Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Guerre civile ? Le grondement sourd de la révolte des Français contre la trahison des élites

Le débat sur le mariage pour tous révèle une fracture irrémédiable et croissante : celle qui sépare le peuple et ses élites. Pour éviter le conflit ouvert, une solution s'offre au gouvernement, le recours au référendum.

France d'en bas

Publié le

Les lendemains de la manifestation du 13 janvier ont montré une France plus déchirée qu’elle ne l’avait jamais été au cours des dernières décennies, en pleine "guerre civile froide". Le profond mépris d’une caste dirigeante qui rassemble les militants dits "de gauche", du monde associatif, les médias, les élites branchées parisiennes, contrôlant aujourd’hui tous les leviers de pouvoir et d’influence, s’est exprimé sans aucune limite.

Un article publié par une parlementaire de la majorité reflète admirablement la morgue de ce milieu et encore n’est-ce qu’un exemple parmi tant d’autres : "La France réactionnaire a arpenté Paris en masse … Une France réactionnaire – surtout en retrait des grandes agglomérations.

La France recroquevillée… …Bientôt l’Église fermera boutique… C’est par l’effet de ce même conservatisme que cette France-là a peur de l’Autre, un Autre qui peut être, au choix, l’étranger, l’immigré, l’Arabe, le musulman, le gay, le Rom, mais aussi le voisin, la femme de ménage, ou le petit jeune qui passe en mobylette… Et c’est par l’effet de ce même conservatisme qu’elle continue à redouter la mondialisation, comme elle a abhorré dans le passé le cosmopolitisme."

Pourquoi donc lésiner sur la caricature, le cliché et la tarte à la crème ? Tous les coups sont permis pour abattre l’ennemi ! Son compte est bon : mort à la France "moisie", la France non parisienne, la France provinciale ou rurale, la France travailleuse, ouvrière et paysanne, de tradition chrétienne, la France d’en bas, la France profonde, "cette France-là" qui les révulse tant…  D’ailleurs, la répétition de l’insulte de base, "réactionnaire", nous rappelle la belle époque des totalitarismes triomphants. Mais qu’ont-ils donc à gagner à dresser ainsi, artificiellement,  une France contre une autre ?

En face, qu’il y a-t-il ? Un pays qui n’en peut plus de subir le mépris et le bourrage de crâne de ses élites. Il faut voir cet extraordinaire sondage du Cevipof de janvier 2013. Seuls 31% des Français font confiance à l’Union européenne (- 9% en un an), 31% à la présidence de la République, 28% à l’Assemblée nationale… 85% estiment que les politiques ne se préoccupent pas de ce qu’ils pensent. Seuls 12% font encore confiance aux partis politiques et 23% aux médias ! 68% estiment que le clivage droite/gauche ne veut plus rien dire. La politique inspire du dégoût à 26% d’entre eux et de la méfiance à 38%. 65% pensent "qu’il y a trop d’immigrés" au rebours de l’idéologie officielle, martelée du matin au soir, selon laquelle "l’immigration est une chance". Il est absolument sidérant que les résultats de cette enquête n’interpellent pas davantage les élites politiques, ces dernières ne manifestant aucune velléité d’autocritique. Le sentiment d’une fracture irrémédiable, croissante entre le peuple et ses élites est la cause de toutes les révolutions. Il n’y a qu’une façon d’en sortir pour éviter que la guerre civile froide ne dégénère en un véritable conflit ouvert : rendre le pouvoir au peuple, à travers le recours au référendum et le renouveau de la démocratie représentative.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 10:18 - Signaler un abus Lucidité

    "rendre le pouvoir au peuple, à travers le recours au référendum et le renouveau de la démocratie représentative." Oui, 1E100 oui, mais, vu les sujets, n'est-ce pas trop tard? -Et, Mr l'auteur, n'est-ce pas vous qui nous présentiez l'immigration comme inéluctable, ou je me trompe? -Et l'UE, quel est le mode d'emploi pour sortir de cette bouse? Attali nous a-t-il pas dit qu'ils avaient fait exprès de ne pas écrire l'article de sortie, démocratiquement il va sans dire? -L'OMC est tellement pitoyable avec Lamy que je passe, alors que la Chine viole ses règles quasi en permanence et rien ne bouge. -Les médias, propagandastaffel de ce monde que l'"on" nous vend et qui s'écroule, où tout ce qui est terroir, France est à chier et à gerber dessus en toute circonstance. -La présidence de la république? A lier au sujet de l'UE vu la souveraineté qu'il nous reste. Et le référendum de 2007 bafoué ainsi que la modification de scrutin associée est resté dans la gorge à beaucoup de monde. -Clivage droite/gauche: PS et UMP font sur bien des sujets la même chose (voir règle d'or et traité associé). Mondialistes de droite contre mondialiste de gauche. La fracture irrémédiable? Je le pense.

  • Par Ombrax - 19/01/2013 - 10:36 - Signaler un abus Quel culot d'acier...

