Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

J’ai commis le crime de lèse-Taubira: la réponse de Philippe Bilger aux propos de la garde des Sceaux

Christiane Taubira n'aime décidément pas la critique de son (in)action à la tête du ministère de la Justice. Pourtant, derrière ses envolées à l'Assemblée nationale, le bilan après un an est plutôt maigre.

Critique interdite

Publié le
 J’ai commis le crime de lèse-Taubira: la réponse de Philippe Bilger aux propos de la garde des Sceaux

Christiane taubira a remplacé depuis un an Rachida Dati au ministère de la Justice . Crédit Reuters

Je suis partagé.

Entre l'honneur d'être attaqué par Christiane Taubira qui me consacre un billet sur le Huffington Post et la déception devant la pauvreté de son argumentation où je retrouve toujours la même tonalité : le cœur, puis le cœur et le cœur enfin. Des mots sans substance d'où l'humanisme formel dégouline. Un aveu d'impuissance.

Elle ne devrait pas me mépriser au prétexte que je ne serais qu'un ouvrier de la vingt-cinquième heure.

Est-ce si vrai, d'ailleurs ?

Il ne m'a pas fallu longtemps, après l'éblouissante et trompeuse campagne de 2007 pour percevoir que Nicolas Sarkozy ne serait jamais à la hauteur des espérances qu'il avait fait naître.

Durant cinq ans, à ma manière, je n'ai cessé de dénoncer les ombres, inélégances et turpitudes d'une politique qui parvenait à faire de la droite honorable seulement un regret, une nostalgie.

Ce n'est pas ma faute si devant le désastre de 2012 je n'ai pas eu d'autre choix, une fois écarté le lucide et courageux François Bayrou, que d'apporter ma voix à François Hollande. Je n'ai pas été le seul à adopter cette démarche, d'ailleurs, puisqu'une majorité d'électeurs, que le socialisme n'attirait pas, s'est portée sur lui parce qu'il allait permettre la relève et faire place nette dans notre République. Sans eux, sans moi, celui qui vous a nommée n'aurait pas eu cette opportunité.

Par ailleurs si peu ouvrier de la vingt-cinquième heure que, loin de succomber à une adhésion béate ce qui est le propre des soutiens tardifs, je me suis autorisé des critiques, le droit de blâmer, la joie d'approuver et que je ne juge pas incompatible mon vote du mois de mai 2012 avec des réserves sur votre conception de la Justice, vos projets et vos discours. Au fond vous auriez aimé que je vote à gauche mais en étant assurée de mon inconditionnalité à votre égard.

Je reçois cependant comme un hommage votre souci de vous en prendre à moi parce que, pour vous qui n'êtes pas étrangère au sectarisme qui facilite le confort de votre pensée, il démontre que je ne suis pas complètement perdu pour votre cause, que je suis peut-être récupérable.

Comment oublier aussi que vous avez été nommée ministre à cause d'une conception intégriste et ridicule de la parité ? Vous n'étiez pas programmée pour la Chancellerie mais le hasard d'une composition de gouvernement - plus erratique et politicienne qu'on nous l'avait promis - vous a propulsée à ce poste. Rien que cette ironie de votre destin devrait vous conduire à plus de mansuétude et de relativisme.

Mais, à l'évidence, vous ne raffolez que de vos propres dénonciations et ne tolérez guère qu'on prenne au mot votre républicanisme affiché et proclamé.

Je n'aurais pas l'impudence de m'égarer à votre sujet dans les détails alors que l'essentiel est sujet à caution.

Mais, tout de même, permettez-moi de sourire devant votre armada vélocipédique où la modestie de votre engin, avec une simplicité ostensible, est compensée par l'importance de l'appareil qui vous entoure.

