Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Electionscope : le modèle qui trouve Nicolas Sarkozy gagnant à 50,2%...

Le site de prévisions et d'analyses économiques et politiques, Electionscope, est l'un des rares observateurs à ne pas voir François Hollande vainqueur de la présidentielle. Les fondateurs du site utilisent un modèle dont les pronostics se sont toujours révélés exacts depuis la fin des années 1990... Ils l'ont refait tourner après le premier tour.

Entre deux tours

Publié le - Mis à jour le 20 Mai 2012

A lire aussi : Electionscope : pourquoi notre modèle qui prédisait Nicolas Sarkozy élu à 50,2% a échoué

Atlantico : Selon un article publié sur Electionscope, les instituts de sondage auraient tendance à majorer ou minorer certains candidats (écarts de prévisions par rapport à la moyenne des autres instituts). Qu’en est-il du détail ?

Bruno Jérôme : On a remarqué des instituts qui penchaient véritablement pour certains candidats ou blocs politiques.

Par exemple, on note que Jean-Luc Mélenchon a été majoré par les instituts CSA et TNS Sofres. L’IFOP ou Opinionway avaient tendance à plutôt le minorer. L’observation est plus nette pour les deux principaux candidats. On a vu que BVA et TNS avaient une véritable tendance à majorer François Hollande et que Opinionway et Harris Interactive, voire l’IFOP, avaient au contraire tendance à minorer le candidat socialiste.

Il est extrêmement délicat d’être totalement affirmatif sur le fait que ces instituts roulent pour un candidat ou un autre. Il faudrait regarder à ce moment-là les relations qui existent entre les sondeurs et leurs clients, médias et politiques.

Mais notre constat empirique montre tout de même un biais systématique de 6 instituts sur 8. On a également observé que certains instituts avaient littéralement changé de comportement en cours de route. Pendant trois mois, CSA avait tendance à majorer Nicolas Sarkozy et, au dernier moment, ils se sont mis à le minorer. TNS Sofres a eu exactement le même comportement. Il y a donc un mimétisme entre certains instituts.

L’institut qui majore le plus est BVA. Sofres et Ipsos ont également tendance à sur-majorer ou minorer des candidats. Les bons élèves seraient plutôt Opinionway, Harris Interactive ou l’Ifop.

En quoi votre méthode diffère-t-elle de celle des instituts de sondage classiques ?

Il s’agit d’un modèle statistique qui est fait sur des séries de données très longues (sur la 5ème République). Nous ne mesurons pas des intentions de vote mais des facteurs qui pourraient statistiquement impacter le vote. Nous prenons principalement en compte le taux de chômage, la variable clé en France depuis 1974. Ensuite, nous évaluons la crédibilité et la popularité de l’exécutif. La popularité, retravaillée et réinterprétée, est un indicateur qui nous permet de déterminer le socle de crédibilité  de l’exécutif. Les tests empiriques qui ont été faits sur l'indicateur de popularité montrent que l’économie à court terme représente au minimum 50% de ce dernier.

Quels résultats obtenez-vous alors pour le second tour de l’élection présidentielle ?

Nous obtenons le chiffre de 50,2% pour Nicolas Sarkozy au second tour. Il est important de noter que le modèle place la droite en tête depuis octobre 2010, date à laquelle le chômage a commencé à s’améliorer avant de se dégrader à nouveau à la fin de l’année 2011.

Cette étude a été réalisée avant le premier tour. La donne n’a-t-elle pas changé depuis ?

Nous ne toucherons pas à nos prédictions. En réalité, nous modélisons également le second tour. Nous transformons les voix du premier tour en voix de second tour mais notre formule de transformation est purement politique. Elle prend en compte les grands rapports de force sous la 5ème République, la déperdition des voix entre les blocs dans cette période, les disparités régionales et l’influence et la déperdition du Front national et du Modem sur le bloc de droite. Historiquement, il y a toujours eu une déperdition des voix pour la droite d’un tour à l’autre. Dans ce cas précis, nous avons pris en compte la déperdition moyenne encourue dans les régions à cause du FN et du centre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Blanc Cassis - 30/04/2012 - 06:11 - Signaler un abus Prévisions élection présidentielle de 2012

    Sur le site de Bernard Lemenicier (http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displayArticle.php?articleId=747), on lit un score de 49,5 % pour F Hollande.

