Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Immigration :
l'iconoclasme perdu de Ségolène

En 2007, Ségolène Royal creusait l'écart avec le peloton à coups de propositions authentiquement iconoclastes. En 2011, elle aurait plutôt tendance à s'attarder près de la voiture-balai.

Zone franche

Publié le - Mis à jour le 5 Mai 2011

En 2007, j’ai soutenu Ségolène Royal parce que je ne voulais pas de Sarkozy, c’est vrai, mais aussi parce qu’elle semblait incarner ce qui manquait à l’ensemble de ses pachydermiques camarades : un réel désir d’échapper à la doxa du clergé socialiste.

On a du mal à le croire, maintenant qu'il est l’homme du grand large et du FMI, mais, à l’époque des primaires, DSK faisait plutôt la course avec Fabius sur le thème du « plus esclave du surmoi marxiste que moi, tu meurs ». Il semble avoir changé sur ce point et sera vraisemblablement le cheval que je jouerai dans la prochaine course d’obstacles (s’il reste à Washington, je mettrai mon pognon sur Valls et je le perdrai, c'est la vie...).

Mais pour toute ses « dinguitudes », Ségolène Royal ne rechignait pas à mettre les pieds dans le plat : remise en cause des profs glandeurs, acceptation de la nécessité de créer des richesses avant de songer à les redistribuer, mise au pas des sauvageons par des types en uniformes… Elle ne jouait pas contre son camp : elle suggérait au contraire que la gauche de gouvernement pouvait être autre chose qu’un moulin à baratin lénifiant sur le partage de la pénurie et la chasse au bourgeois.

Souvenez-vous : elle s’était même enthousiasmée pour le « blairisme » et ses 3% de chômage, ce qui était à peu près aussi incongru pour un socialiste de l’époque que d’avouer qu’il avait du Saint-Gobain et du Toyota en portefeuille.

« Rétablir les frontières à l'intérieur de l'espace Schengen ? Mais pourquoi pas... »

Aujourd’hui, elle tente une nouvelle échappée en testant un discours décalé sur l'immigration et les contrôles aux frontières, mais ça tombe sérieusement à plat : qu’un politique tente de séduire les électeurs en leur expliquant qu’il y a trop d’étrangers, désolé, mais on a déjà ça en magasin. Et si Ségolène Royal imagine faire un sort la langue de bois avec ce genre d'approche, elle se contente surtout de troquer le chêne pour du sapin.

Les Français, fondamentalement, se fichent éperdument de l’immigration dont ils ont compris qu'il s'agissait d'un phénomène à peu près aussi « naturel » que la météo. Que les politiques se débrouillent pour créer les conditions d’une économie dynamique et génératrice d’emplois bien payés pour tout le monde, et même ces 35% d’ouvriers qui votent pour le FN laisseront la Marine sombrer dans sa rade.

Le souci concret qu'ils ont toutefois ― au-delà de leurs difficultés à payer les factures s’entend ―, c’est celui de la délinquance et des provocations religieuses générées par une fraction microscopique de « l’immigration » au sens large. Ces marginaux qui les font flipper dans le métro et heurtent leur sens de la laïcité.

A droite, on a donc pris l’habitude d’expliquer que ces comportements ultra-minoritaires constituaient l’habitus bourdieusien de l'ensemble des populations d’origine maghrébine ou africaine (eh oui, même Zemmour fait du Bourdieu sans le savoir). A gauche, réflexivement, on s’est mis à dire exactement la même chose pour mieux les excuser ― braqueurs et prieurs de rue n'émergeant qu'en réaction à la cruauté d'une société ultra-libérale, mais restant prêts à déposer kalachnikovs et burqas au vestiaire dès l’avènement du socialisme réel...

Plus de start-ups, moins de douaniers

Quelle insulte à l’intelligence des Français ! Et surtout, quelle claque dans la figure de ceux d’entre eux qui, originaires du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne, vivent la relégation dans les cités et sont les premières victimes des gangsters et des fanatiques censés être leurs, hum, « représentants » !

Ségolène Royal, en matière d’iconoclasme, a manifestement perdu la main. Et la vraie transgression, désormais, serait de rappeler qu’un grand pays moderne n’a rien à craindre de ses immigrés, même s’il doit être capable d’en organiser les flux pour d’évidentes raisons pratiques. La vraie transgression serait également d'expliquer qu’un plombier tunisien qui débarque de Lampedusa, ça n’a rien à voir avec un caïd de cité ou un ambassadeur plénipotentiaire de feu-Ben Laden. La vraie transgression, enfin, serait de marteler que ce dont la France a besoin, c’est d’un doublement du nombre de ses start-ups plutôt que d’un doublement du nombre de ses douaniers.

