Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 24 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Embouteillages record et retards de trains en cascade : mais pourquoi la France est-elle incapable de faire face à un épisode neigeux 100% prévu ?

Les chutes de neige apportent toujours leur lot de marronniers: transports bloqués, routes impraticables, pagailles en série, même avec quelques centimètres de neige. Les 700 kilomètres de bouchon en Ile-de-France illustrent l’incapacité systémique de nos services publics obsolètes à couvrir les risques élémentaires de la vie collective.

Une histoire si française

Publié le
Embouteillages record et retards de trains en cascade : mais pourquoi la France est-elle incapable de faire face à un épisode neigeux 100% prévu ?

Même Alain Juppé s’est plaint du service ferroviaire délivré par la SNCF sous la neige. Pour que l’ancien Premier Ministre ose une critique aussi frontale contre une quasi-institution républicaine, il faut vraiment que nous nous apprêtions à toucher le fond. De fait, chaque chute de neige, même minime, même parfaitement prévisible, produit sa traditionnelle pagaille qui rappelle l’incapacité de nos services publics à améliorer leur efficience…

Les chutes de neige et leurs bouchons si prévisibles…

On pourrait pourtant imaginer qu’à la suite de chaque épisode neigeux qui paralyse le pays, nos services publics, dans une démarche qualité que n’importe quelle entreprise privée serait sommée de mettre en place, fassent la liste de ce qui n’a pas fonctionné et prennent des mesures efficaces pour éviter que cela ne se reproduise.

Eh bien! si (on veut bien l’imaginer) d’interminables réunions doivent avoir lieu chaque année pour papoter sur les difficultés à venir, aucune décision efficace n’y est prise et la France paraît toujours aussi désemparée et fragile lorsque l’hiver arrive. 

D’où la sempiternelle redite, et le sempiternel recommencement du même désordre à chaque chute de quelques flocons. D’où le blocage rituel de la plus grande zone de conurbation d’Europe – l’Ile-de-France, comme si la neige y était exceptionnelle…

On se demande comment font les villes canadiennes ou scandinaves, de taille bien plus modeste, pour ne pas être paralysée lorsque plusieurs dizaines de centimètres de neige tombent en une seule fois. 

L’inefficience patente de nos services publics

Chacun pourrait imaginer qu’exceptionnellement, nos services publics soient pris au dépourvu dès que la neige se met à tomber. Mais la chute de neige est habituelle au nord de la Loire, et celle qui sévit cette semaine était connue depuis au moins dimanche. Malgré cette parfaite prévisibilité, la N118, artère vitale pour l’Ile-de-France, se retrouve bloquée pour quelques centimètres de neige.

Officiellement, la ministre en attribue de 15 à 17 sur cet axe sensible. La même ministre explique qu’il a fallu fermer cette route « par précaution ». Elle ajoute que 70 déneigeuses sont mobilisées dans la nuit. 

Mais alors, si la ministre savait que les services ne pouvaient intervenir par anticipation, pourquoi ne pas avoir appelé les franciliens à rester chez eux aujourd’hui par précaution, ou pourquoi ne pas leur avoir déconseillé la voiture? Le sens de la précaution est décidément une notion fluctuante au gré des événements. 

En outre, les mauvais esprits souligneront que la bonne méthode pour traiter une couche importante de neige suppose non pas de saler la route, mais de racler la neige avec des chasse-neiges. Pourquoi ceux-ci ne sont-ils pas intervenus sur les axes vitaux dans la soirée? On aimerait le savoir. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 07/02/2018 - 10:22 - Signaler un abus Savoir quoi?

    que notre brillant modèle social, tant envié, ne produit que des fonctionnaires incapables et irresponsables? mais ça, on le sait. Savoir que nos administrations et régions, pour maintenir les salaires et avantages divers de leurs employés ont dû réduire si ce n'est supprimer les dépenses d'investissement? ça, on le sait aussi. Savoir que notre service public se fout éperdument de son public? ça, il y a longtemps qu'on le sait. Savoir que notre pouvoir politique est aux mains des énarques irresponsables et jamais coupables? ça; on le sait. Savoir que les finances du pays sont exsangues, mais que cela n'empêche pas ce très chers gouvernants de continuer à dépenser l'argent qu'ils n'ont pas, mais que nous devront le rembourser? ça, on le constate tous les jours, les 2 000 milliards de déficit sont enfin atteints. ALORS, POURQUOI SE PLAINT-ON????

  • Par cloette - 07/02/2018 - 10:41 - Signaler un abus Et pourtant

    Gouverner, c'est prévoir.( Sauf chez les nuls )

  • Par vangog - 07/02/2018 - 10:45 - Signaler un abus L’ideologie socialaud-macroniste avait prévu le réchauffement...

    mais pas l’enneigement! Et pendant ce temps, le gourou Macron-Rothschild fait mumuse avec son Falcon et pete un longeron...on est bien barrés avec une telle brêle!

