Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les dix raisons pour lesquelles François Fillon va gagner la présidentielle…

Je connais l'homme, que je soutiens depuis le soir du premier tour de la primaire de la droite et du centre. Je n'ai pas changé d'avis.

Tribune

Publié le - Mis à jour le 21 Avril 2017
Les dix raisons pour lesquelles François Fillon va gagner la présidentielle…

Alors que la présidentielle arrive dans la dernière ligne droite, ces derniers jours où chaque mot, chaque coup, chaque meeting porte avantage, je suis intimement convaincu que François Fillon sera le prochain Président de la République.

 
Je connais l'homme, que je soutiens depuis le soir du premier tour de la primaire de la droite et du centre. Je n'ai pas changé d'avis.
 
Contrairement à certains, ma position a toujours été constante, mon soutien fidèle. Même quand ça tanguait fort, même quand plusieurs matelots abandonnaient le navire, je suis toujours resté aux côtés du capitaine. C'est ma conception de la politique, fondée sur les valeurs et la loyauté.
 
Pour autant, je ne pratique pas la méthode Coué. Je sais que la tâche sera difficile. Mais j'y crois. Je vois dix raisons pour lesquelles François Fillon va gagner la présidentielle.
 
1 – Il a, de loin, le meilleur programme. Tous les observateurs étaient unanimes pour saluer la cohérence et la pertinence des propositions de François Fillon quand il n'était encore que le 3ème homme de la primaire de la droite et du centre.
 
Il est le seul à porter un diagnostic lucide sur l'état du pays. Ce n'est pas un vendeur de rêves comme les Macron, Mélenchon ou Hamon. Le programme de François Fillon, qui était bon quand il n'avait aucune chance dans les sondages, serait-il soudainement devenu mauvais maintenant qu'il est candidat ? Bien sûr que non. Son programme n'a pas varié. Il est constant. La campagne ne le pousse pas à faire de la surenchère.
 
François Fillon est notamment le seul à tirer la sonnette d'alarme sur la situation des finances publiques. Il est le seul à vouloir stopper la dérive des dépenses publiques qui obère l'avenir même de notre pays. Il est le seul à définir une trajectoire financière crédible. Enfin, il est le seul à proposer un programme entièrement financé. Tous les autres candidats rasent gratis. La campagne présidentielle n'autorise pas à promettre tout et n'importe quoi.
 
2 – François Fillon est le seul des 11 candidats en lice au premier tour de la présidentielle à être capable d'obtenir une majorité à l'Assemblée nationale pour gouverner. Les Républicains et l'UDI ont investi des candidats solides, qui formeront, en juin, une majorité fidèle et cohérente. François Fillon est le seul dans ce cas. Tous les autres candidats, quels qu'ils soient, seraient dans l'impossibilité d'obtenir cette majorité.
Macron ? Avec une majorité de bric et de broc, il ne pourrait pas gouverner. Mélenchon ? Le Pen ? Chacun pourrait compter au grand maximum sur 70 députés en cas d'une victoire à la présidentielle. Il en faut 289 pour avoir la majorité au Palais-Bourbon.
 
Hamon ? On a vu le résultat avec Hollande. On aurait la même configuration avec un "frondeur" à l'Elysée. Car que ferait un Président sans majorité au Parlement ?Rien. Ou pas grand-chose. Il ne pourrait en tout cas pas mettre en oeuvre le programme pour lequel il aurait
été élu.
 
3 – Alors que le monde va mal, que le terrorisme menace les fondements de nos sociétés et que le populisme est partout aux portes du pouvoir, il faut à la France un Président de stature internationale. Un Président qui tranchera. Un Président qui pourra parler d'égal à égal avec Trump ou Poutine. Un Président qui a l'habitude d'exercer le pouvoir. François Fillon est le seul des 11 candidats à bénéficier de cette aura internationale. Il a été cinq ans le Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Il connaît les grands de ce monde. Il a l'expérience. Il saura se faire entendre dans le concert des Nations.
 
4 – Son camp est le seul à être rassemblé. La droite et le centre ont un double objectif : porter François Fillon à l'Elysée et lui permettre ensuite de mettre en oeuvre ses propositions. Son socle électoral est le plus solide. Dans les intentions de vote, 80% de ses électeurs se disent certains de leur choix. Par ailleurs, le spectre d'une présence de Jean-Luc Mélenchon au second tour remobilisera forcément un électorat qui ne veut pas le retour d'une URSS ripolinée au pouvoir.
 
