Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La fuite des capitaux hors de France a déjà commencé

Et cela n’est rien en comparaison de l’exil du capital humain auquel nous nous préparons...

Débandade

Publié le

Un phénomène est passé inaperçu depuis août 2011: la lente fuite des capitaux français vers l’étranger. La crise bancaire de l’été dernier a donné le signal d’une course extrêmement défavorable pour l’économie française : l’aversion sourde mais grandissante des acteurs économiques pour notre pays.

Plusieurs signaux faibles sont régulièrement émis sur ce sujet, sans que l’opinion publique n’en ait acquis une conscience claire ni ne les interprète simplement. Dans un monde où la circulation des capitaux est le lot commun, après tout, plus rien n’attire vraiment l’attention dès lors qu’il s’agit d’une sphère où la notion de nationalité a perdu son sens.

Pourtant, le 17 avril, Bloomberg a publié un article au titre évocateur : «La France pourrait-elle quitter l’euro?

Certains épargnants pensent que oui». L’article est un tantinet racoleur et malhonnête, car il mélange des notions assez différentes.

En fait, Bloomberg pointe du doigt le fait que, depuis le mois d’août 2011, la banque de France a déboursé près de 90 milliards d’euros auprès des banques nationales allemandes et hollandaises, qui sont autant de liquidités en moins sur le marché français. Pour être schématique, les sommes colossales que la Banque centrale européenne a déversées sur le marché bancaire depuis la crise de l’été dernier ont principalement servi à acquitter des factures au profit des banques allemandes et hollandaises.

Cette mécanique est prévue par les traités. Les banques nationales, dans l’eurosystème, ont en effet pour fonction d’assurer les transferts monétaires entre pays de l’Union dans le cadre des échanges intra-communautaires. Pour être précis, elles assurent les règlements des paiements scripturaux internationaux ou transfrontaliers.

Dans un contexte où notre déficit extérieur est abyssal, le phénomène s’explique aisément: la banque de France transfère plus de liquidités vers ses voisins qu’elle n’en reçoit d’eux, puisque nous importons beaucoup plus que nous n’exportons.

Le problème est que, jusqu’en août 2011, le phénomène inverse se produisait. La France était bénéficiaire nette des flux de capitaux provenant de ses voisins, dans une Europe où l’Irlande, l’Italie et dans une certaine mesure l’Espagne, perdaient chaque jour une part de leurs liquidités.

Depuis août 2011, la France a rejoint le bataillon des contributeurs, Italie et Espagne en tête, dont les banques centrales inondent les marchés hollandais et allemands de liquidités prêtées à bas prix par la banque centrale européenne. Simplement pour équilibrer la balance commerciale.

Voici la France financièrement réduite au rang de ses voisins méditerranéens, de plus en plus dépossédée de ses avoirs.

Selon Bloomberg, il faut y voir le signe d’une tentation pour beaucoup de Français de quitter l’euro. Objectivement, l’explication est fumeuse, mais elle nous renseigne utilement sur les paris que les financiers américains font aujourd’hui quant à l’avenir de la monnaie unique, et quant à la capacité de la France à y tenir un rôle. Les marchés ont acquis la conviction que l’euro était en phase terminale et que la France pourrait bien être celle qui lui donnerait le coup de grâce.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LSD - 23/04/2012 - 08:08 - Signaler un abus et oui

    c est le resultat de 30 ans de discours de bouc emissaires, par la haine des riches et de l argent de la gauche,la haine des assistés de la droite,la haine des etrangers du FN on a fabriquer un peuple d arrières marxistes,de jaloux sociaux et de xenophobes patentés. La France file un mauvais coton, le grand malade de l europe car ca dure depuis des decennies contrairement a nos voisins

  • Par zelectron - 23/04/2012 - 08:57 - Signaler un abus ricanements socialistes

    La réaction de ces gens là: comme à l'habitude "robespierienne"! : on va se faire les gens du château et si il s'en vont, on en a rien à ficher, nous sommes capables de les remplacer... tout le monde connait les résultats pitoyables de l'ère Mitterrand ...

  • Par laurentso - 23/04/2012 - 09:16 - Signaler un abus Curieux article

    Etayé par un seul chiffre fourre-tout des sorties de capitaux, qui peuvent signifier un tas de choses. Y compris paradoxalement que la France attire des capitaux réels (financés en devises). Et depuis quand Bloomberg est une référence sérieuse? Quand aux produits financiers au Luxembourg ou ailleurs, ils ont toujours existé. Le principal souci de la France, aujourd'hui, est le racisme anti-Français véhiculé par les Français eux-mêmes.

  • Par xxl2012 - 23/04/2012 - 10:55 - Signaler un abus Ben oui !

