous sentirez en famille.

  • Par kiki08 - 18/02/2017 - 11:00 - Signaler un abus je disais macron, ubérisation

    ubérisation , et dans tous les domaines . comme macron est a la solde du grand capital , s'il est élu , il s'en suivra une colonisation de ceux qui se lèvent le matin par ceux qui détiennent l'argent ( argent qu'ils volent aux vrais productifs, qui sont celas mème qui se lèvent le matin)et tout cela dans le mème pays . et ça c'est une saloperie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€