La quasi-totalité des élus des Républicains et de l'UDI roulent pour François Fillon. Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Bruno Le Maire, ses concurrents à la primaire, lui ont tous apporté leur soutien. De même que Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI. Il est le seul des principaux candidats dans ce cas. Les communistes haïssent Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen doit sans cesse louvoyer entre la ligne de
Florian Philippot et les partisans de Marion Maréchal-Le Pen.
 
Et que dire du PS tiraillé entre les "légitimistes" qui soutiennent l'ex-frondeur Benoît Hamon et les opportunistes qui sont attirés, tels les papillons, par la lumière d'Emmanuel Macron.
 
5 – Les Français ont soif d'alternance.
 
Après le quinquennat désastreux de François Hollande, une  majorité de nos concitoyens aspirent au changement et à l'alternance. Une alternance crédible que François Fillon est le seul à incarner. Il est par ailleurs le seul candidat de la droite et du centre. Même s'ils sont parfois turbulents, les Français sont lucides. Dans l'isoloir, ils voteront pour le seul à même d'engager une véritable alternance, l'unique voie pour engager le redressement du pays : François Fillon.
 
6 – Souvent présenté comme le favori des sondages, Emmanuel Macron n'est que l'héritier de François Hollande. Or, François Hollande termine son quinquennat totalement essoré. Jamais un Président de la République n'a été aussi impopulaire. Et on voudrait nous faire croire que les Français seraient assez stupides pour mettre à l'Elysée un ersatz de Hollande ?
 
C'est Macron qui a inspiré la politique économique de Hollande. Avec les résultats que l'on connaît : croissance en berne, chômage de masse, perspectives économiques maussades. Si la France est actuellement à la traîne de l'Europe, c'est un peu l'oeuvre du tandem Hollande-Macron.
 
Emmanuel Macron a beau jeu, désormais, de vouloir s'affranchir du PS et de prôner le renouvellement. Il n'est que le cheval de Troie d'un PS à la main de Hollande. Grâce à Macron, Hollande pourrait vivre un deuxième quinquennat par procuration.
 
La preuve ? Mardi 11 avril, Emmanuel Macron était en meeting à Besançon. Tous ses soutiens locaux figuraient au premier rang. Et parmi eux, Jean-Louis Fousseret, François Patriat, Marie-Guite Dufay, Yves Krattinger et Claude Jeannerot occupaient les places d'honneur.
 
Tous PS. 354 ans à tous les cinq. Soit 71 ans de moyenne d'âge. On a vu soutiens plus oecuméniques et renouvellement plus drastique.
 
Enfin, François Hollande, qui avait pourtant promis qu'il ne s'engagerait pas dans la campagne, apporte aujourd'hui un soutien de plus en plus visible à Macron. Un nouvel engagement non tenu et un appel de moins en moins dissimulé à voter pour son poulain.
 
7 – Et que dire des autres principaux adversaires de François Fillon ? Mélenchon et Le Pen conduiraient notre pays à sa perte. Les économistes et les financiers sont unanimes pour avertir que les programmes de Mélenchon et de Le Pen engendreraient un désastre. Comment peut-on croire, et faire croire, que quitter l'Union européenne ou abandonner l'euro permettraient à la France de s'inscrire résolument dans le XXIème siècle ?
 
Les recettes proposées par Mélenchon et Le Pen sont des recettes éculées qui plongeraient le pays dans l'incertitude. Après le Brexit et l'arrivée de Donald Trump aux Etats-Unis, la période est déjà troublée. La conjoncture internationale est tendue. Il est inutile d'ajouter de la confusion avec l'élection d'un populiste en France. Le pays n'a pas besoin d'une aventure Le Pen ou Mélechon.
 
8 – Les sondages vont se tromper. Ils ne valent pas vote. Il est vrai que la plupart des instituts prévoient invariablement une finale Le Pen-Macron depuis plusieurs semaines.
 
Les mêmes instituts qui n'avaient pas vu la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre. Les mêmes officines qui avaient totalement occulté le raz-de-marée Hamon à la primaire socialiste.
 
Dans l'histoire électorale, le candidat plébiscité par les médias chute très souvent dans la dernière ligne droite. En avril 1995, Jacques Chirac, au top de sa popularité, pulvérisait Balladur et Jospin dans les sondages. Avec 26% d'intentions de vote, il était annoncé largement en tête. Pourtant, à l'issue du premier tour, il n'avait recueilli que 20% des suffrages. Soit 6 points en dessous des prévisions du printemps.
 