  • Par BABOUCHENOIRE - 07/02/2018 - 12:06 - Signaler un abus Au Canada , dans les pays scandinaves les automobilistes

    sont habitués et éduqués, ils savent conduire et adaptent leur comportement quand il y a de la neige , ce qui n'est pas le cas des français qui, même sans neige, créent des bouchons par le comportement individualiste forcené du "j'ai le droit de ..", voir les voitures qui passent au vert vert et s’arrêtent bloquées au milieu du carrefour? Notre impolitesse est la première cause de nos problème de circulation et la neige n'est qu'un facteur aggravant .

  • Par J'accuse - 07/02/2018 - 12:13 - Signaler un abus L'abolition des privilèges n'a pas eu lieu

    Qu'est-ce que la fonction publique, sinon des intérêts privés (personnes, corporations, syndicats) prétendant agir pour le bien public alors qu'il n'en est rien ? Qu'est-ce que le marxisme, sinon un capitalisme d’État qui privilégie les fonctionnaires en faisant vivre le peuple dans la misère ? Qu'est-ce que notre démocratie, sinon des aristocrates gouvernant au nom du peuple mais ne se souciant en réalité que d'eux ? Le système politique et social français est moyenâgeux, féodal et mafieux, et aucun politicien, haut fonctionnaire ou syndicaliste n'a intérêt à ce que ça change.

  • Par Fred VS - 07/02/2018 - 13:19 - Signaler un abus J'habite près de Reims

    Oui il y a eu de la neige mais non pas de pagaille pas de naufragés de la route...Paris et IDF...Faudrait vous poser les bonnes questions quand même...

  • Par cloette - 07/02/2018 - 13:35 - Signaler un abus On ne peut

    pas marcher à Paris, rien n'est fait pour les rues ! ( ni les trottoirs )

  • Par bern4243 - 07/02/2018 - 15:12 - Signaler un abus oui mais il faut predre ses responsabilités

    j'habite saint etienne 550 metres d'altitude; des épisodes fortement neigeux nous en avons souvent environ 5 a 6 par hiver ; c'est pas la pagaille parisienne ; jamais personne n'a passé la nuit sur la route ou les autoroutes et pourtant il y a dumonde !! de nombreux automobilistes sont equipées de pneu d'hiver ou de pneus 3 flocons (nouveau quatre saison) ; cela vous permet de vous extirper de situation délicate . Quand je voyais a la tele les voitures patiner a fond la caisse sur la nationale 118 , je me posais des questions ? la semaine passée la police interdisait l'acces au département de haute loire si le vehicule n'était pas équipé de pneus adéquates ; faisons comme en allemagne pour circuler sur la neige vous devez etre equipé et si il vous arrive un accident sans équipement déchéance de l'assurance

  • Par Cbrvince - 07/02/2018 - 15:17 - Signaler un abus Comment ça, "la France" ?

    Dites, vos petits problèmes de parisiens, ça nous fait surtout marrer, en "province". Vous savez, la neige, on la gère très bien, en Alsace. Et devinez quoi ? Ce sont aussi des fonctionnaires qui s'occupent des routes, ici. Ils sont juste équipés, expérimentés et organisés, monsieur le rouspéteur.

  • Par brennec - 07/02/2018 - 15:28 - Signaler un abus Rien ne vaut les informations partagées.

    J'ai entendu Valerie Pecresse dire qu'il fallait étendre la communication aux réseaux sociaux et que ça ne se ferait pas en un jour. Dommage que l'état dont elle fait partie ait mené une sournoise chasse a des applications comme waze ou des outils comme coyote, ceux la étaient en voie de faire ce qu'elle veut faire probablement a cout pharamineux et sur un temps long. Voila qui en dit long sur la prétention étatique de se préoccuper d'abord des automobilistes et non pas de son portefeuille. Ceux qui se sont fait surprendre et ont passé la nuit dernière dans leur voiture (plus d'un millier) ou dans un gymnase municipal apprécieront la sollicitude de nos gouvernants.

  • Par brennec - 07/02/2018 - 15:31 - Signaler un abus Sagesse météo.

    "la France paraît toujours aussi désemparée et fragile lorsque l’hiver arrive." C'est ce qui arrive aux cigales lorsque la bise vient.

  • Par Cithare - 07/02/2018 - 15:46 - Signaler un abus Au Canada...

    Même au Canada, quand il neige fortement, tout s'arrête jusqu'à ce que la déneigeuse soit passée. On ne sort pas, et point final. C'est peut-être cette discipline qui manque... sans parler de l'absence d'équipements : il est certain que, sans pneus neige, on ne peut pas conduire sur la neige !

