Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Electroménager connecté, réalité virtuelle et baisse des prix : l'électronique nous tend les bras au salon IFA de Berlin

On a parfois l'impression que les progrès électroniques traînent depuis quelques années. L'IFA, salon spécialisé mondialement reconnu de Berlin vient à contre-courant de cette impression, en présentant de nombreuses nouveautés.

Folies connectées

Publié le
Electroménager connecté, réalité virtuelle et baisse des prix : l'électronique nous tend les bras au salon IFA de Berlin

Atlantico : Une partie conséquente du salon est dédiée à l'électroménager, plus connecté que jamais. Les objets connectés commencent-ils réellement à rentrer dans nos foyers ? Quels sont les modèles les plus populaires et prometteurs ?

 

Il y a une tendance qui se confirme depuis plusieurs années qui consiste à ajouter de plus en plus de fonctions "marketées" et "intelligentes".

Ce n'est pas encore le réfrigérateur qui va vous dire que tel aliment est périmé ou que vous devez racheter du beurre ou du lait, mais on voit de plus en plus de modèles avec des écrans tactiles, affichage de la météo ou la possibilité de prendre des listes de course etc. 

Ce n'est pas encore du mass-market, parce que ce sont des instruments très chers, gros et donc plus adaptés au marché nord-américain, là où l'Europe privilégie des modèles plus réduits. La démocratisation se fait progressivement, mais on en n'est pas encore à des modèles adaptés à tout le monde.

Sur la domotique, on voit que cela perce nettement plus, avec notamment la Google Home qui propose une intelligence adaptée avec Google assistance etc. Cela marche bien, même en français (en anglais c'est nettement mieux). Les innovations importantes, ce sont aussi les technologies de l'éclairage, notamment Philipps avec ses lampes Hue, qui proposent de nouvelles lampes en mode plafonnier. Il y a des choses dévolues à la diffusion de contenus comme le Chromecast de Google. On voit se développer les interrupteurs intelligents, les prises électriques qui peuvent s'éteindre d'elle-même ou s'adapter à de nouveaux branchements. Autres grandes nouveautés, les caméras de surveillance, qui permettent de surveiller que les enfants sont bien rentrés à la maison. C'est une tendance montante, qu'on devrait voir se confirmer d'ici deux ans. 

 

Le clou de ce genre de salon est depuis quelques années les avancées en termes de réalité virtuelle : quelles sont les nouveautés ?

En termes de réalité virtuelle, les produits ne s'améliorent pas de façon spectaculaire, mais en revanche ce salon témoigne d'une tendance à la baisse pour les prix affichés. Le Dell Visor qui est par exemple à 350 dollars, ce qui est peu cher par rapport aux autres casques, qui tournent autour de 500-600 euros. Par exemple l'HTC Vive est à 600-700 euros et l'Oculus Rift autour de 500 euros. Sur les contenus cependant, c'est assez pauvre, principalement du jeu-vidéo pour grand public. Quelques jeux ressortent du lot, mais c'est assez limité, et la plus-value par rapport à un écran classique et le coût de l'objet est encore relativement limitée. On a une centaine de jeux et peut-être trois ou quatre qui valent véritablement le coup. Il y a en revanche une certaine démocratisation. Oculus a baissé son prix, HTC a fait pareil il y a quelques semaines. Il y a plus de concurrence, notamment avec Asus. 

On est cependant loin de la révolution fantasmée et qu'on pouvait espérer légitimement avec ces nouvelles technologies. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 01/09/2017 - 17:09 - Signaler un abus Je vais la faire plus courte

    Y'a pas grand chose à voir, et le peu qu'on trouve est sans intérêt et hors de prix.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Durel

Jérôme Durel est journaliste pour le site spécialisé CNETFrance.fr. Après des études de droit et une licence de journalisme, il décide de se spécialiser dans l'univers des nouvelles technologies, un domaine auquel il s'est toujours intéressé.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€