Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La France dépense 280 milliards d’€ de plus que l’Allemagne mais personne à la tête de l’Etat n’est encore capable de dire comment ni pourquoi

La France est incapable de réduire le poids de ses dépenses publiques parce que nous ne savons pas pourquoi nous dépensons autant. C’est Kafka.

Atlantico Business

Publié le
La France dépense 280 milliards d’€ de plus que l’Allemagne mais personne à la tête de l’Etat n’est encore capable de dire comment ni pourquoi

Emmanuel Macron s’est convaincu depuis presque dix ans (quand il travaillait à la commission Attali) que le montant des dépenses publiques en France est exorbitant. Devenu président de la République, il n’a cessé d’expliquer que la priorité française était de réduire la part de ces dépenses publiques et sociales. Moins de dépenses, c’est moins d’impôts et donc plus de compétitivité. Depuis six mois, Bercy planche sur les montants à réduire et à quel rythme. Depuis deux mois, le ministre des finances et de l’économie nous promet chaque jour que le rapport qui fera la liste des arbitrages nécessaires sortira le lendemain. Mais ce rapport très sérieusement appelé « Rapport du comité d’action publique » (CAP 22), devant nous donner la recette miracle pour dépenser moins d’argent public mais mieux, doit être bloqué dans un cabinet ministériel.

Et la vraie raison de ce retard est apparue au grand jour hier. Personne à Paris, à droite comme à gauche, en politique comme ailleurs, personne ne sait comment réduire la dépense publique. Plus grave, personne ne sait pourquoi nous dépensons trop. Parce que si on savait, on pourrait agir sur les montants comme sur l’efficacité.

Pour nous éclairer, le think tank Coe-Rexecode (considéré comme très libéral par ceux que ses analyses perturbent) a sorti des chiffres qui font la joie des allemands.

En bref, la France dépenserait 280 milliards d’euros de plus que l’Allemagne en dépenses publiques et sociales. Et si on ne saura toujours pas pourquoi, on découvre enfin comment la France les 280 milliards euros d’écart se répartissent.

En France, la dépense publique représente 56,6%, en Allemagne, 44%.

Mais le plus cocasse disent d’ailleurs les allemands eux même, c’est que les pays ne sont pas si différents. L‘Allemagne et la France ont grosso modo une population identique (la population allemande est un peu plus âgée que celle de la France), les deux pays ont un modèle social aussi généreux l’un que l’autre. Quant aux services publics, ils sont eux aussi identiques. Le niveau de la santé est équivalent en résultats, le système éducatif est sans doute beaucoup plus efficace en Allemagne qu’en France.

Alors à équipements et besoins identiques ou presque, comment se fait-il que la France dépense plus de 12 points de PIB de plus que les allemands pour un résultat qui n’est pas meilleur ?

Et bien à cette question très simple, les français n’ont pas de réponse à donner quand les allemands leur posent. La réponse est très compliquée parce que cette sur-dépense est liée à la culture, à l’histoire, à l’organisation très centralisée en France, etc…

Mais ce type d’explications ne suffit pas. Il faudrait, comme l’a fait Rexecode, examiner les différents postes de dépenses et prendre en compte tous les secteurs de l’intervention de l’Etat.

  • Les retraites sont le poste de dépenses publiques où l‘écart est le plus important : 90 milliards d’euros (plus de 4 points de PIB). Cet écart est lié à des facteurs structurels. La France prend sa retraite plus tôt qu’en Allemagne et perçoit des pensions plus confortables.
  • Les interventions économiques, aides, subventions y compris (l’agricole) et niches fiscales sont plus importantes en France qu’en Allemagne, près de 2 points de PIB, 50 milliards.
  • Les dépenses d’enseignement : près de 50 milliards de plus en France;
  • Les dépenses d’aménagement du cadre de vie : 30 milliards de plus ; 
  • La dépense de sécurité : plus de 30 milliards de plus pour la France ;
  • Sur la santé, on dépense 25 milliards de plus
  • Sur le logement, 25 milliards de plus également ;
  • Sur la famille, la dette, et le chômage : on dépense à chaque fois 20 milliards de plus que les allemands. Il n'y a guère que dans la recherche et l'assistance aux personnes âgées qu'on dépense moins.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par hermet - 27/06/2018 - 08:05 - Signaler un abus Encore et toujours Hollande = Macron

    JMS tu commence à comprendre, que Macron n'est qu'un clone de l'autre, l'objectif est que tout change pour que rien.... Et oui les retraites pèsent trop lourd, mais qui à voté pour Macron ?? et qui à besoin de l'Euro ? toujours les même : les retraités. La France est un pays de Rentiers, il faut couper dans les rentes.