  • Par EPOC - 30/04/2012 - 08:27 - Signaler un abus Hollande va gagner, selon les sondages

    Hollande garde une tête d'avance selon IPSOS mais baisse régulièrement depuis le 1er tour. Est-ce un signe de rebond de Sarkozy ? Est-ce un essoufflement du socialiste à quelques jours du 2ème tour ? Sont-ce les instituts de sondages qui redressent le candidat président sortant pour resserrer les courbes vers un 50-50 et éviter ainsi de trop se tromper au soir du 06 mai ? A ce jour, les tendances mensuelles d'intentions de vote 2ème tour que suit le site internet d'Election Politique Citoyen depuis aout 2010 (314 sondages) donnent une victoire pour Hollande à 54.9% contre 45.1% pour Nicolas Sarkozy. http://www.election-politique.com/presidentielle2012.php?cle=s&y=no&id=23 En regardant de près cette même courbe pour les précédents scrutins depuis 1965, on constate que si près du scrutin, les instituts ont toujours donné le gagant et l'écart de vote entre les deux candidats. Vont-ils confirmer la tendance jusqu'à dimanche ? Election Politique Citoyen suivra le second tour en temps réel dimanche, n'oubliez pas de vous y connecter et d'y inviter vos amis politiques !

  • Par MichelCollin - 30/04/2012 - 09:19 - Signaler un abus Etrange !

    Cette "prédiction", 'est un peu la définition du syllogisme par Platon. Il suffit de mettre en corrélation deux événements pour tirer des conclusions universelles. Par exemple, on a remarqué que, statistiquement, la droite gagnait quand le printemps était précoce. Faut-il en déduire que les printemps précoces ont une influence quelconque sur le vote ? Tous les paramètres qui déterminent le choix des électeurs sont tellement complexes qu'ils tiennent du "chaos" donc impossibles à intégrer à un modèle...

  • Par Karamba - 30/04/2012 - 10:27 - Signaler un abus Pour beaucoup d'experts...

    la politique c'est une histoire qui se répète connement, donc une science exacte. Pourtant personnellement je n'ai pas souvenir d'avoir vu une telle élection à ce jour. D'une part avec des motivations aussi exacerbées (tout sauf Sarkozy), un contexte de crise aussi élevé et puis surtout Internet et la nature fluctuante des débats et polémiques qu'elle entraîne. Tout devient insaisissable et donc je pense que tout est possible. Hollande n'a généré aucun engouement , c'est son pari : tout baser sur le rejet de l'adversaire conspué + ne surtout pas se positionner. En bon énarque, il est dans le rationnel rassurant des statistiques. On verra alors le 06 si la réalité est de nature plus chaotique.

  • Par Vincennes - 30/04/2012 - 10:28 - Signaler un abus article dont perso je ne doute pas et j'imagine la tête

    des Journalistes, des Sondeurs.....sauf la SOFRES, qui dès 20h avait annoncé les chiffres définitifs, à l'annonce des résultats. Pissif Par contre, tout à fait ok lorsque je lis que CSA ces derniers temps avait minoré les % concernant Sarko. D'ailleurs, dans la dernière émission chez Calvi (encore lui).....il avait reçu J.Ste Marie Sondeur, qui avait annoncé 24% pour Sarko!!! Pour avoir des chances d' être réinvité chez Calvi, il vaut mieux être anti-Sarko comme ses Invités très très récurrents : Dely (Nle Obs) Cayrol qui selon les besoins de Calvi est sondeur ou politologue Cohen (économiste de gauche, que l'on voit sur de nombreux plateaux), Barbier (l'Express) E.Bacquet (le Monde)..... Vivement les résultats

  • Par laurentso - 30/04/2012 - 10:29 - Signaler un abus Elle est rigolote, celle-là !

    "Tout d’abord, il est nécessaire de préciser que notre modèle comporte une marge d’erreur de + /- 1,7%." Donc, vous n'en savez rien quoi, et 50,2% relève du doigt mouillé, ou plus probablement du chiffre bidonné pour faire votre intéressant. Voila un Maitre de conf' en Economie à qui il faudrait rappeler quelques bases de la démarche scientifique. En revanche, pour la démarche marketing, il est au point.

