Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et s’il fallait obliger les responsables politiques à apprendre l’empathie comme cela se fait désormais chez tous les petits ?

"Le manque dont le monde actuel souffre le plus aujourd'hui est le manque d'empathie" disait Barack Obama avant même d'être élu président. Un programme appelé Racines de l'empathie ("roots of empathy") prévoit d'éduquer à l'empathie, l'attention aux autres dès l'enfance, dans les écoles.

Morale élémentaire

Publié le
Et s’il fallait obliger les responsables politiques à apprendre l’empathie comme cela se fait désormais chez tous les petits ?

Atlantico : Des Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne et jusqu'en Nouvelle-Zélande, en quoi consiste ce programme ? comment l'empathie peut-elle s'apprendre ?

Pascal Neveu : Peut-être faut-il dans un premier rappeler ce qu’est l’empathie. Il s’agit d’être capable de se mettre à la place de l’autrui, de reconnaître et comprendre les émotions et ressentis d’une autre personne.

Elle est à distinguer de la sympathie, de la compassion qui porte une dimension affective supplémentaire. En effet, être empathique ne nécessite pas de ressentir la même émotion qu’autrui, ni de se la faire sienne, mais d’être en capacité de l’imaginer et se la représenter.

Un programme d’éducation à l’empathie n’est pas sans soulever plusieurs questions, quant à son origine.

En effet, l’empathie existe chez les animaux. Non seulement dans le cas de deuils (par exemple chez les hippopotames qui veillent un des leurs plusieurs heures en se plaçant en cercle autour de la dépouille), d’aide (comme chez le chimpanzé capable d’ouvrir la porte donnant accès à la nourriture pour son congénère affamé, mais pas à lui, quand ce n’est pas une éléphante qui accompagne sur la route un autre éléphant aveugle), de réconfort (les primates vont adopter des petits orphelins mais aussi entourer les plus faibles)… Nombre de vidéos partagées sur les réseaux sociaux nous font rappeler que l’empathie n’est pas le propre de l’homme.

C’est le célèbre et réputé éthologue Frans de Waal qui explique le mieux que l’empathie est liée à l’instinct maternel (cf. son livre : L’âge de l’empathie, leçons de la nature pour une société solidaire ; éditions Actes sud ; 2011), même si d’autres chercheurs ont trouvé un lien avec l’hormone de l’amour : l’ocytocine.

Chez l’homme, la relation mère-nourrisson développe et amplifie l’empathie. En effet, une mère est capable de reconnaître et identifier les différentes sortes de pleurs de son enfant (angoisse, faim, soins…).

Cette dyade mère-nourrisson, à travers une systémique où l’enfant n’a pas encore conscience de son propre Moi, où il se pense indifférencié de l’autre, va progressivement évoluer vers une interaction d’auto-observation réciproque mais également d’assimilation des données émotionnelles de l’autre.

Cette empathie se développe également dans les relations frères/sœurs.

Le programme « Racines de l’empathie » est basé sur la présentation et l’observation d’un bébé, 27 fois dans l’année, à des classes d’enfants depuis la maternelle jusque 8 ans. Finalement de rejouer l’accompagnement d’un petit frère ou d’une petite sœur.

Le but est de les éveiller au développement d’un bébé, à sa fragilité… et accroître les capacités et compétences sociales ainsi qu’émotionnelles de l’enfant… et surtout la possibilité de pouvoir reconnaître l’expression émotionnelle d’un bébé, et être capable également de s’exprimer sur leurs propres émotions.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 04/12/2017 - 18:03 - Signaler un abus Ils ont déjà appris

    à nous prendre pour des cons, vous trouvez que ça ne suffit pas?

  • Par Anouman - 04/12/2017 - 21:20 - Signaler un abus Empathie

    Tiens ça me rappelle P. K. Dick et le roman d'où est tiré (librement ) Blade Runner où le héros passe son temps sur sa machine à empathie quand il n'élimine pas les répliquants et ne contemple pas son mouton électrique.

  • Par vangog - 04/12/2017 - 21:46 - Signaler un abus Ce Pascal Neveu est fou!

    Et ça, c’est de l'émotion partagée...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal Neveu

Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre des Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France (ODP).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€