    Mr Tandonnet et ses petits amis sont eux aussi à l'origine du bourbier. Aucune différence entre la politique de Sarkozy et celle de Hollande. C'est peu ou prou la même clique. Sarkozy c'est l'Europe qu'on nous enfonce dans le fion malgré le "non" des Français au référendum, c'est le mondialisme à marche forcée, ce sont les forces de police mobilisées sur les automobilistes (tandis que la délinquance financière et celle des cités explose), etc. Incroyable que ce Mr Tandonnet ex-préposé des questions d'Intérieur et d'immigration chez Sarkozy vienne aujourd'hui jouer les vierges effarouchées :)

  • Par tatillon83 - 19/01/2013 - 10:39 - Signaler un abus Je me sens moins seul ...

    Merci de cet article qui me rend moins seul. Depuis ma modeste place d’observateur anonyme, il me semble que la fracture grandissante entre le bas peuple et l’élite, ne peut finir qu’en forme de gouffre … Cette révolution je l’annonce tous les ans, mais comme une nouvelle canicule attendue, elle n’arrive jamais. Pourtant, il y aura forcement un moment où la pensée unique aseptisée que l’on nous impose, va créer une indignation au sein d’un troupeau où nous ne sommes pas tous des « bien pensants passifs». C’est insupportable. Avez-vous remarqué, il n’y a plus qu’une seule et unique façon de parler d’une foultitude de sujets ? Les homos, les noirs, les Roms, les Arabes, l’Islam, la vitesse au volant, la drogue, l’alcool, le tabac, la violence, les handicapés, les minorité …. Et j’en oublie … Si j’affirme ne pas supporter les Roms musulmans noirs homos et infirmes, je risque au moins trois fois la prison ! Nos élites ont voulu unifier la pensée en muselant la parole, mais vous le dites très bien : la guerre froide à commencé et faute de rendre un peu de pouvoir au peuple, on peut penser que le peuple reprendra son pouvoir. Lui-même.

  • Par Cap2006 - 19/01/2013 - 10:40 - Signaler un abus amusant de la part d'un ex conseiller de Sarko...

    le référendum.... est le contraire de la démocratie... c'est le populisme exacerbé... Et Sarko restera dans l'histoire comme celui qui aura bafoué, piétiné humilié la souveraineté du peuple en imposant le contraire du résultat d'un des rares référendum de la 5° république. Et Sarko, élu pour mettre en place une république irréprochable, n'y est pas parvenu... pire à constamment mêler vie privée vie publique... pire à utiliser sans complexe tout l'appareil de l'état à des fins personnel, pour ses amis ou famille... et que dire du choix de ses amis.... ce n'était pas le premier loin de là... mais assurément le plus décomplexé... Et le peuple de droite qui se gaussait du peuple de gauche qui défendait ses valeurs.... aujourd'hui se pare de la vertu de vierge effarouchée.... Les francais veulent surtout raler.... et tous les sujets sont bons... Le clivage élite/peuple ne date pas d'hier...

  • Par guigou - 19/01/2013 - 10:48 - Signaler un abus Un haut fonctionnaire voix de la France d'en bas...

    Pour qui se prend ce parisien, haut fonctionnaire, image triomphante de cette élite qu'il dénonce ? Pire que l'élite méprisante, l'élite qui parle pour ceux qu'il ne connait même pas... Je suis rural, d'origine paysanne, empêtré dans une classe moyenne qui n'atteindra pas les 2000€/mois et j'enmerde les cathos et les réactionnaires, car même si le mot est inaudible par les nostalgiques de l'époque de grand papa, il est on ne peut plus juste pour qualifier le million et plus de peureux qui a défilé dimanche dernier.

  • Par socratus - 19/01/2013 - 11:00 - Signaler un abus Ras le bol !!

    De se faire insulter en permanence sur les débats d'Atlantico par des commandos d'ultra-gauche !!! Je ne me suis pas inscrit sur ce site pour ça !! Les médias de gauche protègent leurs sites et leurs débats prétendument "ouverts", d'une part par le fric (il faut être abonné pour pouvoir s'exprimer sur le site du "Monde" !!) et, surtout, par la censure: toute analyse contraire à "la pensée unique stalino-maoïste" est immédiatement censurée et éliminée... Je sais de quoi je parle pour avoir ainsi été systématiquement censuré sur Marianne, Nouvel Obs et l'Express !!! Il serait peut-être temps que les très rares médias de droite comprennent que tendre la fesse droite quand on a été botté sur l'autre n'est pas une bonne tactique et que cette attitude, typiquement catho, n'a plus rien à faire quand on a comme adversaire un Islam triomphant, hargneux et conquérant... Alors, il est grand temps qu'Atlantico mette des barrières de sécurité sur ses forums... car j'en ai ras le bol de lire de que j'y lis de plus en plus souvent !!

