Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le fascisme, ce produit 100% Made in Italy

“Le fascisme italien” est une série de nos “Cours d’Histoire” recouvrant le programme du lycée. Dans ce nouvel épisode de Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, grand spécialiste du sujet, Frédéric Le Moal est interrogé par Christophe Dickès. Il définit au cours de cette première partie la nature du fascisme : de ses origines intellectuelles à l’apogée du totalitarisme jusqu’à sa chute.

Atlantico radio

Publié le
Le fascisme, ce produit 100% Made in Italy

 Crédit TIZIANA FABI / AFP

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 29’08.

“Le fascisme italien” est une série de nos “Cours d’Histoire” recouvrant le programme du lycée. Grand spécialiste du sujet, Frédéric Le Moal interrogé par Christophe Dickès définit au cours de cette première partie la nature du fascisme: de ses origines intellectuelles à l’apogée du totalitarisme jusqu’à sa chute.
Il répond notamment aux questions suivantes :
 
  • Pourquoi le fascisme est-il né en Italie ?
  • Peut-on lier le nationalisme révolutionnaire italien du XIXe siècle et le fascisme des années 1920 et 30?
  • Le fascisme est-il né du nationalisme ou bien du socialisme ? Peut-on le distinguer des matrices révolutionnaires de la fin du XVIIIe en France et du XIXe siècle ?
  • Le fascisme est-il une religion ou un susbtitut au fait religieux ? Peut-on considérer que le fascisme est protéiforme ?
  • Renzo de Felice fait une distinction entre le fascisme et les fascistes. Que signifie cette distinction ?
  • Que penser de la thèse d’Ernst Nolte sur le fascisme, conséquence des révolutions communistes de 1917 ?
  • Le fascisme est-il un enfant de la guerre ? Si la guerre n’avait pas eu lieu, le fascisme aurait-il existé ?
  • Comment se met en place l’Etat totalitaire ? Quand le fascisme devient-il totalitaire ?
  • Le totalitarisme italien doit-il être distingué du national-socialisme allemand ? En quoi les régimes se rejoignent-ils, en quoi se distinguent-ils ?
  • L’évolution de Mussolini vers l’Allemagne nazie était-elle inéluctable ? Peut-on parler d’une politique internationale équilibrée, voire d’une modération dans les dix premières années du régime ?
  • Au même titre qu’il existe une volonté de créer un homme nouveau dans un dessein révolutionnaire, peut-on aussi parler, sur le plan de la politique étrangère, d’un dessein révolutionnaire ?
  • Comment expliquer l’effondrement comme un château de carte du régime ? Quel est l’origine de son échec ?
  • Le fascisme est-il mort ?
 
Notre professeur d’Histoire : Docteur en Histoire (Paris-IV-Sorbonne), Frédéric Le Moal est spécialiste de l’Italie et des Balkans. Il enseigne à l’Ecole militaire de Saint-Cyr, à l’Institut Catholique de Paris et à l’IRCOM. Il a publié plusieurs ouvrages dont une biographie du roi Victor-Emmanuel III (Perrin, 2014) et une Histoire du fascisme (Perrin, 2018). Il a été l’invité de Storiavoce pour évoquer le Vatican face aux totalitarismes.
 
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 06/06/2018 - 12:04 - Signaler un abus L’ideologie fasciste est l'émanation du socialisme!

    Le socialisme, lorsqu’il échoue, possède une aptitude de caméléon à se transformer, en faisant croire à une « réforme » qui n’est que dans les mots, pérestroïka, macronisme, fascisme, national-socialisme ...les maux et les méthodes restent, eux! Manipulation des têtes molles, utilisation de la propagande d'état, démagogie populiste, changement sociétal, culte du chef, éviction des opposants par l’utilisation de la justice d'état...tous les moyens du socialisme se retrouvent dans le fascisme...et, en France, en Italie, en Allemagne, tous les socialistes et communistes se sont retrouvés exclusivement dans les partis collaborationnistes RNP (socialiste SFIO Marcel Deat), et PPF (communiste Jacques Doriot), dans les partis fascistes et nationo-socialistes...une preuve, non?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Storiavoce

Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont associées des grandes figures, ainsi que les grands courants intellectuels. Pour cela, elle donne la parole aux meilleurs spécialistes des sujets abordés. Storiavoce est une marque l’association Voxistoria fondée par Christophe Dickès

Voir la bio en entier

Christophe Dickès

Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à la papauté (L’Héritage de Benoît XVI, Ces 12 papes qui ont bouleversé le monde). Il est enfin le fondateur de la radio web Storiavoce consacrée uniquement à l’histoire et à son enseignement.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€