Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Etats-Unis vont mal et peinent de plus en plus à le dissimuler

Le recul "surprise" du PIB américain au 4ème trimestre 2012 cache une réalité qui n'est pas belle à voir...

Decod'Eco

Publié le
Les Etats-Unis vont mal et peinent de plus en plus à le dissimuler

La reprise est achetée à coups d'impression monétaire. Crédit Reuters

La croissance américaine se dérobe. Où est le renouveau merveilleux, où sont les Etats-Unis saoudites, futurs rois du pétrole, qu'on nous promettait ?

Voici l'allure du PIB américain tel qu'on nous le vend dans les gros titres. 

PIB américain réel (corrigé de l'indice des prix officiel) – Evolution trimestrielle 

Source http://www.shadowstats.com/

Pas bien grave ce petit coup de mou, pensez-vous. La reprise est bien là. Mais gardez présent à l’esprit que cette reprise est achetée à coups d'impression monétaire.

De surcroit, du fait du changement de procédure de calcul de l'inflation dans les années 1980, l'indice des prix est sous-estimé de 2% en moyenne, selon les travaux de ShadowStats.com.

Voici la même courbe que la précédente, mais tracée cette fois-ci en tenant compte de ces 2% de distorsion.

PIB américain réel (corrigé de l'indice des prix calculé selon la méthode en vigueur dans les années 1990) – Evolution trimestrielle 

Source http://www.shadowstats.com/

Vous comprenez beaucoup mieux pourquoi les Etats-Unis sont confrontés à une "reprise sans emploi".

Décidément, 2013 sera le choix du chemin de la grande "patte d'oie" :

A droite, le chemin qui passe par l'arrêt de la monétisation et la replongée en récession. Chemin cahoteux, brutal. Beaucoup de faillites sur cette route, beaucoup d'illusions perdues sur les vertus de l'économie du crédit, du pilotage de l'activité de milliards de bipèdes par des technocrates omniscients et capables d'intégrer leur psychologie et donc de les manipuler. Quelques chaires d'économie de grandes universités qui seront vides...

A gauche, le chemin qui passe par la monétisation à outrance pour le simple motif "qu'on ne peut pas arrêter, ce serait trop récessif" ou que "sans, ce serait pire". Chemin plus lisse, savonneux en descente. Au bout, l'effondrement du système monétaire actuel, l'hyperinflation, l'euthanasie financière des retraités dépendant de leur Etat, le chômage de masse, la paupérisation, la déconsidération totale de l'élite politico-financière. 

La Fed semble avoir choisi : 85Mds$ par mois (au minimum) jusqu'à ce que mort s'ensuive. 

Retrouvez plus d'analyses et et de conseils d'investissement sur 
La Chronique Agora : en cliquant ici

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Mandos - 01/02/2013 - 09:13 - Signaler un abus Vous perdez la raison

    Critiquer l'Amérique d'Obama, c'est du racisme pur et simple. Je ne sais pas ce qui me retient de vous dénoncer. Obama est génial, et l'Amérique est en route vers le Progrès Social. Aussi, taisez-vous donc, sotte.

  • Par Jeanne1412 - 01/02/2013 - 09:25 - Signaler un abus ben si , les USA vont mal !

    Obama ou pas, ça va mal en Amérique. Et quand le défaut de paiement de leurs dettes vont nous sauter à la figure, que leur dollar ne vaudra plus rien à force d'être surimprimés, que leurs banques seront en faillite, EH BEN, ça fera comme en 1929 !! Pourquoi croyez-vous que l'Allemagne rapatrie sont or des USA ? Une consolation immédiate : ça fera très mal à la Chine qui a acheté pas mal de leur avoirs.

  • Par Equilibre - 01/02/2013 - 09:42 - Signaler un abus Moi aussi,

    je voudrais être banquier central et appuyer sur le bouton imprimer. Çà n'a pas l'air d'être trop dur comme métier

  • Par pemmore - 01/02/2013 - 10:46 - Signaler un abus analyse à courte vue,

    c'est un très grand pays disposant encore de ressources agricoles et naturelles énormes, ils peuvent s'effondrer et se relever très rapidement comme dans les années 30, ça ne sera surement pas la même chose au niveau mondial.

  • Par robert - 01/02/2013 - 11:07 - Signaler un abus Réélu avec un bilan si nul

    Barak hussein obama est le plus président des usa de l'histoire. Et pourtant réélu avec un si lourd passif. Comme quoi les américains sont d'une médiocrité sans nom !! Il a gagné en divisant les usa et en assistant les gens un peu comme Hollande.......

