Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les frelons “tueurs” bientôt dans votre jardin

Au cours des derniers mois, des hordes de frelons gigantesques ont tué 42 personnes en Chine. Ces insectes effrayants aussi connu sous le nom de Vespa mandarinia ont-ils une chance d'envahir l'Europe à l'instar de leurs cousins, les Vespa velutina ?

Tsé-tsé

Publié le - Mis à jour le 8 Octobre 2013
Les frelons “tueurs” bientôt dans votre jardin

L'expansion de cette espèce de frelon se fait naturellement à proximité des colonies ayant donné naissance aux futures reines. Crédit Reuters

Atlantico : Quelles inquiétudes sanitaires l’attaque meurtrière des frelons asiatiques peut-elle engendrer pour les chinois ?

Eric Darrouzet : Des médias ont fait état d'attaques de frelons sur des personnes ayant entraîné la mort de certaines d'entre elles. Le problème vient probablement du fait que ces personnes ont dû déranger des colonies et ont de ce fait été attaquées. C'est un réel problème sanitaire. Les autorités vont devoir y faire face en mettant en place des moyens de lutte efficaces et sélectifs. Il va falloir par exemple déterminer le pourquoi de ces accidents. L'espèce de frelon incriminée est Vespa mandarinia, une espèce locale.

Quelle est la probabilité de voir apparaître de tels spécimens en France ? 

Il faudrait d'abord que cette espèce soit accidentellement transportée en Europe. Ce qui n'est pas une chose impossible en raison des transports de biens et de personnes entre les continents. Nous avons l'exemple d'un autre frelon, Vespa velutina, qui a été introduit accidentellement en Europe. Donc il est tout à fait possible qu'une telle introduction se fasse.

Une autre race de frelons, le Vespa velutina justement, est arrivée en Europe en 2004. Quelles sont ses caractéristiques et quels dangers représente-t-elle ? 

Le velutina est une espèce invasive qui étend son territoire en France et en Europe année après année. Comme toute espèce invasive, il pose des problèmes écologiques, économiques et de santé humaine. C'est un prédateur généraliste chassant divers insectes, et donc qui présente un impact écologique qui reste à déterminer. Parmi ses proies, il chasse les abeilles ce qui pose des problèmes dans le secteur apicole à cause de la baisse de production de miel, du stress et de la mort de colonies entières. Des attaques ont eu lieu sur des personnes en France, ayant malheureusement entraînée la mort de certaines d'entre elles.

La destruction d’un nid de ces frelons à Fréjus la semaine dernière a relancé le débat autour des espèces non natives envahissantes. L’initiative prise par la Commission européenne de proposer une loi va-t-elle dans la bonne direction ?

Le problème du frelon asiatique  a été abordé en France dès 2006. Depuis, les apiculteurs ont mis en avant les problèmes qu'ils rencontrent avec ce frelon. Il est donc important que les décideurs politiques se penchent sur la question. Le gouvernement français a commencé à œuvrer dans ce sens depuis décembre 2012.  

A quel niveau représentent-ils une menace pour la biodiversité en France (ou en Europe) en particulier sur la protection des abeilles ? 

Le frelon asiatique est un prédateur généraliste qui chasse divers insectes, dont les abeilles. Les colonies sont très populeuses et de ce fait chassent plus que leur congénère local, le frelon européen. L'impact réel du frelon asiatique est en cours d'étude à l'Université de Tours.

Les autres pays touchés en Europe le sont-ils pour les mêmes raisons que la France ?

L'expansion de cette espèce de frelon se fait naturellement à proximité des colonies ayant donné naissance aux futures reines. Le front d'expansion s'étend ainsi à partir de la zone d'introduction dans le Lot-et-Garonne comme le montre les cartes de présence de cette espèce en France année après année. De plus, des frelons peuvent être transportés à distance comme cela s'est passé lors de sa venue en France. Ils sont transférés à grande distance accidentellement, probablement par le transport de marchandises.

Propos recueillis par @Sacha CONRARD

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pierre60 - 05/10/2013 - 12:59 - Signaler un abus Tora, Tora, Tora,

    Je vis au Vietnam depuis près de 10 ans. Très honnêtement, les frelons asiatiques ne m'ont jamais attaque en pique. Plus sérieusement, les moustiques sont plus dangereux. Pas question paludisme (il n'y a pratiquement pas), mais pour la dengue (3 types dont une hémorragique). Il y a aussi des scolopendres venimeuses (pas mortel, mais douloureux). Patience; ca va arriver bientôt en Europe.

  • Par my3cents - 05/10/2013 - 14:11 - Signaler un abus Oui, ils se pencheront dessus.

    Dans 30 ans. c'est comme les abeilles, les pesticides, les algues vertes, la pollution généralisée des nappes (et pourtant on connait par avance l'importance qu'aura l'eau dans les année à venir...), on mettra en place une commission. Sinon, paraîtrait que les frelons asiatiques ne sont pas plus dangereux que nos locaux. Passons. Comme disait Edgar Faure : "Voila que s’avance l'immobilisme, nous ne savons comment l’arrêter".

  • Par Ducon - 05/10/2013 - 15:09 - Signaler un abus Pensez

    Que Atlantico a payer (je suppose) ce monsieur pour pondre un papier aussi minable !! Mais c'est a gerber !!

  • Par Anguerrand - 05/10/2013 - 17:32 - Signaler un abus A Ducon

    Je confirme vous portez bien votre nom. Intervenir pour écrire ça,vraiment ça ne rime à rien.

  • Par walküre - 05/10/2013 - 18:06 - Signaler un abus Relativiser

    C'est ce qu'il fait faire car 42 morts sur 1,5 milliard d'habitants... regardons les morts par accidents de la route dans la même Chine.

  • Par Ravidelacreche - 05/10/2013 - 19:12 - Signaler un abus Vespa mandarinia

    Il y a eu plus de mort avec les vespa italiennes.

  • Par henir33 - 05/10/2013 - 20:11 - Signaler un abus henir33

    pas un mot du RCA dans le coprs de l'article Atlantico devrait être plus vigilant. D'ailleurs le développement de ce frelon n'a aucun rapport avec le climat. par contre le risque pour les abeilles est réel mais moins grand que celui du varroa

  • Par un_lecteur - 06/10/2013 - 05:12 - Signaler un abus Tiens tiens

    On ne parle plus de réchauffement climatique, mais de dérèglement. Le réchauffement aurait-il du plomb dans l'aile ? Mais bientôt on nous fera peur avec le refroidissement climatique, et on paiera ceux qui émettent du CO2. http://www.wikiberal.org/wiki/Refroidissement_climatique

  • Par Ducon - 06/10/2013 - 07:54 - Signaler un abus @Anguerrand

    PROUT !!

  • Par atropos - 06/10/2013 - 12:18 - Signaler un abus Dérèglement climatique?

    Lorsqu'on lit cet article , on ne trouve nulle démonstration appuyant la cause énoncée dans son titre, le phénomène étant en revanche attribué au transport de marchandises entre l'Asie et l'Europe. Pourquoi alors l'auteur parle t-il de "dérèglement climatique"? Est-ce une erreur de mise en page???

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Eric Darrouzet

Eric Darrouzet est biologiste, enseignant chercheur à l’Université François-Rabelais de Tours. Il est spécialiste des insectes sociaux et s’intéresse notamment aux termites et aux frelons. Il est l'auteur de "Les insectes bâtisseurs. Nids de termites, de guêpes et de frelons" aux éditions Connaissances et Savoirs.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€