En 2002, Lionel Jospin en a également fait les frais. Son statut de favori, déjà "qualifié" selon les sondages, pour le second tour, lui avait finalement été fatal. La dispersion de la gauche l'éliminant de la finale.
 
Les Français ont horreur de se faire dicter leurs choix par les médias et les instituts de sondages. Ils le montreront dans les urnes les 23 avril et 7 mai prochains.
 
9 – Malgré l'acharnement dont il fait l'objet, François Fillon est toujours debout. L'homme est solide et l'a prouvé à maintes reprises. D'autres que lui auraient renoncé et battu en retraite. Pas François Fillon.
 
On peut toujours débattre sur ses démêlés actuels avec la justice mais je ne peux m'empêcher de m'interroger sur le calendrier judiciaire et médiatique. Pourquoi ces situations, connues de nombreuses personnes, ne sont portées à la connaissance du public que maintenant ? En plein pendant la campagne présidentielle.
 
Pourquoi ces pseudo-révélations n'ont pas fait l'objet d'articles de presse avant la primaire de la droite et du centre ? Quand François Fillon n'était encore que le "troisième homme" ? Autant de coïncidences qui m'interpellent.
 
10 – Enfin, je pense sincèrement que le programme de François Fillon représente la dernière chance de redresser le pays avant l'arrivée de l'extrême-droite au pouvoir. 
 
Lassés par les promesses non tenues de François Hollande, nos compatriotes sont de plus en plus nombreux à être tentés par le vote extrême.
 
A mon sens, François Fillon incarne le dernier barrage possible au Front National et à l'extrême-gauche. Si tout autre candidat que lui accède à l'Elysée, je suis convaincu qu'il échouera. Et ouvrira en grand les portes du pouvoir à Marine Le Pen en 2022.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pandore - 17/04/2017 - 12:30 - Signaler un abus FILLON PRESIDENT

    Je n'ai aucun doute là dessus !!! les autres tous les autres couleraient la FRANCE, appauvriraient les Français et ruineraient le peu de crédit que nous avons actuellement à l'international. ALORS OUI les Français doivent savoir que demain sera trop tard....si certains ont pu douter de l'homme, qu'ils n'hésitent pas sur le programme .

  • Par Rosiale - 17/04/2017 - 13:55 - Signaler un abus J'espère que Mr Sauvadet a

    J'espère que Mr Sauvadet a raison. En effet il ne faudra pas se tromper de bulletin dimanche prochain. Il ne s'agira pas cette fois de voter pour éliminer untel ou untel. La France et le monde vont trop mal en ce moment pour jouer à ce petit jeu. Nous risquons de nous retrouver face à un duel JLM/MLP. Dès le 1er tour nous devrons voter pour le candidat que nous voulons à la tête de l'état, celui qui saura remettre notre pays en ordre de marche et piloter le paquebot à travers ces temps troublés.

  • Par Liberte5 - 17/04/2017 - 14:08 - Signaler un abus Plus le 1er tour approche et plus les indécis de droite

    et du centre vont revenir au vote utile pour redresser le pays. Les 4 ou 5% qui manquent vont rejoindre les 20% déjà certains de leur vote. Quant à J.L Mélenchon et E. Macron cette dernière semaine va les faire reculer, notamment chez ceux qui pensaient voter pour E. Macron.

  • Par Sangha26 - 17/04/2017 - 15:41 - Signaler un abus notre dernière chance !

    Fillon est notre dernière chance. Lui seul a la poigne et la carrure pour redresser notre pays tant mis à mal par les idées gauchistes qui l'ont mis par terre. Il est plus que temps de réagir !

  • Par assougoudrel - 17/04/2017 - 17:31 - Signaler un abus Je suis confiant

    Je n'ai jamais douté. Il sera Président de la République.

  • Par Stargate53 - 17/04/2017 - 17:33 - Signaler un abus Bon argument étayé

    Il ne faut pas se tromper de vote dimanche en effet !

  • Par JG - 17/04/2017 - 17:42 - Signaler un abus Bravo Mr Sauvadet

    Entièrement d'accord avec tous ces arguments Enfin quelqu'un qui n'a pas abandonné lâchement le navire. Et tous les indécis qui hésitent à cause des "affaires" lisez et relisez le point n°9....avant de voter pour un islamo-gauchiste qu'il soit assumé comme le Merluchon ou masqué comme le Micron.

