Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La droite face au défi de la volte-face macronienne des seniors

D'après un sondage réalisé par l'IFOP pour le JDD, Emmanuel Macron se placerait en tête au 1er tour de la présidentielle avec 28% des voix, et bénéficierait notamment d'un vote plus large chez la catégorie des seniors. Un "renversement de tendance" que la droite devra méditer.

Nouveau paradigme

Publié le
La droite face au défi de la volte-face macronienne des seniors

Atlantico : Selon un sondage réalisé par l'IFOP pour le JDD, Emmanuel Macron se placerait en tête au 1er tour de la présidentielle avec 28% des voix, soit une progression sensible depuis le scrutin du mois d'avril dernier. Un écart qui semble provenir en large partie du vote des plus de 65 ans, qui passe de 26% à 38% en faveur d'Emmanuel Macron entre les deux périodes. Comment expliquer cet attrait du corps des séniors vers Emmanuel Macron, et à la défaveur d'un François Fillon qui voit le soutien de ce même électorat passer de 40% à 28% ?

Christophe de Voogd : Cette forte progression chez les seniors est a priori contre-intuitive. Cette catégorie est en effet la plus touchée par la hausse de la CSG et des dirigeants de LR comme Eric Woerth n'ont pas manqué de tacler un Macron "President anti-retraités". J'avancerai trois explications à ce renversement: d'abord les seniors les plus modestes qui ont fait leurs comptes  s'y retrouveront avec la baisse de la taxe d'habitation. Mais l'essentiel  est ailleurs: l'on sait cette population très sensible au devenir des plus jeunes qu'eux (leurs enfants et petit-enfants) pour lesquels ils sont de plus en plus amenés à contribuer dans le cadre des considérables (et oubliés) échanges financiers intra-familiaux. A leurs yeux, donc une politique gouvernementale explicitement tournées vers les actifs et les chômeurs peut donc être acceptée, quitte à ce qu'ils fassent eux -mêmes quelques sacrifices fiscaux. J’observe d’ailleurs que Macron avait déjà « surperformé » à la présidentielle chez les seniors (2,5 pts de plus que son résultat total) ; ce qui relativise un peu le « renversement » dont nous parlons... Enfin les seniors de droite sont plutôt contents de la direction générale des premiers temps du"macronisme réel": libéralisation de l'économie, engagement européen et gages en matière de sécurité (police du quotidien etc.). Une politique plutôt de droite donc, qui explique le recul équivalent du vote Fillon dans cette catégorie. Mais attention: tout dépendra de la réussite de ces mesures et un certain nombre de ces « nouveaux macroniens » se retourneront  en cas d'échec et reviendront à leur positionnement à droite, voire à droite toute!. 

En quoi ce renversement de tendance est-il un bouleversement pour une droite qui a toujours su capter la plus grande part du vote des seniors ?

Ce renversement devra être médité de près par la droite classique: il montre que flatter son électorat n'est plus très utile. Une pédagogie de l'effort, à condition que les contreparties soient clairement indiquées, est désormais plus efficace que les postures idéologiques ou les petits calculs, dont la droite ne parvient pas à se débarrasser (tout comme la gauche classique) vis à vis de son électorat traditionnel.  Le style Macron montre, avec son côté "j'assume", un trait qui plaît aux Français  en général, et peut-être encore plus aux « anciens » éduqués dans une certaine éthique du comportement. Les reculades chiraquiennes, hollandaises et dans une moindre mesure sarkozyennes, étaient donc des erreurs, quoiqu'en disent les "communicants". Reculades qui d’ailleurs s’expliquaient par la réaction des médias, bien plus que celles de l’opinion elle-même.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 25/10/2017 - 08:25 - Signaler un abus comme pour Hollande

    les sondages bidonnés viennent à la rescousse , cela veut dire que contrairement à ce qui est dit tout ne va pas bien dans l'opinion pour Macron, il suffit de lire les commentaires dans tous les journaux y compris les " pro Macron " . Un sénior ne peut pas pour ses petits enfants aspirer à un tel pouvoir autoritaire, cynique, et insécurisant dans ce contexte d'immigration massive qui se dessine .

  • Par zen-gzr-28 - 25/10/2017 - 08:40 - Signaler un abus Gros doute.

    Le résultat de ce sondage est surprenant . Les personnes âgées, aux revenus modestes ne paient déjà pas la taxe d'habitation ,leurs revenus ont été déjà été amputés de 59 € par mois sous HOLLANDE, la demi-part dont elles bénéficiaient (votée par la droite) a été supprimée sous HOLLANDE également. L'effort de solidarité que l'on prône comme étant d'actualité seulement maintenant pour les retraités est déplacé. Les politiques et médias n'ont pas de mémoire ? Monsieur MACRON a fait partie du gouvernement précédent pourtant ? Ne devait-il pas y avoir un programme mis en place pour faire des économies ? Ponctionner tous azimuts dans toutes les poches, c'est tellement plus facile mais pas très glorieux.

  • Par zen-gzr-28 - 25/10/2017 - 08:43 - Signaler un abus Gros doute.

