Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et Simone Veil entra au Panthéon au moment même où l’UDF fut dévitalisée par Emmanuel Macron

L'ancienne ministre et présidente du Parlement européen, Simone Veil, fût également tête de liste de l’UDF pour les premières élections européennes au suffrage universel en 1979. Alors qu'elle entre au Panthéon ce dimanche, l'idéal européen des centristes est au centre de l'actualité.

Européenne(s)

Publié le
Et Simone Veil entra au Panthéon au moment même où l’UDF fut dévitalisée par Emmanuel Macron

 Crédit STAFF / AFP

Atlantico : Un an après son décès, Simone Veil entre aujourd'hui avec son mari Antoine au Panthéon, Emmanuel Macron prendra la parole pour saluer la mémoire de l'ancienne ministre et présidente du Parlement européen, qui fût également tête de liste de l’UDF pour les premières élections européennes au suffrage universel en 1979. Presque 40 ans plus tard, quelle est la place des centristes dans l'échiquier politique ? 

Jean-Philippe Moinet : La place des centristes est... centrale. Simone Veil, aujourd'hui honorée comme il se doit par la République, apprécierait sans doute la situation d'aujourd'hui, au-delà d'épisodes qui peuvent alimenter l'esprit critique: y compris d'ailleurs concernant les membres de sa propre famille politique, l'ex-UDF, le regard critique de Simone Veil, en privé, était très aigu et parfois sévère. L'orientation délibérément, franchement et profondément européenne d'Emmanuel Macron correspond à l'attachement viscéral de Simone Veil à la construction européenne, à la répulsion que suscitait chez elle les nationalismes et la xénophobie, dont elle a pu constater, jeune, dans sa chair, dans sa vie et celle des siens, jusqu'où ils pouvaient mener : la folie meurtrière.

Après l'horreur absolue de la Shoah, toute sa vie a été tendue vers cet engagement européen, et l'un des moments les plus émouvants de sa vie politique a été celui où elle a été portée à la présidence du Parlement Européen. Quand l'hémicycle européen, députés allemands compris bien sûr, s'est levé pour l'acclamer, l'histoire de l'Europe résonnait et se grandissait, chassant les démons qui avaient précipité notre continent dans le chaos et la tragédie. 

Dans un contexte différent, cette voie européenne, qui est l'un des points les plus forts de l'identité centriste, est de pleine actualité. Bien sûr, les centristes stricto sensu peuvent paraître, structurellement éclatés et minorés dans le paysage politique français actuel mais, au-delà du jeu des formations politiques, intellectuellement, philosophiquement, ils sont en fait partout, en tout dans ce "grand centre", ce grand dépassement du classique clivage gauche-droite, qu'Emmanuel Macron a incarné, porté au pouvoir, provoquant la recomposition politique que l'on sait. De ce point de vue là, la place des centristes est privilégiée. Bien d'autres pays européens les envient. 

L'électorat centriste rassemble des cadres, des professions libérales et intellectuelles, des urbains, et une base issue de la démocratie chrétienne, se reconnaît dans les valeurs d'Emmanuel Macron. Par ailleurs, cet espace de l’« entre-deux » qui peut s’élargir ou s’amoindrir selon les circonstances, a-t-il une existence propre depuis l'élection d'Emmanuel Macron?

Une existence propre, non. L'électorat centriste est partie intégrante, et intégrée, du "grand centre", ce grand "Marais" qui a participé en 2017 à la double volonté majoritaire de rejeter les partis traditionnels et de se prémunir contre les extrêmes. Entre LR de Laurent Wauquiez et le parti lépéniste d'une part, le PS d'Olivier Faure et le parti mélenchoniste d'autre part, il ne peut y avoir d'existence réellement propre, au sens autonome, pour l'électorat centriste, dans un court et moyen terme en tout cas. Tout l'enjeu de la recomposition souhaitée et organisée par le tandem Emmanuel Macron - Edouard Philippe, est de faire émerger et structurer un vaste mouvement d'idées, un mouvement politique et électoral, au-delà des circonstances. C'est le pari de ce début de mandat présidentiel, inédit à bien des égards sous la Vème République, qui a dérouté et perturbé bien des acteurs et observateurs de la vie politique. La question est désormais de savoir si ce pari va être une réussite dans la durée. Beaucoup dépendra des résultats tangibles des réformes engagées, notamment sur le plan économique et social - le pays va-t-il se redresser, le chômage et la pauvreté reculer sensiblement ? - résultats qui seront peut-être mesurables d'ici un an ou deux. Une partie dépendra aussi de la capacité d' l'organisation, idéologique et politique, de la majorité, de la capacité de LREM notamment à ne pas se replier sur la défense des actions gouvernementales, à s'ouvrir au débat d'idées et à l'avenir, à agir en bonne intelligence avec d'autres courants et à rester ouvert à de nouveaux acteurs de la société civile. Les mois prochains diront si Christophe Castaner par exemple a ou non cette vision, qui dépasse la simple défense de positions.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A M A - 01/07/2018 - 10:45 - Signaler un abus Surtout pas de commentaires.