  • Par castrofidel - 30/04/2012 - 12:05 - Signaler un abus La vérité vraie

    D'après Ipcsa-Tns-Sofrenco, 148 % des électeurs ayant voté pour Nicolas Sarkozy malgré eux, alors que leurs belles-mères étaient au lit, couchées avec de la fièvre, regrettent de ne pas avoir pu prendre un bain chaud le dimanche 22 avril. Parmi eux, 45,684 % disent avoir compris le message. 0,23 % regrettent finalement d'être partis plus tôt et 784 % avouent tout. Ils seraient donc 712 à aller au deuxième tour, bien que 26,33 % de ces 712 déclarent n'avoir jamais rien vu ni su malgré que leurs voisins les aient alertés depuis longtemps. En donnés corrigées en pente douce, le dénivelé remonte à 12 %, sans testostérone, et à 44 % avec prise d'EPO. Jérémie Blaffard, analyste à Ipcsa-Tns-Sofrenco en conclut que le scrutin du deuxième tour de la présidentielle en France aura lieu le 6 mai, avec une marge d'erreur de + ou - deux jours. Ce sondage a eu lieu entre 6h 30 et 8h 17, le 12 mars à Bornéo sur une population représentative d'elle-même. A noter que l'institut Ipcsa-Tns-Sofrenco ne prend jamais en compte dans ses enquêtes d'opinion les cris de la marmaille qui pourraient brouiller le message envoyé aux politiques.

  • Par 24juin59 - 30/04/2012 - 12:28 - Signaler un abus @Castrofidel

    Eh oui vous avez raison, encore un sondage bizarre... Mais il faudra tout de même m'expliquer où sont passés les 4% d'électeurs qui manquaient à Melenchon le 22 avril (par rapport au sondage). Ils ont voté Hollande, non?

  • Par PMP132 - 30/04/2012 - 14:38 - Signaler un abus MON AVIS

    Moi j'ai fait aussi mes calculs avec ma méthode et je ne suis pas politologue ni sondeur mais j'ai calculé SARKOSY à 50.39 %

  • Par vangog - 30/04/2012 - 14:38 - Signaler un abus Analyse tarabiscotée et sondagière!

    Pour éviter tous ces calculs savants et précurseurs de maux de tête électoraux, se fier à la réalité du vrai sondage, l'élection présidentielle et ne pas jouer à Mme Irma qui se trompe souvent! Quand aux sondeurs, ils deviendront crédibles le jour ou ils ne feront plus appel à des intérimaires ou des chômeurs qui ont pour arrière-pensée dans le choix des sondés, de faire gagner les candidats susceptibles de maintenir le bénéfice de leurs allocations (à court terme bien-sûr), ce qui a pour effet de majorer artificiellement les candidats les plus démagogiques: Mélenchon et Flamby! Ceci parait évident pour toute personne qui a vu opérer ces sondeurs pendant quelques heures dans les rues de Paris (de plus, ville majoritairement à gauche!)

  • Par slavkov - 30/04/2012 - 14:49 - Signaler un abus déjà vu ...

    ... institues de "sondages" ou officines de désinformation et de bourrage de cranes ? ...

  • Par oliveur0005 - 30/04/2012 - 15:32 - Signaler un abus non a un président élu par défaut HOLLANDE

    Aujourd’hui,les socialistes veulent nous faire croire qu’il ferais un bon président.Mais n’oublions pas ce qu’ils disaient de lui hier encore Martine AUBRY « il n’a aucune épine dorsale,il manque de caractère » « il n’est pas fiable » « arrêtez de dire qu’il travaille,François Hollande n’a jaùmais travaillé,il ne fout rien dans le parti socialiste. Ségolène ROYAL « celui qui ne fait rien est souvent plus populaire » « le point faible de François c’est l’inaction.Est ce que les Français peuvent citez une seul chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » Manuel VALLS quelqu’un qui me dit qu’il est normal,je commence à me méfier ! Arnaud MONTEBOURG Hollande,c’est le principal défaut du parti socialiste !

  • Par oliveur0005 - 30/04/2012 - 15:32 - Signaler un abus non a un président élu par défaut HOLLANDE

    Aujourd’hui,les socialistes veulent nous faire croire qu’il ferais un bon président.Mais n’oublions pas ce qu’ils disaient de lui hier encore Martine AUBRY « il n’a aucune épine dorsale,il manque de caractère » « il n’est pas fiable » « arrêtez de dire qu’il travaille,François Hollande n’a jaùmais travaillé,il ne fout rien dans le parti socialiste. Ségolène ROYAL « celui qui ne fait rien est souvent plus populaire » « le point faible de François c’est l’inaction.Est ce que les Français peuvent citez une seul chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » Manuel VALLS quelqu’un qui me dit qu’il est normal,je commence à me méfier ! Arnaud MONTEBOURG Hollande,c’est le principal défaut du parti socialiste !