Souffrez - et c'est plus sérieux - que je m'interroge sur la gestion de votre cabinet, votre propre comportement dont la cohérence et le sens de l'organisation ne sont pas le fort, la fuite de certains de vos collaborateurs et le départ de votre premier et remarquable Directeur de cabinet. J'ose à peine évoquer les troubles liées à une présence qui mêlant l'intime avec le professionnel crée plus de malaise que de sérénité, en tout cas pour ceux qui vous entourent.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par marie - 06/05/2013 - 09:03 - Signaler un abus paubre bilger voter hollande c'était haîr sarkosy

    et donc vous avez le flan en pleine figure vous etes pathetique et minable

  • Par Maison Blanche - 06/05/2013 - 09:14 - Signaler un abus Aveugle

    Il ne lui a pas fallu longtemps "pour percevoir que Nicolas Sarkozy ne serait jamais à la hauteur des espérances qu'il avait fait naître", il a trouvé du courage chez Bayrou et il a voté Hollande. J'espère qu'il avait un peu plus de lucidité lorsqu'il était au banc du ministère public. Sarkozy avait fait une erreur, choisir Dati et pas lui comme Garde des Sceaux (vu l'histoire du mur des cons j'allais écrire Sots) donc haro sur Sarko.

  • Par carredas - 06/05/2013 - 09:15 - Signaler un abus Bilger vs Taubira

    "...Même si vous êtes infiniment plus intelligente et plausible que Rachida Dati, prenez garde qu'au bout du compte on ne puisse soutenir qu'elle au moins aura agi, et pas vous..." Tssss.... cette prétention à décider de l'intelligence des un(e)s et des autres est incompatible avec la fausse humilité ( ...Loin de moi la prétention, même modestement, de m'adresser au président de la République...) M.Bilger fait de N.Sarkozy le symbole d'une droite "non honorable" face à un F.Bayrou "lucide et courageux" et justifie ainsi d'avoir soutenu F.Hollande en 2012. Les cheminements sinueux de M.Bilger en politique ne passionnent pas grand monde mais sa qualité d'ancien avocat général et sa compétence de magistrat pourraient judicieusement éclairer les citoyens néophytes si il parvenait à synthétiser simplifier et clarifier ses propos.

  • Par bertal - 06/05/2013 - 09:15 - Signaler un abus R.A.S.

    Rien à rajouter à ce beau billet d'humeur exprimé avec clarté, si ce n'est la morgue dont se parent la plupart des élus socialistes quand ils ont la faiblesse de s'adresser au vulgus pecum, c'est à dire autrui : Madame la ministre le montre avec encore plus d'ostentation, pour jouir sans doute de son surplus de matière grise ; dommage , personne ne lui a dit que la simplicité était le miroir de l'intelligence.

  • Par Jean-Pierre - 06/05/2013 - 09:16 - Signaler un abus C'est comme le Port Salut, c'est écrit dessus !

    . TOBBIE . RAT . ...affiche dans son nom les promesses de son comportement politicien.

  • Par ZOEDUBATO - 06/05/2013 - 09:22 - Signaler un abus TAUBIRA c'est la justice du mur des cons faites de plaintes,

    procès, mutation politique sans aucun soucis de L'Etat de droit

  • Par choubidou - 06/05/2013 - 09:27 - Signaler un abus Mme Taubira passez à l'action et à la postérité

    François Hollande vient de déclarer "Il n'y aura pas d'impunité en France". Alors Mme Taubira passez à l'action et à la postérité ... .... en renvoyant devant les tribunaux les Gardes des Sceaux de ces 15 dernières années qui n'ont renvoyé ni devant le Csm ni devant les tribunaux ces dizaines de magistrats en bande organisée qui ont garanti 15 ans d’impunité à ce milliardaire, directeur de campagne de F. Mitterrand passé avec 30 Mf à travers 2 plaintes 3 appels 3 cassations 1 réouverture 1 cour de justice afin de permettre le rapprochement de 2 journaux que vous lisez tous les jours, le juge d’instruction défendant les intérêts économiques de l’un d’eux et se présentant aux législatives pour le PS. L’un d’eux valide les comptes de campagne. Un autre distribue une certaine médaille. Un autre encore apparait dans une commission chargée de donner des avis sur les pratiques commerciales. Il est certain que la République fonctionne mieux avec des individus qui la sabotent ! Récupérer le non-lieu d’anthologie – 8 lignes 3 erreurs grossières – auprès de Sm Usm et Commissions des lois de l’assemblée et du sénat, tous bien informés depuis des années.

