Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 27 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Hollande en a rêvé, Emmanuel Macron l'a fait : comment le candidat d’"En Marche !" est en train de parvenir à vendre un hollandisme séduisant et bien pensé

Laïcité, économie, questions sociales, place de la France en Europe et dans le Monde... Les similitudes entre François Hollande et Emmanuel Macron apparaissent comme légion. Au final, est-ce que la seule différence entre le leader du mouvement "En Marche !" et le Président dit "normal" ne serait pas le "packaging" ?

Brutus et Caesar

Publié le - Mis à jour le 13 Janvier 2017
François Hollande en a rêvé, Emmanuel Macron l'a fait : comment le candidat d’"En Marche !" est en train de parvenir à vendre un hollandisme séduisant et bien pensé

Atlantico : Symbole de la droitisation de la gauche, est-ce que l'on a raison de dire que candidat Emmanuel Macron partage beaucoup de points communs avec François Hollande ? D'une part sur les thématiques économiques, sur le concept de laïcité, les questions sociétales ou encore la place de la France en Europe et dans le monde ? Au final, est-ce que l'on peut dire que la seule chose qui change dans le fond, c'est le packaging ? Plus neuf, plus beau, plus jeune ?

Jean Petaux : Ce que vous appelez le « packaging » et que l’on pourrait tout aussi bien nommer le « style », le « look », le « charisme » sont autant de qualités qui constituent le candidat Macron et qui contribuent à le différencier de ses rivaux mais aussi de son (ses) mentor(s). Pour l’instant on mesure assez aisément qu’entre Hollande et Macron les différences sont faibles. Sans aller jusqu’à reprendre une expression chère à Laurent Fabius alors « plus jeune premier ministre de la France », en 1984, parlant de sa « distance » par rapport à François Mitterrand : « Il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre ce que pense le président de la République et ce que je pense personnellement », on peut dire que Macron est vraiment le « fils prodigue » de Hollande.

La question est de savoir si, comme dans les Evangiles et dans la parabole éponyme (Luc, 15, 1-32), celle dite du « fils prodigue », le « père Hollande » se montrera plus aimable avec le « fils Macron » parti faire la fête et vivre sa vie sur les rives de la droite politique, à son retour au bercail, qu’avec le vainqueur de la primaire « socialistes et associés ».

Il reste quand même une différence de taille entre Hollande et Macron. À 38 ans Emmanuel Macron a construit son court trajet politique en s’installant en dehors des partis politiques. Au même âge, en 1992, le député Hollande avait déjà fondé les « Transcourants » (avec  Jean-Yves Le Drian, Jean-Michel Gaillard, Jean-Pierre Mignard, Ségolène Royal et d’autres, « bébés Delors ») depuis 7 ans mais il n’envisageait pas une seconde de quitter l’appareil structurant du PS malgré la Bérézina des législatives de 1993 qui se profilait. D’un côté, chez Macron, la quasi-certitude qu’il faut « sortir du cadre » des partis ; de l’autre, chez Hollande, une autre culture, celle héritée de Mitterrand et de la Cinquième République : « On n’est rien sans le Parti » et « les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage »(article 4 de la Constitution du 4 octobre 1958).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/01/2017 - 14:10 - Signaler un abus Ah! si Marine Le Pen bénéficiait d'une telle propagande

    médiatique que le chouchou des cougars et de la grande finance Goldmann-Sachs...elle n'aurait même pas besoin de faire campagne et n'aurait rien à emprunter à papa!

  • Par Duvillet - 10/01/2017 - 14:18 - Signaler un abus Hollande/macron

    je n'ai rien compris à l'article de Jean Petaux. CD

  • Par J'accuse - 10/01/2017 - 14:28 - Signaler un abus L'outsider des médias

    Les 3e hommes sont inventés par les médias (VGE n'en était pas un), qui veulent introduire du suspens dans l'élection pour attirer les lecteurs/téléspectateurs. Ils font quasiment campagne pour lui en parlant plus de lui que des autres, et multiplient les sondages fabriqués où il apparaît bien placé, voire gagnant. Il y a aussi le fantasme du journaliste qui se rêve en faiseur de roi, quand il n'est pas coupeur de tête.