Mais vous croyez que c’est ça qu'il va dire, le DSK ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par le Gône - 04/05/2011 - 08:33 - Signaler un abus Mon cher Hugues..

    Vous avez le don de jouer le "cheval" perdant..a la présidentielle,de ce que je lis en ce moment, de tous les candidats potentiels, de ce que je ne lis pas par rapport a votre poulain (DSK sera dans les choux, car trop de haine contre lui a l'interieur de son propre parti) Sarko va être le gagnant..face a des porteurs vaseux de non programme politique, ou comme vous le soulignez sans grandeur.

  • Par Hugues Serraf - 04/05/2011 - 09:03 - Signaler un abus @le Gône

    Hé hé, je suis nul comme leader d'opinion... Notez tout de même qu'au deuxième tour de 2002, j'avais collé la couverture de Libé appelant à à voter contre Le Pen dans l'ascenseur de mon immeuble et Chirac l'a emporté avec 82% des voix.

  • Par lulu la nantaise - 04/05/2011 - 09:39 - Signaler un abus cher Hugues Seraf

    Dommage que vous ne vous présentiez pas aux primaires socialistes! Valls bien sûr, le plus réaliste, le moins démago; quant à ce que dira DSK, j'ai peur que ce ne soit guère transgressif.

  • Par CFrance - 04/05/2011 - 09:45 - Signaler un abus Immigration choisie: oui. Immigration subie: non.

    Bonjour Hugues, "Les Français se fichent éperdument de l’immigration". Cette vue est a mon sens une erreur de jugement. L'immigration non-controlée, nous la subissons tous les jours. De nombreux roumains tres organisés quadrillent par exemple les rues de France pour mendier. Immigrer au Royaume Uni par exemple est tres encadré et demande de répondre a des tests variés. http://bit.ly/kVCKNw

  • Par LouisArmandCremet - 04/05/2011 - 10:55 - Signaler un abus M Hugues Serraf

    M Hugues Serraf, jusqu'à présent, j'appréciais vos articles. mais je suis passablement surpris par la tournure de celui. Non l'imigration n'est pas un phénomène naturel comme la météo. Il s'agit juste que les vannes ont été ouverte par un parti que je ne citerai pas, afin de ne pas être à court d'électeurs, chacun le sait.

  • Par LouisArmandCremet - 04/05/2011 - 10:57 - Signaler un abus M Hugues Serraf (suite)

    Et surtout, ce n'est pas un moteur de croissance quand on assiste à une fuite des cerveaux qualifiés. Je le mesure moi même dans mes anciens collègues : Londres, New York, Singapour et Shanghaï sont leurs destinations, lassés d'une France qui ne leurs offre plus de perpectives. Si vous voulez garder ces flux là, c'est votre choix mais ce n'est pas l'intérêt de la France !

  • Par Hugues Serraf - 04/05/2011 - 11:01 - Signaler un abus @LouisArmandCremet

    Disons, mais j'avoue que c'est une sur-simplification extrême, que si l'immigration n'était pas un phénomène humain "normal", on ne trouverait des sapiens sapiens qu'en Afrique plutôt que sur cinq continents. Je ne conteste d'ailleurs pas qu'il faille organiser les flux et lutter contre certains effets induits, mais si c'était LE problème de la France, ça se saurait.

  • Par benj117 - 04/05/2011 - 11:25 - Signaler un abus Mr Serraf

    l'immigration n''est pas un théme strictement réservé au front national, tout comme il ne faut surtout plus réduire le FN à l'immigration, ca serait une grave erreur de votre part.. peut-étre que vous, vous pourrez m'expliquer à quoi servent 200 000 immigrés quand il y a 4 000 000 de chomeurs??? en tout cas, je vous félicite de prendre part aux commentaires, c'est ce que tous devraient faire.

  • Par le Gône - 04/05/2011 - 12:16 - Signaler un abus @Hugues Serraf

    Je suis pas sur qu'en 2012 la foto de Marine Lepen fasse le même effet dans votre cage d'ascensseur?..sauf si entre temps vous avez déménagé?....(en revanche Libé..ce n'est plus une bonne lecture avec leur nouveau redac chef..une espece de petit prétentieux a grande gueule, c'est dans l'air du temps dites vous?..c'est vrai on le remarque partout sans doute la periode éléctorale s'y prête)

  • Par slavkov - 04/05/2011 - 14:26 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... qui peut encore croire en sincérité de cette pauvre femme ...

  • Par chateleine - 04/05/2011 - 15:13 - Signaler un abus DSK

    je ne voterai pas DSK,je voterai pour celui qui nous a sorti de la crise,ne vous en deplaise et non pas pour celui qui vit comme un milliardaire et impose la rigueur a tous les pays,quand a l,immigration il est temps d,y mettre de l,ordre autrement le peuple s,en chargera,les donneurs de lecon n,ont qu,a les nourrir et heberge au lieu de nous les imposer

  • Par caod4444 - 04/05/2011 - 17:38 - Signaler un abus @benj117

    moi je sais, faire pression sur les salaires et justifier plus d'impôt pour des classes de banlieues, des rénovation d'HLM, des subventions de truc de rap etc etc...plus le RMI + AMU + ..+.... etc etc...

