Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et si la surprise 2017 venait finalement du côté de François Bayrou plutôt que de celui d’Emmanuel Macron

Selon un sondage IFOP Fiducial, une candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017 serait encore moins porteuse pour le PS qu'une candidature de François Hollande. François Bayrou de son côté, semble le plus à même de rassembler les voix des modérés de gauche comme de droite. Une dernière carte à jouer pour le Béarnais, mais seulement si ses adversaires sont Hollande et Sarkozy.

Sunlights médiatiques et alternative

Publié le
Et si la surprise 2017 venait finalement du côté de François Bayrou plutôt que de celui d’Emmanuel Macron

Atlantico : Selon un sondage IFOP Fiducial, une candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017 rapporterait moins de voix au PS qu'une candidature de François Hollande, ce qui vient conforter une nouvelle fois la légitimité de François Hollande dans ce rôle. Au regard de ce constat, en quoi une candidature de François Bayrou pourrait permettre au candidat centriste de capter une partie de l'électorat 2012 de François Hollande ? En quoi une telle candidature est un véritable risque pour François Hollande ?

Jean-François Kahn : D'abord ce sondage – le premier du genre – est très intéressant en ce qu'il intervient au moment où on assiste à une espèce de convergence médiatique de mise en valeur du phénomène Macron. A voir les couvertures des journaux et magazine, les commentaires à la radio ou à la télévision, on pourrait s'attendre à une explosion des intentions de vote pour Emmanuel Macron dans l'hypothèse où il se présenterait. Or le sondage en question montre l'inverse. On découvre qu'il s'agit d'un phénomène construit par la "France d'en haut" mais qui n'est pas une réalité dans le reste de la France. Le décalage est tout à fait impressionnant. Le phénomène Macron est un phénomène qui n'a d'existence qu'au sein de l'élite.

Cela montre également à quel point les sondages peuvent être trompeurs. Si l'on se base sur sa cote de popularité, M. Macron est effectivement haut, mais si on l'analyse de plus près, sa popularité est largement à droite ou au centre-droit. Ces électeurs l'apprécient car il est celui qui apparaît comme le plus à droite au sein du gouvernement, mais au moment de voter, s'il est le candidat socialiste, ils ne voteront pas massivement pour lui.

Ce dégonflement du phénomène Macron révèle-t-il qu'il existe une opportunité pour François Bayrou ?

Tout d'abord il faut être conscient qu'il porte un fardeau qu'il partage avec d'autres à droite comme à gauche : il s'est déjà présenté à l'élection présidentielle. De plus, s'il avait fait un énorme score en 2007, son dernier score était assez faible.

Cependant, il n'y une véritable opportunité que dans un cas pour François Bayrou : si les Français se retrouvent à devoir choisir comme en 2012 entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Il y a un tel rejet de ces deux personnalités politiques, qu'il aurait toutes ses chances.

Dans ce cas, si François Bayrou était candidat, il prendrait toute une fraction de l'électorat de gauche modérée qui ne croit plus du tout en François Hollande, et toute une fraction de la droite qui ne croit plus en Nicolas Sarkozy.

De la même façon, dans quelle mesure une candidature de François Bayrou pourrait menacer la droite ? En quoi la configuration serait différente en fonction du candidat vainqueur de la primaire des Républicains ?

La réponse est simple, François Bayrou n'a intérêt à se présenter à l'élection présidentielle que dans un seul cas de figure : si Nicolas Sarkozy gagne la primaire des Républicains. Dans tous les autres cas, face à Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, NKM, il serait balayé. Or je fais partie de ceux qui pensent que l'hypothèse d'une victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire n'est pas à exclure.

Enfin, il y a un autre cas de figure à envisager : si Nicolas Sarkozy remportait la primaire mais en donnant le sentiment, à tort ou à raison, d'avoir gagné grâce à un noyautage du parti, et si Alain Juppé conserve sa très grande avance dans les sondages, il ne faut pas non plus exclure la possibilité que ce dernier se présente quand même. Dans ce cas là, Bayrou ne se présentera pas, il soutiendra Alain Juppé et Nicolas Sarkozy n'aura aucune chance.

Si à ce jour, la candidature de François Bayrou ne semble actée qu'en cas de victoire de Nicolas Sarkozy, en quoi le calendrier électoral pourrait pousser François Bayrou à dévoiler son intention avant le mois de novembre 2016 ? Peut-il réellement attendre l'issue de la primaire des Républicains pour mettre en place une campagne ?

Je ne crois pas qu'il soit handicapant pour lui d'entrer en campagne qu'après le résultat de la primaire des Républicains. Sa décision en fonction de l'issue du scrutin ne surprendra personne d'ailleurs : il a déjà dit à tous ceux qui le lui avaient demandé qu'il soutiendrait Alain Juppé si celui-ci était le candidat de la droite, et qui si c'était Nicolas Sarkozy, il se présenterait.

De plus, pour qu'il y ait un phénomène et une dynamique autour de sa personne, il faut que Nicolas Sarkozy soit candidat. Si Nicolas Sarkozy ne sort pas vainqueur de la primaire, il ne se passera rien autour de Bayrou, il n'incarnera une alternative pour personne. Donc cela n'aurait pas de sens de lancer sa campagne avant.