    Si nous voulons bien ouvrir les yeux et beaucoup d'éminents économistes le disent l'euro n'est pas une bonne chose et, est appellé à disparaitre. Les banques sont; les fossoyeurs des états. Ce qu'il nous faut savoir, c'est si nous acceptons d'aller au fond du gouffre ou si nous voulons radicalement changer pour aller vers un avenir meilleur. Ceux qui depuis plusieurs décennies nous dirigent et plus encore maintenant; n'ont quasiment jamais pris en compte le désir profond des populations, excédées qu'on leur mente, qu'on les vole, que l'on obltére leur avenir. Il serait temps que les yeux s'ouvrent de même que les cerveaux et d'arréter de suivre comme des moutons les bergers qui depuis 30 ans nous envoient à l'abatoir. J'en vois qui parlent de haine, de xénophobie; c'est à la mode. Je ne citerais pas de nom, mais il est facile de voir qui n'a pas de discours haineux ou mensonger; la seule chose demandée, c'est d'étre et ce quelque soit son origine; Français et respectueux des lois de la république, le reste suivra sans heurt majeur.

  • Par fms - 23/04/2012 - 11:37 - Signaler un abus le capital humain français fuit...

    d'ailleurs, Guéant a signé une circulaire pour que les étudiants étrangers formés en France partent également pour être sûr que les entreprises françaises ne bénéficient pas de ces savoirs acquis dans les universités françaises... Mais cette situation est la même dans beaucoup de pays européens, les portugais fuient au Brésil, les Espagnols en amérique latine, les anglais en Asie, les français d'origine maghrébine au moyen orient, etc...

  • Par walküre - 23/04/2012 - 11:46 - Signaler un abus Le peuple paiera

    Si Hollande passe le peuple paiera très cher et tout de suite, si Sarkozy passe, il paiera quand même, mais plus tard. Bonnet blanc et blanc bonnet ce n'est pas simplement une expression, c'est une vérité française. Mais avec de la chance ça ne durera que 5 ans et peut-être moins.

  • Par texarkana - 23/04/2012 - 12:32 - Signaler un abus fuite du capital humain+ financier

    Les 2 seront néfastes; d'ici là que les socialos rétablissent le carnet de change, M tout-le-monde n'a pas fini de déguster (et je ne parle même pas des impôts, quant on voit comment les régions-quasiment toutes à gauche-sont gérées , la pression fiscale des impôts locaux pour financer une fp territiriale pléthorique, etc)

  • Par enzo31311 - 23/04/2012 - 12:52 - Signaler un abus Normal

    Avec la gauche au pouvoir, se sera plus d’impôts, plus d'assistanat,plus d’insécurité, plus de pensée unique. moins de liberté d'entreprendre, moins de pouvoir d'achat sauf pour les assistes, moins de liberté (la gauche est moralisatrice) .Dans ces conditions il est normal d'aller voir ailleurs

  • Par benj117 - 23/04/2012 - 12:53 - Signaler un abus En méme temps, quand sa maison montre des signes

    d'effondrement, que fait-on? on déménage, et puis et on essaye de la revendre à un miséreux qui n'a pas de maison du tout, et qui y voit un palace! Les français vont se barrer, et on fera venir un africain dans la misére, pour finir de payer la maison délabrée!

  • Par roudoudou - 23/04/2012 - 15:41 - Signaler un abus Ceux des grandes écoles aussi...

    Un fait est d'ailleurs passé inaperçu l'année dernière : la totalité des étudiants de Normale Sup Ulm de mathématiques (qui forment habituellement les agrégés de demain) est partie travailler dans des établissements financiers où les capacités mathématiques des français sont très prisées. Et le conseil de tous les parents à un enfant un peu doué c'est : "fais une grande école, puis un master à l'étranger...et restes-y !" Bah, il nous restera les énarques !!!!

  • Par texarkana - 23/04/2012 - 16:11 - Signaler un abus "les capacités mathématiques des français trés prisées"

    ...comme celles des Russes lors de l'écroulement de l'URSS! eh oui pour faire des génies en maths, pas besoin d'être en démocratie!

  • Par jirem - 23/04/2012 - 16:23 - Signaler un abus voila la suite logique..

    quand on ne respecte pas les immigres, ils ne viennent plus a la limite ou repartent... mais quand on ne respecte pas ces administres... ils s enfuient pour ne jamais revenir... mais bon, ca ne derange personne apparemment, Noah, Zidane et Omar Sy sont les 3 personnalites preferees des francais... attendez vous a cette France la dans 30 ans... Je ne pense qu il n y aura que des stars du ballon, des tennisman de renoms ou simplement des gai lurons...

  • Par Jean-Francois Morf - 23/04/2012 - 19:57 - Signaler un abus Aux USA aussi, les capitaux fuient certains Etats, et alors?

    Les 50 Etats vont-ils imprimer 50 $ différents, pour les dévaluer par rapport aux 49 autres $ des 49 autres Etats? Bien sûr que non! Les banksters se réjouiraient d'encaisser 2% de change sur chaque transaction commerciale entre 2 Etats américains! Mais arrêtez d'imaginer que les Etats Européens vont revenir à leurs anciennes monnaies nationale: on est plus à l'époque de la première union monétaire: il n'y a plus d'étalon or! C'est des banksters, ceux qui prétendent que la France va revenir au franc! Arrêtez de croire aux banksters: ils ne parlent que pour leur intérêt!