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 11:01 - Signaler un abus @ Cap2006

    Le référendum.... est le contraire de la démocratie... c'est le populisme exacerbé... Celle-là, elle est à encadrer. Autant je peux être d'accord avec une partie de ton commentaire, autant là, comment dire, ... Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un truc aussi stupide...

  • Par slavkov - 19/01/2013 - 11:05 - Signaler un abus bien vu

    ... fière et déçu après la manif du 13. je sais qu'on n'est pas de sauvages comme de gauchistes, mais pour se faire respecter et pour se faire entendre nous devons utiliser les mêmes armes comme nos ennemis, les agressions contre les opposants et les français par le systéme politico-juridico-médiatiques commencent a être connus ...

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 11:07 - Signaler un abus @socratus

    La gauche liberticide, sectaire et grande amatrice de la censure? Nan, tu découvres le monde là? Laisser les commentateurs écrire ce qu'ils veulent ici est l'une des choses que j'apprécie le plus, ce qui change d'ailleurs... Autant rendre coup pour coup sur certains domaines peut être compréhensible, voire souhaitable, autant censurer pour être tranquille est une limite à ne pas franchir.

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 11:15 - Signaler un abus A socratus

    Si vous n'avez pas d'arguments c'est votre problème. Atlantico est le seul journal qui respecte la liberté d'expression des lecteurs. La gauche est liberticide, vous voulez que la droite le soit aussi ?

  • Par thymthym711 - 19/01/2013 - 12:20 - Signaler un abus L'ohm au pouvoir...

    On finit par se demander ce que signifie ce mot "élite" ! Si nos élites étaient réellement à la tête du pays ou dans les assemblées, nous nous en rendrions probablement compte. Certaines revendiquent le qualificatif de "normales" tout en dérivant vers l'ordinaire, sinon le médiocre. Quand ceux qui "dirigent" se mettent à faire n'importe quoi le peuple descend dans la rue pour exprimer son désaccord. Il y a un moment où trop c'est trop : le peuple entre en résistance.

  • Par Cap2006 - 19/01/2013 - 12:42 - Signaler un abus @ Equilibre

    pourquoi contraire à la démocratie ? parce que cette bonne idée s'avère bien dangereuse et contreproductive dans la pratique.... --> la loi du plus grand nombre n'a pas toujours raison... --> la démocratie populaire nécessite une capacité d'analyse des sujets impossible à considérer comme majoritaire... --> elle est fortement dépendante des moyens d'information... et là, tout le monde est d'accord pour dire que les médias sont vendus à l'adversaire... le dernier référendum est un bon exemple... --> la pertinence d'un reférendum tient dans la question ( comme les sondage l'illustre au quotidien) imaginons un vote sur "voulez vous voir baisser les impôts ?" succès garanti... au OUI... mais utilité démocratique ZERO car la bonne question est "voulez vous voir diminuer le nombre de policier, d'infirmier, d'hopitaux, d'école, de prof, de route,d'aide sur les bas salaire, d'aide pour emploi à domicile, d'aide en tout genre, payer le ticket de metro le double ou le triple à minima, etc... ? -->

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 13:03 - Signaler un abus A Cap2006

    Vous êtes moins intelligent que votre député ? Vous êtes moins intelligent qu'un Suisse ? Le référendum n'est pas contraignant en France (Sarkozy n'a pas tenu compte du résultat du dernier référendum). Sans le référendum d'initiative populaire les hommes politiques continueront d'acheter l'électeur avec son argent. Essayez de raisonner en adulte et en homme libre.

  • Par Jebedee - 19/01/2013 - 13:21 - Signaler un abus Référendum : toujours une mauvise idée en France

    Depuis 1958, les Français n'ont jamais répondu à la question qui leur était posée dans un référendum, et les discussions ont toutes été dévoyées par des minorités militantes, d'un bord comme de l'autre, qui détournaient les enjeux à leur profit. Quant à l'interprétation des résultats, renvoi de De Gaulle mis à part (et encore), il a chaque fois donné lieu à des controverses. Un référendum sur le mariage (bonjour le libellé de la question !) déboucherait inévitablement sur une caricature des débats. Il suffit d'ailleurs de voir la tournure qu'ils prennent déjà. Tout à fait d'accord, cela dit, avec votre dénonciation du terrorisme de certains bien-pensants qui reprennent inlassablement leurs arguments usés jusqu'à la corde : les anti sont tous homophobes, tous réacs (pour ne pas dire pétainistes, l'anathème suprême), tous bouchés, tous repliés sur leur moisissure, etc. Si ces ayatollahs continuent à provoquer à la guerre, ils vont finir par l'avoir. C'est dément, cette intolérance qui se développe chez certains partisans de la loi.

  • Par boblecler - 19/01/2013 - 13:32 - Signaler un abus Pour le référendum d'initiative populaire

    Financièrement parlant, en supprimant le sénat on pourrait faire des votations surtout à l'âge d'internet où le réseau ne coûterait rien pour les mairies! 30 euros par mois! qui dit mieux et un pauvre serveur informatique pour recueillir les votes. Sachant qu'un serveur est de 10000 connections pour 33000 communes!!!!

