Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hôtellerie ou soirées coquines, quel avenir professionnel pour DSK ?

Les hommes politiques quittent la carrière de plus en plus jeunes et, mal préparée, la reconversion peut s’avérer délicate. Pas pour DSK, qui a su prendre les devants.

Zone franche

Publié le
Hôtellerie ou soirées coquines, quel avenir professionnel pour DSK ?

Des militantes féministes de l'association Femen en plein happening devant le porche de DSK, place des Vosges à Paris. Mais ces femmes ne respectent-elles donc rien ? Crédit Gonzalo Fuentes / Reuters

La question de la reconversion d’un homme politique une fois sa carrière achevée se pose avec de plus en plus d’acuité. Un peu comme celle des tennismen ou des footballeurs, en fait.

Il y a quelques années encore, ils mouraient en scène façon Molière et l’on n’imaginait pas qu’ils aient besoin ou même envie de faire quoi que ce soit après un soixante-quinzième mandat de sénateur-maire. Mais l’on entre de plus en plus jeune dans la danse ― avec ces MJS et autres Jeunes Pop’ qui servent de centre de formation aux équipes premières ― et il est logique qu’on se lasse plus vite.

Ou que les électeurs se lassent plus vite.

On ne sait plus. Tout va si vite.

D’ailleurs, dans les pays où premiers ministres, chanceliers et présidents prennent une retraite citoyenne précoce depuis toujours, les usages sont déjà établis. En Allemagne, on peut par exemple se reconvertir en factotum d’oligarque russe et gagner plein de pognon en construisant des pipelines. En Grande-Bretagne, on peut faire la tournée permanente des universités et des galas de charité en monnayant chèrement sa présence

Aux États-Unis, on peut même devenir gourou environnementaliste et passer son temps à parcourir la planète histoire d’alerter les populations sur le risque qu’il y a à prendre l’avion trop souvent… On peut aussi ne rien faire du tout à part jouer au golf ou boire des pina coladas en terrasse, mais c’est réservé aux inactifs qui ne fichaient déjà pas grand chose pendant leur carrière.

Chez nous, si Sarkozy est battu l’an prochain, il sera le premier ex-président en pleine force de l’âge, tout jeune papa et bourré d’ambition à ne pas savoir quoi faire de son existence. S’il est réélu, le problème se posera de toute manière cinq ans plus tard dans les mêmes conditions. Ira-t-il travaille chez Gazprom comme Schroeder ? Préférera-t-il empocher des gros chèques en racontant son expérience des affaires du monde à des étudiants de Harvard intéressés par la fiscalité sur les parcs d’attraction poitevins ? Qui sait.

Un pour lequel on est déjà un peu plus rencardé sur la manière dont il pourrait aborder une deuxième mi-temps, c’est bien DSK. OK, il n’aura pas été président, mais avouez qu’il n’est pas passé loin. A une chambre 2806 près, il entrait vraisemblablement à l'Élysée en fanfare l’an prochain et nous sortait de cette terrible crise en deux coups de cuillère à pot !

Donc, que peut bien faire de sa vie un ex-futur président poussé hors du champ politique par une libido aussi excitable qu’un trader qui apprend qu’il peut jouer à la hausse sur les taux d’intérêt grecs pour jeter la planète dans de terribles convulsions ultra-rentables ? L’hôtellerie de luxe ? Pourquoi pas… De New York à Lille, pour ne rien dire des métropoles touristiques dans lequel il est certainement passé avec sa joyeuse bande de fêtards et dont nous apprendrons les détails au fil des mois (à vu de nez, c’est parti pour durer), on sent qu’il s’y connaît en service personnalisé.

Il y a aussi le cinéma porno, où l’endurance et la créativité tantrique sont appréciées… Les émissions de radio nocturne qui donnent des conseils techniques aux ados boutonneux… Il y a même les chroniques coquines des sites Internet d’info, bien que ces dernières soient généralement confiées à de petites nanas mignonnes qui ne savent pas de quoi elles parlent.

Hum, DSK, au moins, il saurait ce que signifie « apporter du matériel » dans une partie fine. Moi-même, je me perds en conjectures….

