Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Écologie : la vacance de monsieur Hulot, c’est vraiment du Joly...

Éva Joly est ce qui est arrivé de pire à la cause écolo depuis Antoine Waechter. Ramenez Hulot, qu’il aide à réveiller cette campagne insipide !

Zone franche

Publié le

Quiconque s’est infligé, comme je l’ai fait l’autre soir par pur désœuvrement masochiste, une heure d’Éva Joly sur TF1 et se pique d’un minimum d’honnêteté est bien forcé de l’admettre : la dame est ce qui est arrivé de pire à la galaxie écolo depuis Antoine Waechter.

Ce n’est pas tant son absence déroutante de charisme, son côté instit revêche et son incapacité à échanger des idées courtoisement qui heurtent, même si ça n’aide pas beaucoup, mais plutôt son manque total d’intérêt pour la cause environnementale.

OK, elle est d’origine scandinave et l’on sait à quel point nos amis vikings sont branchés tri sélectif (ce qui n’empêche pas les retraites norvégiennes d’être financées par le pétrole, la pêche à la baleine et l’aquaculture intensive), mais si c’est son seul titre de gloire pour se voir confier le sauvetage de la planète, l’apocalypse risque de ne pas être retardée bien longtemps...

Ah si : Éva Joly n’aime vraiment pas le nucléaire. Ça, je crois que c’est clair. Pour autant, même les types de chez BP et Total ne l’aiment pas, cet atome qui leur fait de l’ombre. Alors ça nous fait une belle jambe… Hum, je crois aussi qu’elle mange cinq fruits et légumes par jour et qu’elle fait du vélo mais c’est également mon cas et je ne me fais pas passer pour un « tree hugger » pour autant.

Le truc, et c’est une évidence qui doit  désormais frapper jusqu’aux plus suicidaires des militants EELV, c’est que sa présence dans la campagne est à la fois inutile (les accords avec le PS pour les législatives sont déjà dans la boîte) et contre-productive (si son score est inférieur à ce que même feu Hervé Morin pouvait espérer dans ses rêves les plus fous, la rue de Solferino peut toujours déchirer le contrat de mariage).

Car enfin, a-t-on jamais moins causé d’écologie dans une présidentielle récente ? Non, l’environnement au sens large ― c’est à-dire au-delà des truismes des uns et des autres sur la nécessité d’une réorientation de notre mix énergétique ― est totalement hors-sujet et c’est à peine si l’on entend parler d’agriculture, de pêche, de développement durable, de transports, de santé, d'impact sur l'industrie, etc. dans les gazettes.

Sortir le débat présidentiel des trente-sixièmes dessous dans lequel il se vautre...

L’ami Hulot, s’il n’avait pas été expédié en vacances forcées par la poignée d’intégristes qui décide de la manière dont les Verts foirent leurs participation à une élection depuis des années, aurait incontestablement fait mieux. Et non seulement sa place dans le classement aurait-elle été moins humiliante mais, surtout, il aurait pu contribuer à sortir le débat des trente-sixième dessous dans lesquels il se vautre ― entre ces calembredaines de viande halal et ces carabistouilles de civilisations comparées...

Nicolas Hulot, en fait, c’était le type qui pouvait apporter un supplément d’intelligence au Barnum pré-présidentiel ; l’écolo pro-système bien plus capable de faire avancer les choses que n’importe quelle magistrate dénuée d’humour et d’empathie pour les humains de chair et de sang. Ces gens qui font des erreurs et lisent autre chose qu’un Dalloz le soir à la veillée.

Les Verts tenaient leur "Bad-Godesberg" (du nom du fameux congrès des socialistes allemands troquant leur marxisme pour cette social-démocratie efficace que le monde leur envie), ils ont préféré le repli sur la pureté trotsko-macrobiotique…

Bah, perdus pour perdus, un échange standard dans la dernière ligne droite n'est peut-être pas si inconcevable. En rupture de télé, Hulot est au chômedu et assure étudier toute proposition raisonnable au sens de Pôle emploi. Éva en serait verte, c'est sûr, mais bon, ça ne lui ferait peut-être pas de mal.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par amandina - 22/02/2012 - 09:18 - Signaler un abus mme joly retirez votre candidature !!!!!!

    au lieu de depenser de l argent pour RIEN, car vous n avez aucune chance d etre elue utilisez donc cet argent pour l ecologie, mais tout le monde a bien compris que ce que vous voulez c est faire partie du gouvernement hollande ( il n est pas encore elu !!!) une belle histoire de gros sous n importe comment vous ne devriez pas avoir le droit de vous presenter vous n etes française que par mariage . la loi devrait changer pour cela toute personne pour etre elue devrait etre ne ou nee en France de parents français moi pas envie de vendre mon pays a des etrangers

  • Par Ravidelacreche - 22/02/2012 - 09:32 - Signaler un abus pêche à la baleine

    J'en voie une sur la photo prise dans un filet blanc auraient-ils adoucit la méthode de pêche ?

