Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Léger durcissement sur l’islam : 44% des Français pensent que la présence de la communauté musulmane constitue une menace pour l’identité du pays

Par ailleurs, ils ne sont plus que 19% à considérer qu’elle constitue un enrichissement culturel pour le pays, selon un sondage Ifop pour Atlantico.

Info Atlantico

Publié le
Info Atlantico
Léger durcissement sur l’islam : 44% des Français pensent que la présence de la communauté musulmane constitue une menace pour l’identité du pays

Atlantico : Dans quel contexte ce sondage a-t-il été réalisé ?

Jérôme Fourquet : Le sondage a été réalisé à la mi-juillet, c’est-à-dire quelques jours après l'annonce par le gouvernement du démantèlement d'une cellule terroristes qui souhaitait attaquer une base militaire, et quelques semaines après l'attentat dans l'Isère où un employeur avait été décapité, et où l'individu avait signé son forfait au nom de l'état islamique. Ces événements ont une nouvelle fois mis en lumière le terrorisme d'origine islamique. Dans ce cadre-là, Ifop pour Atlantico a mesuré à travers deux questions où en était le rapport de l'opinion française par rapport à la population musulmane, quelle était l'évolution, notamment par rapport aux attentats du mois de janvier 2015 où il avait été demandé de ne pas effectuer d'amalgame entre le fanatisme idéologique et une pratique paisible et intégrée de l'islam sur notre sol.

Quels enseignements peut-on en tirer ?

Jérôme Fourquet : Sur la question de la menace sécuritaire et identitaire, on voit que près d'un Français sur deux (44%) pense que la présence d'une communauté musulmane constitue une menace pour l'identité du pays, c'est-à-dire très comparable à ce que nous avions enregistré en 2010. Le nombre de Français considérant que leur présence constitue un facteur d'enrichissement culturel est redescendu à 19%, c’est-à-dire celle que l'on n'observait avant les événements de janvier. On avait pu voir une augmentation sur cette idée dans une séquence post-attentats marquée par un moment d'unité nationale. 6 mois après, on revient au statu quo ante.

Observe-t-on une différence en fonction des sensibilités politiques ?

Jérôme Fourquet : Quand on rentre dans le détail des résultats, on s'aperçoit que le regard que l'on peut porter sur la présence d'une communauté musulmane en France est très lié à la sensibilité politique. Plus on est marqué à droite, plus on la voit comme une menace pour l'identité nationale. Chez les Républicains, ils sont 59% à le penser, les sympathisants FN montent à 90% : il n'y a donc pas la même intensité ni convergence entre les deux partis. Nous ne sommes plus sur une ligne à droite qui vanterait le multiculturalisme ou "l'identité heureuse" pour reprendre le livre célèbre d'Alain Juppé.

A gauche, les positions sont bien entendu beaucoup moins dures. Les sympathisants du FDG et du PS sont respectivement 42% et 44% à ne pas se positionner. Mais un tiers seulement considère que c'est un facteur d'enrichissement culturel. Fait notable, 25% au FDG et 23% au PS voient leur présence comme une menace pour notre identité. Parmi ceux-ci figurent ceux que l'on classe dans la gauche laïque, qui sans doute pour des raisons différentes des électeurs de droite perçoivent cette minorité comme une menace.

A ce clivage politique se superpose un clivage sociologique puisque 50% des ouvriers perçoivent la communauté musulmane.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 23/07/2015 - 08:30 - Signaler un abus Seulement 44%

    Les français sont ils aveugles ou ne veulent pas voir qu'un changement de civilisation et de population est en train de s'opérer en Europe et en particulier en France. De nouveaux attentats sont à attendre et de plus en plus nombreux.

  • Par Bulldozer - 23/07/2015 - 08:37 - Signaler un abus La France est défigurée par

    La France est défigurée par les Starbucks et les McDo, la pub est partout, les programmes télévisées massivement regardés sont d'une débilité crasse, il n'y a plus une ville de plus de 5000 habitants qui ne soit pas entourée de supermarchés en taule, plus un film français digne de ce nom, on ne peut plus fumer nulle part, les Français sont de plus en plus intolérants alors qu'ils étaient le phare du monde au début du XXe siècle, ils ne connaissent pas leur histoire, ils pervertissent leurs valeurs (à commencer par la laïcité), etc, mais ce sont 5 millions de musulmans dont la moitié mangent du porc et les 3/4 boivent de l'alcool qui menacent l'identité.

  • Par Fredja - 23/07/2015 - 10:03 - Signaler un abus Islam de France...

    Cet article me conforte dans le fait de vouloir un "Islam de France". Le Coran, par nature, est hautement interprétable (on voit malheureusement tous les jours les exactions faites au nom de l'Islam). Donc la seule solution pour s'en sortir et éviter le "padamalgam" est d'avoir un Islam de France, qui interprète (en FRANCAIS) le Coran, et rend son application compatible avec les traditions de la société Française. Il faut également que les Imams ne puissent prêcher que les règles de l'islam de France (en Français aussi d'ailleurs...). Et tous ceux qui ne sont pas d'accord, dehors ! Comme ça, on verrait vraiment ceux qui sont en France pour s'intégrer et pas pour profiter. En n'en déplaise à Vangogo, Sarkozy avait proposé la réalisation d'un Islam de France, qui va dans le bon sens. Je n'ai rien vu de similaire chez MLP... Et je ne parle même pas des gauchos, bien entendu !

  • Par antidote - 23/07/2015 - 11:15 - Signaler un abus Arrêtez de rêver !