  • Par assougoudrel - 07/02/2018 - 17:36 - Signaler un abus Pour les parisiens, il faut

    des chenillettes (petit véhicules à chenilles), mais, même avec cet équipement, ils resteraient bloqués. Peut-être qu'ils sont perdus sans un beau bouchon; ça fait partie de leur paysage. Quand toute cette neige aura fondu, on verra les pouvoirs publics désemparés et impuissants devant la montée des eaux, car la seine et autres cours d'eau étaient déjà bien haut avant cette neige. Mais personne n'y pense pour le moment. C'est triste à dire, mais il faudrait que l'eau monte jusqu'en haut de la tour Eiffel pour que ces idiots d'élus prennent les choses en main, car tant que c'est la province, ils en on rien à faire.

  • Par Semper Fi - 07/02/2018 - 18:46 - Signaler un abus Un peu facile votre article !!!!

    D'habitude je lis vos billets avec plaisir. Un peu facile de tirer sur les pouvoirs publics alors que les 1ers responsables sont toutes ses personnes (société ??) incapable de prendre son temps et d'accepter de "perdre" 48h ou 72h d'activité !!! Effectivement un hôpital doit continuer à fonctionner quelle que soit la météo, mais beaucoup d'entreprises et de services devraient pouvoir s'arrêter un peu sans grand dommage... et si ce n'est pas le cas, il faudrait peut-être un peu réfléchir aux motivations profondes de notre société.

  • Par assougoudrel - 07/02/2018 - 19:06 - Signaler un abus @Semper Fi

    C'est vrai pour les entreprises qui pourraient laisser les employés à la maison pour trois ou quatre jours. Ce matin, j'entendais une femme dire qu'elle téléphonerait à son patron pour la conduite à tenir, alors que tout était bouché. J'entendais une femme dans un gite à 1600 mètres d'altitude qui parlait de demander de l'aide aux pouvoirs publics, car elle n'avait plus rien à manger. Mettre de la salaison, de la fumaison, des conserves, du riz et de pâtes, sans oublier les bougies est faire preuve de bon sens, comme les habitants des tropiques avant les cyclones.

  • Par Anouman - 07/02/2018 - 20:38 - Signaler un abus Neige

    A Paris et autour tout est fait, tout , pour qu'il y ait des bouchons et que la circulation ne s'écoule pas. Alors dix centimètres de neige en plus c'est le super bouchon. Et pour faire passer les chasse-neige dans les bouchons ce n'est pas si simple. Ce n'est pas que quand il y a de la neige que l'état et les collectivités locales sont incompétentes, c'est constamment.

  • Par lexxis - 07/02/2018 - 21:18 - Signaler un abus DE VÉRITABLES ARTISTES!

    À peine plus de 10 centimètres de neige suffisent à paralyser complètement la plus importante région de France. Et, même si elle n'est pas toujours rapprochée, la succession assez régulière des épisodes neigeux ne semble rien ajouter à l'expérience de gens qui sont plus prompts à installer des radars qu'à concevoir et mettre en place une véritable politique de la circulation par temps de neige. Imagine-t-on un seul instant le Danemark, la Suède ou la Norvège: avec nos préfets et leur clique ces pays seraient intégralement paralysés au moins trois mois par an! Pour ma part voici quelques années, en pleine tempête de neige j'ai pu faire trois cents kilomètres sur autoroute en direction de Nancy sans apercevoir le moindre engin de déneigement, ni voir la trace du passage d'aucune déneigeuse, tous les moyens étant obstinément déployés sur la seule la voie opposée! Dommage quand même que le Préfet de Police qui a félicité tout le monde, ait oublié de rendre grâce au ciel qui a permis "en même temps" à tant de fonctionnaires de faire la preuve de leur merveilleuse efficacité et à plus d'un millier d'automobilistes de passer sans aucune assistance une nuit glaciale dans leur voiture.

  • Par Semper Fi - 08/02/2018 - 01:51 - Signaler un abus @assougoudrel

    Tout est dit... Faire preuve de bon sens : voilà bien ce qui manque. Marre de cette société et de ses membres qui ne supportent plus que les choses puissent parfois aller plus lentement, et qui incapables de faire preuve d'un minimum de jugeote et de prendre leurs responsabilités jettent la pierre aux pouvoirs publics en cas d’événement climatique anormal. Après, rien n'empêche le préfet de prendre un arrêté d'interdiction de circulation AVANT la survenue du problème, histoire de bloquer les gens chez eux, et de les "couvrir" face aux éventuels chefs d'entreprise trop cons pour comprendre le sens des mots "cas de force majeure" !

  • Par Semper Fi - 08/02/2018 - 02:04 - Signaler un abus @lexxis....