  • Par trotro75 - 27/06/2018 - 08:47 - Signaler un abus Heu ....

    "L‘Allemagne et la France ont grosso modo une population identique". Si lorsque vous dites "population identique", vous pensez au nombre d'habitants (et non identique socialement) : Allemagne 82.7 millions France 67 millions. L'Allemagne a donc 24 % d'habitants en plus que la France. C'est pas très sérieux tout ça. Dès lors, on peut se poser la question du sérieux de la totalité de l'analyse...

  • Par Carl Van Eduine - 27/06/2018 - 09:16 - Signaler un abus Pensée de nanti "quipuijard"

    Le problème n'est pas là. Il est dans la toute puissance de l'administration qui impose ses vues au politique. Nous sommes dans une démocratie politique ET dans une dictature administrative. Il faut donc opposer la force du politique à celle de l'administratif. Faire comme Erdogan qui n'a pas fait qu'un coup d'état politique mais surtout un coup d'état administratif : il faut un programme cohérent d'abord de survie _ mises à la retraites anticipées, coupes budgétaires avec le couperet en mode US, purges etc... etc ... _ puis de réingénierie de l'Etat. Mais si on attend d'avoir un plan bien fichu pour agir, on n'agira jamais. La France n'est pas du tout en crise, elle est en FAILLITE. Quand on est failli, c'est comme lorsque vos propres revenus s'effondrent _ et beaucoup de citoyens savent y faire face car ils n'ont pas le choix _ il faut tailler dans les dépenses, repousser les investissements même essentiels limiter les dépenses au maximum, quitte à passer du magasin bio au discounteur du coin. Les docteurs "qui-puis-je" comme l'auteur de cet article représentent cette élite qui ne pense que pour démontrer qu'il est impossible d'agir. Une pensée de nanti de cet existant.

  • Par vangog - 27/06/2018 - 10:21 - Signaler un abus Hidalgomygode, retraitée à 51 ans , le sait...

    pourquoi les Français ne sont pas égaux devant les retraites, et pourquoi la France gauchiste est inégale à l’Allemagne...mais, pour elle, il eût mieux valu qu’elle ne travaillât jamais, tellement ses résultats furent nul...très chère pour la France, dans tous les cas...

  • Par Atlante13 - 27/06/2018 - 10:35 - Signaler un abus Oui, d'accord, mais

    l'Allemagne n'a pas l'ENA. Et ça fait toute la différence.

  • Par cloette - 27/06/2018 - 14:47 - Signaler un abus Les études sont plus courtes

    en Allemagne .

  • Par zelectron - 27/06/2018 - 15:02 - Signaler un abus 1 million au bas mot de fonctionnaires inutiles(sauf régaliens)

    à 3.5 millions d'€uros chacun en moyenne, faites le calcul !

  • Par lexxis - 27/06/2018 - 16:30 - Signaler un abus QUI S'ATTAQUE AU CALCUL DU COÛT GLOBAL DE L'ÉNARCHIE?

    Je ne fais pas partie du Conseil d'Administration de Coe-Rexecode, mais j'ai une suggestion à lui faire que leurs moyens leur permettent de réaliser et qui leur assurera pour les années à venir une prééminence certaine sur tous leurs concurrents: être les premiers à faire l'inventaire exhaustif du coût global de l'ENA et de ses dérives avec une estimation documentée et argumentée des fabuleux surcoûts qu'elle génère au travers de toute l'Administration et le corps politique français.Chez Rexecode, ils peuvent encore réfléchir, parce que c'est sûr que des laboratoires d'idées tels que Terra-Nova ne leur voleront pas la primeur de cette initiative originale. Mais cette recherche est d'intérêt public et on ne peut continuer ainsi sans que d'une manière ou d'une autre on ne sache ce que nous coûte cette sorte de dictature administrative-politique de l'ENA qui asservit manifestement l'État pour asseoir ses ambitions, alors qu'elle s'est solennellement engagée à servir la chose publique.

