Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron vu par les Arvernes : Hollande 2.0

Pour le groupe Les Arvernes, le programme d'Emmanuel Macron est pour le moins inquiétant, en ce sens qu'il s'agit d'un quasi décalque de celui de François Hollande, ce que d'autres pointent du doigt.

Héritage

Publié le
Emmanuel Macron vu par les Arvernes : Hollande 2.0

Les jours se suivent et se ressemblent tristement dans cette campagne présidentielle 2017. Nulle allusion à la situation internationale pourtant éminemment conflictuelle et déstabilisante dans de nombreuses régions du monde ! Mais qui pense à la menace balistique et nucléaire nord-coréenne ou qui croit encore que Daesh existe ? Nul bilan économique et social permettant de revenir sur un quinquennat hollandais désastreux ! Mais qui parle de nos dettes, de nos déficits, de notre balance commerciale de plus en plus négative, de nos entreprises qui s’effondrent ou qui sont rachetées par tous nos concurrents étrangers ?

Nulle considération pour les propositions et les programmes des candidats ! Mais est-ce vraiment le plus important ? Comme l’a d’ailleurs précisé le 12 février dernier le candidat Emmanuel Macron dans Le Journal du Dimanche, "c’est une erreur de penser que le programme est le cœur" d’une campagne électorale, alors que, selon lui, la politique, c’est "mystique", c’est un "style", une "magie".

Même si nous espérons que la France n’est pas encore un royaume enchanté tiré d’une superproduction de Walt Disney, la vie politique française, vue par le prisme de l’actualité quotidienne, est devenue de facto, espérons-le provisoirement, une succursale de l’émission de téléréalité Big Brother, voire un succédané de celle des Kardashian, avec la complicité réelle de ceux qui ont un intérêt à ce que le débat politique n’évoque pas trop ce quinquennat finissant et son bilan épouvantable pour notre pays, avant les échéances électorales fatidiques d’avril prochain.

Au pire, ce à quoi nous assistons est un avant goût "light" de l’émission russe sordide de téléréalité Game2 : winter, bientôt diffusée à Moscou, où tous les coups sont permis, y compris d’ailleurs la mise à mort des participants puisqu’ils doivent signer un formulaire qui dégage les organisateurs de toute responsabilité en cas de décès. François Fillon en a eu lui-même un petit avant-goût pour sa propre personne en étant la cible de tous ceux qui, dans notre pays, jouent un jeu de plus en plus dangereux pour la démocratie.

Pourtant, ce ne sont pas les vrais sujets politiques, économiques ou sociaux qui manquent pour animer cette campagne. Dernier exemple en date : la France a affiché, pour le seul mois de janvier 2017, un déficit historique de sa balance commerciale de 7,9 milliards d’euros, dans un contexte d’euro fort par rapport à de nombreuses devises étrangères et de prix réduits des matières premières, avec un pétrole d’ailleurs récemment repassé sous la barre des 50 dollars le baril à New York. Que serait notre déficit avec une énergie chère ? Dix milliards par mois ? Quinze ? Vingt ? Où s’arrêtera-t-on ?

Il ne faut donc pas être grand clerc pour comprendre que l’économie française en général, et nos industries et produits d’exportation en particulier, sont dans le rouge cramoisi du fait d’une politique économique inepte menée depuis 2012 par le président François Hollande, ses équipes et ses collaborateurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MaryPoppins - 20/03/2017 - 08:57 - Signaler un abus Tout est dit.

    Tout est dit mais qui veut l'entendre? Quel média à le courage de la vérité qui compte? Quel média à le sens des responsabilités pour permettre un débat sur cette réalité? Quel journaliste a l'honneteté intellectuelle, le discernement et le courage de dire que nous paierons très, trés cher la facture du programme Macron dans cinq ans ( et un sûrement avant)? Et que l'extrémisme populiste aura alors un boulevard parce que tout front républicain sera en miette? Envergure, expérience, intelligence, pugnacité, lucidité et rejet de la démagogie: seul François Fillon détient ses qualités essentielles pour diriger la France. Seul son programme répond aux urgences économiques et sociales et peut éviter le naufrage d'une France pourtant talentueuse mais en faillite.

  • Par Anouman - 20/03/2017 - 11:33 - Signaler un abus Hollande 2.0

    C'est évident. Mais il semble qu'en marketing l'emballage soit plus important que le contenu. L'engouement pour Macron n'en est que plus incroyable.

  • Par C3H5.NO3.3 - 20/03/2017 - 15:01 - Signaler un abus Une fois élu

    Il fera ce qu'il voudra. Il n'appliquera sans doute pas son programme, et tant mieux.

  • Par Anguerrand - 20/03/2017 - 15:41 - Signaler un abus Vous avez aimé Hollande

    Vous aimerez et voterez pour Macron, Le Socialiste caché qui a été ministre de l'économie de Hollande 3,5 ans et l'investigateur de la politique du gouvernement qui a mis la France dans l'état où elle est. Ni de droite, ni de gauche, dit Il, erreur, ni de droite, ni de droite, les socialistes vallsistes et Hollande le rejoigne. Quand au faux jeton Bayrou qui a mangé à tous les râteliers et voté Hollande Il soutient Macron, jusqu'à sa prochaine trahison si c'est son intérêt. Dommage que le meilleur programme qui sauverait la France ne puisse pas être appliqué, celui de Fillon comme le confirme les experts économiques, les fonctionnaires continueront à bénéficier à nos dépens de leur inacceptables privilèges,, avec Macron et MLP. Français ne pleurez pas après vos votes. Réfléchissez avant, ne voter pas " contre" mais pour un bon programme.