  • Par ELIED - 17/04/2017 - 18:14 - Signaler un abus Egalement bravo à M. Sauvadet,

    pour cet article qui donne toutes les raisons de voter Fillon dès le 1er tour et conforter au 2è pour avoir un Président capable de remettre la France sur la bonne voie.

  • Par joseph jean - 17/04/2017 - 18:24 - Signaler un abus absolument

    faut ètre objectif Mr Fillon c'est pas ma tasse de thé ,mais c'est le seul présidentiable , je suis partagé entre le cœur et la raison

  • Par charlier benedicte - 17/04/2017 - 19:05 - Signaler un abus Il sera probablement elu et

    Il sera probablement elu et fera un bon president de la Republique, les francais ne doivent pas se tromper, car Mr fillon est la derniere chance de la France

  • Par bd - 17/04/2017 - 19:13 - Signaler un abus François Fillon ne mérite pas d'être président!

    Le façon dont il a conduit sa campagne en déversant des Fake-News (chiffres manipulés,...) et des immondices sur son plus proche adversaire est indigne d'un présidentiable!

  • Par cavalier26 - 17/04/2017 - 19:37 - Signaler un abus @bd

    Vous vous trompez dans le sens de lancement des immondices. C'est Fillon qui en a subit le plus, de la part de journaleux de caniveau, racleurs de bidet et des politiques avec beaucoup de complaisance. A mon sens il ne s'est pas assez défendu. Cet article résume parfaitement et brillamment la situation. Des bobos ont voté Hollande, on a vu le résultat. Fillon a un bon programme, il est solide, il a de l'expérience. Ras la coiffe d'une politique de bobos qui ne savent pas calculer. J'invite tous à relire les programmes des candidats, le seul qui est chiffré et crédible est celui de Fillon. Ne laissons pas la France aux mains des extrêmes, votez utile dès le premier tour. Ne laissez pas par exemple Dupont Aignan être le fossoyeur de la droite dans cette élection.

  • Par Brasidas - 17/04/2017 - 20:55 - Signaler un abus @edac

    on sait tous utiliser l’éditeur de texte... Si Fillon divise par 2 le nombre de députés et sénateurs, je ne regretterai pas d'avoir voté pour lui. le nettoyage de l'escalier devra commencer par le haut.

  • Par BABOUCHENOIRE - 17/04/2017 - 21:16 - Signaler un abus @bd pourriez vous étayer votre argumentation sur

    les "Fake-News (chiffres manipulés,...)" signées par Fillon , par ailleurs pourriez vous nous confirmer, vrai ou Fake -new, que Macron a dit de manière officielle et solennelle que des crimes contre l'humanité ont été commis en Algérie , par qui et contre qui ? Car si c'est vrai alors là Macron n'est vraiment pas digne d’être président.

  • Par lemillanh - 17/04/2017 - 21:54 - Signaler un abus Excellente analyse Fillon

    conserve toutes ses chances malgré la charge hallucinante des médias contre cet homme les autres présidentiables n 'ont pas soit l'étoffe soit un programme à la hauteur des enjeux du pays à moins de vouloir conduire ce pays à la ruine mais cela n'est pas un problème pour les amoureux des dogmes...

  • Par euphorbevenus - 17/04/2017 - 22:00 - Signaler un abus @bd humoriste

    C'est vrai que les immondices ont été déversés sur ... Macron ? Vous avez beaucoup d'humour. Pour vous régaler, regardez la vidéo d'ONPC: https://www.youtube.com/watch?v=2D2zWfAbtvs&feature=youtu.be&t=6m7s

  • Par JG - 17/04/2017 - 22:39 - Signaler un abus @bd

    Fillon déverser des Fake-news, non mais vous rigolez ou quoi : La France coupable de crimes contre l'humanité ; la culture française n'existe pas ; l'art français, je ne l'ai jamais vu ; la réintégration en douce d'un islamiste dans l'équipe de Micron...Ce sont des Fake-News....???? Non seulement vous êtes de mauvaise foi, bd, mais en plus vous êtes sourd et aveugle, avec un peu de chance vous allez vous gourer de bulletin....mouhahahaha !!

  • Par Deudeuche - 17/04/2017 - 22:42 - Signaler un abus Edac44

    En pleine puberté ?