Bon, comme président, évidemment, on aurait pu l’apprécier, avec ses faux airs de Martin Sheen dans The West Wing et sa parfaite compréhension des enjeux économiques et de la manière de remettre la planète sur les rails. D’autant plus qu’il aurait toujours pu se reconvertir dans la pornographie ou l’organisation de soirées libertines à fort contenu BTP (non, ce n’est pas le petit nom d’une pratique extrême, ça veut juste dire Bâtiment et Travaux Publics) après coup.

Après coup, si j’ose dire…

Mais bon, le sort en aura décidé autrement. On le regrettera. Ou peut-être pas, après tout.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Demystificateur - 11/11/2011 - 09:04 - Signaler un abus DSK pourrait devenir ''le chroniqueur principal''

    d'Huffington Post version Française !!! Son épouse n'est elle pas pressentie pour en être la directrice...de ce nouveau site d'infos....

  • Par Vincennes - 11/11/2011 - 09:32 - Signaler un abus Un article sur Strouss-Kahn et "le matériel" à amener !!

    on peut se poser des tas de questions?? de quoi pourrait t'il bien s'agir?? Mais essayer de faire passer ce joyeux luron pour qq'un qui "aurait réglé la crise en 2 coups" bien vu les 2 coups mais aussi qu'il "aurait remis la planète sur les rails"!! bien trop occupé le Mr à organiser son emploi du temps libertin et perso, je pense que le FMI doit faire OUF et nous avec sans aucun regret.

  • Par Ludo1963 - 11/11/2011 - 10:36 - Signaler un abus DSK est nul en économie

    1- il a inventé les 35 heures, par cynisme , afin que Jospin gagne en 1997. Aubry était contre Jospin trop imbécile pour comprendre que ça ferait très mal à terme 2- aucune mesure courageuse quand il a été ministre. 3- Chirac ou Mitterrand ne faisaient ps grand chose, Sarko bosse 16h par jour, Avec DSK l Élysée serait devenu une maison de passe

  • Par Ludo1963 - 11/11/2011 - 10:52 - Signaler un abus Marre du mythe DSK

    Monsieur Serraf, Vous pensez, comme la plupart des moutons des médias français bien pensants, que DSK eut pu faire un bon président. Au nom de quoi ? Il ne suffit pas d être intelligent et séduisant, il faut aussi être travailleur, honnête et courageux. Comme Schroder, Sarkozy (eh oui...) à gauche je ne vois que Vals . DSk est un diplômé qui ne connaît rien aux PME

  • Par Gilles - 11/11/2011 - 11:19 - Signaler un abus Manque de chance

    Sans la chambre du Sofitel, DSK serait tombé avec le Carlton de Lille. Et en plus en tant que candidat officiel du PS.C'est sans doute ce que devait souhaiter Nicolas qui évidemment était au courant de toutes les écoutes. Comme quoi le Sofitel n'était pas un complot mais plutôt une erreur sur la personne ! Anne doit être dans ses petits souliers actuellement.

  • Par porticcio - 11/11/2011 - 11:51 - Signaler un abus Ça y est, le contrat est signé

    Il va travailler pour La Trique 2000.

  • Par bobocleaner - 11/11/2011 - 12:42 - Signaler un abus Exclusif : DSk signe pour une série avec Canal plus

    du cul , de la drogue , des pots de vin , des trahisons , des gangsters etc ;;;;; SOLFERINO ! vous les croyiez justes inompétents ils sont .;; sulfureux ! AVEC DSK en maitre-queue !

  • Par alankin - 11/11/2011 - 13:55 - Signaler un abus si ça continue

    on trouvera des traces de son sperme sur le sommet de l'Himalaya..il aurait du bosser dans le privé. Maintenant plus personne ne voudra de lui ni dans le public ni dans le privé. sauf si les gens on la mémoire courte.

  • Par alankin - 11/11/2011 - 13:57 - Signaler un abus lors de son interview sur TF1 il a dit...

    que l'on doit prendre nos pertes sur la Grèce...Oui, après avoir représenté le FMI pour imposer aux grecs en 2010 un plan d'austérité irréaliste..merci DSK, pour nous avoir fait perdre 50 milliards. ça c'est de l'économie..

