Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laïcité : pourquoi les propositions du rapport "choc" Clavreul ne résoudraient pas grand chose

Dans un rapport remis au ministre de l'Intérieur, le préfet Gilles Clavreul propose une série de mesures pour défendre une laïcité en danger.

Finalement

Publié le
Laïcité : pourquoi les propositions du rapport "choc" Clavreul ne résoudraient pas grand chose

Atlantico : Le rapport Clavreul  sur la laïcité qui a été révélé dans le Figaro n'est-t-il pas paradoxal dans le sens où il prône la fermeté et une vision très stricte de la laïcité mais évite au maximum l'emploi du mot islam ?

Bertrand Vergely : Ce que j'aperçois depuis quelque temps en France c'est que c'est l'islam qui pose la question de la laïcité dans la mesure où il y a de la part d'un certain nombre de musulmans "radicaux" hommes et femmes le désir d'afficher radicalement une attitude religieuse. On peut parler du voile islamique, le paradoxe c'est que comme on n'ose pas aborder directement l'islam en critiquant l'intégrisme islamique, qu'est ce qu'il se passe ? On convoque toutes les religions. Et alors que le catholicisme ne pose aucun problème de laïcité, on englobe toutes les religions.

Il y a une véritable gêne dans la manière dont on parle de laïcité et je crois qu'il faudrait oser aborder directement la question de l'islam et de l'intégrisme islamique. Mais c'est trop tard à mon sens, car l'intégrisme islamiste a déjà gagné au vu de ses manifestations visibles et tolérées.

 

On est aujourd'hui devant la pire des choses, la laïcité qui était une question de droit devient une question de police. Le phénomène est grave car certaines populations sont poussées à la révolte par des prédicateurs islamistes et des agitateurs politiques.

 

Mais aujourd'hui on ne peut pas parler de laïcité en en prônant une vision aussi rigoriste tout en ne parlant pas d'islam.

 

Ghaleb Bencheikh : La réponse est claire. Il ne faut surtout pas être frileux à l'idée de poser les bonnes questions et d'utiliser les bons mots. Si on est animé de bonnes intentions et qu'on a envie de sortir par le haut d'une situation de crise, il vaut mieux dire ce qui ne va pas ou poser des questions qui deviennent le lieu de médiation du débat et de la recherche de la sortie de crise. Quand on est animé de bonnes volontés, quand on a le cœur à la sortie de crise et qu'on a envie de trouver une solution, il vaut mieux nommer ce qu'il ne va pas. Si c'est le cas de l'Islam, autant le faire. 
 
De nos jours, pour des raisons qui nous dépassent, le monde musulman d'une manière générale est en crise. Et la frange islamique de notre nation est aussi en crise. La jeunesse est en recherche de repère et a besoin d'être sécurisé par des normes. Plus elles sont drastiques alors plus elles paraissent sérieuses et solides. Il y a des doctrinaires, des idéologues qui mobilisent cette angoisse, cette perte de sens pour d'autres agendas de type politico-religieux. On est plutôt dans l'idéologie et c'est là que ça pose problème. Il faut être vigilant, y répondre sérieusement et intelligemment. 
 

Ne serait-il pas judicieux plutôt d'employer le mot islam pour amorcer un dialogue face aux problématiques qui se posent aujourd'hui en France et parler sereinement des pratiques qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas ?

Bertrand Vergely : Il ne faut pas parler d'islam mais de République. Il faut dire "voilà ce que la République est prête à accepter et voilà ce qu'elle n'est pas prête à accepter". C'est à partir de là que l'on va pouvoir avancer... Il faut parler des choses qui peuvent paraître comme gênantes comme l'invasion de l'espace public par des signes ostentatoires. Il faut parler de la chose politiquement en disant que "nous n'avons pas de problème avec l'islam comme religion, en revanche on a un problème avec ceux qui l'instrumentalisent pour des régions politiques". Le fond de l'affaire n'est pas un problème religieux mais un problème politique. Les vrais religieux ne sont pas en train de s'afficher et évoluent dans leur intimité. Ceux qui ont décidé d'afficher le voile ont décidé de prendre le pouvoir politique en se victimisation pour culpabiliser ceux qui osent poser les questions.