  • Par ZOEDUBATO - 19/01/2013 - 13:41 - Signaler un abus Et si on revenait àune politique économique qui a fait partout

    ses preuves pour créer de l'emploi , du pouvoir d'achat et des richesses Au lieu de taxer les travailleurs et les entrepreneurs qui réussissent pour enrichir les nantis à privilèges et à niches sociales, fiscales sociales, salariales qui vivent des impôts (élus, fonctionnaires, services Public, Syndicats, ouvriers du livre, dockers , Président d'associations, etc..) Aidons les entreprises manufacturières, les artisans, les entrepreneurs, les créateurs d'entreprise, les salariés, les travailleurs , etc. qui prennent des risques, s'adaptent aux besoins des consommateurs et créent des richesses commerciales Autrement dit arrêtons de taxer les pauvres pour enrichir les nantis à privilèges comme le fait la Gauche (la taux de pauvres en France est en pleine expansion) Et faisons des économies structurelles sur ceux qui vivent des impôts des autres pour financer notre développement comme le Président SARKOZY l'avait institué (ce qui avait diminué le taux de pauvreté) La gauche exploite la misère , la droite éradique la misère en cassant les nantis à privilèges ( c'est parce qu'il combattait cette pieuvre des élites plus ou moins mafieuse que le Président SARKOZY a été défait)

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 13:54 - Signaler un abus @ Cap2006

    1) Le référendum est une composante de la V 2) Celui-ci ne pourrait être réservé qu'à des sujets majeurs, sujets sociétaux et touchant à la constitution Même si les suisses votent directement pour de nouvelles lignes de tram par exemple. Mais là, c'est plus de démocratie directe que l'on parle 3) Les élus le sont par le peuple. Si les les élus veulent se passer de lui, ce n'est plus de la démocratie. C'est autre chose, style NS et son traité de Lisbonne 4) Je me fous de savoir si les résultats vont dans un sens ou l'autre. Il faut qu'il y ait ACCEPTATION des décisions prises. Au moins, s'il y a connerie, il y aura acceptation de cette connerie par tous. Personne ne pourra dire: pas au courant, pas compris... à cause des débats largement plus nombreux et nourris que cette pitoyable "démocratie des sondages" qu'est devenue la France Toute autre position que celle-ci m'apparaît totalitaire, oligarchique.... Et dangereuse car la rancœur nourrie par ceux considérant s'être fait avoir, n'ayant pas de voix est énorme. Quant à la capacité d'analyse, m'ouarf Aucune de nos zélites n'a vu la crise qui arrivait Et il fallait les entendre en 2010 dire: c'est terminé, comme aujourd'hui

  • Par remy c - 19/01/2013 - 13:57 - Signaler un abus liberté d'insulter ?

    D'accord avec Socratus, on ne s'inscrit pas sur Atlantico pour se faire insulter par des commandos d'ultra gauche. Si la liberté d'exprimer des idées et des arguments, même contraires, est souhaitable, celle d'insulter, de contribuer au mépris de l'adversaire ne l'est pas, et Atlantico devrait y mettre des barrières, car cela devient décourageant. Ce type de « libertés », uniquement dans un sens (car elle n'existe pas dans les médias de gauche qui eux effectivement censurent non seulement les insultes, ce qui est normal, mais même les idées et aguments rationnels courtoisement exprimés) rappelle celle du renard libre dans le poulailler libre. Danscette logique, ceux qui tentent d'exprimer clairement des arguments non politiquement corrects sont toujours perdants.

  • Par socratus - 19/01/2013 - 14:55 - Signaler un abus Pour "Equilibre" qui apprécie de se faire insulter ici ...

    Vous ne voulez pas utiliser les mêmes armes que vos adversaires.? c'est le meilleur moyen de vous faire égorger... .. on ne se bat pas avec des arcs et des flèches face à des Kalintchnikovs...!! La droite n'a toujours pas compris ça !! Le résultat ? C'est ce que la France est devenue en 30 ans de "démocratie courtoise et polie" !! ... face à des staliniens, des maoïstes, des ayottals !! continuez à être courtois et à l'écoute !!!! et apprenez à cirer les bottes et à marcher à la baguette ou au fouet...

  • Par ZOEDUBATO - 19/01/2013 - 15:02 - Signaler un abus D'accord avec Socratus et Remy

    Je suis complètement d'accord avec eux

  • Par golvan - 19/01/2013 - 15:17 - Signaler un abus @guigou

    Depuis que vous postez sur ce site vous n'êtes que haine et insulte envers ceux qui ne pensent pas comme vous. Nous avons cru comprendre que vous êtes enseignant, ce qui fait de vous, en France, un citoyen à statut particulier avec 17 semaines de congé dans l'année, une absolue sécurité de l'emploi, et un salaire honorable. En conséquence vos origines rurales sont de bien peu d'importance face à votre statut actuel qui semble déterminant dans vos insultes à répétition de frustré aigri anti-clérical, membre d'une éducation nationale qui tente de lobotomiser depuis une quarantaine d'années ses élèves dans le but de tuer tout sens critique.