  • Par LeditGaga - 11/11/2011 - 14:19 - Signaler un abus C'trousse cane

    Je le vois plutôt en hardeur dans un remake de "un taxi pour qu'j'te broute" ou "trois zobs et un cul fin". Quoi qu'il en soit, l'avenir de ce pervers qui apporte toujours son "matos" avec lui, semble assuré !

  • Par Aie - 11/11/2011 - 14:25 - Signaler un abus quel avenir professionnel pour DSK ?

    AUCUN et tant mieux. Les socialistes l'ont couvert trop longtemps et ce qui devait arriver arriva

  • Par Vincennes - 11/11/2011 - 14:36 - Signaler un abus @Ludo....tout à fait OK avec vous, sauf lorsque vous écrivez :

    que Strouss-Kahn puisse être "séduisant" Je sais qu'il en faut pour tous les goûts mais séduisant ne peut être que de l'humour car : petit et là encore on se moquait de Sarko comme du bling bling!!!, bien rondouillard..voûté et sans charme du tout, d'après mes copines. Quant à M.Serraf, il devrait cesser de "tacler insidieusement" Sarko où aller sur le post, ça passerait mieux

  • Par Redmonde - 11/11/2011 - 14:39 - Signaler un abus VIAGRA

    quelques suggestions pour sa reconversion: pubs pour Viagra, star de films pornos, tenancier de boite à partouze, essayeur de prostituées avant de les mettre sur le trottoir, gigolo pour dames aimant les vieux satyres (il l'est déjà mais il pourrait élargir sa clientèle), donneur de sperme, consulrsexologue (section travaux pratiques), consultant

  • Par bacal - 11/11/2011 - 14:45 - Signaler un abus Quel avenir professionnel pour HS ?

    Son avenir est tout trouvé "en fait" (sic) : la retraite sans flambeau. Et le plus vite serait le mieux !

  • Par Aie - 11/11/2011 - 15:01 - Signaler un abus Vous vous mettez aux rêves hollandais?

    « A une chambre 2806 près, il entrait vraisemblablement à l'Élysée en fanfare l’an prochain et nous sortait de cette terrible crise en deux coups de cuillère à pot ! » . Les socialistes, une machine à perdre. Aubry, Hollande, DSK, Dray, Guérini, Huchon, etc. etc. etc. Aller voir les régions qu'ils géerent et venez nous dire qu'ils sortent des dettes (crises régionales).

  • Par DEL - 11/11/2011 - 15:19 - Signaler un abus Quel avenir pour DSK?

    Monter une entreprise internationale de bordels et de call-girls.

  • Par Mimi Defrance - 11/11/2011 - 16:28 - Signaler un abus le Mythe

    Que du bluff ce type, y compris sa soit-disant expertise économique car il n'a annoncé aucune des deux dernières crises, fait aucune action d'éclat en dehors d'être un banquier pour pays en faillite. RIEN, du toc ! et maintenant ? il a 62 ans et s'apprétait à venir vanter la retraite à 60 ans pour les français, alors qu'il la prenne et qu'il nous lâche avec ses frasques peu râgoutantes.

  • Par Ravidelacreche - 11/11/2011 - 19:31 - Signaler un abus quel avenir professionnel pour DSK ?

    Un groupe rock avec ses acolytes, ils pourraient faire une reprise du chant des partousants

  • Par lorrain - 11/11/2011 - 19:57 - Signaler un abus avenir de dsk

    son avenir, il est tout tracé, il va écrire un livre avec un nègre qui bossera pour lui, il n' aura plus qu'à le signer, ou il racontera sa vie jusqu' en 2010, il pourra l' appeler l' ascension, et un 2° de 2010 à maintenant qui s' appellera "la chute", histoire d' empocher 2 fois plus de droits d' auteur, et il y aura des centaines de milliers de cons pour l'acheter et le financer

  • Par porticcio - 11/11/2011 - 20:19 - Signaler un abus "Pas pour DSK, qui a su prendre les devants." in ligne 4

    Nombreux parmi ceux qui avaient su prendre les devants ont fini par être pris par derrière. Manifestement, DSK commence à le sentir bien profond à son tour et ça nous désole … Non, je déconne.