  • Par lemillanh - 17/04/2017 - 23:03 - Signaler un abus Excellente analyse Fillon

    conserve toutes ses chances malgré la charge hallucinante des médias contre cet homme les autres présidentiables n 'ont pas soit l'étoffe soit un programme à la hauteur des enjeux du pays à moins de vouloir conduire ce pays à la ruine mais cela n'est pas un problème pour les amoureux des dogmes...

  • Par Lapalatine - 18/04/2017 - 06:07 - Signaler un abus Bravo!!!

    Excellente analyse Mr Sauvadet et un grand merci d'une Côte d'Orienne qui admire votre loyauté et apprécie au plus haut point votre bon sens. Mr Fillon a montré sa force de caractère devant les attaques immondes et incessantes qu'il a subies.Il nous faut un homme fort: il l'est!

  • Par patamoto - 18/04/2017 - 07:34 - Signaler un abus Des salades! On peut

    Des salades! On peut retourner l'argument de Sauvadet sur Macron qui est la continuité de Hollande car Fillon n'est il pas la continuité de Sarkozy en mois énervé? Que nous proposent Macron et Fillon si ce n'est perdurer l'alternance que nous connaissons depuis 40 ans qui a mené notre pays à cette décrépitude économique et morale? N'en déplaisent à certains je voterai Dupont-Aignan pour espérer sortir de ce cercle infernal imposé par l'UMPS et nul doute qu'au lendemain du 1er tour il aura les soutiens donc la majorité pour gouverner, car beaucoup , au sein de la droite, qui "font "contre mauvaise fortune bon coeur" mais qui souhaite un chef dont on ne doute pas de son intégrité, de son indépendance et de ses compétence le rejoindront!

  • Par Yves3531 - 18/04/2017 - 08:42 - Signaler un abus @Patamoto...

    lundi prochain il sera trop tard pour se rendre compte que les petits candidats, qu'elles que soient leur valeur, celle de NDA est réelle, peuvent contribuer à se retrouver avec un second tour impossible. Le pire serait Mélenchon - Le Pen... Alors dans l'état où se trouve notre pauvre pays, on ne fait pas joujou...

  • Par DrPal - 18/04/2017 - 09:25 - Signaler un abus Tout cela est absolument évident

    Comment peut-on voter, alors qu'il s'agit de l'élire le Président de la République, du rang de la France, de son identité, de sa sécurité, de l'avenir de nos enfants, pour un novice comme Macron, qui n'a aucune expérience, qui n'a jamais été élu, qui revendique son immaturité politique et dont personne ne comprend le projet? Ou encore pire pour un vieux populiste stalinien agressif et admirateur de Castro et Chavez? Pour une Trumpette qui voudrait quitter l'Europe, revenir au franc et stopper toute immigration et qui, évidemment (et heureusement), ne pourra rien faire de tout ça. Qui a intérêt au chaos économique et social que provoquerait l'élection de Le Pen ou Mélenchon? Qui a envie d'une second quinquennat Hollande avec Bayrou, Attali, Minc, Hue, Bergé aux manettes et des apprentis à l'Assemblée?

  • Par lafronde - 18/04/2017 - 10:18 - Signaler un abus 2017 dernière échance avant la Soumission.

    Si Macron arrive au pouvoir avec tous les opportunistes du PS, de l'UDI des LR résignés, plus tous les affairistes, alors les portes seront ouvertes pour l'immigration-invasion de jeunes hommes musulmans et l'Etat se couchera devant l'islamisation-accomodements raisonnables à la Trudeau. La majorité démographique donc politique passera aux islamo-socialistes. L'avenir des français désarmés sera celui des fermiers boers sud-africains : massacrés. Il y aura des terroirs de résistance armée dans les bastions identitaires, mais la Police d'Etat sera islamique. Les progressistes à la Macron-Hamon-Mélanchon sont les idiots utiles des islamistes dont ils servent les desseins avec la libre circulation Schengen et le droit d'immigration prescrit par l'UE et la CEDH. Les progressistes utilisent le clientélisme, et font venir leurs pauvres comme leur clientèle. Pour eux avoir le pouvoir est ce qui compte. La France n'est pour eux que la République, ou puisqu'il en ont corrompu les principes de Liberté et d'Egalité en droits, la France n'est que l'Etat dont ils se servent pour opprimer leur opposants. L'alternance est d'autant plus nécessaires. Les affaires du quinquennat sortiront aussitôt !

  • Par Georges GIRARD - 18/04/2017 - 10:34 - Signaler un abus Envers et contre tout !