  • Par Deneziere - 10/01/2017 - 15:01 - Signaler un abus Copie carbone

    Mêmes salamalecs, même danse du ventre, même hypocrisie doucereuse, même démagogie. La voix de son maître. Imaginez Micron avec Leonarda...

  • Par cloette - 10/01/2017 - 15:42 - Signaler un abus Macron?

    Grand diseux petit faiseux !

  • Par Wortstein - 10/01/2017 - 18:54 - Signaler un abus Il ne m'a pas séduit du tout...

    Son verbiage de possédé qui enfile toutes les perles de la bien pensance ne m'en a pas touché une. Tant mieux vu les moeurs du môme.

  • Par Texas - 10/01/2017 - 19:18 - Signaler un abus La Social-Démocratie...

    ....merde depuis 40 ans , vous en reprendrez bien une petite couche si je vous fait un joli noeud !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 10/01/2017 - 21:00 - Signaler un abus En fait tous les candidats

    En fait tous les candidats importants de droite ( Fillon, Macron) ont le vent en poupe, et tous ceux de gauche (dont Marine et Mélanchouille) ont plutôt des vents contraires.......C'était prévisible après cinq années de hollandisme. ! Quant aux obscurs, Valls, Montebourg, Hamon, ils resteront dans l'ombre d'Hollande.

  • Par Olivier K. - 11/01/2017 - 11:32 - Signaler un abus Programme de Hollande??

    Celui de Macron n'est vraiment pas celui de Hollande. Il suffit de lire son livre pour s'en rendre compte. Ces idées ne sont pas trop inquiétantes, au contraire je les trouve très bonnes et éloignées du Hollandisme. Par contre, il est en train de s'entourer d'une dream team de conservateurs aristocratiques et pantouflards qui s'évertueront de démontrer que toutes les idées de changement que promeut Macron sont irréalisables (Pisany-Ferry par exemple). J'allais voter pour lui, mais là, je me dis... vos mieux foutre le bordel que ce retaper cette générations de 50 ans - 70 ans d'où ne se se sont jamais démarqués que des lâches, des individualistes et des cyniques parce que cette génération a trop été fasciné par la primitivité et a donc mis en avant les pires de ses membres. Macron fait fausse route en prenant ne serait-se qu'un seul membre de cette génération dans son entourage.

  • Par moneo - 11/01/2017 - 12:45 - Signaler un abus hum

    Pisani Ferry rejoint Macron .....le masque tombe...si Macron est élu on aura un impôt sur le revenu fictif que représente la propriété de notre domicile et nos héritiers seront déshérités par augmentation encore un fois de droits de succession Votez Macron q u'ils disaient il est libéral /Quand les mot n'ont plus de sens" 1984 " s'est réalisé

  • Par edac44 - 11/01/2017 - 13:50 - Signaler un abus Faut-il acheter du Macron maintenant ou attendre les soldes ???

    Nul doute que Macron ringardise et sans effort, toute la classe politique française, tous ces vieux dinosaures qui radotent et ronronnent bien au chaud, aux frais du contribuable, ça dure depuis plus de cinquante ans !... Époque où les veaux perdirent alors leur grand guide suprême, un certain général et se cherchent depuis un nouveau maître !... Et c'est ainsi qu'à l’Élysée depuis, les bouffons se succèdent !... Alors Macron ou un(e) autre, qu'importe ... les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !...

  • Par jurgio - 11/01/2017 - 14:22 - Signaler un abus Une campagne de grand baratin

    On connaît. Et les journaux gochos se précipitent sur ce divin phraseur. Ceux qui ne sont pas entièrement écœurés par le hollandisme auront droit à un Hollande bis et un gouvernement idoine : Montebourg, Hamon etc... Le vrai changement consiste toujours à se demander comment se débarrasser complètement de la Gauche.

  • Par JG - 11/01/2017 - 23:44 - Signaler un abus Macron ...Ah non pitié !!