  • Par Anonymous - 19/01/2013 - 15:23 - Signaler un abus Démocratie directe?

    Le référendum sur tout sujet semble être tout à coup devenu la solution aux problèmes de sociétés? Étrange, je pensais l'idée défendue par l'ultra-gauche (avec l'autogestion, la démocratie directe...) qui pourtant y a renoncé par crainte de ses excès, et voilà qu'elle réapparaît avec l'ultra-droite. Les extrêmes se rejoindraient-ils? En parlant de France d'en bas, que je me permets de nommer la Sous-France (souffrance) pour mieux en faire ressortir le sens, voulez-vous aussi un référendum pour savoir si les revenus devrait être partagés plus équitablement? Ou si il ne faudrait pas mieux taxer les riches? Ou nationaliser les banques? Vous auriez bien trop peur du résultat, n'est-ce pas Monsieur Tandonnet? En France, quand le roi abuse, on lui coupe la tête, c'est ainsi que vous semblez raisonner? Ceux qui abusent en France ne se nomme pas Hollande, mais Depardieu et Bernard Arnaud.Prenez garde à ce que certains ne désirent voir des têtes rouler dans le panier, car lorsqu'on en appelle aux pires excès du peuple, par simple populisme, on s'expose au grand retour du couperet. Souvenez vous de Robespierre. La révolution à laquelle vous semblez vous referez risque bien de vous avaler.

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 15:30 - Signaler un abus @socratus

    Je te rassure, les insultes, j'en distribue aussi pas mal, voire trop des fois... Je n’apprécie pas, mais des fois, certaines remarques ou critiques ne peuvent être balayées d'un revers de main. Tout dépend de qui tu as "en face" Et puis, cela développe le sens critique. Plutôt que de censurer, écris un commentaire cinglant (et insultant si tu le veux en mode réponse graduée ou non) sur ceux dont tu n'apprécies pas les commentaires. Je trouve ceci beaucoup plus intelligent comme méthode. Exemple à suivre :

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 15:33 - Signaler un abus A socratus

    Les insultes sur Atlantico sont marginales. Elles sont le fait de quelques personnes. Rien ne vous empêche de le signaler à Atlantico qui supprimera le commentaire injurieux. Ne pas accepter la contradiction c'est se condamner à partager des idées avec des personnes ayant le même avis que soi. Quel est l'intérêt ? Si la droite n'est pas au pouvoir c'est parce qu'elle est incapable de défendre ses idées et de démontrer que ses valeurs et ses idées sont bonnes. Si on censure les commentaires de ses "adversaires" leur opinion n'évoluera pas.

  • Par socratus - 19/01/2013 - 15:33 - Signaler un abus Reponse à Anonymous.

    Ben, nous y voila !!!! Les menaces directes !! On ne passe même plus par la case "Goulag" c'est directement la case "Echafaud" !!! .. en terme clair: si vous n'étés pas ravi de la dictature de la pensée unique qui gouverne la France depuis trente ans, si vous n'appréciez pas la montée sur le trône de Normal 1er idôle des bobos soixantehuitards et de la gauche caviar.... ... et bien le peuple de gauche va dresser les guillotines !!

  • Par Anonymous - 19/01/2013 - 15:41 - Signaler un abus "fracture irrémédiable entre le peuple et ses élites"

    Je ne vous le fait pas dire! Mais votre propos serait valable si ce problème ne préexistait pas à l'élection du président Hollande. Dommage qu'entre temps vous soyez devenu l'homme du passif... Critiques des élites? Monsieur, vous êtes un Enarque... Du pouvoir? Vous étiez un proche collaborateur de Sarkozy depuis 2005... Vous vous mettez à cracher dans la soupe maintenant? Mais que ne l'avez vous pas fait avant? La critique des élites par les élites, on croit rêver, vous êtes un clown, monsieur, ou bien un triste sire, pour vous tirez ainsi une balle dans le pied et vous exposez à la moquerie? Allez, je vous le concède, j'ai bien ri, un énarque de droite qui en appelle au peuple et à la révolution, digne de Marx, tendance Groucho.

  • Par Anonymous - 19/01/2013 - 15:47 - Signaler un abus @Socratus

    "la dictature de la pensée unique qui gouverne la France depuis trente ans" Excusez moi, je compte, 2013-30= 1983, Ah oui je vois, le tournant de la rigueur, et depuis 1995, que des majorités de droite ou presque, dans le monde triomphe de l'ultralibéralisme, jusqu'à la crise de 2008. De quelle pensée unique parlez vous? J'ai besoin de quelques éclaircissements là...