  • Par oliveur0005 - 30/04/2012 - 15:34 - Signaler un abus non a un président élu par défaut HOLLANDE SUITE

    Laurent FABIUS « une fraise des bois peut-elle cacher un éléphant ? » « franchement,vous imaginez Hollande Président de la République ?on rêve ! ». Durant la campagne des Primaire socialiste 2012 ,il est notamment critiqué pour son bilan à la tête du Parti socialiste et à son manque d’expérience ministérielle. Dans le cadre de la pré-campagne de la primaire socialiste, François Hollande apparaît comme le principal rival de Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI et alors favori des sondages. Les médias le présentent donc comme l'« anti-DSK », du fait de sa volonté de devenir un « président normal ».

  • Par oliveur0005 - 30/04/2012 - 15:39 - Signaler un abus non a un président élu par défaut HOLLANDE

    Avec aux postes clef Hollande, Fabius, Aubry, Moscovici, Sapin etc. Voila le grand retour de l'ENA. Avec Ayrault, Peillon etc. Le retour des professeurs. Le trait commun de tous est de n'avoir aucune expérience professionnelle autre que la politique -hormis le court passage de Aubry chez Péchiney grâce à Gandois qu'elle s'est empressée de trahir, et un peu d'enseignement chez les profs -. L'autre trait commun est l'absence totale de passé gestionnaire rigoureux. Tous et dans tous leurs postes ont été dépensiers. Logiquement le programme de Hollande ne comporte aucune réduction de dépenses. C'est le retour de la "dream team" de Jospin. De quoi rêver en effet. Ou de cauchemarder ? La France s'apprête à se regarder dans le rétroviseur.

  • Par castrofidel - 30/04/2012 - 15:57 - Signaler un abus @vangog

    Attention à l'AVC. A force de trop réfléchir, parfois, on explose …

  • Par walküre - 30/04/2012 - 16:27 - Signaler un abus Minime

    ... sera la différence entre les deux candidats. On le saura après le débat. Si Sarkozy mène bien sa barque il fera avouer à Hollande de ce qui attend les classes moyennes, celles qui paient déjà quasiment tous les impôts directs. On sait déjà que la CSG va connaître une augmentation exceptionnelle au cas où Hollande serait élu. Les impôts directs? Il faut s'attendre à+ 3%. Les frais de successions ? La ruine. Ne parlons pas des salaires et des retraites qui s'effondreront dès que le pays sera en récession avancée, dans quelques mois. Si les Français veulent ça, qu'ils votent Hollande. Mais après, on ne vient pas se plaindre.

  • Par Jardy - 30/04/2012 - 16:56 - Signaler un abus Impressions d'un dimanche en campagne...

    D'un côté un tissu harmonieux de régions françaises , communiant au même instant dans une ferveur non feinte , de l'autre une "maille" qui braille et le concert assourdissant d'une cohorte assoiffée !

  • Par Mani - 30/04/2012 - 17:09 - Signaler un abus Honnêtement, on a du mal à

    Honnêtement, on a du mal à comprendre comment le bloc de gauche peut passer de 43,8 % à 54 % pendant que le bloc de droite passerait de 46,9 % à 46 %. Même en tenant compte de la diminution de l'abstention, ça paraît hautement improbable... ça voudrait dire en gros, compte tenu d'un report de voix un peu meilleur à gauche qu'à droite, qu'aucune voix centriste (9,1 %) ne se reporterait à droite. Je ne dis pas que la gauche ne va pas gagner, mais sûrement pas avec l'écart dont on nous bassine les oreilles depuis un an. Et je ne crois pas une seule seconde à la théorie du report FN de 50 % pour Sarkozy et 35 % pour Hollande !

  • Par Rosine - 30/04/2012 - 17:38 - Signaler un abus eh oui

    le clivage parfait: 50-50.

  • Par NYOR - 30/04/2012 - 17:43 - Signaler un abus Castrofidel

    Belle analyse. Mais je m'inscris en faux. Selon les données de l'Institut Tochien-Sylla-Larage, en fait, le président est déjà élu. Et il s'agirait de Pierre Palaboule, connu pour sa résistance en temps de crise. Bien entendu, comme il ne fait pas partie d'un parti, c'est mal parti. Mais le nouveau président propose déjà une mesure choc : la suppression des instituts de sondage. Et arrêtez avec la désinformation honteuse. Ma belle-mère n'est jamais malade. Elle prend de l'EPO;

  • Par Geolion - 30/04/2012 - 17:50 - Signaler un abus Attention à la surprise !!

