Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron est décidé à se présenter dans tous les cas de figure. Il a les soutiens qu’il faut, de l’argent et un programme.Voilà le détail.

Emmanuel Macron se prépare à se présenter aux élections présidentielles, que François Hollande y aille ou pas ...

Atlantico Business

Publié le
Emmanuel Macron est décidé à se présenter dans tous les cas de figure. Il a les soutiens qu’il faut, de l’argent et un programme.Voilà le détail.

Son entourage et ses amis n’en doutent pas une seconde. Emmanuel Macron est déterminé à aller jusqu’au bout de son projet consistant à se présenter à la présidence de la République. Et ce n'est pas la façon dont l’Elysée a essayé de torpiller la réunion qui était organisée à Lyon, vendredi dernier, qui le fera changer d’avis. Bien au contraire.

L'Elysée et le Parti socialiste ont tout fait pour que les personnalités qui avaient promis au maire de Lyon d’assister à cette grande messe de soutien à Emmanuel Macron ne viennent pas .

Donc beaucoup ne sont pas venues, c’est vrai. Pierre Moscovici ou Anne Hidalgo, par exemple, sont restés à Paris alors que tous deux avaient bien envie de faire le déplacement.

Ceci dit peu importe pour Macron : ils appartiennent au système finalement, et lui se situe en dehors du système. "Ce systeme parisien est mort !"
En revanche , il a reçu l’appui fort et " généreux" de plusieurs clubs de réflexion qui sont aussi des clubs d’influence comme l’Institut Montaigne qui est plutôt classé à droite,les Gracques qui sont plutôt classés à gauche et qui regroupent quantité de hauts fonctionnaires en poste dans la fonction publique ou exilés dans de grandes entreprises privées françaises ou étrangères. Beaucoup de patrons ou de représentants de grandes entreprise, sans pour autant afficher une appartenance au Medef ou à la Cgpme. On est très surpris dans ces deux organisations de l’intérêt grandissant, suscité par l'initiative Macron.

La fusée Macron ne s’est donc pas écrasée en plein vol après le départ du gouvernement et les pièges tendus par les dirigeants du Parti socialiste, par Manuel Valls de plus en plus agacé par le succès de son ancien ministre de l’Economie, et les pièges tendus par l’Elysée.

A l’Elysée, on note d’ailleurs l’embarras de plus en plus visible de Jean-Pierre Jouyet, qui est un peu le parrain d’Emmanuel Macron . Jouyet est d’ailleurs très souvent absent de l’Elysée . Il ne s’exprimera pas en public, mais en privé, il ne cache pas une affection certaine pour son poulain. Le secrétaire général de l’Elysée aura du mal à aller jusqu’au bout du mandat .

En attendant, les sondages attribuent à Macron des scores équivalents à François Hollande. Les conseillers de l’ancien ministre font le pari que le vainqueur de la droite sera Nicolas Sarkozy, et que dans ce cas, Alain Juppé ne se présentera pas (Bayrou non plus ) : ainsi, lors du premier tour de la présidentielle , les voix qui sont allées vers Juppé seront récupérées par Macron. Faut dire que Macron et Juppé ont à peu près le même électorat . Macron cumule, en plus, des jeunes qui n'ont jamais voté , qui ne voulaient pas voter, et qui pourraient revenir dans le jeu de la démocratie si Macron est candidat. Ajoutons à cela qu’une partie des partisans de François Fillon - les chefs d’entreprise, les professions libérales  - peuvent aussi se retrouver chez Emmanuel Macron.

Dans cette situation, Emmanuel Macron ne peut compter sur aucune bienveillance de la part de François Hollande, qui le considère désormais comme dangereux.

Des études de simulations donneraient Macron devant François Hollande au premier tour de la présidentielle, à égalité ou presque avec Nicolas Sarkozy qui devancerait ainsi Marine Le Pen.

Dans cette simulation que beaucoup considèrent comme de la science-fiction, on aurait un deuxième tour de la présidentielle entre Macron et Sarkozy... Autant dire que, pour la droite pure et dure, la partie serait perdue. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Babaswami - 26/09/2016 - 07:53 - Signaler un abus Institutions et bulle médiatique

    Qui peut citer la moindre idée de Macron dans n'importe quel domaine ?: statut de la fonction publique, fiscalité, enseignement, immigration, politique étrangère, etc ? Qui peut citer une seule réussite de Macron en tant que ministre ? Et il est en tête des sondages ? Ces fameuses institutions + la bulle médiatique vont décidément achever de couler ce pays.

  • Par cauchoise - 26/09/2016 - 10:03 - Signaler un abus Il 'y a pas que l'économie ...

    L'avenir de nos enfants n'est pas qu'économique, et il ne faudrait pas négliger l'impact sociétal de l'Islam dans leur futur ! Surtout pour le rôle des femmes dans la société. Si nous n'avons pas un gouvernement très très ferme maintenant, dans 20 ans, nous ne pourrons plus rien changer. Croire que l'économie, le plein emploi, la consommation sans fin résolvent tout est une utopie, et notre civilisation est en train d'en crever !

  • Par cauchoise - 26/09/2016 - 10:03 - Signaler un abus Il 'y a pas que l'économie ...