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 17:28 - Signaler un abus Au lieu de

    jeter de la graine aux poules dont on sait déjà comment elles caquettent,plutôt que de nous dire que les allemands rigolent alors qu'on ne leur a rien demandé, JMS ferait mieux de se relire! 1. On sait pour quoi on dépense plus ( à défaut de savoir pourquoi) 2 La population de l'Allemagne est de 82 Mh contre 67 pour la France ( c'est l'équivalent des Pays Bas) et c'est encore plus grave!

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 17:50 - Signaler un abus ET puis je vais voir chez madame Google et ne comprends pas

    Selon la Banque Mondiale, (il devient de plus en plus de trouver des stats sur Eurostat ( non seulement pb de fichiers mais aussi le fait que les comptes soient tenus en anglais malgré le brexit) les PIB de l'Allemagne et de la France sont respectivement de 3477 MM et 2465MM . Le PIB par habitant est de 42070 E pour l'allemagne et de 2465 pour la France ( NB au début des années 2000 ils étaient identiques-merci Chichi, Sarko, Flamby et cie) Division faite, on a bien 82.6 millions d'habitants pour l'Allemagne et 66.9 pour la France ( Hein on révise avant de gratouiller , Sylvestre) Mais Sylvestre nous dit que la dépense publique fait 56.6% du PIB en France contre 44.4 en Allemagne! Si on fait les calculs , cela fait 1543 MM en Allemagne et 1395 en France! Bon pas de quoi se flatter mais l'Allemagne dépnse 150MM de plus que la France! Lis Pif le Chien, Sylvestre!

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 17:53 - Signaler un abus Et on a évidemment tous les meilleurs

    qui ont avalé la pâtée! C'est pas grave, au point où vous en êtes vous n'allez pas dégueuler !

  • Par ajm - 27/06/2018 - 19:06 - Signaler un abus S'assurer que les périmètres sont comparables.

    Il faudrait regarder de plus près certains points . Par exemple, en Allemagne des retraites complémentaires sont versées dans le cadre d'accords d'entreprises. Dans certaines branches et groupes importants, elles sont très significatives , bien que légalement pas obligatoires. Rentrent-elles dans les chiffres sur les pensions , comme les retraites complémentaires obligatoires du privé en France? Par ailleurs, beaucoup de dépenses publiques en Allemagne sont assumées par les Landers ( pays fédéral ) et même les églises ( crèches payées grâce à la taxe religieuse ). Est-on certain que les périmètres pris en compte sont strictement comparables dans les deux pays ?

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 19:57 - Signaler un abus AJM

    Oui, tout à fait mais Sylvestre n'est pas à cela près! Ce qui ne veut pas dire que les prélèvements ne sont pas trop élevés en France, mais à tout le moins, quand on écrit , en gros , que les gens de Bercy ne comprennent rien à ce qui se passe, il vaut mieux commencer par se faire raccourcir les oreilles! Encore une fois c'est du JMS! Il avait déjà vu des bateaux de réfugiés anglais demandant l'asile après le Brexit! Bon, pour lui, Atlantico , c'est mieux que la soupe populaire! il peut amener sa gamelle

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 20:06 - Signaler un abus LEXXIS

    "être les premiers à faire l'inventaire exhaustif du coût global de l'ENA et de ses dérives avec une estimation documentée et argumentée des fabuleux surcoûts qu'elle génère au travers de toute l'Administration et le corps politique français." OUI c'est à peu près comme si on accusait le Pape d'être responsable de la pédophilie des curés! Avec de tels raisonnements d'ivrognes, pas étonnant que le pays soit dans un tel état! On peut imaginer ce que donnerait un gouvernement constitué par les commentateurs fillono-poujadistes d'Atlantico !

  • Par vangog - 27/06/2018 - 21:35 - Signaler un abus Ne te sens pas visé @Kelleburne!

    Lorsque les Français se plaignent du coût pharaonique pour la France induit par l’ENA, ils considèrent surtout la malfaisance des profs gauchistes.... Si on avait des profs patriotes qui aiment la France, pour remplacer ces brêles, les Enarques feraient des étincelles...mais vous n’auriez certainement pas obtenu votre diplôme...