    Ces prédictions ne me surprennent pas ! Car je pense que beaucoup de sondeurs, comme les médias en général, ont une fibre anti Sarkozy et pro Hollande, sans même qu'ils le sachent ! Car de plus en plus de citoyens se rendent compte qu'avec Hollande, ce sera la quasi suppression des reconduites à la frontière (plus de 20000 en 2011!) des étrangers en situation irrégulière, la suppression des peines plancher (bonjour le bond en avant de la délinquance !), plus de 1,6 milliards de dépenses de plus par an et pendant 65 ans liées au seul recrutement des 70000 fonctionnaires (calcul vite fait : avec un salaire moyen de 2000 euros par mois, 40 ans de vie active et 25 ans de retraite)...Pour ne parler que de ça !!

  • Par Karamba - 30/04/2012 - 18:40 - Signaler un abus Vite de nouveaux électeurs au PS

    Hamon et Guigou, députée du 93 ont filé en Algérie pour en repasser une couche au près des bi nationaux vivant là bas et donc votant pour nos présidentielles. Là est leur électorat d'avenir, Hollande y a fait un score de 63% au premier tour. La mesure visant à accorder le droit de vote aux étrangers extra européens prend ici tout son sens. Immanquablement " l'Algérie sera un des premiers pays où François Hollande se rendra après sa victoire." écrit Guigou dans un de ses tweets. Sans l'avouer les socialistes misent tout sur l'islamisation de la France.

  • Par protagoras - 30/04/2012 - 19:37 - Signaler un abus Erreur

    @ MichelCollin L'inventeur du syllogisme n'est pas Platon mais Aristote. Par ailleurs le syllogisme ce n'est pas cela. Modèle du syllogisme : Tous les hommes sont mortels, or Socrate est un homme, donc Socrate est morteL Cela n'a rien à voir avec une prédiction.

  • Par Nico Attal - 30/04/2012 - 19:48 - Signaler un abus Hollande a "presque" gagné. Presque...

    La gauche a déjà perdu deux dernières présidentielles (2002 et 2007) qu'elle ne devait jamais perdre en bonne logique électorale et sondagière. Pourquoi pas une troisième ? Sarkozy n'apparaît pas comme le chouchou des sondages mais l'écart avec Hollande est sans doute bien plus mince qu'on ne le dit. Après le premier tour, l'appétit pour la gauche en général et pour Hollande en particulier est bien moindre qu'on pouvait le penser. On y croit pour Sarko !

  • Par diane2012 - 30/04/2012 - 20:07 - Signaler un abus bi-nationaux

    d'accord avec Karamba. Le vote des "binationaux" est le problème...je le dis d'autant plus que mon propre fils à la double nationalité ! mais il ne vote qu'en France ! car c'est là ou il vit et ou il a bénéficié d'avantages de toutes sortes ! et surtout il vote pour des valeurs républicaines ! Hors de question de voter dans un pays ou des partis 'islamistes" se présentent mais surtout il a choisit son pays ! il avait pas eu le "choix" de choisir ses parents (le pauvre) mais à 20 ans maintenant il a fait un choix ! et ne vit pas le 'c...' entre 2 chaises et sans "foi ni loi" ! Ce qui ne l'empeche nullement d'aimer le pays de son père et de s'y rendre ! Au sujet du sondage, je suis certaine que Sarko sera réélu d'une courte "tête" ! Car absolument pas question de laisser la France a des haineux et irresponsables !

  • Par lemayec - 30/04/2012 - 20:11 - Signaler un abus modele simpliste

    Si il gagne , ce ne peut être que par un ou deux dixième de point... par miracle!

  • Par Ganesha - 30/04/2012 - 20:34 - Signaler un abus Merci Atlantico !

    Le but de cet article est de faire comprendre aux partisans de François Hollande, la majorité de français qui haissent le sortant, que s'ils veullent vraiment que leurs voeux soient exauçés, il faudra qu'ils aillent mettre un bullletin dans l'urne dimanche prochain !

  • Par titine - 30/04/2012 - 21:43 - Signaler un abus Bizarre, bizarre...

    Je ne suis ni politologue, ni expert, ni voyant, ni sondeur... mais j'ai beau tourné dans tous les sens mon calcul, rien n'y fait. J'arrive toujours soit à 50,03 ou 51,02 en faveur de Sarkozy !!! Et n'arrive pas à comprendre comment Hollande peut atteindre dans les 54 ou plus % dans les sondages !!!

  • Par Mémoris - 30/04/2012 - 21:58 - Signaler un abus VIVE LE PERE NOËL !