  • Par Ravidelacreche - 06/05/2013 - 10:13 - Signaler un abus une fois écarté le lucide et courageux François Bayrou

    Voilà ou ça mène d'avoir le c*l entre deux chaises :o))

  • Par ROSSKOPF - 06/05/2013 - 10:31 - Signaler un abus ROSSKOPF

    Je la préfère à DATI

  • Par Redmonde - 06/05/2013 - 10:47 - Signaler un abus BILGER AVEUGLE

    Mr Bilger est typique de nos élites: beaucoup de compétence et d'intelligence mais aucun "pifomètre" ni aucun bon sens. Il s'est laissé manipuler par la vaste campagne d'anti-sarkozisme primaire qui dominait les medias avant l''élection présidentielle. Une seule chose comptait, se débarrasser à tout prix de Sarkozy, ce maudit, ce monstre. Courte vue totale, aucune anticipation des conséquences, aucun souci de ce qu'on allait mettre à la place de Sarko: un homme connu à l'intérieur du PS comme sans courage, tout juste bon à faire de la politique locale, du molletisme et du clientélisme. C'est ce qui s'appelle la politique de Gribouille: se jeter dans la mer pour échapper à la pluie, et c'est (entre autres) cet aveuglement de nos élites qui nous mène dans le mur. Hollande en est le meilleur représentant, qui croyait béatement qu'il suffisait d'attendre, que la croissance allait revenir toute seule et le chômage disparaître comme par enchantement. Alors même qu'il fait tout pour tuer la croissance par une fiscalité confiscatoire. Napoléon voulait des généraux ayant de la chance, nous, il nous faudrait des élites capables de voir plus loin que le bout de leur nez.

  • Par pemmore - 06/05/2013 - 10:48 - Signaler un abus Il n'y aura pas de justice tant qu'on aura pas construit,

    les 200000 places pour caser les criminels de la terre de France. En attendant pour montrer ses compétances, qu'elle fasse le ménage dans son coin qu'elle aime tant et ou elle est née. J'ai des retours non officiels de ce si joli pays qui ne correspondent pas à ce qu'on pourrait attendre d'un département moins peuplé que la Creuse. Pas besoin d'en faire la liste.

  • Par wolfgangamadp - 06/05/2013 - 10:59 - Signaler un abus Taubira : garde des Sceaux

    Taubira : garde des Sceaux qui n'est pas juriste... On aura tout vu... On aurait pu mettre n'importe quel quidam avec le même succès...

  • Par newworld666 - 06/05/2013 - 11:04 - Signaler un abus Pauv vieux !!!

    Les girouettes n'ont que ce qu'elles méritent ... aucune considération. Bizarre, qu'il ne parle jamais de l'énorme réforme Dati ??? jamais remis en cause par personne !!! et pourtant ce genre de personnage a tout fait pour la torpiller et contribuer à rendre Dati et Sarko impopulaire pendant des années. Pas terrible de passer sa vie à se plaindre.

  • Par ISABLEUE - 06/05/2013 - 11:44 - Signaler un abus Pauvre chou..

    QUand on n'est pas capable d'avoir des IDEES ET que l'on vote une fois la droite puis après )à gauche pour une histoire de personnes, je tombe des nues..... On n'est pas aidé dans ce pays, avec ce genre de personnes, donneur de leçons et qui se répandent sur les ondes..... DEHORS AUSSI

  • Par Glop Glop - 06/05/2013 - 11:55 - Signaler un abus Quand un pleutre...

    ... parle des traîtres; C'est bô!

  • Par N4X - 06/05/2013 - 12:17 - Signaler un abus Jabba the Hutt...

    ...n'aime pas qu'on le critique. Et ceux qui lui résistent finissent cryogénisés ou jetés dans la fosse pour être dévorés par une bête immonde . Mais toute ressemblance, tant au niveau des personnages que de l'action, avec ce qui se passe Place Vendôme, ne serait que pure coïncidence...

  • Par Karamba - 06/05/2013 - 12:32 - Signaler un abus Il faut plaindre Bilger?

    Parce qu'il ne s'entend pas avec la calamité qu'il a contribué à mettre au pouvoir? La prochaine fois lui et son cher patron béarnais s'abstiendront de donner des consignes de vote.

  • Par Nico Attal - 06/05/2013 - 12:34 - Signaler un abus Cocu et pas content

    Il est clair que Bilger cite Chamfort avec bien plus d'a-propos que Taubira ne cite Nietzsche! Mais par delà les aimables cuistreries dont les fonctionnaires de justice s'obstinent à vouloir rehausser leurs discours, la lettre de Bilger résonne comme l'élégie d'un amant éconduit... Le bon choix, c'était il y a tout juste un an qu'il fallait le faire! Aujourd'hui, ça ne sert pas à grand chose de pleurnicher.