    Il y a des signes qui ne trompent pas, ce sont les commentaires fielleux, hargneux, perfides que ne manquent pas d'asséner encore et encore les "journaleux" de service à l'encontre de François Fillon. Ce sont les mêmes ou presque que ceux dont Nicolas Sarkozy faisait les frais il y a peu. Autant de haine ne peut que révéler la peur. La peur de s'être fourvoyé, d'avoir fabriqué une opinion que l'on sait versatile, d'avoir prôné la victoire d'un Macron inféodé à François Hollande, son fils spirituel "bon jus", même si l'on tente de se reprendre en poussant maintenant le pion Mélenchon... Oui, les medias ont peur. Cela transparaît. Ils suent de trouille car ils savent qu'ils se sont "mis dedans" et que le "peuple" n'est pas si malléable que ça. Alors François Fillon gagnera. Nous en sommes certains. Il est le seul à avoir la carrure d'un chef d'Etat et il sait son programme efficace. Et les Français le savent, que l'on voudrait hésitants, égarés. Rendez-vous donc au soir du premier tour ! Georges GIRARD 83

  • Par ZeArno - 18/04/2017 - 11:05 - Signaler un abus @patamoto

    Dire que Fillon représente le quinquennat de Sarkozy c'est faire une grossière erreur de jugement. Je vous rappelle que, encore 1er ministre, Fillon a dit que la France est dans un état de quasi-faillite, ce qui lui a valu une volée de bois vert d'à peu près tout le monde. Ensuite, c'est oublié que le quinquennat de Sarkozy a été marqué par la plus grosse crise économique mondiale connue depuis celle de 29 alors que le tandem Macron/Hollande, lui, a bénéficié d'un incroyable alignement de planète : Taux bas, Pétrole bas et Euro faible. En revanche Hollande est plutôt du genre à appliquer des programmes que d'autres lui font, comme l'a fait Macron, alors que l'hyper-Président Sarkozy, lui, était celui qui dirigeait tout (on lui a suffisamment reproché cela), diminuant drastiquement l'impact de son 1er ministre.

  • Par g16 - 18/04/2017 - 11:21 - Signaler un abus 50% sont pour l'Europe et 2

    50% sont pour l'Europe et 2 candidats seulement, Macron et Fillon. Choisissez !

  • Par kelenborn - 18/04/2017 - 11:26 - Signaler un abus l'embêtant

    L'embêtant c'est que ces 10 arguments, cela fait trois mois qu'on les entend et Fillon est passé de 28% à 18% dans les intentions de vote. Mais que l'on se rassure: Grapillon a le soutien personnel de Jesus et de l'Ange Gabriel qui, à n'en pas douter, vont faire un nouveau miracle dimanche prochain avant vingt heures. C'est Christine Boutin en personne, vêtue du déshabillé de la vierge Marie qui annoncera la bonne nouvelle avant de faire une turlutte à Jean-Michel Apathie, scène retransmise en direct par BouffeMerde TV

  • Par l'enclume - 18/04/2017 - 11:29 - Signaler un abus Tous pourris, certains plus que d'autres

    http://www.causeur.fr/affaires-fillon-macron-traitement-mediatique-43804.html

  • Par jcl13 - 18/04/2017 - 11:32 - Signaler un abus quid

    quid des financement pour la rénovation de la maison de son épouse,sachant que l'on ne peut investir de l'argent sur le bien de son épouse,sinon il faut faire une donation,et ceux-la est imposable???

  • Par jcl13 - 18/04/2017 - 11:38 - Signaler un abus Bourdin ,

    Bourdin ne la pas relancer lors-qu 'il a annoncer ces revenus,et l'investissement dans la maison de son épouse???

  • Par carca11 - 18/04/2017 - 12:31 - Signaler un abus 'issue 2022 par françois sauvadet : l'extrême droite au pouvoir

    bonjour tellement sûr du redressement du pays avec mr fillon ..que vos pronostics pour 2022 ou avec rétablissement du septennat en 2024 est l'extrême droite au pouvoir.. je sais pas moi mais si le pays est florissant sous mr fillon pourquoi votre alternance d'extrême droite... il n'y aura plus de soupe dans l'assiette ? cordialement

  • Par Bragance - 18/04/2017 - 13:55 - Signaler un abus @Rosiale

    Qu'est-ce que ça veut dire "ne pas se tromper de bulletin " ? Pouvez-vous imaginer, avec un brin d'ouverture d'esprit, que d'autres aient un avis différent du vôtre ? Quant à M. Sauvadet, il fait de la politique et il roule pour un candidat. Je pourrais donc vous citer d'autres raisons pour lesquelles M. Fillon ne sera pas élu.