    F. Hollande, peu regardant à la dépense, ne ménage pas ses promesses. Tout le monde sera servi. Personne ne sera oublié. Qu'on en juge. Pour les larmes, il a prévu un déluge de mouchoirs citoyens jetables. Pour les candides, une montagne d’agit prop éculés et des brouettes de tarots futuristes. Il a aussi prévu pour les inquiets, des séances gratuites et illimitées de Oui-Ja médiatiques. comme Il n'a pas non plus omis, (très commode par temps de chaos économique) de prévoir tout un stock de boules de cristal anti crise ! Vive le père noël !

  • Par NYOR - 30/04/2012 - 22:18 - Signaler un abus Protagoras

    Même s'il se trompe sur l'origine des syllogismes, je pense surtout que Michel Collin faisait référence au fameux syllogisme erroné "tout ce qui est rare est cher, or un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher". Et il est vrai que le syllogisme n'est pas la forme la plus aboutie de la démonstration. Pour moi, la faiblesse de cette démonstration est principalement que les statistiques s'appliquent avant tout aux grands nombres. Or le nombre ultra faible d'élections présidentielles ne permet pas que ce genre d'analyse soit fiable;

  • Par Mémoris - 30/04/2012 - 22:52 - Signaler un abus LA MAGISTRATURE TOMBE LE MASQUE

    Partie1) COMMUNIQUE DE PRESSE de Jacques MYARD Député UMP Président du Cercle Nation et République 29 AVRIL 2012 A/S : L'INCROYABLE APPEL DU SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE A VOTER CONTRE N. SARKOZY Jacques Myard est stupéfait par l'appel du syndicat de la magistrature à voter contre Nicolas Sarkozy. En prenant une position politique partisane le syndicat de la magistrature, après la CGT , viole la plus élémentaire obligation de réserve d'un syndicat professionnel ; Mais il fait bien pire, il creuse encore davantage le fossé d'incompréhension grandissant entre la Justice et les Français qui dénoncent la politisation de certains magistrats.

  • Par Mémoris - 30/04/2012 - 22:53 - Signaler un abus LA MAGISTRATURE TOMBE LES MASQUES

    Patie2) Cette affaire dépasse très largement l'actuelle élection présidentielle stricto sensu , elle met en cause la confiance de la Nation dans des magistrats du service public de la Justice dont on peut craindre par avance un engagement partisan et sectaire ! Cette prise de position inadmissible doit être condamnée fermement par tous les républicains et en premier lieu par le candidat qui en bénéficie aujourd'hui. Il est urgent au nom des principes de la République que certains magistrats même syndicalistes cessent de descendre dans l'arène politique drapés dans leurs fonctions et battent les estrades médiatiques. Un ferme rappel à l'ordre s'impose pour assurer et garantir la sérénité de la Justice. J.Myard demande au Conseil Supérieur de la Magistrature de se saisir de cette question, à défaut la nouvelle Assemblée devra le faire !

  • Par donovan9830 - 30/04/2012 - 23:03 - Signaler un abus Je porte plainte contra Atlantico

    pour fausse joie si ça s'avère incorrect. Il va y avoir du préjudice moral.

  • Par steph898443 - 01/05/2012 - 01:13 - Signaler un abus @Mémoris

    Les magistrats, les médecins, les profs, les policiers, le personnel consulaire, les salariés, les patrons de PME, les agriculteurs... C'est une conspiration!

  • Par NYOR - 01/05/2012 - 01:48 - Signaler un abus Mémoris

    Oui l'appel est surprenant, c'est à se demander ce que la droite à bien pu faire pour qu'ils en arrivent là... Des pistes peut-être ? Monter systématiquement les policiers contre la justice, désigner les juges comme responsables de problème de sécurité, désigner les juges qu'il faut pour les affaires qu'il faut, éventuellement monter une expédition en Himalaya. Oui, c'est déplorable qu'ils en arrivent là. Et ça en dit long...

  • Par locke - 01/05/2012 - 09:17 - Signaler un abus L'institut de sondage: L'observateur quantique.