  • Par von straffenberg - 20/03/2017 - 18:03 - Signaler un abus L’après Macron

    Ce seras un duel Valls Macron ou chacun voudra récupérer ses ouailles pour refonder un PS détruit devant le nouveau président......

  • Par langue de pivert - 21/03/2017 - 09:12 - Signaler un abus Voter n'est pas un jeu et engage votre responsabilité...

    ...le 8 mai il sera trop tard ☺ Avec Macron on sait où on va ! Les 5 prochaines années comme les 5 dernières ! Hollande en 2012 avait encore un peu de gras et une majorité à l'Assemblée Nationale...mais maintenant la France est à l'os et Macron sera à poil en juin ! Peu probable que l'électorat de droite donne une majorité au minet rose ! Je pense qu'il y aura plus de participations en juin qu'aux présidentielles. Macron n'aura que les voix de gauche y compris les centristes et les Juppéistes, y compris les orphelins de Hamon et de Mélanchon...(qui ménageait déjà Macron hier comme il avait appelé à voter Hollande en 2012 :-) Si Macron passe, Hollande, son cabinet noir, ses juges rose et les merdias auront gagné la partie ! A droite ça va être la rage ! Imaginez que les orphelins de Le Pen et Fillon vont se ranger sagement derrière le dauphin de celui qui leur a volé la victoire c'est complètement débile ! Ceux qui pense que la gauche, la droite, ça ne veut plus rien dire vont comprendre leur douleur ! Je prend les paris.

  • Par langue de pivert - 21/03/2017 - 09:18 - Signaler un abus gggrrrr

    ceux qui pensent ; je prends

  • Par Olivier62 - 21/03/2017 - 10:18 - Signaler un abus Et que proposez-vous ?

    Vous sites "si Emmanuel Macron est élu, nous reprenons pour cinq ans de François Hollande, d’immobilisme et de gestion calamiteuse de notre pays." Certes. Mais pour qui voter alors ? Pour Fillon, premier ministre d'un quinquennat Sarkozy tout aussi calamiteux, et qui a fait en substance la même chose que Hollande après lui ? Vous critiquez les "extrémistes" - je suppose qu'il s'agit du FN - mais c'est peut être eux qui sont la seule solution possible, et c'est justement parce qu'ils proposent une autre politique qu'on les présente comme des extrémistes. Un exemple sur l'euro : on dit que sortir de la monnaie unique serait le chaos et le désastre, alors que les Anglais et les Suisses qui n'en ont jamais fait partie ont une économie beaucoup plus prospère que la nôtre.

  • Par lafronde - 21/03/2017 - 18:26 - Signaler un abus Cesser de subventionner l'immigration.

    Tel est le 1er but d'une politique en faveur des français. Pour cela il faut sortir de la CEDH qui nous impose l'Egalité en droits-sociaux pour les étrangers. PSortir de la CEDH aussi pour pouvoir expulser les déboutés du droits d'asile au rythme où ils rentre illégalement chez nous. C'est ça la Souveraineté de la Nation vis à vis de l'Immigration. Réduire les subsides à l'immigration de l'assistance et assurer l'Ordre public, peut nous faire économiser de cent à deux cents milliards d'euros (allocations + coût de la délinquance). Une fois réglé cette charge indue, l'Etat dépense moins, baisse le coin fiscalo-social de 45 à 25 % et les entreprises de France redeviennent compétitives, embauchent à nouveau. Le chômage se résorbent. la dette est maîtrisée. Jusqu'ici cela pourrait être le programme de Mme Le Pen. sauf qu'il n'y a nul besoin de protectionisme douanier (attention aux rétorsions !) ni d'Etat stratège (plan Calcul, Crédit Lyyonnais, Areva...) et ses fiaco industriels !

  • Par PYTHEAS - 02/04/2017 - 23:10 - Signaler un abus Mr. Sarko- Fillon a laissé en

    Mr. Sarko- Fillon a laissé en 2012 les clés du bus France avec un plein de ....dettes , un plein de déficits (environ 5% du PIB+ déficit de l'assurance maladie, des roues dégonflées ( des marges des entreprises dans un état très inférieures aux entreprises européennes, une fiscalité du capital débile), des inégalités scolaires majeures etc..... Il fallait éviter le dérapage tout en tentant des réformes. Les grandes réformes ont des effets entre 8/10 ans après (Loi Travail, CICE, fiscalité entreprises...) Il y a beaucoup mieux à faire certes, mais un des vrais problèmes ce n'est pas essentiellement la France mais l'Euro

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Les Arvernes

Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.

Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l'équivalent de droite aux Gracques qui s'étaient lancés lors de la campagne présidentielle de 2007 en signant un appel à une alliance PS-UDF. Les Arvernes, eux, souhaitent agir contre le déni de réalité dans lequel s'enferment trop souvent les élites françaises.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€