  • Par jurgio - 06/05/2013 - 14:06 - Signaler un abus On comprend le grand tort de Sarkozy

    C'est d'avoir pensé que le peuple français allait suivre sa dynamique à la majorité. Cela est vrai aux USA où une fois élu, le président voit se souder autour de lui la population, surtout dans les moments difficiles. En France, une fois élu, vous devenez un ennemi juré. C'est, en tous cas, toute la politique de la Gauche, suivie par la majorité non du peuple mais des médias. On voit, en effet, en garde des Sceaux, une autonomiste qui, comme Césaire, n'aura de cesse d'humilier un pays « esclavagiste » en heurtant sa culture et ses mœurs, en mordant la main qui l'a nourrit. Serait-elle là où elle est sans les mêmes circonstances qui font que nous y sommes aussi ? La rancune en passation d'héritage. Enfin, le coup de manivelle qui a fait démarrer le moteur Hollande le projettera en retour sous la voiture. Le tricheur verra lui-même les conséquences qu'il a contribué à faire subir à son prédécesseur.

  • Par vangog - 06/05/2013 - 15:02 - Signaler un abus Si Mr Bilger, vous aviez un autre choix! vous abstenir...

    comme la plupart des Français non convaincus ni par l'un, ni par l'autre, et ne pas céder à la propagande de la pensée unique, qui fait élire des présidents par défaut, obligatoirement mauvais et désavoués un an plus tard, par ceux-là même qui les ont fait élire.

  • Par Lepongiste - 06/05/2013 - 15:07 - Signaler un abus Minable bilger qui vient se plaindre et pleurer maintenant

    parce qu'une représentante de la gauche sectaire à écrit sur lui dans la Pravda !! Ce type qui n'a pas obtenu de Sarkozy ce qu'il souhaitait et qui s'est mis à le haïr en le clamant haut et fort en espérant qu'Hollande pour qui il a voté en 2012 lui donne satisfaction ce qui ne fut pas le cas bien au contraire... BB Bidon Bilger....

  • Par Lepongiste - 06/05/2013 - 15:12 - Signaler un abus Judas ne s'en est jamais remis !!

    Personne n'a écouté sa plainte .....

  • Par Vertigo - 06/05/2013 - 15:13 - Signaler un abus Par Nico Attal - 06/05/2013 - 12:34

    Un préalable nécessaire à la pertinence de votre propos eût été l'existence d'un "bon choix". Me concernant et j'en suis de plus en plus convaincu, il n'y avait pas de bon choix, il avait le pire et le moins pire. La seule chose que je concède sur mon choix de l'époque, c'est d'avoir voté à l'époque pour le "moins pire" qui s'avère aujourd'hui être le pire. Ainsi, pour être tout à fait honnête, la seule chose que je regrette de Sarkozy, c'est d'avoir aujourd'hui Hollande, et pourtant je ne suis pas certain de vouloir le voir revenir.

  • Par esurlo - 06/05/2013 - 16:10 - Signaler un abus Un bon choix pour le prochain gouvernement de printemps.........

    ...serait peut-etre de nommer au ministère de la justice , un homme de grande valeur , intelligent , susceptible de faire de beaux discours , et d'enflammer des minorités agissantes , tout en combattant les principes passéistes qui ont forgé notre civilisation. Tout en disant aimer la France bien sur . Par exemple un Tariq Ramadan.............................

  • Par zelectron - 06/05/2013 - 16:53 - Signaler un abus le plan de bataille

    La bonne stratégie eut été de voter Hollande et de porter une assemblée de droite au palais Bourbon, n'est-ce pas ? L'avantage de désavouer Sarko et la classe politique en deux coup échec et mat ! Hollandouille obligé de choisir un premier ministre dans le camp adverse, nous avions (presque) un gouvernement d'union nationale et la parole restait aux électeurs* *il ne fallait pas, ne faut pas et ne va pas falloir demander au bon peuple de France d'être expert en haute stratégie...