  • Par Gégé Foufou - 19/01/2013 - 15:47 - Signaler un abus A ZOEDUBATEAU

    C'est beau ce que vous écrivez, on dirait du Coppé. Au fait votre idole Nicolas il a fait quoi pendant 5 ans et maintenant il fait quoi ???? Ah oui des conférences et du vélo, pauvre garçon. Il en a des soucis avec cette France qu'il a mis dans la merde et qu'il a laissée à ses copains du P.S.

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 15:47 - Signaler un abus @guigou

    Tu te prends pour QUI, au juste? Tu crois que tes "origines" te donnent droit à pondre des commentaires aussi minables que le tien? Peureux? Peur de quoi, au juste. Tu pourrais donner plus de détail, tenter de justifier ta position? Je sais, cela va être très dur pour toi, après avoir écrit tant de conneries en aussi peu de mots. Ta pitoyable attaque de "peureux", bien digne de la propaganstaffel gauchisante, celle qui passe son temps à appliquer le suffixe phobe à tout ce qu'il n'aime pas, est digne d'un bon totalitaire, en version Orwell, voulant imposer sa putain de novlangue. Et, z'ayrault, je ne suis pas homophobe. Je n'ai pas peur. Je n'en VEUX PAS d u"mariage pour tous". je suis donc REFRACTAIRE. Reprend tes insultes et tâche de faire un commentaire avec des mots corrects, si tu le peux, ce dont je doute....

  • Par prochain - 19/01/2013 - 16:04 - Signaler un abus "Révolte des Français"... lesquels ?

    Il y a de deux France, la France du secteur protégé et "l'autre France" celle des précaires, les chômeurs et la jeunesse sans emploi. Un nouveau projet de loi ne fait que protéger ceux qui ont déjà un poste si possible à vie je vous prie... Une société sans mobilité, sans la capacité de s'adapter est condamnée à la décadence.

  • Par laurentso - 19/01/2013 - 16:04 - Signaler un abus La "fracture" sur ces questions n'existe que dans l'imagination

    de l'auteur. Les sondages d'opinion (qui valent ce qu'ils valent, bien sûr) montrent que les Français sont plutôt favorable au "mariage pour tous". Et qu'une immense majorité n'en fait pas une question de première importance. Et quelle "trahison" ? La mesure était dans le programme de Hollande! Et quelle "élite" est contre le bas peuple, ici ? N'importe quoi. Quand au mépris de la Gauche pour ceux qui ont défilé l'autre dimanche, il est à la hauteur des slogans proférés. A la limite, Frigide Bardot était la plus honnête, dans ce cortège. Je n'y ais vu que des slogans homophobes ou carrément mensongers. Bon ça, c'est ma réaction aux premières lignes de l'article. La suite n'ayant strictement aucun rapport avec le début, on en parlera une autre fois...

  • Par Leucate - 19/01/2013 - 16:24 - Signaler un abus Causes toujours, tu m'intéresses

    Pourquoi cette déconnection ? simplement parce que nos élites politiques, qui ont magouillé le système électoral afin de conserver leurs postes et leurs pouvoirs, savent qu'ils ne risquent plus rien de l'opinion populaire et qu'ils sont à l'abri. Ce qui serait complètement différent si nous avions le seul mode d'élection démocratique qui existe dans toutes les démocraties à savoir le scrutin proportionnel plurinominal vulgairement appelé proportionnelle intégrale où toutes les opinions (avec un seuil modeste, en général 5%) sont représentées. Avec ce scrutin d'ailleurs, en 2012 la gauche n'aurait pas été majoritaire et le Président aurait du consulter pour avoir un premier ministre. Avec ce scrutin a un seul tour, l'électeur vote selon ses convictions et accepte également plus facilement les résultats, alors qu'on lui force la main avec notre mode de scrutin que nous somme les seuls à utiliser dans les pays considérés comme démocratiques. C'est d'ailleurs aussi une des raisons pour laquelle The Economist ne nous classe pas parmi les "vraies démocraties" (27 pays) mais dans le groupe des "démocraties viciées" où nous ne figurons d'ailleurs qu'en cinquième position.

  • Par papounet1er - 19/01/2013 - 16:38 - Signaler un abus Grondement sourd ou grondements de sourds?

    A lire les commentaires, une chose est sûre, dans le titre il y a des mots qu'on ressent vivement et d'autres qui les renforcent. - Grondements: de part et d'autre qui tournent à la vocifération, voire aux injures. - Refus: d'écoute de toutes parts. - Modération: qui fait défaut, et ouvre la porte à tous les excès. - Guerre: pas encore civile, dieu merci, mais des commentaires. - Révolte: du refus d'écoute des politiques et de l'intolérance des opposants entre eux. Alors le jour où me démangera trop l'envie de GRONDER à mon tour de tels comportements, je cesserai tout bonnement de lire les commentaires d'Atlantico. Paisible WE à tous

  • Par prochain - 19/01/2013 - 16:51 - Signaler un abus @Papounet1er, division ou apaisement ?

