Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

En Syrie, François Hollande fait encore le choix de la guerre

Voilà cinq ans que, dans l'affaire syrienne, la diplomatie française est à la fois ridicule et criminelle.

François le belliqueux

Publié le
En Syrie, François Hollande fait encore le choix de la guerre

Les bonnes âmes qui demandent aujourd'hui un cessez- le feu à Alep demandent en fait la poursuite de la guerre et la poursuite des souffrances du peuple syrien. Crédit Reuters

Ridicule parce qu'elle se réduit, avec Hollande encore plus qu'avec son prédécesseur, à un alignement aveugle sur la diplomatie américaine dominée par les néo-conservateurs. Alignement et même surenchère, pas sur le terrain car nous n'en avons pas les moyens, mais dans les enceintes internationales. On se souvient de Fabius déclarant que Assad "ne méritait pas de vivre" ! La rupture totale des relations diplomatiques avec la Syrie en 2012 nous a privés de moyens essentiels tant pour lutter contre le terrorisme que pour diversifier notre action comme il sied à toute diplomatie compétente, ce que n'est plus la nôtre.

Criminelle car elle aboutit à armer des djihadistes qui massacrent tous ceux qui ne se rallient pas, à commencer par les chrétiens d'Orient qui comptaient sur la protection de la France. Ceux qui tiennent le quartier Est d'Alep depuis quatre ans avaient commencé - qui s'en souvient ? - par précipiter leurs prisonniers du haut des immeubles. Les mêmes se réjouissent bruyamment (quand ils ne les revendiquent pas) des attentats perpétrés en France depuis deux ans.

Le gouvernement syrien, sinon démocratique (il n'y a plus de démocratie passé un certain seuil de tensions sociales, comme nous risquons d'en faire bientôt l'expérience) du moins légitime en droit international, a demandé l'appui des Russes dont l'intervention est donc légale. Toutes les autres interventions  étrangères, à commencer par celle de nos forces spéciales en appui des djihadistes, sont illégales.

La présente bataille d'Alep montre que François Hollande n'a pas changé de ligne.

L'enjeu de cette bataille est simple. Les forces loyalistes ont reconquis une grande partie de la ville. Ne reste qu'un quartier tenu par des islamistes qui y ont pris en otage la population. Dès que ce bastion sera réduit, la guerre de Syrie sera pratiquement terminée, sauf un nettoyage résiduel de groupes djihadistes dispersés.

Demander le cessez-le-feu en Syrie, c'est demander la poursuite de la guerre

Demander le cessez-le feu aujourd'hui au motif d'épargner les populations civiles, c'est vouloir empêcher les loyalistes et les Russes d'en finir avec les islamistes.

Les Russes ont naturellement les moyens de réduire en quelques jours la résistance. Si la bataille traîne, c'est que, à l'encontre de la propagande déchaînée contre leurs supposés "crimes contre l'humanité", ils tiennent à épargner la vie des civils, moins par humanisme d'ailleurs que par souci de l'opinion.  

Que veulent donc ceux qui demandent un cessez-le-feu ? Que l'autre camp gagne ? Daesh au pouvoir à Damas ? Aucune puissance ne le souhaite vraiment et les massacres seraient alors immenses.

Si l'on ne veut la victoire ni du pouvoir ni des rebelles, la seule option est la poursuite de la guerre. Les bonnes âmes qui demandent aujourd'hui un cessez- le feu à Alep demandent en fait la poursuite de la guerre et la poursuite des souffrances du peuple syrien.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/10/2016 - 08:47 - Signaler un abus Avec Obama et Hollande,

    la guerre sera plus propre à Mossoul. Quand je pense que FH et Fabius on refusé la liste des djihadistes français, car cela venait de Assad (Valeurs Actuelles), je dis que ce sont des criminels et peut-être que des massacres auraient pu être évités sur notre territoire. Excellent article.

  • Par Anouman - 18/10/2016 - 09:15 - Signaler un abus Syrie

    Ce que dit cet article est ce qu'on sait depuis le début mais cela devient chaque jour plus évident. Mais dans cette histoire les médias ont enfumé le bon peuple qui ne brille pas forcément par ses qualités d'observation. Cette affaire c'est la conjuration des imbéciles. Et si cela ne dégénère pas plus on aura de la chance. Et ce n'est pas avec Juppé que l'on avancera vers plus de rationalité en matière de diplomatie.

  • Par 2bout - 18/10/2016 - 09:47 - Signaler un abus Parmi les choix possibles,

    Hollande pouvait nommer Védrine. Il a préféré Fabius, l'homme qui se voyait déjà Prix Nobel, puis Ayrault, l'homme qui murmurait à son camping-car.

  • Par zouk - 18/10/2016 - 18:39 - Signaler un abus Politique étrangère française depuis 5 ans

    Criminelle oui! mais aussi imbécile avec entêtement. et des ministres monstrueusement stupides, Fabius avec toute la prétention du monde ou Ayrault qui se contente de sa médiocrité ignorante.

  • Par Liberte5 - 18/10/2016 - 19:39 - Signaler un abus La cruelle vérité ....

    Pour faire court, depuis le début de cette guerre en Syrie il ne faut pas oublier que F. Hollande et B. Obama se sont alignés sur les positions de l'Arabie Saoudite et du Qatar. Positions qui consistaient sous couvert de printemps arabe, à mettre les frères musulmans musulmans et les salafistes au pouvoir. La France et les USA ont soutenu ces mouvements radicaux (que l'ont faisait passer pour modérés) en les armant contre Bachar El Assad.Sans cet appui ces mouvements islamistes n'auraient pas tenus 6 mois. Aujourd'hui, Obama et Hollande sont clairement avec les islamistes et contre la paix. La gauche a toujours été va-t-en guerre. Maintenant elle soutient ceux qui ont commis des crimes depuis deux ans. B. Obama et F. Hollande sont coupables de crimes de guerre et méritent d'être traduit devant un tribunal.

  • Par vangog - 18/10/2016 - 21:18 - Signaler un abus Le socialisme a toujours conduit à la guerre!

    Socialistes russes, nationo-socialistes allemands, guerres droidelhommistes à la Kouchner-Fabius...en réclamant un cessez-le-feu, les socialistes français ont signé leur acte de collaboration avec les jihadistes d'Alep, et les civils n'étaient qu'un prétexte! lorsque ce gouvernement de collabos de l'islamisme aura rendu les armes, le peuple français fouillera dans leurs archives pour connaitre leur degré de complicité avec les assassins de la paix, et jugera les responsables français des attaques chimiques de la Ghouta, en 2013, et de ces cinq ans de guerre qui auraient pu se terminer par la victoire d'Assad, en quelques mois...Bravo à Bachar al Assad pour son courage et sa détermination contre cette coalition de lâches, alliés aux islamistes!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes ainsi que de L'actualité du Gaullisme, Les hauteurs béantes de l'Europe, Les nouveaux féodaux, Gnose et gnostiques des origines à nos jours.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€