  • Par flogo - 22/02/2012 - 09:42 - Signaler un abus Pour quelqu'un de droite

    comme moi, quand je vois que : - B.B. donne son appui au F.N. - E. Joly est aussi nulle de poursuivre de vains espoirs - Mr Hollande s'empêtre dans son programme à géométrie variable et insaisissable - Bayrou continue à se poser la question de savoir s'il est droitier ou gaucher ou simplement manchot des deux mains Je me dis que la réélection de Mr Sarkozy devient de plus en plus réaliste... Une autre raison de taille : Les journalistes sentent le vent tourner...NON, ce ne sont pas des girouettes c'est seulement le vent qui tourne !

  • Par Vincennes - 22/02/2012 - 10:57 - Signaler un abus DUFLOT/AUBRY "coquines coquines"

    Les deux copines pensant, certainement, qu' Aubry passerait n'avait pas intérêt à ce que N.HULOT soit le Candidat.... car il aurait pris trop de voix au P.S Leur façon de voter en était en belle preuve Résultat : l'écologie a perdu son identité et Duflot n' est simplement "qu' une taupe" du PS" que seule sa petite personne intéresse......"après moi la fin du monde"

  • Par amanite - 22/02/2012 - 12:13 - Signaler un abus Mais, rassurez moi,

    Cécile Duflot, elle aura sa place de députée, même si Eva Joly fait un petit score ? sinon elle va devoir travailler, et je ne suis pas sur qu'elle soit formée pour cela ...

  • Par evy - 22/02/2012 - 12:26 - Signaler un abus et pourtant tous l'avaient vu à l'oeuvre !

    Je ne comprends pas qui avait intérêt à avoir Eva Joly comme candidate. Probablement un suicidaire, car même comme magistrat elle n'a jamais fait ses preuves à part se payer la tête de quelques politiques. Elle a été propulsé au devant de la scène par les médias comme d'habitude. Elle est nulle, effrontée et inculte. Elle fait "semblant"

  • Par laurentso - 22/02/2012 - 13:14 - Signaler un abus Eva Joly

    a pour elle son intégrité, son honnêteté, c'était son principal atout face à Nicolas Hulot, sponsorisé par Rhône-Poulenc. Faut reconnaître qu'elle maîtrise mal les dossiers écologiques, et qu'elle ne tire pas vraiment partie des débats actuels sur la Finance. Pourtant, ce sujet-là, elle connait ! Sa dernière attaque insultante contre Corinne Lepage est ridicule. Dommage, car les enjeux environnementaux sont bien plus importants, en France et dans le monde, que ne le montrent ces querelles d'égo. Résultat, Sarkozy et Hollande se désintéressent de ces questions, le premier faisant démissionner son ministre de l'environnement et n'argumente pas sur son bilan là-dessus, tandis que le programme du second est -pour le moment- bien léger sur l'écologie.

  • Par Vincennes - 22/02/2012 - 15:30 - Signaler un abus @Evy, vous avez la réponse à 10h57

    Vous avez la réponse à 10h57

  • Par Butchi 05 - 22/02/2012 - 16:40 - Signaler un abus Elle commence...

    ..à nous emmerder ! Et en plus elle est déjà fatiguée à près de deux du premier tour. Qu'est-ce qu'elle croyait ? Les Verts ont été complètement inconscients de virer Hulot pour propulser cette emmerdeuse, hargneuse de nature de surcroit. Même Duflot aurait fait mieux. C'est peu dire. Elle devrait aller faire visiter les fjords de son pays à Mamère.

  • Par Vincennes - 22/02/2012 - 17:23 - Signaler un abus @Butchi....ils étaient, au contraire très conscients

    Il ne faut pas oublier qu' Aubry et Duflot sont assez copines et il était risqué de faire élire N.Hulot, qui aurait ramassé un max de voix...... qui auraient manquées (au premier tour) au gagnant!! et à l'époque de ce vote , beaucoup pensait que M.Aubry avait la légitimité pour emporter la Primaire

  • Par alankin - 22/02/2012 - 18:20 - Signaler un abus EJ parlait d'amortissement des travaux de rénovation

    bon c'est elle qui est amortie...une bonne petite retraite lui irait très bien... elle se carbonise de jour en jour. pour faire la campagne EELV prenons des élèves de 6ième --> résultat bien meilleur

  • Par frenchy84 - 22/02/2012 - 21:37 - Signaler un abus tromperie

    tromperie car lors des primaires des verts ce sont les socialistes qui ont force le vote eva joly pour eliminer hulot celui ci ayant une pensee trop ecologique sans parti droite gauche ..... donc a eliminer ..... un vigneron bio qui ne vote plus vert depuis longtemps ....

  • Par vangog - 22/02/2012 - 23:01 - Signaler un abus "Les Ecolos se sont tirés une bombe atomique dans le pied"

    (derivé d'une phrase d'Eric Naulleau) et Hugues Serraf a visé juste et drôle. La morale de l' histoire écologiste est:" Le pouvoir peut rendre fou avant même de l'avoir conquis"...

  • Par rhumy - 23/02/2012 - 10:59 - Signaler un abus Hugues, t'es viré

    Je préfererais même un édito de Christophe Barbier que ce torchon.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€