    En cas de tempête de neige, le bon sens commande d'éviter de faire 300 km en voiture. Quand Météo France annonce de fortes chutes de neige (pour la région) au moment de la sortie des bureaux, le bon sens commande de ne pas partir le matin et de rester chez soi pour éviter de se retrouver bloqué. Dans le cas contraire, on évite de gueuler parce qu'on a été le roi des c..... Effectivement les pays nordiques sont mieux équipés, comme les départements montagnards, parce que l'investissement est largement "rentabilisé". Après, vous pouvez aussi demander à la région IDF d'augmenter significativement les impôts pour permettre à la région d'investir dans les mêmes moyens que les villes d'Anchorage ou Helsinki.

  • Par gwirioné - 08/02/2018 - 04:50 - Signaler un abus Et le réchauffement?

    Fake new! Il n'y a pas de neige ni de problèmes puisque le réchauffement garanti des hivers doux et pluvieux...

  • Par DANIEL74000 - 08/02/2018 - 08:38 - Signaler un abus RESPONSABLES NON COUPABLES !

    La France est condamnée par son statut public qui a tué le service public Les oligarques savent et peuvent tout, surtout ignorer la réalité des faits et la cascades des non décisionnaires de toutes les strates inutiles. Assez du devoir de précaution de celui qui tournait la tête lorsque la maison brûlait mais le devoir d'agir en responsable y compris de l'argent du contribuable

  • Par Michel Baubet - 08/02/2018 - 08:56 - Signaler un abus Tout attendre de l'administration et vouloir sa disparition ?

    C'est bien le sens de cet article. L'auteur a puisé sa connaissance du sujet dans les pièces de Courteline ! Il y a-t-il trop de fonctionnaires à l'hôpital, dans la police, l'armée, les prisons, l'éducation etc... çà se saurait ! Qu'on nous les montre les fainéants ! Pour ceux qui pensent que l'Etat ne sert à rien, qu'ils aillent voir dans les pays où il ne marche pas (au hasard Haïti...)... Ils constateront que si l'Etat ne marche pas, rien ne marche ! Quand à la pagaille en région parisienne la principale cause en est la trop grande concentration du trafic qui empêche un déneigement efficace.

  • Par DANIEL74000 - 08/02/2018 - 09:01 - Signaler un abus Réponses dans la question

    La devise de notre pays : "dormez, braves citoyens, l'Etat fait et s'occupe de tout" ais voila, l'Etat se fait payer pour un service non rendu et s'endort repu par tous ses gaspillages et ses strates

  • Par vangog - 08/02/2018 - 10:54 - Signaler un abus Histoire de comprendre la dynamique de la neige...

    je propose de nommer une grosse commission! Problème résolu!...

  • Par ciorane - 08/02/2018 - 20:30 - Signaler un abus Paris

    De toute façon certains Parisiens pensent que Paris sans ses bouchons ce ne serait pas Paris ! C'est d'ailleurs , avec les retards RER ce qui alimente le plus les conversations. Et dans le cas présent raconter sa nuit dans sa voiture, ça met du piquant.. Con le Parisien vous avez dit ??

  • Par Claude D - 09/02/2018 - 17:31 - Signaler un abus Pendant ce temps là!...

    Pendant que nos médias, en particulier ceux télévisuels, parlent de la neige et du verglas (de 10 à 15 mn par journal), ils n'abordent pas les vrais sujets: déficit commercial à un niveau record, dette abyssale, création de nouvelles taxes et impôts, immigration incontrôlable parce que non contrôlée et de bien d'autres sujets très intéressants mais qui fâchent.

  • Par Raymond75 - 10/02/2018 - 09:45 - Signaler un abus Région parisienne hors contrôle

    Lorsque j’étais gamin, chaque hiver il y avait 10 cm de neige à Paris pendant deux à trois semaines, et les gens travaillaient et les enfants allaient à l’école (parfois en culotte courte pour les garçons). Mais il y avait très peu de voitures, moins d’habitants, qui travaillaient plus près de chez eux, peu de camions et pas de gestion à ’flux tendu’ sans stock ... Aujourd’hui, dans un rayon de 30 km autour de Notre Dame, il y a 12 000 000 d’habitants (deux fois la population du Québec) qui habitent pour la plupart loin de leur travail, les transports en commun sont saturés et leur électronique les rend fragiles ; beaucoup de banlieusards sont condamnés à la voiture, mais aucun ne dispose d’équipement d’hiver (pneus d'hiver par exemple), ni ne connait d’itinéraires de dégagement en cas de chute de neige. Les autoroutes sont saturés de camions qui forment des norias d’approvisionnement pour les entreprises sans stock. De plus, le e-commerce génère des livraisons supplémentaires. Paris est situé dans une cuvette, il y a donc beaucoup de côtes autour ... Les déneigeuses ne peuvent intervenir à l'avance, et sont bloquées par les embouteillages ... Irresponsabilité collective

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€