  • Par jerem - 01/02/2013 - 12:27 - Signaler un abus @robert

    ouio c'est vrai que la faillite de lehman brothers et les subprime c'est pas sous bush ..... effectivement . et la cohabitation ave un congres republicain au bout de 2 ans cela n'a aucune importantce de ce jugement tout en finesse ..... vous ne seriez pas raciste en plus ?

  • Par Equilibre - 01/02/2013 - 13:10 - Signaler un abus @ jerem

    Dans ce cas, parlons de QUI a avalisé la banque universelle en supprimant la glass-steagal Act, QUI a fait naitre les subprimes. Eh oui, Clinton. Derrière, personne n'a bougé mais tous les fondements étaient là. Quand à obamo, son résultat est exceptionnel, effectivement: *2 sur l'endettement, lâcher d'argent infini via Benanke, pipotage de chiffres à tout bout de champ, déficit budgétaire à 6%... Ouaou, bravo... Bush apparaitrait presque comme compétent, à côté. Et pourtant... Tu serais un peu beaucoup aveugle, par hasard?

  • Par fms - 01/02/2013 - 14:04 - Signaler un abus Qui est la dame qui pleure sur la photo ?

    je crois que c'est le seul intérêt de cet article écrit sur un fond de déclinologie primaire... Promettre du sang et des larmes, c'est bien contre l’Allemagne nazi en 1940, ça fait rigoler quand on convoque la droite ultra-libérale pour diriger l'économie mondiale. Et si tout de même, il faut faire un parallèle, alors disons que comme Churchill n'a pas renoncé à son cigare durant la seconde guerre mondiale, nos technocrates libéraux ne renonceront pas à leurs salaires, bonus et retraites chapeaux...

  • Par Elise sans tabou - 01/02/2013 - 14:08 - Signaler un abus Obama qui peut encore y croire?

    Avec Obama l'Amérique est cuite, pas besoin d'être grand prophète pour le dire. Les Américains les vrais n'en voulaient pas ce n’est pas pour rien. Il a été élu par démagogie avec les hispaniques, comme chez nous ce sont les citoyens de papiers qui font les élections. En France on subit la même chose, alors ouvrez les yeux l'Amérique d'Obama ne fait plus rêver personne tout comme Paris n'est plus la plus belle ville d'Europe loin de là, c'est la plus dégeulasse et pourries et par qui???? Poser la question c'est y répondre; Donc oui c'est la fin de l'Amérique et du rêve Américain Sa polique est suicidaire lui aussi est pro musulmans allez savoir pourquoi?? le fric peut être

  • Par vangog - 01/02/2013 - 14:33 - Signaler un abus Obama nous a été vendu par les médias français

    comme l'homme providentiel dont l'Amérique avait besoin! Un peu comme Flamby! On va finir par ne plus les croire nos médias aux ordres...

  • Par 20pierre - 01/02/2013 - 16:18 - Signaler un abus Mouarf les éditions Agora

    les vendeurs d'apocalypses

  • Par Elise sans tabou - 01/02/2013 - 17:40 - Signaler un abus Tous menteurs

    Vangog Il ne faut plus les croient, ils n'informent pas ce sont des militants qui font passer leurs idées. (un journaliste disait hier sur une radio libre 95% sont de gauche et surtout communistes, sans rire c'est vrai) Maintenant que tout le monde le sait, méfiez vous mais le mieux c'est de faire comme moi plus de téloche et je m'en porte que mieux. Tous des menteurs, la vérité leur écorcherait la bouche et pourtant c'est en partie grâce à nos impôts qu'ils mènent grand train en nous crachant à la tête leurs mensonges puants. Bon courage pour votre cure de désintoxication mais attention la réalité n'est pas belle à voir.

  • Par jerem - 01/02/2013 - 18:05 - Signaler un abus @equilibre - comme vous dites

    "Derrière, personne n'a bougé mais tous les fondements étaient là." comme vousl e dites vous meme 8 ans a rien foutre ...... 8 ans !!! c'estdire comme il était nul et menteur en plus ...l 'autre c'etait une petite pipe , lui c'etait des armes de destructions massives ..... un vrai pensum !!!! et c regard qui respirait le vide abyssal .... le 11 septembre notamment dans cette ecole , surtotu quand il en faisait un recit different ce que les teles avaient enregistré .... C'est pas pétrolier pitoyable (qui a conduit à la faillite) c'etait dentiste sa vocation .