  • Par rbao - 06/05/2013 - 16:58 - Signaler un abus L'amour et la haine sont aveugles

    C'est de la prose pour dire tout le mal qu'il pense de Taubira et ce n'est pas trop mal écrit. Comme je ne pense pas beaucoup de bien de cette dame (c'est un euphémisme), je suis tenté d'en être satisfait. Mais je ne pense pas beaucoup de bien de Bilger et je ne vais pas le plaindre pour les commentaires peu amènes qui lui sont adressés. En effet, son antagonisme à l'égard de Sarkozy n'était pas argumenté et ressemblait plus à du ressentiment comme la présente diatribe. Quel manque d'intelligence, à la fois d'être passé de Sarkozy à Hollande faute de pouvoir passer par Bayrou d'une part, et de le dévoiler sur la passe publique d'autre part ! Certes, c'est de l'honnêteté, le minimum pour un juge, mais quel manque de clairvoyance ! Pourquoi confesser un pêché qui n'intéressait personne pas même le Père éternel. Quand à la lucidité de Bilger pour celle de Bayrou qui a dit que le programme de Hollande serait une catastrophe pour la France mais a voté pour lui !!! Je percevais également ce destin catastrophique et je n'ai DONC pas voté pour Hollande ! Nous avons des politiques et des juges schizophrènes !

  • Par Casperino - 06/05/2013 - 17:14 - Signaler un abus Les effets de manche de la GdS

    En effet, sa médatisation pour sa lutte pour le MPT lui a gonflé la tête et son arrogance à l'encontre de ses opposants est des plus remarquable. Surtout dans les envolées morales définies de " profondes" par des média(teurs) trop peu linguistes que pour relever le paradoxe du contenu, de la forme et surtout du fond. Son heure de gloire passée, elle risque fort de mordre quiconque la regardera de travers. Décidément, c'est un gouvernement de cabots, de grognards et d'invisibles. Le choix est peu varié.

  • Par rbao - 06/05/2013 - 17:18 - Signaler un abus L'aveuglement toujours

    @vertigo Vous reconnaissez avoir voté pour le pire en pensant choisir le "moins pire". Vous devriez donc mettre en cause votre lucidité puisque votre choix a été le pire ! Et poursuivre en vous demandant si au final, celui que vous jugiez pire et c'est révélé être le moins pire (ouh là là !), n'était pas le meilleur (ouf !). Parce que dans un conflit, on ne demande pas au général de vous faire des guiliguili, ni au capitaine dans la tempête, pas plus qu'au politique dans la crise ! Ouais, mais peut-être avez-vous cru comme beaucoup d'amoureux, d'ignares, d'aveugles en tout cas, que la crise était un gros mot inventé par Sarkozy, jusqu'à ce que hollande la découvre comme il a découvert au propre et au figuré que l'eau çà mouille ! Comme benêt champion de l'amateurisme on ne fait pas mieux, on nous l'envie !

  • Par l'enclume - 06/05/2013 - 17:30 - Signaler un abus Mr Bilger est-il aveugle ?

    Livre écrit par deux journalistes sur Trierweiller : La frondeuse ppuyées par deux lettres de soutien,particulièrement révélatrices d'une situation aberrante. L'une, dactylographiée, est signée par le ministre de l'Intérieur. L'autre, manuscrite, par le président de la République. On ne peut s'empêcher de penser à l'argument majeur trouvé par les communicants de ce pouvoir pour surnager dans la tourmente. Sur tous les plateaux de télévision, on n'entend que ça. Au moins, contrairement à ce qui se pratiquait avant, l'exécutif n'intervient plus dans les affaires judiciaires. Bien sûr, ces deux lettres ne sont rien au regard des scandales qui secouent le pays, mais ne sont-elles pas révélatrices ?

  • Par gliocyte - 06/05/2013 - 17:38 - Signaler un abus ????

    Le chemin emprunté par la pensée de M Bilger est trop sinueux, je me perds aussi dans ses méandres (oui/non/oui...) et au final? Parler de la Justice, son fonctionnement (dys), les solutions, aurait été beaucoup plus intéressant. Sur le Post de Taubira: "La Droite a puisé dans le patrimoine politique et doctrinal de la gauche". Elle devrait donc être en accord avec elle. Mais non car la Droite a copié. Comme à l'école, 7ans d'âge mental: "Maitresse, elle a copié sur moi... " ce qui en plus est totalement stupide Citation finale "Mais celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard, ni patience" (Achar) Ce qui traduit en langage grossier: Si tu ne viens pas foutre la m... , tu ne seras jamais considéré. Et voilà que tout enfin s'éclaire pour moi. Je viens de comprendre le moteur de Taubira. Sur la route judiciaire, elle est un fou du volant... Vroum, vroum, gare à vous...