  • Par Ludo1963 - 12/11/2011 - 00:28 - Signaler un abus @vincennes / séduction de DSK

    vous avez bien fait de me reprendre. Je parlais d'une prétendue séduction relayée par 90 % des médias. Car pour ma part sur toutes les photos, je ne vois que son œil torve, lubrique, malsain, lâche, qui l'accuse presque, déjà. Mais, pour avoir épaté autant de monde avec un fond aussi moche et malhonnête, son pouvoir de séduction, de mystification, non physique, est réel

  • Par bobocleaner - 12/11/2011 - 14:35 - Signaler un abus déclarations de Moscovici

    "M. Moscovici souligne qu'à l'époque de ces supposés SMS, il n'avait pas de contact avec DSK. "On parle d'une date de juin 2009 qui n'a aucun sens pour moi, puisque je n'ai eu aucun contact avec Dominique Strauss-Kahn pendant deux ans : de l'été 2008 à l'été 2010". "Il ne faut pas exclure Dominique Strauss-Kahn. Quand on a un candidat comme lui dans la manche " Décembre 2009 .... Quel type .;;

  • Par marco06 - 12/11/2011 - 15:45 - Signaler un abus DSK

    Mais comment peut-on encore trouvé que ce sale bonhomme fût un génie en quoi que ce soit? En économie ou en politique générale ce n'était que du vent agité par ses serpillères de services et par les médias... Séduisant le mec? Vous trouvez qu'il a un regard séduisant? Il a plutôt le regard lubrique et malsain. Arrogant grâce à sa fortune. Où il est, il est bien et surtout qu'il y reste!

  • Par LeditGaga - 12/11/2011 - 18:37 - Signaler un abus @Ravidelacrêche

    Excellent la reprise du "chant des partouzants"... version hard rock, of course, ce qui semble normal pour un hardeur de renommée internationale comme l'est dsk !

  • Par Obsédé Textuel - 12/11/2011 - 20:08 - Signaler un abus Encore une occasion de ratée !

    N'empêche qu'on se serait bien marré s'il avait été élu ! Imaginez l'Elysée avec une lanterne rouge au dessus du porche, juste à coté de la guérite du garde républicain ! La France serait devenu un pays de tourisme sexuel de très haut de gamme; on a déjà les infrastructures avec tous ces chateaux princiers. De quoi rembourser la dette et être plus riches que les Emirats du golfe !!

  • Par arbat - 12/11/2011 - 23:35 - Signaler un abus tennismen footballeurs pennismens

    les uns jouent a la balle les autres jouent des ballauches le sport est bon pour la santé il est où le problème? ne soyons pas jaloux .il y a des boites a partouses dans toutes les villes il sufit de de franchir la porte c est légal pour tout le monde il sufit d etre mageur d s k a le droit de les fréquenter comme tout le monde c est son probleme il y a des sugets bien plus importants

  • Par kaluzy - 13/11/2011 - 08:43 - Signaler un abus DSk pourrait s occuper de l ouverture des Maisons Closes

    puisque il a demontre que c est un enfonceur de portes ouvertes....

  • Par le Gône - 13/11/2011 - 09:12 - Signaler un abus là c'est de la grosse déconnade !!

    "sa parfaite compréhension des enjeux économiques et de la manière de remettre la planète sur les rails" penser un instant qu'un "socialiste" en soit capable est proprement risible..enfin un type qui se dit économiste (lisez donc ses bouquins a se tordre de rire) nous pondent l'idée que partager le travail diminue le chomage en créant les 35 heures, c'est juste totalement imbécile, la preuve!

  • Par bobocleaner - 13/11/2011 - 11:42 - Signaler un abus exclusif : la Compil des "pimaires socialistes" le morceau Zouk

    DSK reprend Frankie Vincent ! produit par Guérini et Aubry Tu veux mon zizi ? Oui oui oui oui Je vais te le donner Oui oui oui oui (x4) Viens ce soir au FMI Tu auras mon gros ZIZI Viens ce soir à Solferino Tu te la prendra dans le dos Viens ce soir au Carlton Toi la poule et moi le coq Viens ce soir au Sofitel Tu verras c'est un bordel

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€