    L'avenir de nos enfants n'est pas qu'économique, et il ne faudrait pas négliger l'impact sociétal de l'Islam dans leur futur ! Surtout pour le rôle des femmes dans la société. Si nous n'avons pas un gouvernement très très ferme maintenant, dans 20 ans, nous ne pourrons plus rien changer. Croire que l'économie, le plein emploi, la consommation sans fin résolvent tout est une utopie, et notre civilisation est en train d'en crever !

  • Par J'accuse - 26/09/2016 - 10:20 - Signaler un abus Echaffaudage branlant d'hypothèses douteuses

    Ce "programme" (cette profession de foi, plutôt) est de droite puisqu'il est pragmatique, tout programme de gauche étant dogmatique par définition. Mais Macron a une chose en commun avec tous les autres : il fait mine de prendre ses désirs pour des réalités. Il ne peut en aucun cas être présent au second tour, et Le Pen est assurée de l'être: toute autre supposition est de la politique-fiction. Je ne pense d'ailleurs pas qu'il le croie vraiment : en réalité, il se prépare pour 2022, tout comme Valls et Le Maire.

  • Par cloette - 26/09/2016 - 10:35 - Signaler un abus succès relatif

    Il passe devant Hollande : la belle affaire !

  • Par vangog - 26/09/2016 - 11:18 - Signaler un abus Le candidat des medias Bilderberg...

    avec trois articles par jour sur Atlantico, il peut passer...

  • Par Orchidee31 - 26/09/2016 - 11:39 - Signaler un abus Et alors

    Les gens oublient un peu vite qu'il a été le conseiller du casqué pendant deux ans avant de devenir ministre pendant deux ans toujours du même gouvernement de gauche - de plus personne ne le connaissait avant 2014 - alors quand il dit qu'il n'est pas socialiste, il se fout du monde surtout des gauchos - il faut espérer que les français ne se laissent pas berner et enfumer par ce mec qui s'y voit déjà - ça lui monte à la tête et rappelons qu'il n'a jamais été élu nulle part -

  • Par Ganesha - 26/09/2016 - 11:52 - Signaler un abus Fumé la moquette ?

    Un commentaire usé jusqu'à la corde sur Atlantico, mais qui aujourd'hui s'applique pleinement à m. Sylvestre : a-t-il ''fumé la moquette ?''. Ce play-boy croit-il une seconde à l’invraisemblable ramassis de conneries publiées ici sous son nom ? S'il veut garder un minimum de crédibilité, le beau Jean-Marc devrait même nous offrir un texte d'excuses lorsqu'il aura retrouvé ses esprits !

  • Par l'enclume - 26/09/2016 - 11:54 - Signaler un abus Prémonitoire ?????

    Orchidee31 - 26/09/2016 - 11:39 - Vous comprenez mieux, pourquoi De Gaulle avait dit un jour "les Français sont des veaux".

  • Par foxlynn - 26/09/2016 - 12:54 - Signaler un abus Ah bon ???

    Quand on connaît la manière dont Macron a voulu casser les notaires en remplaçant le droit français par le droit continental .. comme il est le défenseur de l'uberisation tous azimuts.. sans pitié... et en piétinant tous les chômeurs victime de ses dispositions prises à Bercy pendant deux ans !!!

  • Par Yves3531 - 26/09/2016 - 15:22 - Signaler un abus Macaron probable escroquerie hollandaise

    l'un des derniers actes de Macron ministre de l'économie a été de risquer de casser l'alliance Renault Nissan en imposant la mesure inique du vote double pour les actions de l'état au grand dam des japonais et de Carlos Goshn qui jusqu'à aujourd'hui a bien plus prouvé ses capacités que ce jeune blanc bec ...!!! On ne sais pas encore si Macron est un appât de rabattage pour Grasdu 1er, ou un canot de sauvetage pour la nomenklatura gauchiste en recherche de sauveur; mais ce qui est sûr, c'est que ce Monsieur n'a rien prouvé, ni rien proposé de consistant. Pour l'instant une baudruche médiatique ....

  • Par Jean-Benoist - 26/09/2016 - 16:02 - Signaler un abus Macron bidon

    Qui veut faire la politique autrement et est un anti système? Cedt une plaisanterie quand on sait qu'il est alle chercher de l'argent a la city de londres et chez lew financiers banquiers pour ensuite leur renvoyer l'ascenseur et favorise ces gens la.. pourquoi cet enarque ne demissionne t il pas de la fonction publique sil est anti système comme la fait bruno le maire? Macron cest du vent

  • Par gwirioné - 27/09/2016 - 00:21 - Signaler un abus Cherchez l'argent...

    En adaptant l'adage "cherchez la femme", j'aimerais que l'on nous explique d'où vient l'argent, M. Sylvestre...

  • Par Lafayette 68 - 27/09/2016 - 08:23 - Signaler un abus Un petit tour

    Macron devrait relire ou apprendre l'histoire politique française . Il casse la gauche déjà en miettes , c'est déjà ça.

  • Par Chevalter - 27/09/2016 - 18:03 - Signaler un abus Pincez moi j'hallucine

    Monsieur Sylvestre , on n'est pas aux guignols de l'info de canal + Vous avez le droit d'imaginer que Macron va mettre en œuvre vos propres idées très générales , ça ne remplit pas une coquille vide

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€