  • Par gile - 06/05/2013 - 17:41 - Signaler un abus Qu'il se taise !!!!

    Ce magistrat n'a eu que ce qu'il méritait. Je me souviens encore de son attitude durant le mandat de Sarkozy. Il n'avait pas de mots assez durs pour le critiquer, sans doute parce que Sarkozy n'avait pas pensé à lui pour la chancellerie....C'est qu'il se prend pour une vedette le bonhomme.. Et voilà maintenant qu'il découvre que ses amis d'alors l'ont épinglé sur le mur des cons. Pauvre magistrat...... S'il en est un qui mérite cet affichage c'est bien lui.

  • Par le Gône - 06/05/2013 - 18:17 - Signaler un abus Et si pourtant...

    Rachida ELLE a agit en bon soldat...de la République selon la volonté du gourvernement auquel elle appartenait, elle n'a jamais trahis non plus...alors qu'aujourd'hui il n'y a rien , pas d'homme d'état, , que du vent, des mots.. pas de fond pas de projet excepter celui du laisser faire et de défaire ce qui fût fait avec Sarko..Alors arrêtez donc d'insulter Dati une véritable ministre ELLE.

  • Par Vertigo - 06/05/2013 - 18:50 - Signaler un abus Par rbao - 06/05/2013 - 17:18

    Comment considérer sérieusement les propos d'une personne concernant l'aveuglement qu'elle vous prête alors que le raisonnement qu'elle vous oppose semble reposer sur une simple opposition manichéenne de l'UMP au PS. Réalisez-vous le côté risible de votre intervention? Je vous répondrai juste qu'il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

  • Par Vertigo - 06/05/2013 - 18:53 - Signaler un abus Par rbao - 06/05/2013 - 17:18

    Egalement, méditez là-dessus: Errare humanum est, perseverare diabolicum

  • Par Bara - 06/05/2013 - 19:27 - Signaler un abus Bravo M. Bilger !

    Mme Taubira qui se prend pour Juan Carlos s'adressant à Chavez en vous gratifiant d'un "Porque no te callas?" ne joue pas dans la même cour que vous: continuez à dénoncer avec justice et sévérité les errements des puissants. Le peuple vous le commande.

  • Par walküre - 06/05/2013 - 21:09 - Signaler un abus Ministre de la justice.

    Rien que cela, un ministre de la justice, préfigure une justice non indépendante. Quand le pays n'aura plus de de ministre de la justice, on aura fait un grand pas vers l'indépendance des magistrats. A condition qu'ils soient contrôlés par le peuple.

  • Par rbao - 07/05/2013 - 04:16 - Signaler un abus @Vertigo

    À l'évidence, vous avez besoin d'adages en deux fois pour tenter de décrédibiliser mon commentaire, sauf que : - on ne voit pas ce que vient faire "une simple opposition manichéenne de l'UMP au PS" dans le propos ; - cet argument est bien seul et bien pauvre ; - vous avez reconnu vous même vous être trompé. Je vous cite : « La seule chose que je concède sur mon choix de l'époque, c'est d'avoir voté à l'époque pour le "moins pire" qui s'avère aujourd'hui être le pire .. la seule chose que je regrette .. c'est d'avoir aujourd'hui Hollande .. ». On aura compris que c'était "à l'époque" et de "pire" en "pire", mais nous avons une vraie différence. Contrairement à vous, je n'ai pas fait le choix du "pire" et si c'est cela que vous appelez une "opposition manichéenne", je revendiquerais plutôt une saine lucidité. Aujourd'hui, je ne regrette pas mon vote mais le vôtre oui. Je ne vais donc pas citer d'adage mais vous inviter à lire le mythe de la caverne de Platon. Écrit il y a plus de 2 millénaires, il vous libèrera peut-être de vos chaînes. Sans rancune.