L'annonce, ce jour, de la candidature de Jean Lasalle, n'est-elle pas une première posée pour préparer une campagne, même en présence d'Alain Juppé ?

Non, personnellement je pense qu'il ne s'agit que d'un "accident" politique. Il me semble que François Bayrou est au contraire plutôt embêté par cette annonce de Jean Lassalle.

Après son succès de 2007, et son essoufflement de 2012, François Bayrou aurait-il finalement une dernière réelle opportunité pour une candidature présidentielle en 2017 ?

Oui c'est évidemment sa dernière chance, on ne peut pas se présenter indéfiniment à l'élection présidentielle. Il y a incontestablement une opportunité pour lui, c'est bien la seule et la dernière.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 18/03/2016 - 08:45 - Signaler un abus Fondateur de ce torchon qu'est Marianne...

    je me refuse à lire tout article de ce Monsieur, brillant polémiste certes, mais qui s'est toujours trompé sur tout, qui a fondé un hebdo torchon niveau caniveau, et qui renouvelle la manœuvre ignoble de nous vendre du Bayrou pour à nouveau tenter de favoriser et sauver cette avariée mais de gauche qu'est Hollande. Que fouettent ces intervenants idéologues manipulateurs dégénérés sur Atlantico depuis quelques temps ?

  • Par von straffenberg - 18/03/2016 - 09:22 - Signaler un abus Bayrou l'opportun

    Mr Bayrou a contribué à l'élection de François Hollande , puis il a présenté ses bons offices a ce dernier quand le navire France prenait du gite. Ce fut ensuite le tour de Juppé .Bref malgré certaines qualités de Bayrou je ne comprends pas le but de l'article de JFKahn .

  • Par Lafayette 68 - 18/03/2016 - 09:26 - Signaler un abus Pitié!

    En retraite messieurs ! Vous êtes sympas, mais stop!

  • Par MONEO98 - 18/03/2016 - 10:15 - Signaler un abus pourquoi me gâcher ma journée

    Bayrou ;le cultivateur (dont c'est le métier principal) qui ne paie pas d'ISF ...Macron ? le montage est tellement grossier... JFK svp prenez votre retraite merci

  • Par de20 - 18/03/2016 - 10:41 - Signaler un abus Même bien astiqué et poli

    Même bien astiqué et poli Bayroux au rayon anticaire reste un meuble de campagne, de la à le vouloir commode il n y a plus qu attendre un enieme retournement de redinguotte.

  • Par cloette - 18/03/2016 - 11:37 - Signaler un abus décevant Bayrou

    Il affirme des choses mais ne donne jamais les raisons de ses affirmations

  • Par Borgowrio - 18/03/2016 - 11:39 - Signaler un abus Je n'ai pas lu ( au dessus de mes forces )

    Atlantico manque t-il de chroniqueurs pour aller chercher ce minable de Khan , on le voyait partout sur les plateaux télé , mais comme il fait fuir les spectateurs , il se fait rare , tant mieux . Je pense qu'il a dû proposer sa prose gratuitement

  • Par goethe379 - 18/03/2016 - 11:41 - Signaler un abus Il va encore frapper

    Pour lui, la présidentielle lui permet d'exister. Il ne veut pas rester sur son pôt; Pau

  • Par Aldel - 18/03/2016 - 12:07 - Signaler un abus les idées et les hommes (et les femmes).

    L'analyse de JF Kahn est probablement juste (forces en présence, intentions des uns et des autres), mais il n'y a rien d'original qui ne soit connu de quiconque s'intéresse à ce sujet. Il aurait été plus intéressant de discourir sur les projets, ceux qui en ont un (Juppe, Fillon, Lemaire), ceux qui pourraient en avoir un à venir (Bayrou), et ceux qui ne jouent l'élection que sur leur personnalité (Sarkozy). Car, in fine, l'adhésion du peuple se joue là dessus: Sarkozy en 2007, 2012 et Hollande en 2012 n'étaient pas que des images, ils incarnaient des idées. Ce quil en advient ensuite est une autre histoire

  • Par langue de pivert - 18/03/2016 - 13:06 - Signaler un abus On parie ?

    Juppé se présentera QUOI QU'IL ARRIVE ! J'en suis persuadé ! M. Khahn avait déjà essayé de nous fourguer Jospin en 2002...avant de changer la couverture de son torche-cul entre les deux tours quand le clampin s'est ramassé ! (Je suis un des rares possesseurs des 2 exemplaires) ☺ (bon je sais plus ou je les ai mis mais je les ai) Les tocards misent sur les tocards...et perdent !

  • Par El Flander - 18/03/2016 - 14:21 - Signaler un abus Atlantico tu te fourvoies

    Kahn, Bayrou, deux personnages qui ont disparus des radars pour sénilité profonde. J'arrête ma participation à ce site indigne de confiance éditorialiste.