  • Par Bloomsday - 18/04/2017 - 14:28 - Signaler un abus 10 contradictions

    1 il a le meilleur programme pour VOUS. 2 cela reste à prouver... 3 du temps de Sarkozy, il n'a jamais agi sur le plan international. 4 Juppé, Copé, NKM, Estrosi..... à pleurer de rire... 5 enfin un bon argument, les Français en ont assez de ceux qui se partagent le pouvoir depuis 40 ans.... changeons. 6 pour une fois je suis d'accord 7 tous les économistes et les financiers ne pensent pas comme vous, loin de là. 8 les sondages ne valent rien (Brexit, Trump...) 9 solide, mais il s'est englué lui-même dans des affaires, donc peu fûté. 10 n'oublions quand même pas que c'est à cause de sa politique entre 2007 et 2012 que nous avons eu ensuite Feançois Hollande. S'il avait été aussi bon, ça se serait su....

  • Par jurgio - 18/04/2017 - 15:34 - Signaler un abus Le palmarès des bilans calamiteux

    Ceux de Mitterrand ne souffrent d'aucune comparaison, ceux de Chirac, un socialiste complice camouflé (se référer à sa gérance) guère mieux ,et on nous bassine avec des bilans de Sarkozy ! et, de plus, on voudrait nous opposer Hollande comme espoir national alors que la majorité pressentait que ce serait lamentable. Par pitié changez de disque !

  • Par chamouton - 18/04/2017 - 15:47 - Signaler un abus Fillon et les autres

    Les 3 candidats pouvant rivaliser avec Fillon, ont un discours qui ressemble étrangement à de l'imposture. Macron, l'ancien conseiller de Hollande nie haut et fort toute implication dans la politique désastreuse de son mentor. Il dit tout et son contraire, même sur son positionnement politique. Mélenchon, un pur produit du système, dont il profite depuis des décennies, tente de nous faire croire qu’il va couper la branche sur laquelle il est assis, celle de tous les avantages que lui offre le statut de parlementaire. Son slogan « Dégagez » est une véritable imposture. Le Pen, a pendant des années construit son programme économique sur une sortie de l’euro. Voyant que ce serait une catastrophe, elle atténue fortement sa promesse en proposant de la soumettre à un référendum. Comme une forte majorité de Français veulent rester dans la zone euro, elle s’en sort sur la pointe des pieds. Les électeurs auront tout cela en tête en entrant dans l’isoloir.

  • Par bern4243 - 18/04/2017 - 15:47 - Signaler un abus et la 11éme il fait l'objet de préparation d'attentat

    Fillon gène les islamistes radicaux donc c'est une autre bonne raison de voter pour lui et il projettait un attentat contrelui!!

  • Par kelenborn - 18/04/2017 - 16:43 - Signaler un abus bern4243

    Mais peut être que Grapillon n'avait pas inauguré assez de mosquées?

  • Par ZeArno - 18/04/2017 - 17:44 - Signaler un abus @Bloomsday

    Juste en passant, la politique internationale est du ressort du Président de la République, pas du Premier Ministre. Dès, lors, il n'est pas très étonnant de voir le Premier Ministre "ne pas agir sur le plan international". En revanche, cela montre cela décrédibilise "quelque peu" votre propos.

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 18/04/2017 - 19:07 - Signaler un abus histoires trolls de fringues seulement

    allez vite on retournera la veste ( mais pas le costard ) hein !!!!

  • Par Totor Furibard - 18/04/2017 - 20:18 - Signaler un abus Vaines incantations !

    Mr Sauvadet: Vos incantations ne changeront rien à l'affaire: Les Français ne supportent plus les profiteurs, surtout ceux qui veulent l'austérité .... mais pour les autres bien sûr: Pour la classe populaire. D'autre part la plupart des macro--économistes un peu sérieux prévoient un choc récessif sans précédent si votre chouchou est élu, dont le seul mérite sera en jouant au même jeu que l'Allemagne et de la faire sombrer avec nous, ce qui pourrait bien mettre enfin les néo libéraux hors de nuire pour un bout de temps.

  • Par Totor Furibard - 18/04/2017 - 20:18 - Signaler un abus Vaines incantations !