  • Par ACL - 07/05/2013 - 10:12 - Signaler un abus à M. Bilger qui, je l'espère lira

    Ce que vous reprochez à cette pauvre femme, qui n'est manifestement pas à sa place, c'est son inaction. Que pouviez vous attendre d'autre de ce gouvernement ? La démagogie et les bons sentiments de ces gens qui "pensent bien" ne peuvent constituer une politique. Voter Hollande c'était féliciter l'incapacité. Sarkozy et surtout l'image que les communicants de son camp et de l'autre camp en avait fait, c'était pas brillant, mais de temps en temps quelques décisions de bon sens étaient prises. Alors que maintenant ...

  • Par Vertigo - 07/05/2013 - 10:24 - Signaler un abus Par rbao - 07/05/2013 - 04:16

    Je ne suis pas certain d'avoir besoin de vous décrédibiliser vous le faîtes très bien tout seul. En fait je ne comprends pas la finalité de votre intervention, j'ai bien compris que mon choix ne vous plait pas mais où voulez-vous en venir, vous souhaitez que je vous consulte lors des prochaines élections afin de voter correctement?

  • Par Mamounette - 07/05/2013 - 10:52 - Signaler un abus Le juge d'instruction

    Philippe Bilger a dénigré Sarkozy, le jour que ce dernier voulait supprimer le juge d'instruction; "L'hoome le plus puissant de France "comme disait Napoléon. Et pourtant il y a des juges d'instruction, dont un particulièrement qui mériteraient la potence. Voila d'où est venu la haine de ce monsieur contre Sarko, il a choisi le pire qu'il assume maintenant son choix et qu'il ne vienne pas miauler sa déception.

  • Par Ravidelacreche - 07/05/2013 - 11:13 - Signaler un abus J’ai commis le crime de lèse-Taubira

    Attention Mr Bilger votre langue peut fourcher !

  • Par Lrt64 - 07/05/2013 - 11:51 - Signaler un abus Poooovre Mr Bilger !

    Pourtant je n'aime pas Taubira, son laxisme de gauche et toute l'ideologie du laisser aller qu'elle represente si bien mais votre article cher Mr est indecent. ... Beaucoup de parlote mais rien de clair. Et puis je ne vous comprends pas vous et tous ceux qui ont vote Hollande. Vous critiquez quoi? Le manque de lucidite de la gauche face aux problemes de notre societe (violence, chomage ou autres) ou bien de maniere inconscience votre propre manque de lucidite? Car c'etait bien joli de crier avec les loups en votant contre Sarko il y a un an mais maintenant il faut pas venir nous sortir des "Demain, je le crains, vous abolirez l'excellente loi sur les peines plancher" ou bien "Ce n'est pas ma faute si (..) je n'ai pas eu d'autre choix (..) que d'apporter ma voix à François Hollande" ... Non non non Mr Bilger soit vous etes honnete en disant je me suis trompe et je n'ai aucune excuse et vous etes credible en ecrivant soit vous vous abstenez. ... Remarquer retourner sa veste c'est un peu la specialite de Bayrou, votre champion, cette homme je vous cite "lucide et courageux" ... je me demande si c'est bien le meme qui saluait le debut du quinquenat de Hollande il y a 2 mois ...

  • Par Thomas13 - 07/05/2013 - 14:40 - Signaler un abus Magnifique texte

    Monsieur Bilger, sous sa délicatesse, ses positions toujours respectueuses et derrière la modestie de sa grandeur d'esprit nous offre le luxe inestimable de sa compétence et de sa justesse. Souvent, j'ai été déçu lors de ses interventions télés par la modération qui semble le rendre inaudible dans un monde de communication agressive. A voir ici les commentaires réactionnaires de ceux qui sont assez bêtes pour se dire d'un camp contre un autre, je m'aperçoit avec humilité comment moi-même je peux si facilement me fourvoyer dans une position doctrinaire ou de réaction par paresse. Car comme le rappelle à notre ministre M. Bilger, le mots ne doivent servir qu'à éclairer la réalité. C'est à dire porter de la vérité (du sens) et permettre d'indiquer à l'esprit ce qu'il y a derrière Sinon il deviennent un cancert, aujourd'hui presque généralisé, que se soit chez Mme Taubira ou dans toutes les réactions de principe, d'habitude, d'appartenance. M. Bilger connaît son sujet mieux que quiconque et l'aborde pourtant avec cette bienveillance, cette noblesse et cette justesse qui manquent tant justement à notre Justice. Ce n'est pas juste des mots pour des cons. Merci, je vous suivrai