    Hollande a promis l'apaisement la France n'a eu que 9 mois de divisions idéologique. Président des gauches (et encore...) il divise au lieu de s'occuper de ce qui fait mal aux millions sans emploi, de la dette et des déficits. Les patrons voyous des PME PMI et leurs employés n'oubliront pas ses promesses et ses menaces.

  • Par domdas - 19/01/2013 - 17:05 - Signaler un abus La lente agonie d'un Etat-Providence à bout de souffle

    A trop vouloir réglementer ce qui relève de la liberté et de la responsabilité de chacun, on fini par mécontenter tout le monde.

  • Par carredas - 19/01/2013 - 17:14 - Signaler un abus Gauche méprisante...

    Le commentaire de M.Hollande a été à la hauteur du personnage, il a parlé d'une manifestation "consistante" Alors qu'il avait reçu une délégation de LGTB indignés après ses propos sur la liberté de conscience des maires ( LGTB combien d'adhérents ? ) le président normal n'a pas cru devoir commenter le déplacement de centaines de milliers de français opposés au mariage pour tous donc nécessairement vieux, ringards, homophobes, conservateurs, catholiques intégristes... Je viens de lire que les chiffres officiels de la préfecture de Paris étaient connus, ce n'était pas 340 000 mais selon Audrey Goutard grand reporter à FR 2, 280 000 auxquels les RG ajoutent 10 % de bonus pour la forme... Si ça, ce n'est pas du foutage de gueule...! Quel mépris, quelle petitesse... alors que cette majorité a tous les leviers pour faire passer sa loi, elle prend un plaisir non dissimulé à minimiser, à dénigrer, à mentir. Ce sont donc 280 000 vieux ringards homophobes qui ont piétiné la pelouse de M.Delanoé, quelle vitalité chez le troisième âge :-)

  • Par sam75 - 19/01/2013 - 17:24 - Signaler un abus Les ferments de la revolution

    Le décalage d'opinion entre les zelites de gauche bien au chaud dans leur bulle et le reste de la population qui en a assez du mépris et de pas être écouté nous rappelle les périodes d'avant révolution. Le malaise monte d'autant plus que ce gouvernement s'acharne a dresser les gens les uns contre les autres .

  • Par boblecler - 19/01/2013 - 17:41 - Signaler un abus @ZOEDURADEAUDELAMEDUSE

    Ah oui le sarko il a fait quoi pour rediriger les 4000 milliards de l'Epargne nationale vers les PME. Hollande lui négocie avec EURONEXT pour une bourse nationale pour les PME. Il a réduit l'endettement pour la première fois depuis 1975. Hollande combat le terrorisme. Il va baisser le chômage l'année prochaine. Il va désindexer les retraites de l'inflation!!!! oui place aux jeunes aurevoir les vieux qui n'ont jamais vu d'arabes, les vieux qui détestent les homos, les vieux qui nous ont mis 1800 milliards de dettes depuis 1980, qui ont profité de tout et qui laissent des dettes à leur enfant! place aux jeunes!!!

  • Par marie - 19/01/2013 - 18:12 - Signaler un abus et si on trouvait cette gauche juste bonne à répéter"modernite"

    "homo" c'est bien, c'est mal" l

  • Par carredas - 19/01/2013 - 18:28 - Signaler un abus @boblecler

    " F.Hollande combat le terrorisme et il va faire baisser le chômage" :-)))

  • Par Equilibre - 19/01/2013 - 18:32 - Signaler un abus @ boblecler

    Hollande a réduit l'endettement? Ouaou. Depuis 75 en plus. Ben dis donc. T'as une source, là, parce que, j'en ai marre que tu déblatères mensonges sur mensonges. Pour le reste, avec ton chômage, euh, il faudrait que tu arrêtes de fumer, de te piquer et de boire en même temps. Manifestement, ça te réussit pas. Les vieux n'ont pas mis 1800 milliards de dettes. C'est un mensonge. TOUT le monde s'y est mis. Ou alors appelle les vieux, les bobos 68ard au pouvoir avec leur mentalité qu'ils ont transmis, cela sera plus correcte. Ton présiflan a fait fuir les biz angels, les PME se croutent plus rapidement que prévus. L'Allemagne annonce 0.4%. Pitoyable premier et son 0.8% font rire tout le monde. La vraie crise, c'est maintenant.