    En mécanique quantique, l'observateur ne fait pas qu'observer une expérimentation: il influence aussi le résultat. Les instituts de sondages, de par leur omniprésence dans les médias (certainement en mal d'info..), influ de la même manière sur l'opinion et donc ses intentions de vote. Rajoutez à cela "l'affiliation" de ces instituts et vous obtenez une guerre de propagande camouflée. Interdisez les sondages 2 MOIS avant une élection et vous aurez des résultats bien différents puisque le vote "utile", mais d'un ennui "bipolaire", n'aura plus de sens dans l'inconscient collectif. Avec ces instituts, pour les politiques, nous ne sommes qu'une données statistique. Faites la somme : Instituts de sondage + Politiques + Presse = la trinité du pouvoir absolu. C'est quelque chose qu'un jour il va falloir démonter.

  • Par Vincennes - 01/05/2012 - 09:20 - Signaler un abus @NYor....qui s'inquiète toujours pour nous, comme c'est gentil

    moi, de mon côté, je m'inquiète pour votre santé car je note 1:48 et, si vous voulez être en forme pour aller bosser, il faut penser à dormir davantage.

  • Par Mémoris - 01/05/2012 - 10:29 - Signaler un abus LA GIBECIERE DES DEMAGOGUES SOCIALISTES

    Les «exploits» socio-économiques d’hier, des démagogues socialistes gisent, encore aujourd’hui, au fond de leur gibecière démagogique ! Les promesses du candidat socialiste sont aussi réalistes que de prétendre réduire la taille d’un «missile» avec un taille-crayon ! De ce point de vue, la santé économique d’un pays, sa santé sociale, ne se mesure pas à l’aune du verbiage socialiste ni à ses cellules dogmatiques capitonnées. Et les colporteurs socialistes de « bons jours » à venir, n’y pourront rien changer ! N’en déplaise à M. Hollande ! Au reste, face à un tiroir-caisse, les courageux chevaliers socialistes de l’arnaque populaire ne résistent jamais à lui faire la peau ! Les régions tenues par la baronnie socialiste, en savent quelque chose. Que la France se le tienne pour dit !

  • Par erwann71 - 01/05/2012 - 11:48 - Signaler un abus Entre doigt mouillé et méthode Coué !... Pathétique !

    Cet article est une blague. Cette méthode a donné Chirac gagnant en 2002 face à... Jospin ! Brillant résultat... 50,qqchse en fourchette haute avec une marge d'erreur de 1,7 pts c'est aussi Sarkozy PERDANT AVEC 48,5 donc Hollande GAGNANT AVEC 51,5%... Cela ressemble plutôt à de l'escoquerie ! Quant au calcul des blocs, je rappelle qu'en 1988 le bloc de droite (FN inclus) totalisait + de 51% des voix au 1er tour avec le brillant résultat que l'on sait au second pour... Mitterrand ! J'ai l'impression qu'il n'y a que sur Atlantico et le Fig' que l'on parle de cette "méthode" ! On se rassure comme on peut... Mais ce n'est qu'une vaste fumisterie !!!

  • Par erwann71 - 01/05/2012 - 12:59 - Signaler un abus Une couche supplémentaire !!!

    Je suis allé sur le site Electionscope... Et les bras m'en tombent ! On nous explique qu'il faut comparer le résultat au 1er tour de 2012 avec... 2002 car le score de la gauche est équivalent à 0,qqchse près ! C'est malhonnête ! En 2002 la gauche (avec 8 candidats) totalise 12 218 585 voix. En 2012 (avec 5 candidats) : 15 699 580 ! Vous la voyez la différence, c'est 3 480 995 ! Une paille... Et "Comment la gauche perd toujours scope" ne nous explique pas, toute obnubilé par le score des gauches comment la droite passe de 50,88% au 1er tour en 1988 à 45,98% pour Chirac au 2ème tour ! Ça s'appelle la dynamique ! Electiontruc ne fait que de l'arithmétique et nous parle de biais... Il y a un gros biais : vous voulez tellement que Sarko gagne (ou vous avez tellement la trouille que Hollande gagne, au choix) que vous êtes prêt à écrire n'importe quoi ! Vous écrivez : le modèle a tourné après le 1er tour" ! Le Figaro le 8/3/2012 : "Les maths donnent Sarkozy gagnant avec 50,3%" ! Le 8 mars 2012, deux mois avant le 1er tour ! Et le chiffre ne bouge pas ! Oui il s'agit bien de mathématques, pas de politique ! Il faut faire marcher autre chose qu'un modèle : votre cerveau !