    Le résultat de ce sondage est surprenant . Les personnes âgées, aux revenus modestes ne paient déjà pas la taxe d'habitation ,leurs revenus ont été déjà été amputés de 59 € par mois sous HOLLANDE, la demi-part dont elles bénéficiaient (votée par la droite) a été supprimée sous HOLLANDE également. L'effort de solidarité que l'on prône comme étant d'actualité seulement maintenant pour les retraités est déplacé. Les politiques et médias n'ont pas de mémoire ? Monsieur MACRON a fait partie du gouvernement précédent pourtant ? Ne devait-il pas y avoir un programme mis en place pour faire des économies ? Ponctionner tous azimuts dans toutes les poches, c'est tellement plus facile mais pas très glorieux.

  • Par Piwai - 25/10/2017 - 09:10 - Signaler un abus tres interessante analyse

    Excellente analyse, merci.

  • Par Beredan - 25/10/2017 - 09:32 - Signaler un abus Bizarre ... pour ne pas dire suspect ...

    Cela signifierait que les seniors considèrent que l’an hausse de la Csg est insuffisante et que la stratégie économique du cabotin visant à faire supporter par les retraités la reconstitution des réserves financières des plus riches est géniale .....

  • Par assougoudrel - 25/10/2017 - 09:50 - Signaler un abus Si on comprend bien, les

    seniors sont masos et séniles.

  • Par jc0206 - 25/10/2017 - 09:51 - Signaler un abus Quel intérêt ?

    De comparer les intentions de vote en faveur de Macron et Fillon aujourd'hui ? On peut aisément comprendre que Fillon n'intéresse plus grand monde. Refaites votre sondage le 31 janvier 2018 après la ponction CSG et on verra ce qu'en pensent les mamies ci-dessus; On en voit déjà une pleurnicher, le 31/01/2018 les quatre seront en larmes.

  • Par MIMINE 95 - 25/10/2017 - 10:54 - Signaler un abus IFOP + Christophe de Voogd, Il fallait au moins ça !

    Histoire de bien enfoncer le bouchon dans la tête des "gens de peu" ?

  • Par vangog - 25/10/2017 - 11:42 - Signaler un abus Les seniors sont commme les djeuns: faciles à manipuler!

    et la propagande de la grande famille macroniste bat le rassemblement. à force de voir les macronistes partout, ils finissent par croire qu’ils sont les seuls...

  • Par kelenborn - 25/10/2017 - 12:01 - Signaler un abus qui sont ces seniors

    En tt cas, ceux qui sont sur le photo risquent de ne pas voter la prochaine fois!!! Pour le reste...oui demander si on veut voter Fillon??? pourquoi pas pour le bon Saint Eloi ou Geoffroy de Montmirail ? Y avait même plein de dames qui écrivaient des lettres d'amour à Landru en prison! Un passage de voix de droite du Père Grapillon vers Macroléon, fallait au moins un science-potard pour annoncer la nouvelle!

  • Par JCA2012 - 25/10/2017 - 12:46 - Signaler un abus Sondage IFOP...comme d'habitude du bidon..

    Cherchez qui est le.a. propriétaire majoritaire..en capital et qui fut le.a directeur-rice de l'IFOP... Elle a failli être premier.e ministre de Macron..et s'était montré disponible pour ce poste.. Donc l'IFOP est aux ordres de Macron.

  • Par clint - 25/10/2017 - 15:14 - Signaler un abus " voire d’anciens soixante-huitards..": que oui cf ses appuis !

    Il s'agissait de voir celles (car il n'y avait que des femmes dans mon quartier) qui distribuaient les tracts : c'était la génération "Brigitte" ! Et puis le côté libéral sur les moeurs de la macronie permet de les déculpabiliser éventuellement sur leurs descendants !

  • Par Patatras47 - 25/10/2017 - 15:53 - Signaler un abus Retour en arrière

    Quand j'ai lu le titre j'ai cru rêver. On en est encore là à commenter les élections et des sondages, de se qui s'est passé, de supputer ce qui aurait pu se passer et pourquoi ça ne s'est pas passé. Quand va-t-on enfin passer à autre chose? Décidément, les français sont passéistes.

  • Par moneo - 25/10/2017 - 16:14 - Signaler un abus un sondage sur les futures Présidentielles,?

    je sais qu'on nous prend pour de c...mais là c'est vraiment pousser le bouchon un peu trop loin

  • Par Deudeuche - 25/10/2017 - 16:42 - Signaler un abus @clint

    Ahaaaa tout à fait Thierry, mais que oui mai 68. Les vieillards anciens anarcho Trotskistes de centre ville devenus bourgeois cochons aiment rainbow Macron.

  • Par Atlante13 - 25/10/2017 - 19:11 - Signaler un abus Perplexe,

    je suis. Vous pensez vraiment que les sondeurs ont bien panaché les seniors? Vous savez, les vieux, ça a la rancune tenace...Bon, mais en ce moment, les sondages me semblent , légèrement, idolatres et d'une mansuétude particulière pour le président. Vous croyez qu'il a rouvert le robinet?

  • Par gerard JOURDAIN - 25/10/2017 - 19:16 - Signaler un abus mais ce n'est pas Macron....

    qui est bon...c'est cette fausse droite qui est une catastrophe. vous allez vous en souvenir de l' affaire Fillon....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe de Voogd

Christophe de Voogd enseigne l'histoire des idées politiques et la rhétorique politique à Sciences Po. Il est également formateur accrédité en "political speechwriting" au secrétariat général du Conseil des ministres européens à Bruxelles.
 
Spécialiste des Pays-Bas, il est l'auteur de Histoire des Pays-Bas des origines à nos jours, chez Fayard. Il est aussi l'un des auteurs de l'ouvrage collectif, 50 matinales pour réveiller la France.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€