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 23:01 - Signaler un abus Vangode

    T'as encore tout faux parce qu'avant de faire l'ENA j'étais prof d'économie en lycée ! C'est le seul boulot qui m'a plu dans la vie et je crois que si je n'avais pas été prof 11 ans , je n'aurais jamais eu le concours ( où j'ai fait le meilleur écrit) Quand tu es face à une classe, tu as intérêt à maîtriser ton sujet sinon tu passes pour un con! Mais je te concède que la moitié des enseignants sont des cons mais qu'ils ne le savent pas !

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 23:05 - Signaler un abus au surplus

    J'ai une théorie toute personnelle selon laquelle ce ne sont pas les institutions qui créent des ordures mais les ordures qui savent où aller pour faire leur business! Quand j'ai eu des emmerdes dans ma vie , ce fut presque toujours avec des communistes , non parce que le fait de croire en Marx vous rend crapuleux mais parce que , pour les crapules, le PC était une excellente couverture!

  • Par kelenborn - 27/06/2018 - 23:09 - Signaler un abus et j'ai pas terminé

    L'ENA c'est la même chose: le recrutement de l'école est ce qu'il y a de plus démocratique: il faut simplement ne pas être trop idiot pour y entrer. Les canailles qui y entrent savent ensuite comment faire. Pour les autres, il faut trouver des combines et c'est ainsi que Fillon est devenu assistant parlementaire de LeTheule! Si on supprimait l'ENA on empêcherait pas les crapules d'arriver au pouvoir, on aurait simplement un peu plus de crapules connes au pouvoir

  • Par ajm - 27/06/2018 - 23:58 - Signaler un abus Fixation idiote sur l'ENA.

    Il faut arrêter de faire une fixation sur l'ENA. Tous les hauts fonctionnaires ne sont pas recrutés par l'ENA. Il y a les hauts fonctionnaires des grands corps techniques recrutés par Polytechnique. Il y a les hauts fonctionnaires de domaines spécialisés : Police , Magistrature, Militaires ( officiers generaux), Enseignement ( recteurs ) , puis tous les fonctionnaires de direction des directions régionales et départementales de l'Etat, de l'administration hospitalière .Enfin, il y a les hauts fonctionnaires des administrations locales ( secrétaire général ou directeur des services de communes importantes, de regions etc..) Et il y a aussi tous les nommés sur décision politique au tour extérieur par le Premier Ministre et le Président de la République de façon totalement discrétionnaire qui sont très nombreux dans certains corps de contrôle et la préfectorale. Sur une quinzaine de milliers de hauts fonctionnaires, il y en a à peu près un quart qui sort de l'ENA. Si l'ENA n'existait pas , on recruterait; comme avant, avec concours, par corps ( exemple Conseil d'État, concours autrefois très prestigieux et difficile ) ou alors on aurait des nominations purement politiques.

  • Par ajm - 28/06/2018 - 00:10 - Signaler un abus Recrutement.

    Sans concours de type ENA, ou autres, on aurait, bien plus que maintenant, des nominations du style: gardes du corps de politiques nommés inspecteurs generaux de la police nationale ou préfets , responsable de l'intendance ( distribution des enveloppes en liquide) de la campagne électorale nommé conseiller maître à la Cour des Comptes, interprète secrétaire d'un haut responsable politique ou ecrivaillon bien en cours nommés ministre plénipotentiaire ou ambassadeur de France avec une grande ambassade etc...Je n'exagère pas du tout avec ces exemples .

  • Par edac44 - 28/06/2018 - 07:29 - Signaler un abus ENA : un rapport qui se nourrit de ce qu’il dénonce

    Des têtes bien faites ou des têtes bien pleines ??? Une chose est sûr, il y a rarement les deux mais ça, les lecteurs d'ATLANTICO le savaient déjà vu "l'échantillon" qui sévit dans ces colonnes !... Sinon voir ici ===> http://bit.ly/2KhTsww

  • Par guy bernard - 28/06/2018 - 11:25 - Signaler un abus @ ajm

    bonjour vous avez tout à fait raison, mais il faut considérer aussi que les retraites (14% de PIB) sont recyclées par l'etat qui externalise ses dépenses (logt, logt étudiant, par ex) et recycle l’excédent en OAT via les assurances-vie ou le livret A pour souscrire à la dette de l'etat. on peut penser aussi aux subventions, y compris européennes) largement détournées et aux allocations partiellement détournées aussi. faire l'analyse, c'est la faire jusqu'au bout. cdt

