Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Finie la domination occidentale du porno, la production des pays émergents est en plein boom

Dans de nombreux pays émergents, une industrie locale se crée. Des productions originales, mais peut-être des conséquences à long terme inquiétantes.

Boogie Nights

Publié le
Finie la domination occidentale du porno, la production des pays émergents est en plein boom

Tout se mondialise. Une des grandes industries d'export de l'Occident a traditionnellement été le porno, mais dans ce domaine comme dans d'autres, les pays émergents commencent à concurrencer les pays industrialisés. 

Selon Google, les six pays qui regardent le plus du porno sont tous des pays émergents : le Pakistan, l'Egypte, le Vietnam, l'Iran, le Maroc et l'Inde. Et les consommateurs ont envie de produits locaux. Donc, comme le rapporte le magazine en ligne Ozy, la production locale explose. En Inde, au Kenya, au Nigéria, il y a maintenant une industrie du porno local. 

Le porno local est-il différent du porno de nos latitudes ?

Nous n'avons pas vérifié, mais la réponse serait oui. En plus de l'utilisation d'acteurs et d'actrices locaux, et de dialectes locaux, le porno des pays émergents--pour l'instant--est plus "soft" que son équivalent occidental. Et il s'agit moins de films scénarisés--le plombier, la soubrette...--que de vidéos "maison".

Cette nouvelle tendance crée des problèmes. Certains pays cherchent à censurer le porno, mais c'est évidemment difficile, à la fois pour des raisons techniques et juridiques. La Chine a annoncé vouloir effacer le porno amateur de l'internet après qu'une vidéo montrant une scène dans une cabine d'essayage d'un supermarché ait été virale. Un changement dans un pays dont les autorités avaient plutôt promu l'utilisation du porno, comme des autres vices, afin de protéger l'assise du Parti communiste. Sur Baidu, le "Google chinois", il est impossible de trouver une photo des manifestations de Tien-An-Men, mais le moteur est connu comme ayant été le meilleur moteur de recherche de porno du pays. En Inde, un député a essayé de rendre plusieurs centaines de sites porno illégaux--et a dû se rétracter après une fureur publique. Il y a également des problèmes de santé publique : la question des MST se pose dans un secteur jusqu'à présent non régulé.

Un produit d'export potentiellement néfaste

Un autre produit d'origine occidentale qui fait fureur dans les pays émergents est la cigarette. Les fabricants de tabac voient les pays émergents comme des foyers de croissance, puisque les politiques de santé publique contre le tabagisme y sont souvent peu développées, et le public peu informé des risques de santé liés au tabac. Pas sûr que les pays émergents nous soient reconnaissants sur le long terme de ce "cadeau".

En sera-t-il de même pour le porno ? Pour Mary Eberstadt, chercheuse à l'Ethics and Public Policy Center, think tank basé à Washington, DC, le porno est "le nouveau tabac." Au départ, le tabac était simplement un divertissement. Puis, les premières preuves de son aspect néfaste ont commencé à se faire jour. Mais le déni a fait que ces preuves ont mis très longtemps à être acceptées. D'abord parce qu'il fallait une quantité suffisante de preuves. Ensuite à cause des intérêts financiers qui cherchaient à masquer ou à minimiser le phénomène. Mais également parce qu'énormément de gens, en proie à leur addiction, préféraient nier la réalité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 29/01/2016 - 09:40 - Signaler un abus Porno pays émergents

    Nos laxismes et indulgences choquantes sont irrésistibles, surtout sur des populations de faible éducation et très contraintes - en apparence -

  • Par Opoldsud64 - 29/01/2016 - 10:05 - Signaler un abus Ah bon!

    Madame El Connerie allez un petit stage chez los Traslosmontes pour apprendre comment baisser le Chomedu...

  • Par Alain Proviste - 29/01/2016 - 15:45 - Signaler un abus Ce qui s'appelle un sujet glissant !

    La petite asiatique de l'illustration est charmante, elle habite encore chez ses parents ?

  • Par Ganesha - 29/01/2016 - 17:42 - Signaler un abus Explosion démographique

    ''L'aspect nuisible du porno'' ? Dans les pays cités par cet article, sauf peut-être le Vietnam, l'explosion démographique, la sur-natalité incontrôlée est le grand problème n°1, créateur de famine, de troubles sociaux et d'émigration vers l'Europe ! Alors, merci, félicitations ! Vive le porno !

  • Par Deneziere - 29/01/2016 - 18:05 - Signaler un abus Palmarès des pays : pourquoi ça ne surprend pas

    Cela prouve encore et à l'évidence que les arabo-musulmans ont un sérieux problème sexuel. Les indiens, avec leurs viols-meutres ont aussi un sujet de société.

  • Par de20 - 30/01/2016 - 09:55 - Signaler un abus Chouette les femens font

    Chouette les femens font enfin faire pouvoir passer un message compris par tous.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€