  • Par NOVY12 - 04/05/2011 - 17:44 - Signaler un abus Hugues Serraf TICO TICO par ci TICO TICO par là !!

    Dire que vous aviez soutenu la candidature de Ségolène Royal et que vous soutiendrez celle de DSK demain !! Vous êtes en train d'adopter une technique de com bien connue qui consiste au début à faire un bout de chemin à droite avec vos lecteurs pour ensuite tenter de les ramener vers votre sensibilité qui est tout de même de gauche ! Le vent nouveau est en train de tourner chez TICO TICO .

  • Par Nico Pedia - 04/05/2011 - 17:56 - Signaler un abus Qu'est ce qu'il va dire?

    Je suis 100% d'accord avec votre analyse M. Serraf. Quant au futur programme de DSK (si il se présente...) on verra bien dans quelle mesure il s'écarte de celui proposé pour le moment par le PS, qui manque quelque peu d'ambition et élude pas mal de points. J’espère qu'il sera "cartésien" et surtout qu'il ne fera pas de clientélisme à 3 francs six sous. On verra...

  • Par Hugues Serraf - 04/05/2011 - 18:13 - Signaler un abus @NOVY12

    Damned, vous m'avez percé à jour ! On ne vous la fait pas, hein, à vous ?

  • Par Alex56 - 04/05/2011 - 18:30 - Signaler un abus Immigration choisie ?

    Je voudrais vous poser une question, cher M.Seraf : Ne pensez-vous pas qu'il serait souhaitable, outre le fait de diminuer un peu le nombre d'entrées, de favoriser grandement l'immigration estudiantine et professionelle (Brain Drain si possible) au détriment de l'immigration familiale, si coûteuse et, je suis désolé, assez peu utile à la France ?

  • Par FIGAROCB - 04/05/2011 - 18:57 - Signaler un abus Donneur de leçon !

    Cet article ne correspond en rien à ce que pense la majorité des Français : assez d'immigration inutile qui nous coûte très chère en subsides de toute sorte! Ce n'est pas pour travailler que la majorité des immigrés viennent chez nous : c'est pour "palpez du fric sans travailler" le tout au frais des contribuables.Assez svp, quant à Mme ROYAL, c'est une opportuniste sans beaucoup de raison!

  • Par LeditGaga - 04/05/2011 - 21:14 - Signaler un abus Il y a immigré et immigré !

    Les étrangers basanés font rien qu’à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l’aube alors que, tous les médecins vous le diront, le Blanc a besoin de sommeil… Pierre Desproges, Fonds de tiroir / Éditions du Seuil !!!

  • Par JP van St Jans - 04/05/2011 - 21:56 - Signaler un abus La séduction, Monsieurt Serraf, est toujours un mensonge.

    Si Mme Royal s'est montrée séduisante pour certains, elle ne s'appuyait guère que sur du vent et ses propositions passées au crible de la réalité n'ont pas tenu. Je crains que les séducteurs de ce tour à venir n'utilisent les mêmes subterfuges. Miroir aux alouettes ! Vous êts néanmoins pardonné : vous n'étiez pas le seul type intelligent à succomber.

  • Par clemlam - 04/05/2011 - 23:00 - Signaler un abus Tout faux. Ce faisant, elle

    Tout faux. Ce faisant, elle envoie des signaux à l'électorat populaire, et notamment au 36% d'entre eux qui votent pour le FN. Sa spécificité au sein du PS, ce qui la démarque des autres, c'est justement sa popularité auprès des classes populaires, ce dont ne peuvent se prévaloir ni DSK, ni Hollande, ni Jospin en 2002...

  • Par BORUSSIA - 05/05/2011 - 03:30 - Signaler un abus Ridicule

    Ségolène nous fait souvent bien rire , il vaut mieux qu'elle continue dans cette voie du ridicule !

  • Par eranis - 05/05/2011 - 13:19 - Signaler un abus Start-ups?

    Les français n'ont malheureusement pas la culture de l'entreprise comme peuvent l'avoir les anglo-saxons pour créer des entreprise, fusses telles nommées star-up. Ceci est il du à l'assistanat dont nous jouissons ou à une écucation anti libérale?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste, écrivain et blogueur.

Il est notamment l'auteur de Ils sont fous ces juifs (Éditions du Moment, 2012), de L'anti-manuel du cycliste urbain (Berg International, 2010) et de Petites exceptions françaises (Albin Michel, 2008).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€