  • Par moneo - 28/06/2018 - 16:41 - Signaler un abus ENA le miroir qui fâche

    De Gaulle a construit l'ENA , réalisation logique de sa façon de concevoir le Monde et la France les énarques sont partout, omnipotents, de la conception à l 'application des lois sur le terrain et même a leur non applications s('ls n en veulent plus par le Conseil d'Etat ou la non sortie des decrets d'application un Français nonobstant le refus des conceptions identitaires est une personne que croit au Chef sauveur du payss disons Bonapartiste ,c'est quelqu'un qui est égalitariste ,l' Egalité domine la Lilberté cependant il est pour SA liberté à conditions que l'Etat éponge les conséquences de ses actes dont il ne veut pas en être responsable. l'ENA représente la tendance Bonapartiste , la Gauche et l'extrême gauche l'égalitarisme et la volonté de détruire les décisions individuelles Le privé a condition d'encaisser d'investir sans pertes( Eoliennes) ou d'avoir des subventions les mauvaises années tout en gardant les profits les bonnes années( prix du lait) agriculture de moyenne montagne refus de la concurence;enfin chauvinisme national c'est au monde de nous copier et d'adapter nos méthodes et produits cherchez l'erreur

  • Par Benvoyons - 28/06/2018 - 18:00 - Signaler un abus kelenborn - 27/06/2018 - 17:5 Mais tu as oublié que

    3477et 44,4 donne en effet 1543 mais pour 82millions d'habitants et pour la France 2465 et 56,6 donne 1395 mais avec 67millions Donc la France a des coûts plus élevés

  • Par zombikiller - 28/06/2018 - 22:23 - Signaler un abus Kelenborn

    A peut être été prof d'économie Il a juste oublié d'être bon en math...

  • Par kelenborn - 29/06/2018 - 13:55 - Signaler un abus Bendidons+ le cabot

    Vous savez lire ou vous avez la cervelle pleine de trous! J'ai simplement rapproché les chiffres de Sylvestre de ceux de la BM et montré qu'avec cela l'Allemagne dépensait 150 MM de plus que la France quand JMS rapporte qu'elle dépense 250 de moins!!!!!! C'est clair ou vous souhaitez vous ridiculiser? NB je dis le cabot car c'est généralement comme cela que fonctionnent ceux qui chieraient dans leur niche à l'idée de venir aboyer tout seul! Simple erreur stratégique: Bendidons n'est pas un pittbull mais un bourricot incapable de faire une phrase en français! Vous faites pitié mais ne vous en vous rendez pas compte!

  • Par Benvoyons - 29/06/2018 - 14:36 - Signaler un abus kelenborn :)::) Tu racontes une belle connerie mais encore

    tu en rajoutes. :)::) & le mec dit qu'il a fait l'ENA :)::))

  • Par Anguerrand - 29/06/2018 - 16:21 - Signaler un abus Que l’on m’explique ce que font

    èles 130.000 fonctionnaires des impôts quand tout le travail est maintenant fait par les sociétés, il n’ont même plus à transferer les revenus des français en informatique. Les journées doivent être longues. Plus d’un million de fonctionnaires en moins qu’en Allemagne avec 20 millions d’habitants en moins. Il doit bien y avoir des économies à faire chez nous. 10% d’impots En moins en Allemagne !

  • Par catlaya - 30/06/2018 - 01:49 - Signaler un abus essayons de voir clair

    pour faire court, en Allemagne il n'existe pas de statut "fonctionnaire" donc pas de différence entre le retraites des employés de l'Etat et les citoyens. Vérifiez les inconcevables différences entre un citoyen "lambda" et un fonctionnaire pour les mêmes années de service/cotisation et l'age de départ. Les dépenses de la santé : pas de surprise : analysez la population visée - Zelectron : je vous appellerai "electron libre" = Barvo ! - Kelenborn : ah bon, vs ne savez plus parler anglais à cause du BREXIT ? - en plus, selon vous il fallait être - Benvoyons : + ! Bien dit !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€