    Surtout pas de commentaires. Sujet délicat….

  • Par MIMINE 95 - 01/07/2018 - 11:54 - Signaler un abus FAUDRA QU'ON M'EXPLIQUE

    Le couple Weil au panthéon ??????? Qu'on t'il fait de si exceptionnel ???

  • Par Yves3531 - 01/07/2018 - 12:43 - Signaler un abus C’est quoi ce cirque...

    Pour quelle trace dans l’histoire ? A part une loi societale et quelques lieux communs ou niaiseries, rien à dire, je ne comprend pas. A part satisfaire des besoins de commémoration type Hollande ...

  • Par Gémap - 01/07/2018 - 13:08 - Signaler un abus Entre ici Simone avec ton

    Entre ici Simone avec ton cortège de fœtus martyrisés

  • Par Gémap - 01/07/2018 - 13:08 - Signaler un abus Entre ici Simone avec ton

    Entre ici Simone avec ton cortège de fœtus martyrisés

  • Par cloette - 01/07/2018 - 15:53 - Signaler un abus Mimine 95

    Ce n'est pas parce qu'elle avait fait quelque chose d'exceptionnel, ni parce qu'elle avait souffert ( elle n'a pas été la seule ) ni non plus parce qu'elle est instrumentalisée ( car elle l'est ) c'est parce que c'était Elle et parce que c'était ce pays qui se nomme France, On est dans le domaine des sentiments .

  • Par Ganesha - 01/07/2018 - 16:06 - Signaler un abus Les temps sont durs !

    Les temps sont durs ! Avec nos millions de pauvres et de chômeurs, nous, les français, nous rejetons désormais aussi bien les étrangers indésirables que les bébés non-désirés !

  • Par winnie - 01/07/2018 - 16:54 - Signaler un abus Aux grands hommes ?

    Il n'y a vraiment plus personne de digne pour entrer au panthéon,alors on y met ce que l'on trouve,ca fera plaisir aux féministes. Et puis que fait donc là son mari?

  • Par cloette - 01/07/2018 - 18:12 - Signaler un abus liste des panthéonisés

    on la trouve sur Internet, il y a quantité de personnages bien oubliés dont on ignore leurs actions , à part Victor Hugo, bien sûr, Alexandre Dumas, Marie Curie, Jean Moulin,... beaucoup de politiques militaires et scientifiques devenus anonymes pour le citoyen lamda .

  • Par atlantique07 - 01/07/2018 - 18:34 - Signaler un abus Une véritable féministe.

    Incomparable avec les hystériques que nous avons désormais...Cette femme a toute sa place au Panthéon ayant su apporter aux femmes la liberté de leurs corps après avoir subi l'horreur des camps.J'ai été bouleversée quand ce matin je l'ai entendu lire une des nombreuses lettres d'insultes reçues à propos de sa loi. Nous n'étions pas dans l'ignoble mais bien au delà.........

  • Par Marie-E - 01/07/2018 - 19:55 - Signaler un abus d'accord avec Atlantique07

    j'avais suivi le vote de cette loi et les debats precedents;les porpos etaient honteux. Pour ceux qui demandent pourquoi son mari est aupres d'elle, il faut savoir que ce n'est pas le premier couple qui est au Pantheon. Sophie Berthelot, née Sophie Caroline Niaudet le 16 février 18371 à Paris et morte le 18 mars 1907 à Paris, est la première femme inhumée au Panthéon au cote de son mari Marcellin Berthelot.L'État français décide donc d'inhumer au Panthéon non seulement le chimiste Marcellin Berthelot mais aussi sa femme car les deux époux avaient demandé à ne pas être séparés dans la mort. (Wikipedia)

  • Par ajm - 01/07/2018 - 22:56 - Signaler un abus Endroit sinistre.

    Le Panthéon est un endroit sinistre où, en réalité, il.n'y a aucune grande pointure historique de la France, ni politique, ni militaire ..

  • Par ajm - 01/07/2018 - 23:16 - Signaler un abus Panthéon d'une partie de la France.

    Il y a surtout des écrivains politiquement engagés vers les Lumières et la "République" Hugo, Voltaire, Rousseau , Malraux et des scientifiques.

  • Par cloette - 02/07/2018 - 15:01 - Signaler un abus Marie-E et Atlantique

    oui, certes, mais cette loi serait passée de toute façon, elle était dans l'air du temps et est venue de façon naturelle ,les lettres d'insultes étaient le fait d'une infime minorité .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Philippe Moinet

Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique Son compte Twitter : @JP_Moinet.

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€