    Islam de France et pourquoi pas judaïsme , bouddhisme , etc etc !!! Le coran est le seul trait d'union entre un peuple et son dieu . Nous ne sommes en aucun cas aptes à changer quoique ce soit a la loi islamique . Les seules qui pourraient intervenir ce sont les musulmans emprunts de liberté individuelle dans un élan humaniste pour le bien être de tous ces peuples opprimés ,sacrifiés à une croyance dictée par les hommes il y a quelques milliers d'années !!!

  • Par vangog - 23/07/2015 - 14:34 - Signaler un abus Il n'y a pas de durcissement sur l'islam...

    s'il reste hors de France (mosquée Al Azhar du Caire), mais il n'existe pas de place pour une religion qui possède cinq siècles de retard sur la globalisation, en France. Et les Français en prennent conscience, enfin!

  • Par valencia77 - 23/07/2015 - 15:23 - Signaler un abus 56

    faut pas se rejouir. L'article devrait etre: 56 % d'incurables connards en France.

  • Par J'accuse - 23/07/2015 - 18:10 - Signaler un abus L'islam n'a jamais rien enrichi

    Des civilisations musulmanes, notamment en Espagne, ont enrichi l'Occident sur les plans artistiques et scientifiques, mais c'était au Moyen-Age ! Et quand je parle de musulmans, je ne veux pas dire "islam", car ce n'était pas au nom de l'islam que travaillaient Avicenne ou Averrhoès, mais dans le prolongement des philosophes grecs de l'Antiquité; de la même façon, les chiffres arabes n'ont rien à voir avec la religion de Mahomet. Certains voient un enrichissement venant des musulmans ? J'avoue avoir du mal à comprendre en quoi le voile, le ramadan, l'interdiction du porc et le djihad sont des enrichissements ...

  • Par langue de pivert - 23/07/2015 - 18:32 - Signaler un abus

    L'islam ne sert à rien et est même source de problème en France et en Europe ! Pourquoi le garder ? Mahomet lui même recommandait à ses ouailles de ne pas rester dans un pays où leur religion ne pourrait s'exprimer librement dans toute son intégralité ! Pourquoi y rester dans ces pays d'infidèles ? Pour la gamelle ? L'islam si tu l'aimes, la France tu la quittes !

  • Par Gilly - 23/07/2015 - 18:57 - Signaler un abus Je persiste

    Qui peut répondre à un inconnu par téléphone qu'il pense que l'islam est un danger pour l'identité Française ? Du pipeau, ce sondage, comme tous les autres !

  • Par hmrmon - 23/07/2015 - 20:07 - Signaler un abus hmr

    Mais quand va-t-on se rendre compte que le coran, paraît-il, inspiré par Allah, lui-même, contient, par exemple, en termes de non-violence tout et son contraire. Les djihadistes, en effet, n'ont que l'embarras du choix pour y trouver des sourates, écrites noir sur blanc, justifiant leur djihad et la violence qui en résulte. Alors, Islam, religion de paix et d'amour?

  • Par Anouman - 23/07/2015 - 20:33 - Signaler un abus Echec de l'éducation

    Voilà qui prouve que l'éducation nationale ne fait pas son boulot, sinon 80% trouveraient que n'importe quelle religion représente un danger. Et bien évidemment l'islam qui est encore persuadé de devoir s'imposer au monde entier (les catholiques semblent un peu plus réalistes, quoique...)

  • Par Liberte5 - 23/07/2015 - 21:52 - Signaler un abus Ce sondage me parait suspect!!!

    Je discute avec pas mal de monde et j'avoue que ceux qui voient en l'islam une religion de paix et de tolérance, sont ultra minoritaires. Beaucoup sont très virulents, d'autres un peu moins mais ont les yeux ouverts et certains qui jusqu'alors étaient conciliants, ils sont de plus en plus réticents à voir le pays se peupler de nouveaux musulmans.L'état islamique est le meilleur remède contre l'islam.

  • Par Ganesha - 24/07/2015 - 06:18 - Signaler un abus Sondage

    Comme le fait remarquer ci-dessus Gilly, personnellement je refuserais de répondre à un questionnaire par téléphone ou sur internet au sujet de l'Islam et/ou l'Immigration. Qu'est qui me prouverait que c'est réellement un institut de sondage sérieux et neutre, et non pas une organisation terroriste à la recherche de nouvelles cibles ! Cela se manifeste notamment par le taux élevé de ''ne se prononcent pas''. A part cela, le fait est que les taux sont très stables. Les gens qui ''osent se déclarer F.N.'' montrent très clairement leur opinion, et cet article essaie à nouveau de présenter le FN comme un parti raciste et xénophobe : prenez donc la peine d'écouter ce que dit réellement Marine Le Pen !

  • Par mado83@free.fr - 24/07/2015 - 12:32 - Signaler un abus les Religions

    Les religions sont TOUTES des sectes (comme le communisme autrefois). Comment peut-on encore croire à un Dieu alors que la Sciences actuelle nous montre l'infini, sans début, ni fin.

  • Par hibernato - 24/07/2015 - 13:06 - Signaler un abus Coran - Mein kampf: tout similitude ....

    en 38 il y avait encore des commentateurs péremptoires pour dédiaboliser Hitler alors que les faits étaient patents et le projet couchés par écrit. Les munichois d'hier se sont bien réincarnés dans cette gauche bienpensante. Comment ne pas se rappeler que les élites socialistes des années 30 n'ont pas été les moins zélées dans la collaboration.

  • Par Anguerrand - 24/07/2015 - 16:13 - Signaler un abus A mado83

    Admettons que les religions soient des sectes ( la définition des sectes étant tout de même assez différente de celle des religions), certaines religions prônent la guerre pour une convention de toute l'humanité de gré ou de force ( islam), d'autres l'amour, le pardon, la tendresse,( chrétienté) admettez qu'il n'est pas possible de les mettre au même rang.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€