 

Moi je ne pense pas qu'il puisse y avoir de dialogue avec ces gens et personne n'a envie d'avoir un dialogue. On aimerait que les éléments les plus "radicaux" se calment et l'on ne sait pas comment faire pour y arriver.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 23/02/2018 - 07:53 - Signaler un abus L’Occident a choisi , et il se

    Meurt. Vae Victis !

  • Par vangog - 23/02/2018 - 08:49 - Signaler un abus Seul le Front National aura le courage de dire « stop »!

    rétablir l’autorité républicaine, partout et sans faille, dans l’enseignement noyauté par les trotskystes, dans l’E.N., dans la Justice socialisée, dans les ghettos créés par gauche et droite archaïque, voilà les urgences! Ensuite, la France pourra retrouver le cours calme de son destin....seulement ensuite!

  • Par zelectron - 23/02/2018 - 09:08 - Signaler un abus l'agnostisisme : du zero à l'infini

    je crois un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout ! le doute est la marque de l'intelligence, dit-on. comment peut-on avoir la certitude du vide ?

  • Par assougoudrel - 23/02/2018 - 09:17 - Signaler un abus Vangog

    Seul MMLP aura le courage de dire "Stop"! J'ai pu voir des extraits quand elle a parlé aux USA et elle était à l'aise et a parlé comme une grande (à son âge). Elle a été écoutée et applaudie. "La France aux français", ce que sa tante a oublié depuis longtemps. Quand à ce "rapport explosif", c'est du pétard mouillé répété par des journalistes qui ne savent pas la différence qu'il y a entre une une détonation et une déflagration. Que nos politiciens de tous bords montrent du doigt et prononcent le mot "islam" et il y aura un grand pas de fait. Au lieu de prendre le taureau par les cornes, c'est lui qui les enc...orne.

  • Par WhiteWalker - 23/02/2018 - 09:27 - Signaler un abus Religions politiques

    Par lâcheté, nos politiques dessinent un champ bien trop restreint de la radicalité politique à combattre. Pour eux, elle se confond avec le terrorisme. Tant qu'un individu n'a pas posé une bombe (et été convaincu judiciairement de l'avoir fait), il est considéré comme modéré. Or, la radicalité commence quand une religion prétend dicter sa propre loi à la place de celles de la République, et prétend assigner un statut inférieur à certains, dont en premier lieu les femmes, mais pas que. Revenir aux "racines chrétiennes de la France" ? Sans moi. Contre les libertés individuelles, les monothéismes abrahamiques finissent toujours par s'allier. Le Pape combat l'avortement plus que l'islamisme, et les éléments de langage fustigeant une supposée "laïcité radicale" fleurissent chez les chrétiens (la laïcité radicale, au passage : combien de morts ?).

  • Par J'accuse - 23/02/2018 - 09:48 - Signaler un abus La grande illusion

    De supposés chocs par-ci, de prétendus big-bangs par-là, et en fait rien de tout ça. Tout est dans la com' et dans les mirages. Ce rapport ne dit que des conneries (l'islam est une religion comme les autres) et ne préconise évidemment rien d'intéressant (du vent), mais la presse hypnotisée par le Magicien, relaie toute sa propagande sans poser une seule question qui vaille.

  • Par adroitetoutemaintenant - 23/02/2018 - 10:48 - Signaler un abus La laïcité est une saloperie !

    Elle nous a amené le carnage gauchiste du 20ème siècle : Hitler, Staline, Mao, Pol Pot, Castro tous des fascistes gauchiasses. Et maintenant elle a fait renaitre la secte mahométane génocidaire qui va marquer le 21ème siècle.

  • Par Citoyen-libre - 23/02/2018 - 11:30 - Signaler un abus La laïcité

    La meilleure excuse à la lâcheté de nos politiques.

  • Par Myriam50 - 23/02/2018 - 15:04 - Signaler un abus Arrivee en france dans les

    Arrivee en france dans les 2000...quel choc! à l époque déjà je devais me cacher d acheter du saucisson alors qu à rabat j allais chez le charcutier sans pb! Que s'est-il passé en france???? La france est réellement divisée. Les laics cathos juifs d un coté et les musulmans ..qui ne posent que des pb. Je n ai aucun espoir. La france est restera sera divisee. Et les musulmans laics se sauveront aussi dans les quartiers/ ecoles de "tout sauf musulmans integristes . C est fini. Les misulmans pratiquants intégristes se multiplient treees treees vite et ne feront aucun effort d intégration de vivre ensemble de tolérance. Regardez les soutiens de tarik ramadan!!!! Ils crient au complot. Bref, pauvre france qui se démène comme elle peut dans ce foulli de musilmans ( radicaux laics musulmans de france ...quel bordel....