  • Par Mémoris - 01/05/2012 - 13:28 - Signaler un abus LA SOCIALOCRATIE DOCTRINALE DOMINANTE

    « Taisez-vous » (G. Marchais) ! –– « L'agitation doit être individualisée » (Lénine) ! - " Il n'y a pas de frontières infranchissables " (Trotsky) ! - « Ils sont tous ici chez eux » (Mitterrand) ! Prière de ne pas contester ! La Socialocratie doctrinale dominante a ses Temples, ses Clergymans intronisés, ses Magistères adoubés, ses Pharisiens de service, ses Fidèles extatiques, et ses Sociopathes démocraturisés. Bref, tout ce que la Démocratie n’a pas. Sauf que la question : jusqu’à quand ?, reste plus que jamais d'actualité ! Pour plus de précisions, consultez, SVP, le candidat F. Hollande ou, c’est plus prudent, votre voyante préférée !

  • Par De France et de plus loin - 01/05/2012 - 13:43 - Signaler un abus Madame Irma voit Sarko gagner

    Madame Irma voit Sarko gagner avec 60%

  • Par De France et de plus loin - 01/05/2012 - 13:45 - Signaler un abus Pour memoris

    Memoris , À vous lire, la France est une dictature communiste alors qu en réalité , elle est une démocratie dont le Président est à droite depuis 17 ans. Comment expliquez vous ce décalage entre votre vision des choses et la réalité ?

  • Par cappucino - 01/05/2012 - 13:47 - Signaler un abus Toutes ces variables à prendre en compte?

    Sur un échantillon de 1000 personnes et 22 ou 27 régions au choix, c'est vraiment à la louche de toute façon. Une marge d'erreur de 1.7% c'est très optimiste. Pourquoi pas 1.8 ou 1.9%. Evidemment à la sortie du vote, sur les bureaux fermant à 18h on peut y arriver.

  • Par castrofidel - 01/05/2012 - 14:03 - Signaler un abus @Vincennes

    Ne vous inquiétez pas pour NYOR qui commente à une heure du mat. On va vous apprendre une chose rare et secrète qui s'appelle le décalage horaire. On l'a découvert quand on a compris que la terre était ronde. C'était il y a bien longtemps, et peut-être n'étiez-vous pas né et n'en avez-vous sans doute jamais entendu parler. Et comme on est gentil, ce 1er mai, on vous livre une autre confidence : NYOR, ça veut sans doute dire "New York", vous savez une ville à gauche, quand on regarde du côté des Iles britanniques. Ou à gauche encore, quand de Vincennes on monte direction Montreuil. A la Croix de Chavaux, tournez à gauche et c'est tout droit.

  • Par RF - 01/05/2012 - 15:32 - Signaler un abus Sarkozy doit l'emporter pour

    Sarkozy doit l'emporter pour éviter à la France le socialisme qui a fait tant de mal a nos frères espagnols, il doit l'emporter aussi pour la sauvegarde des vrais valeurs identitaires de la France et redonner au peuple de France sa fierté, et encore, parce qu'il est tout simplement plus intelligent et plus compétent que ce bouddha de gauche qui veut nous imposer la vielle lutte de classes

  • Par Paul itic - 01/05/2012 - 15:55 - Signaler un abus Pauvre France

    J'ai, en premier lieux voter N.Sarkozy, mais pour le deuxième tour je voterais F. Hollande, Sarko, nous a trop menti, il ne respecte pas ses engagements, (il ne respecte même pas les Français, il court après le pouvoir, c'est tout !). Dans 5 ans de sarkozysme, c'est la que la france sera foutu, car on ne pourra plus reculer, il se dit "gauliste", le pauvre ... aujourd'hui, le général de gaule voterais Hollande !

  • Par Gégé Foufou - 01/05/2012 - 15:59 - Signaler un abus Votez contre Sarko

    Pour en finir avec les mensonges de M. Sarkozy, une seule solution vous qui avez voté Marine au 1° tour, au 2° tour votez Hollande et dans 2 ans vous prenez le pouvoir et nos valeurs pourrons enfin être appliquées

  • Par Mémoris - 01/05/2012 - 17:13 - Signaler un abus LA STATURE DU PRESIDENT !

    LA STATURE DU PRESIDENT ! A quelques minutes de son discours, place du Trocadéro. La France a pu constater que le costume présidentiel de N. Sarkozy est taillé dans le tissu Gaullien. Aujourd’hui, qui peut encore contester la stature du Président de la république : enchâssée dans l’avenir de la France et des Français. M. Nicolas Sarkozy, la France compte sur vous ! Dès le 7 Mai !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Bruno Jérôme

Bruno Jérôme est économiste, maître de conférence à Paris II Panthéon-Assas.

Il est le co-fondateur du site prévisions et d'analyse politico-économiques Electionscope.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€