  • Par ZOEDUBATO - 19/01/2013 - 18:43 - Signaler un abus La trahison des élites : cacher leurs privilèges aux citoyens

    En mélangeant économies structurelles et moins de service plus cher. Pour cela ils raisonnent sciemment «moyens» au lieu de «besoins» des citoyens soit : -Un Public recentré sur ses missions régaliennes, la fin des monopoles d’Etat ou Privé (régimes spéciaux, «numérus clausus», autorisations, licences, patentes, territoires, etc.) - L’alignement des privilèges et niches fiscales sociales, salariales du Public sur le Privé (avec une part d’augmentation au mérite et suppression du rattrapage du coût de la vie) - Assistanat basé sur «apprendre à pêcher et non distribuer du poisson», contreparties, obligation d’intégration et d’insertion, aides dégressives et soumises à contrôle avec fichier récapitulatifs (aides+prestations sociales) - Pouvoir accru des encadrements de terrains, impossibilité d’embauche provisoire ou définitive sans passer par la case «concours» (indépendante des syndicats et des élus), efficacité et performance du travail - Limitation du nombre d’élus, les citoyens au cœur de vie publique à la place des organismes non élus - Contrôle analytique de l’exécution des budgets, etc. NS a été défait pour avoir voulu rétablir la justice sociale Privé/Public

  • Par De France et de plus loin - 19/01/2013 - 18:45 - Signaler un abus Après avoir été trahie par

    Après avoir été trahie par ses deux neurones, zoedubato est trahie par ses élites ...chienne de vie

  • Par géodith - 19/01/2013 - 19:32 - Signaler un abus Pour aller plus loin

    > Pas plus tard que ce mardi matin à 8h15 sur Europe 1, les informations suivantes sont parvenues aux auditeurs : Hollande et sa bande ont décidé de diminuer la taxe de visa pour les étrangers qui était de 110 euros pour la ramener à 50 euros ; en plus tout étranger légal ou illégal ne paiera plus la taxe forfaitaire ni à la sécu ni aux hopitaux en cas d'hospitalisation . Il en est de même pour la gratuité de la CMU ! Ce gouvernement nous prend, nous les français, pour des cons : quand irons-nous dans la rue pour éliminer ces incapables qui foutent consciencieusement le pays en l'air ? En dehors d'Europe 1 aucun média, aucun syndicat et peu de politiques n'en parlent , alors que de telles décisions devraient faire la UNE des journaux.

  • Par géodith - 19/01/2013 - 19:33 - Signaler un abus Pour aller un petit peu plus loin

    Les députés français ont entériné hier, dans le cadre du projet de budget pour 2013, la hausse de la redevance TV qui passera à 129 euros en 2013 contre 125 actuellement. Les députés ont également voté un amendement PS qui ramène de 110 à 50 euros la part du droit de visa payée par le demandeur à l’occasion d’une demande de titre de séjour. [1] « Il faut de la fermeté mais aussi de la dignité », a fait valoir l’un des députés signataires de l’amendement, Laurent Grandguillaume (PS, Côte-d’Or). Le gouvernement, par la voix du ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, et le rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), se sont dits favorables à cet amendement.[2]

  • Par Diego - 19/01/2013 - 19:40 - Signaler un abus D'accord avec Socratus et Remy

    D'accord avec Socratus et Remy ce site est parasité par les nervis de gauche qui n'ont qu'insultes à la bouche. Que fait la modération ???? Ceci dit il y a d'autres sites où ils ne viennent pas nous emmerder, c'est pour cela que je viens de moins en moins sur Atlantico.

  • Par géodith - 19/01/2013 - 19:44 - Signaler un abus Pour aller beaucoup plus loin

    1. vous vous trouvez bien représenté par la chambre des députés ? 2 FN pour 18% de votants,15 pastèques pour 2% ? Alors oui à une bonne part de démocratie directe. Les Suisses n'ont pas de minarets grace à Oskar Freysinger, juste avec un petit vote de rien du tout... 2. Oui, la goche se caractérise par un vocabulaire novlangue riche en insulte, ici, dans la rue, en classe, au travail, c'est fashion... 3. le mariage pour tous était la proposition 31 du candidat lauréat Hollande; je suis très inquiète quand on va aborder la proposition 50 du même candidat-lauréat. 4. quand on jette de la farine ou qu'on envoie des miettes à ce monsieur, on se retrouve en prison. Ou pas loin; bon, ca fait peur car vous, vous pouvez vous faire caillasser, votre agresseur sera en liberté.. 5. j'ai découvert avec stupeur le site de l'Elysée : pas de drapeau tricolore... un site spécial pour la rott... Je pleure

  • Par géodith - 19/01/2013 - 19:46 - Signaler un abus Pour mémoire

    la proposition 50 concerne le vote des étrangers...

  • Par vspatrick - 19/01/2013 - 20:11 - Signaler un abus Les français sont des...

    veaux. La France n'est plus.

  • Par troiscentsalheure - 19/01/2013 - 21:20 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    En Suisse c'est les citoyens qui réforment le système. Ceux qui profitent du système ne le changeront pas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Maxime Tandonnet et Sylvain Saligari

Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur.

Il commente l'actualité sur son blog personnel.

Sylvain Saligari est avocat au barreau de Paris. Il est spécialisé dans le droit d'asile.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€