  • Par Lepongiste - 07/05/2013 - 18:21 - Signaler un abus Il n'était pas o Bilger !!

    de baver sur Sarkozy après avoir voté pour lui lors de la première élection présidentielle et de baver maintenant sur le grolent pour qui il a voté en mai 2012 !!! Ce type a retourné son épitoge rouge herminée plusieurs fois !! Il n'est pas crédible....

  • Par Sophile - 07/05/2013 - 18:46 - Signaler un abus Tant mieux qu'elle soit au pouvoir

    Ainsi, elle n'est pas la seule, à prouver sa nuisance et son incompétence. Il y a eu Dati, Rama Yade, F. Amara. Des diversitudes qui nous coutent de l'argent. Point-barre.

  • Par minibellule - 07/05/2013 - 19:25 - Signaler un abus @ravidelacreche 11h13

    Excellent !

  • Par taipan75008 - 08/05/2013 - 10:21 - Signaler un abus Quand les mots deviennent des maux ... !

    J'ai lu tout ce long message. Certes bien écrit, mais que c'était long ! Je ne suis pas sûr d'avoir compris l'intégralité, ou tout du moins, j'ai du perdre quelques idées entre le début et la fin. trop de mots tue le mot, c'est bien connu. Dis autrement, vous reprochez à Taubira son trop plein de mots, mais j'ai l'impression que vous êtes atteint du même mal ! Que vous partagez des maux très similaires ! Sinon, à vous lire, je reconnais votre "forme" de courage. Avoir voté Sarkozy en 2007, tout en dénonçant rapidement le trop de rêve soit-disant vendu. Voter Hollande en 20012, tout en rappelant que Bayrou était le père Courage incompris en France ... Certes, vous avez le droit de contester telle ou telle décision prises par le Gouvernement Ayrault, mais vous avez surtout le droit et le devoir d'assumer votre choix politique. C'est à mon sens la moindre des choses !

  • Par veryliberalguy - 08/05/2013 - 16:49 - Signaler un abus Comme Thomas13 j'apprécie mr Bilger et sa parole libre, loin

    de tout attache partisane. Mr Bilger se défend avec courage face à une Ministre de la Justice, semblant avoir été nommé par erreur et non pour sa compétence, et qui l'attaque injustement. Mr Bilger, comme Jacques Attali, sont 2 personnalités que j'apprécie dans notre paysage intellectuel quelque peu pauvre : ils ne sont pas enfermés dans une quelconque idéologie. S'ils choisissent un camp lors d'échéance politique cruciaux, ils savent être critique et emettre des réserves quant aux programmes proposés. Ils s'indignent à juste titre lorsque une orientation choisie en cours de route, par les dirigeants politiques, s'éloigne de l'esprit de responsabilité, dont devrait faire preuve notre beau pays à l'égard de ses concitoyens et des engagements internationaux et européen. Nous manquons de gens comme ça, vraiment !

  • Par winnie - 08/05/2013 - 17:22 - Signaler un abus il est gentil ce Bilger avec

    il est gentil ce Bilger avec sont petit zozotement ;mais voila lui aussi il a crut au père noel .Je le croyait plus malin que ca! Maitre Bilger,la prochaine fois c'est pour Marine qu'il faut voter!!

  • Par dynamite - 08/05/2013 - 18:25 - Signaler un abus tobira-hollande

    comment des gens qui se croient censés ont pu voté pour ce plouc que tout le parti socialiste critiquait,,Marie-ségolène qui a vécu avec, a dit François en 30 ans n'a jamais rien fait de sa ,vie ,,aubry un mou ,,,etc,,et on met un nul aux commandes ,,,,,,on rêve et hélas aujourd'hui ,on va vers un stunami désespérant,;;;;;;;;;

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de La France en miettes (éditions Fayard), Ordre et Désordre (éditions Le Passeur, 2015). En 2017, il a publié La parole, rien qu'elle et Moi, Emmanuel Macron, je me dis que..., tous les deux aux Editions Le Cerf.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€