Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et mon tapis, tu l’aimes ? Houzz, le Facebook de la décoration

Spécialisé dans la décoration, Houzz suscite un véritable intérêt aux États-Unis grâce à un concept novateur et original. Véritable mine d'or pour les personnes en recherche d'inspiration pour leur maison, il dispose d'une bibliothèque actualisée en temps réel et permet aux utilisateurs de demander conseil à des designers du monde entier.

Viens chez moi

Publié le
Et mon tapis, tu l’aimes ? Houzz, le Facebook de la décoration

Le site Internet Houzz, mélange de house (maison) et buzz (rumeur), existe depuis 2009.  Crédit © Houzz

Ce tableau, on le met dans la cuisine ou dans la salle à manger ? On achète une table rectangle ou carrée ? Quelles couleurs pour nos murs ? La décoration d'une maison se révèle souvent être un véritable casse-tête pour les ménages. Gêné par cette situation instable, un couple américain a trouvé une solution.

Adi Tatarko, 39 ans, et son mari d'un an son aîné, Alon Cohen, ancien cadre chez eBay, ont décidé d'acheter un vieux ranch, construit dans les années 50, à Palo Alto, en Californie.

Conscient du besoin de modernité que nécessitait leur nouvelle propriété, le couple a tout tenté : lire, parler, acheter des revues spécialisées voire créer des albums photos comprenant des détails décoratifs intéressants... C'est alors que vint une idée. Au cours de cette recherche, ils ont pensé qu'il serait utile de créer une plate-forme virtuelle afin d'aider les gens qui, comme eux, désespèrent face à la complexité d'un tel changement.

Cliquer sur l'image pour agrandir

Grâce à cette illumination originale, Houzz, un mélange de house (maison) et buzz (rumeur), voit le jour en 2009 sur le web. Le site Internet offre ainsi la possibilité aux couples d'avoir plus de 100.000 revues à portée de main dans une bibliothèque virtuelle très ordonnée. Ils peuvent également entrer en contact avec nombre d'experts de la décoration. "L'utilisateur dispose d'un menu qui l'aide dans son projet de remodelage du début à la fin, que ce soit pour s'inspirer, pour communiquer, pour rencontrer un professionnel, pour découvrir les derniers produits ou pour avoir de l'aide de la communauté", explique Katherine Nannizzi, directrice du site, à la revue Avianca.

Bientôt en Europe

Pour profiter de tout ce dispositif, il suffit de s'inscrire et de créer son ideabook, la possibilité de gérer son propre projet sans perdre les données. "On l'appelle le Facebook de la décoration", se réjouit Katherine Nannizzi. Il faut dire qu'elle a de quoi sourire. Fondée en 2009, Houzz est devenu l'un des sites les plus visités en matière de décoration et poursuit son succès grâce à un phénomène de bouche à oreille favorable. Aujourd'hui, ce sont plus de six millions de visiteurs uniques qui ont ouvert leur ideabook. L'application iPad et iPhone a été téléchargée plus de deux millions de fois et jouit d'une notation à cinq étoiles.

Pourtant, la compagnie ne compte que 30 employés. En décembre 2011, elle a tout de même reçu 11,6 millions de dollars d'investissement de la part de Sequoia Capital. Afin de confirmer l'ampleur de leur réussite, Adi Tatarko et Alon Cohen ont conclu un partenariat avec la firme Lowe's, une chaîne vendant des articles pour les maisons. Houzz est également devenu un moyen de publicité efficace pour des entreprises telles Ikea ou Kohler. Seul problème : le site se focalise sur les États-Unis et le Canada. Mais le couple à l'origine de l'idée dévoile ses projets. Il espère s'attaquer à l'Amérique latine puis à l'Europe dans les années qui viennent.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€