  • Par jurgio - 23/02/2018 - 15:55 - Signaler un abus La laïcité envisagée comme un éteignoir des religions

    Elle a été pourtant le sujet d'un compromis en 1905 où l'État et l'Église (eux uniquement) définissaient un armistice : l'État cessait ses persécutions par ses lois antireligieuses trop ciblées (années 1890-1900) et l'Église taisait ses critiques envers lui et ses revendications. Malheureusement, la laïcité contrevient au principe de la liberté de confession du citoyen. On a omis qu'une religion peut avoir comme principe de pouvoir sortir de la sphère privée (prédications et ostentations publiques, etc.) Déjà une religion de « sphère privée » est une notion arbitraire et tyrannique dont le seul but est de promouvoir à terme un prosélytisme athéiste d'État, qui veut tout ignorer des sentiments religieux. Alors, fut inventé le laïcisme (anciennement anticléricalisme) qui est l'espoir d'un athéisme universel franc-maçon issu des temps obscurs qu'on persiste à appeler encore Les Lumières, et qui ne pourra s'imposer fatalement que par coercition. Or les « valeurs républicaines » n'auront jamais le caractère d'imposer un art de vivre humaniste car bien trop fumeuses. Ainsi tombons-nous désormais stupidement dans quantité de lois morales qui rappellent les commandements judaïques !

  • Par Anguerrand - 23/02/2018 - 18:09 - Signaler un abus La laïcité et l’agnosticisme sont les pires amis des musulmans

    Ils ne croient en rien, n’ont aucunes valeurs, donc aucune morale définie. Quelle beau tapis rouge pour les musulmans, ils ne demandent que ça. La nature déteste le vide alors les musulmans se font un plaisir de remplir ce vide et détestent nos Valeurs humaines, artistiques, etc. Ce qui les intéressent c’est l’installation de la Charia, et ce jour de gré ou de force ces athées ou agnostiques devront croire ou ...

  • Par cloette - 23/02/2018 - 18:27 - Signaler un abus Il y aurait moins de problème avec l'Islam

    Si on avait assumé nos racines chrétiennes, comme en Amérique où on jure sur la Bible ....

  • Par cloette - 23/02/2018 - 18:28 - Signaler un abus racines chrétiennes

    c'est à dire judéo-chrétiennes .

  • Par Myriam50 - 23/02/2018 - 20:32 - Signaler un abus @anguerrand .vous avez

    @anguerrand .vous avez entierement raison !!!! Mon père, musulman pas tres pratiquant me dit un jour, alors que des temoins de jehovah frappaient pour la 3 eme fois à sa porte: " ils ne reviendront plus. Je leur ai fait un cours sur l islam, leur montrant que j etais hyper pratiquant et ayant une foi incommensurable !!!! ...il a raison :)) plus on exprime sa religion plus on se defend et on pose les limites . Alors la laicite....la laicité la renonciation de son pratimoine hystorique culturelle judeo chretienne ouvre un enorme boulevard aux musulmans qui poussent poussent poussent ....envahissent envahissent envahissent....quand je pense que j ai quitté definitivement le maroc pour me retrouver ...dans une france aussi timide chez elle pourtant que moi, laique au maroc.

  • Par DANIEL74000 - 25/02/2018 - 07:53 - Signaler un abus ignorance ou abus

    La Laïcité et la Loi de 1905 ne sont pas en cause mais l'islam et la soumission. La religion et la politique doivent être indépendantes comme devrait l'être la Justice et l'Etat C'est la Loi qui garantit le libre exercice de la Foi aussi longtemps que la Foi n'entend pas dicter sa Loi.!! http://www.atlantico.fr/decryptage/laicite-pourquoi-propositions-rapport-choc-clavreul-ne-resoudraient-pas-grand-chose-bertrand-vergely-3315040.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Bertrand Vergely

Bertrand Vergely est philosophe et théologien.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).

 

 

Voir la bio en entier

Ghaleb Bencheikh

Ghaleb Bencheikh préside la Conférence mondiale des religions pour la paix. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€