Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’éleveur qui veut voir Mélenchon (et des congés payés) à l’Olympia...

Didier Giraud, éleveur de charolaises en Saône-et-Loire, s’est payé la tête de Jean-Luc Mélenchon, mardi dernier en direct sur RMC, en le repositionnant au passage comme une élite parisienne très éloignée des réalités du terrain.

Vacances j'oublie tout

Publié le
L’éleveur qui veut voir Mélenchon (et des congés payés) à l’Olympia...

Le mot de la semaine en agriculture est venu de l’un de ses porte-paroles atypiques. Didier Giraud, éleveur de charolaises en Saône-et-Loire, fait partie des invités de l’émission de RMC Les Grandes Gueules chaque mardi. Son rôle ? Y dispenser un peu de bon sens bien terrien parmi les commentaires délivrés par ces Grandes Gueules sur quelques sujets choisis de l’actualité.

Mardi dernier donc, au programme de l’émission, commenter la dernière sortie de Jean-Luc Mélenchon, se plaignant du rythme infernal que l’Assemblée nationale fait subir pendant l’été à ses députés en manque de vacances.

Jean-Luc Mélenchon a ainsi exprimé au public ses arguments dans une vidéo, et Didier Giraud lui a répondu :

>>>>Voici la réplique de Didier Giraud a voir ici

Ainsi, l’éleveur qui, comme la très grande majorité de ses collègues ne prend que très peu de vacances, en tout cas pas en cette période de l’année, s’est mis en colère ! Il a ainsi demandé « A quand Mélenchon à l’Olympia ? Je rêve de voir Mélenchon à l’Olympia ! » Trouvant ainsi qu’il joue la comédie, et en ajoutant « Moi je ne vais pas y aller en vacances ! Il y a plein de gens dans la société qui ne vont pas en vacances... »

Visiblement, le grand patron de La France Insoumise ne s’en était pas rendu compte...

Didier Giraud depuis 9 ans aux Grandes Gueules de RMC

Avec ce genre d’interventions, Didier Giraud devient l’un des porte-paroles de la profession agricole, alors qu’il n’est pas, et n’a jamais été, leader syndical national. Localement, en Saône-et-Loire, on le connait bien, il fut l’un des premiers à instaurer des ventes directes à la ferme de viande charolaise, ajoutant un boucher parmi les associés qui gèrent son exploitation d’élevage, et cela dès 2002. Depuis, beaucoup l’ont suivi dans cette voie, qui génère un marché, et des relations de confiance avec la clientèle.

Cela fait 9 ans qu’il passe tous les mardis (les premières années c’était un mardi sur deux) dans l’émission des Grandes Gueules de RMC. Il y est entré par l’intermédiaire de connaissances, et y a de suite fait ses preuves. « Depuis 9 ans, j’ai vu plusieurs Grandes Gueules arrêter, être remplacées par d’autres. Moi, je reste. Je pense que les responsables de l’émission savent que je reste au contact direct du terrain. Je viens à Paris pour l’émission les mardis, les 6 autres jours je suis sur mon exploitation, les bottes aux pieds. Je conserve donc le mode de pensée terrien qui permet d'apporter la contradiction dans les débats. » Et il ne s’en prive pas, sur tous les sujets, directement liés à l’agriculture, ou pas !

Avouez que, finalement, peu de monde peut s’autoriser à remettre Mélenchon à sa place avec autant de clarté et en si peu de temps de parole !

Le portrait de Didier Giraud est à retrouver sur le site Wiki Agri ici

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 06/08/2017 - 14:48 - Signaler un abus C'est quand même pas une

    C'est quand même pas une découverte que Mélanchouille veuille être le représentant des insoumis, et surtout des inactifs ...... Il a toujours trouvé que le travail asservissait et que gagner sa vie ä la sueur de son front était ringard......... Lui par exemple préfère ... "les gens" qui la gagnent à la sueur de leur frère. De plus comme il n'a jamais travaillé il pense que le travail pense que le boulot n'est pas fait pour l'homme, la preuve......... Ça le fatigue fatigue !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 06/08/2017 - 17:37 - Signaler un abus corrigé comme dirait....l'Amère !

    C'est quand même pas une C'est quand même pas une découverte que Mélanchouille veuille être le représentant des insoumis, et surtout des inactifs ...... Il a toujours trouvé que le travail asservissait et que gagner sa vie ä la sueur de son front était ringard......... Lui par exemple préfère ... "les gens" qui la gagnent à la sueur de leur frère. De plus comme il n'a jamais travaillé il pense que le boulot n'est pas fait pour l'homme, la preuve......... Ça le fatigue !

  • Par kelenborn - 06/08/2017 - 19:51 - Signaler un abus Melenchon c'est armons nous

    Melenchon c'est armons nous et...bossez mais...me dérangez pas!

  • Par Borgowrio - 07/08/2017 - 10:03 - Signaler un abus La nomenklatura, dite les "insoumis"

    C'est humain , quand on gagne énormément d'argent (public) , comme Mélenchon , on aspire à avoir du temps pour en profiter .... De tout temps les rrrévolutionnaires trouvent légitime de mener grand train . Ils le méritent bien . Contrairement aux agriculteurs , qui , eux sont toute l'année en vacance, comme chacun sait

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Antoine Jeandey

Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.

Voir la bio en entier

WikiAgri

WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les articles partagés sur Atlantico sont accessibles au grand public, d'autres informations plus spécialisées figurent sur wikiagri.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€