  • Par john mac lane - 18/03/2016 - 15:09 - Signaler un abus Profession parasite et perdant professionnel

    Arrêtez la messe! A part faire perdre son camp, ce type est un professionnel du bousillage. Y'a 35 ans il était déjà en politique. Déjà perdant. Au pouvoir il a brassé du vent. Il agit comme il zozotte. Make France great again....it's Bayrou. Pour lui c'est faire perdre son camp encore. Quelqu'un va lui dire qu'il est hass been?

  • Par vangog - 18/03/2016 - 16:29 - Signaler un abus Toutes les deux semaines, ça change!

    Le candidat favori des Medias gauchistes a beaucoup évolué, ces derniers temps...autrefois, Montebourg et La pintade Royal tenaient le haut de l'affiche plusieurs mois d'affilée...aujourd'hui, ils tiennent difficilement plus de quinze jours! Ça a été, d'abord, Valls-la-führer, puis Macron-Rotschild, et ils glissent vers Bayrou-rou-ou, maintenant...parions que ce sera Juppé-la-grande-mosquee, la semaine prochaine, et, pourquoi pas, Sarko-le-tricheur, ensuite. Tout pour éviter de faire élire Trump...pardon! Marine Le Pen...

  • Par Marie-E - 18/03/2016 - 16:40 - Signaler un abus jean François Kahn

    toujours avec Bayrou? même pas la peine de lire. La vieillesse est un naufrage. Passons....

  • Par pale rider - 18/03/2016 - 18:26 - Signaler un abus @marie-e

    +1 vous avez tout dit

  • Par Anguerrand - 18/03/2016 - 18:29 - Signaler un abus Ils les ont choisi !

    Bayrou président et khan premier ministre, quel duo, je n'ai pas pris la peine de lire les redites de Khan, je ressens le même sentiment pour ces deux girouettes. Ils critiquent Hollande...après avoir voté pour lui, ou plutot contre NS.

  • Par Deudeuche - 18/03/2016 - 18:59 - Signaler un abus Khan, Bayrou?

    pourquoi pas déterrer Louis de Funès?

  • Par Vincennes - 18/03/2016 - 19:30 - Signaler un abus La CLIQUE..... KAHN......GIESBER......PLEYNEL........NEUMANN etc

    se met en "branle" pour leur travail de sape ne vue de 2017

  • Par MONEO98 - 19/03/2016 - 09:57 - Signaler un abus le pire est à venir

    Juppé President et Bayrou premier sinistre ..c'est bien le deal du retour en politique de l'homme qui n'était plus rien

  • Par Vincennes - 19/03/2016 - 10:23 - Signaler un abus Allez Monsieur KAHN, prenez donc votre retraitre

    je suis tombé sur votre "duel'" avec cette "langue de p....de Giesbert" !!! PATHETIQUES tous les deux car, pas un pour rattraper l'autre......avec comme point commun : votre SARKOPHOBIE qui débordait de partout. Laissez donc la place aux jeunes et allez vous reposer...... on ne s'en portera que mieux e vous avec

  • Par kaprate - 19/03/2016 - 13:15 - Signaler un abus D'accord

    Cet article, comme le sujet, n'a strictement aucun intérêt! Il nous a fait vachement réagir en attendant... à croire qu'on s'ennuie le week-end... on saute sur n'importe quoi!

  • Par Mike Desmots - 19/03/2016 - 18:12 - Signaler un abus Je me suis abonné à Atlantico pour du Khan obsoléte .!.

    No comment.

  • Par phegp - 19/03/2016 - 18:39 - Signaler un abus @Vincennes : parfaitement ! Ils vont tous sortir...

    de leurs asiles. On peut s'attendre à de nouveaux morceaux d'anthologie, tel celui-ci. C'est scandaleux, de la part d'Atlantico.

  • Par sapiensse - 19/03/2016 - 22:05 - Signaler un abus on attend

    On attend le papier de Florian intitulé : "et si la surprise venait de Marine Le Pen", et puis aussi cet article de Jean-Christophe au titre plein de suspense : "Et si la surprise venait de François Hollande". Ou encore une dernière pour faire la route : Henri publiant ce texte pour le compte de son bienfaiteur : "Et si la surprise venait de Nicolas Sarkozy" Bon dites donc à Atlantico, vous manquez d'auteurs ? Les caisses sont vides ? J'espère que Kahn a payé son papier, à imputer sur le compte de campagne de Bayrou. Vu la volée de bois vert avec les commentaires précédents, je vais pas en rajouter... C'est sans doute parce qu'on vous aime bien qu'on dit ça.

  • Par L'hérétique - 13/04/2016 - 23:08 - Signaler un abus Pas impossible

    Le raisonnement de JFK se tient même si je pense le cas de figure peu probable. Je pense que Juppé gagnera, les électeurs de droite n'ayant pas envie de perdre une élection imperdable vu l'état de la gauche.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-François Kahn

Jean-François Kahn est un journaliste et essayiste.

Il a été le créateur et directeur de l'hebdomadaire Marianne.

Il a apporté son soutien à François Bayrou pour la présidentielle de 2007 et 2012.

Il est l'auteur de "La catastrophe du 6 mai 2012".

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€