    On prend les mêmes en plus jeune et moins ventripotent et on en reprend pour 5 ans de socialisme... Je recycle mon commentaire sur le papier de Mr Federbusch, bien plus rigolo que celui-ci ... "Macron est une jolie construction médiatique qui a sûrement dû promettre aux journalistes de ne pas toucher à leur niche fiscale contrairement à Fillon (cf mon commentaire sur le papier parlant de Fillon...) et qui remplace avantageusement Alain Juppé, car il est plus jeune et plus frais que lui, aussi débile, islamolâtre, eurolàtre, Merckelocompatible que lui et en plus il émoustille toutes les couguars célibataires qui hantent les rédactions des journaux gauchistes... J'ai confiance : à priori ce sera MLP ou FF, mais je me méfie des français comme @langue de pivert : ils ont été trop cons pour élire Mitterrand une deuxième fois et Mollandouillle 1er une seule fois....que nous préparent-ils comme connerie en mai prochain....?" C'est pas compliqué, j'étais déjà en train de préparer doucement mon départ (je vends ma maison...) ....au cas où l'islam deviendrait vraiment trop agressif....Si Macron passe, je l'accélère !!

  • Par bd - 12/01/2017 - 20:51 - Signaler un abus Macron plus moderne... et avec un programme plus complet!

    Emmanuel MACRON est le plus équilibré et le plus intelligent des candidats et il a désormais le programme le plus complet de toute la classe politique. «La vérité est un miroir brisé, et chacun en possède un petit morceau», chantait le poète mystique persan Rumi. Emmanuel Macron est le seul des candidats qui a eu le courage de sortir de son positionnement historique (de gauche) pour aller puiser les meilleures solutions partout et les combiner en un programme humaniste, démocrate, très complet et crédible. Lors de son discours, il a surpris tous ceux qui le trouvaient atone en révélant un vrai talent de tribun. Il est tellement habité par ses convictions qu'il s'est éraillé la voix à la fin de son discours. Il est le seul candidat qui a osé briser un tabou: Lancer réellement des ponts entre le socialisme et le libéralisme. Il ne se positionne pas vraiment sur le clivage social-démocratie/ordo-libéralisme mais plutôt sur le clivage progressiste/conservateur. Ce clivage progressiste/conservateur est, aujourd'hui, devenu bien plus significatif... et il est clairement du côté des progressistes. http://vision-macron.fr/

  • Par bd - 12/01/2017 - 20:53 - Signaler un abus Mensonge & manipulation... Macron est très différent de Hollande

    Il ne manipule pas et se donne à fond dans la bataille. Il est sans aucun doute le plus moderne de tous les candidats à la présidence. On sent qu’il veut vraiment changer les choses et réformer. Il y a du John Kennedy à la française chez Emmanuel Macron. Grâce à tout cela, il emportera l'adhésion des Français en mai. http://vision-macron.fr/ Propos d’Emmanuel Macron décrivant très bien à quel point, à son esprit, le clivage gauche/droite est artificiel: «Il ne faut pas laisser le ciment de la confrontation droite/gauche prendre.» Macron est à l’évidence l’anti-langue-de-bois… et les Français apprécient. Emmanuel Macron a tout de l’homme providentiel. La France a BESOIN d’un président de cette qualité!

  • Par kelenborn - 13/01/2017 - 22:09 - Signaler un abus Par bd - 12/01/2017 - 20:51 - Signaler un abus Macron plus moder

    Encore!!! combien de copier-coller sur tous les forums de la part des sbires de Macron Bon précision: pour le troisième homme il faudrait ajouter Chirac en 95 Plus au fond, il faut bien comprendre que le Minotaure qui nous gouverne sur le fondement de la bien-pensance et par les méthodes d'un totalitarisme mou doit trouver une carte de rechange à la cata Hollande et la probable disparition du PS. La carte Juppé a fait pschitt, il reste Macron car Fillon cela fait mauvais genre sur la photo: trop de poil et pas de crane rasé de bobo homo! Il est probable que l'on aura dans les prochaines semaines une offensive merdiatique pour montrer le bon chemin et on peut déjà prévoir le casting: BHL, Attali, Lang, Bergé, Royal, Nazurine, Yannick Noah, voire même Renaud qui aura décuité..et je laisse compléter la liste. Ensuite, tout dépendra de la profondeur du rejet des français.Et puis Macron a déjà dit beaucoup de conneries et si la droite se faisait niquer les électeurs de Fillon se vengeraient

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean Petaux

Jean Petaux est docteur habilité à diriger des recherches en science politique, ingénieur de recherche, politologue à Sciences Po Bordeaux, responsable, au sein de cet établissement, du parcours de master « Métiers du politique ». Il a co-publié aux Editions Biotop, en 2010,  Figures et institutions de la vie politique française.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€