  • Par bibinet - 23/04/2012 - 23:03 - Signaler un abus prochain article

    tres bon article, et je dois dire que je reste sur ma faim car ce que vous abordez semble tout aussi interessant, a quand un article sur cette fuite de la jeunesse francaise dont aucun média ne parle? elle est bcp plus importe qu'on ne le pense, lauteur a deja compris les raisons de cette fuite.

  • Par NYOR - 24/04/2012 - 01:44 - Signaler un abus Roudoudou

    Les ulmards n'ont jamais fait grand chose pour l'industrie française en général. C'était plutôt des chercheurs que des gens véritablement en prise avec le monde moderne. Les X se partagent entre des types brillants, des types que l'ont fait monter sans leur demander leur preuve et à grand tort parfois, et puis des matheux terrorisés d'affronter le monde moderne. J'aurais en fait plus de sympathie pour les Arts et Metiers qui ont eux, généralement, les mains dans le cambouis. Ce que je retiens surtout de votre remarque, car est là le véritable fond du problème : la finance n'est plus la science de connaître l'industrie, les entreprises, mais les maths avec toute la froideur que cela présuppose. C'est pour cela qu'il faudra bien un jour faire le ménage dans la finance. La bourse se devait être un outil pour l'industrie et non l'inverse.

  • Par NYOR - 24/04/2012 - 01:46 - Signaler un abus Et soit dit en passant

    On tape sur le monde du football parfois mais ils ont au moins le mérite maintenant, de rémunérer les clubs formateurs. Il ne serait pas forcément idiot de forcer ceux qui ont bénéficié de la qualité de l'enseignement français d'en être un minimum redevable. Je trouve cela un peu fort de café de payer des gens qui vont finalement nuire aux intérêts de la France.

  • Par NYOR - 24/04/2012 - 01:59 - Signaler un abus Vue courte.

    Un jeune de talent, qui ne sort pas d’une grande école, n’a aucun intérêt objectif à rester en France. Bien entendu. Il n'y a aucun moyen de faire fortune en France. C'est bien connu. Première erreur. La deuxième étant de croire que le monde attend nos "jeunes talents". Car il leur faudra justifier être plus performants que des Indiens, des chinois et des gens de l'Est qui vont bientôt envahir le marché. L'Inde c'est 1 MILLION d'ingénieur par an aussi performants que nos jeunes talents et bien moins chers... Je serais nos "jeunes talents" j'y réfléchirai à deux fois avant de foncer tête baissé. Car il est autrement plus facile de gravir, étant français, les échelons dans une société française, que de le faire dans une société américaine ou autre.

  • Par Ludo1963 - 24/04/2012 - 09:13 - Signaler un abus HOLLANDREOU , la France dans l Europe du Sud

    Avec HOLLANDREOU le mirage durera peu de temps. La France est éreintée par 30 ans de socialisme démagogique (je mets Chirac dedans) . Sarko a essyayé d y remédier. Sans succès, la crise, les mies contre lui, une gauche démagogique, un Bayrou qui jette facilement de l acide. Maintenant on va vite se rendre compte qu on est plutôt dans le club de l Espagne que de l Allemagne et de la Suède qui ont fait les vraies réformes (avec des vrais socialistes soi dit en passant Je donne deux ans à Hollande et ses guignols pour être mis sous tutelle et quitter le pouvoir On fera alors a marche forcée les reformes que Sarko a essayé d appliquer a ce pays de débiles qu est la France

  • Par Babeux - 24/04/2012 - 09:51 - Signaler un abus Les Rats

    Les rats quittent le Navire !! Et ils se disent Patriotes Français.... Qu'ils se tirent, la France n'a pas esoin d'eux, quelle que soit le résultat des elections.

  • Par texarkana - 24/04/2012 - 10:05 - Signaler un abus ha ha babeux

    Les "patriotes" dans ton genre veulent transformer la France en un immense Goulag où tous les dissidents (pas seulement les riches, les mal pensants aussi) devront s'exiler comme pendant la Terreur. C'est pourquoi j'appelle à un sursaut tous ceux qui, même n'aimant pas Sarko (ce que je peux comprendre), refusent une hégémonie de la gauche en France à partir du 6 mai.

  • Par Gilles - 24/04/2012 - 12:12 - Signaler un abus A Londres

    Dans certains quartiers on parle français dans les magasins. Même chez le boulanger. Le retour des Socialistes sera comme une nouvelle révocation de l’Édit de Nantes.

  • Par Tuffgong - 24/04/2012 - 12:45 - Signaler un abus DÉGGE

    Hollande ne sera jamais pire que notre petit président depuis 4 ans Il suffit de regarder son score auopremier tour

  • Par le celte - 24/04/2012 - 15:57 - Signaler un abus et alors.

    Qu'ils quittent la france ces salopards, mauvais francais!

  • Par diana - 24/04/2012 - 17:00 - Signaler un abus l'exemple type des vrais

    l'exemple type des vrais patriotes! qu'ils fichent le camp!

  • Par Aie - 24/04/2012 - 18:05 - Signaler un abus Attendez vous au pire

    Attendez vous au pire si Hollande est élu

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€