  • Par jerem - 01/02/2013 - 18:09 - Signaler un abus @equilibre

    vu l'analyse chirurgicale aussi futé que les attaques sur l'ensemble ces infrastructures d'un pays pour mieux distribuer les marchés de reconstruciton ....... c'est sur c'etait une perle le cas . une perle qui expliquait elle meme qu'elle etait un alcoolique jusq'ua ses 40 ans , année ou le seigneur lui a touché le crane ....... et ses discours digne d'un spielberg avec l"axe du mal ... c'est sur il etait en parfaite resonance avec les integristes d'en face et leur tolerance renflouée

  • Par The_Wizard - 01/02/2013 - 18:39 - Signaler un abus @20pierre

    l'apocalypse n'a sans doute pas encore atteint la mairie paris et ses motos-crotte qui commentent l'économie pendant les journées qu'ils perdent tous les jours; ouvrir au moins une fois un livre de macro dans sa vie permettrait de pas perdre de temps devant des pages économiques auxquelles on ne comprend rien. il n'y a pas si longtemps, la grèce était peuplée de grecs qui raisonnaient comme vous.

  • Par The_Wizard - 01/02/2013 - 18:49 - Signaler un abus histoires droles

    Fms: "déclinologie primaire", vous avez bien raison, ya pas mieux chauffé que la mairie de paris. et il reste quelques riches pour l'éclairer; et rassurez vous, les vieux ils bougent plus, donc ils peuvent plus se délocaliser. ya bon leur retraite. héhé. Pemmore: "analyse à courte vue"? non, ne me dites pas que vous avez voté bisous-lande, pas ça! Mandos: du racisme de "critiquer Obama"; pour ceux qui manquent d'affection, les pages Libé sont là: www.liberation.fr . bon voyage.

  • Par Equilibre - 01/02/2013 - 18:55 - Signaler un abus @ jerem

    Je ne suis pas un supporter de W. Pas plus que du machin qui lui a succédé. Mais, chacun dans leur style, ce sont deux machins qui n'ont rien à faire au pouvoir. Quant aux coup des 8 ans, personne n'a rien vu parce que ses contrats n'étaient pas si catastrophiques que cela en eux-mêmes, il fallait juste que le taux n'augmente pas. Ce que n'a pas fait Greenspan, qui avait d'autres chats à fouetter que ces contrats. Et, autant que je le sache, ils existent toujours... Et les ricains recommencent à jouer avec leur immobilier. En fonction de son camp, chacun aura ses préférences. Pour mon cas, c'est comparer 0.001 et 0.0009... sur cent.

  • Par Qwantix - 01/02/2013 - 20:36 - Signaler un abus Per ardua ad astra...

    Comme la moitié des américains, vous avez compris que notre président, Obama, est le précurseur des cavaliers de l'Apocalypse, un multiculturaliste qui essaye d’européaniser l’Amérique. Je n'ai pas voté pour lui mais un tas de naïfs l'ont fait et commencent à le regretter sérieusement. Cependant, je suis optimiste pour les US of A parce que contrairement à l'Europe, la défiance génétique à l’égard du gouvernement fédéral, l’émulation entre les états de l'Union et l'éthique protestante qui cimente la société américaine (pas la religion protestante mais les valeurs partagées avec les catholiques, les hispaniques et les nombreux immigrés récents que compte le pays) confère aux américains une capacité de résistance et de rebond très supérieure à celle des européens. Les américains sont grands dans l’adversité et savent encaisser les coups les plus durs avec panache. L’Amérique n'est pas une nation de pleurnichards et sait se relever très rapidement après avoir été envoyée au tapis. Seules quelques communautés urbaines et tribales en déclin démographique rapide sont totalement dépendantes de l’État fédéral. Ce sont elles qui vont souffrir le plus et qui risquent de ne pas s'en remettre.

  • Par JS - 01/02/2013 - 22:45 - Signaler un abus Obama + Bernbanke sont le

    Obama + Bernbanke sont le binôme qui va mener les USA à la catastrophe..

  • Par esteld - 02/02/2013 - 14:35 - Signaler un abus A Simone Wapler

    C'est honteux de pouvoir dire des choses pareilles! Votre démonstration est totalement trompeuse . L'évolution annuelle du PIB est corrigée de l'inflation (ce que d'aillleurs vous indiquez dans le premier tableau). Ou alors vous corrigez 2 fois dans le même sens ce qui est encore pire!

  • Par The_Wizard - 04/02/2013 - 16:48 - Signaler un abus @ esteld

    conseil: avant d'intervenir inutilement, vous devriez peut-être d'abord apprendre à lire, puis vous renseigner sur l'histoire du Consumer Price Index qui vous expliquera la manière dont il est construit; ce qui vous permettra de former un début d'idée en rapport avec ce dont il est question dans cet article. bon courage.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Simone Wapler

Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).

Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en mars 2013.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€