    Mr Sauvadet: Vos incantations ne changeront rien à l'affaire: Les Français ne supportent plus les profiteurs, surtout ceux qui veulent l'austérité .... mais pour les autres bien sûr: Pour la classe populaire. D'autre part la plupart des macro--économistes un peu sérieux prévoient un choc récessif sans précédent si votre chouchou est élu, dont le seul mérite sera en jouant au même jeu que l'Allemagne et de la faire sombrer avec nous, ce qui pourrait bien mettre enfin les néo libéraux hors de nuire pour un bout de temps.

  • Par Totor Furibard - 18/04/2017 - 20:18 - Signaler un abus Vaines incantations !

    Mr Sauvadet: Vos incantations ne changeront rien à l'affaire: Les Français ne supportent plus les profiteurs, surtout ceux qui veulent l'austérité .... mais pour les autres bien sûr: Pour la classe populaire. D'autre part la plupart des macro--économistes un peu sérieux prévoient un choc récessif sans précédent si votre chouchou est élu, dont le seul mérite sera en jouant au même jeu que l'Allemagne et de la faire sombrer avec nous, ce qui pourrait bien mettre enfin les néo libéraux hors de nuire pour un bout de temps.

  • Par lepaysan - 18/04/2017 - 20:59 - Signaler un abus Excellent article

    Quand aux "affaires" tous les politiques profitent du système, ayons une vue plus globale et responsable. Fillon est le seulqui ai une stature de chef d'état. Personnellement, j'ai connu In Situ les crises en Argentine en 2001 et Espagne en 2008, sachons valoriser ce l'on a en France malgré toutes les dérives dy système.

  • Par vangog - 19/04/2017 - 00:00 - Signaler un abus "Les Français ont soif d'alternance..." dites-vous???

    et ils alterneraient avec un qui a déjà gouverné cinq ans (et prouvé maintes fois son impuissance)...Non, non, Mr Sauvadet! Les Français n'ont pas soif d'alternance, mais de renouvellement politique! L'alternance, c'était avant, lors de la mondialisation ultra-liberale et ultra-socialiste alternée. Ce monde a échoué, et l'avenir appartient aux Français, pas aux vieux chevaux-de-réforme...

  • Par Rosalain 44 - 19/04/2017 - 10:43 - Signaler un abus Le diagnostic tout est là...

    "Il est le seul à porter un diagnostic lucide sur l'état du pays." Pour éviter de parler ou plutôt d'écrire pour rien, je ne reprend qu'une citation de l'analyse de Mr Sauvadet, au demeurant claire, nette, et incontestable. Déjà 1er ministre de Sarkosy, où il avait les mains liées, il n'hésitait pas à faire le même constat, il est aujourd'hui le seul à ne pas avoir changer d'avis pour se faire élire, et je souhaite que tous les Français conscients de la réalité, cessent d'écouter les marchands de belles histoires, pour sauver la France du désastre. Je suis plutôt un radical de gauche, mais quand j'analyse l'offre des 10 autres candidats, cela me fait très peur pour l'avenir, alors je voterai pour celui qui est lucide.

  • Par jurgio - 19/04/2017 - 14:49 - Signaler un abus Si j'en crois les critiques à l'encontre de Fillon

    Marine Le Pen a toutes ses chances : on ne peut pas faire pire.

  • Par ALDA - 19/04/2017 - 18:28 - Signaler un abus Pas d'états d'âme

    Pas de votes inutiles de LE PEN (qui ne passera jamais le 2e tour) ou DUPONT AIGNAN idiot utile de la gauche qui ferait 3 à 5 % mais pourrait faire perdre FILLON. Le seul crédible est FILLON, le seul à avoir la carrure et le programme. MACRON ,le fils à sa maman ne fait pas le poids,surtout dans la conjoncture actuelle alors que le monde est assis sur un baril de poudre. Quant à MÉLANCHON,il nous ruinerait comme ses modèles FIDEL CASTRO ou CHAVEZ

  • Par alam - 19/04/2017 - 22:28 - Signaler un abus Enfin....

    Merci Atlantico de publier un article qui remet les pendules à l ' heure. Dans le paysage politique français actuel complètement manipulé par les médias ( essentiellement de gauche surtout dans le service dit publique et inféodés aux intérêts américains ) et dans lequel la rationalité n ' est qu 'un lointain souvenir ( Le Pen , Mélanchon), il reste F. Fillon. Je ne suis pas catholique, je ne suis pas conservateur mais je voterai F. Fillon.

  • Par D'AMATO - 20/04/2017 - 04:07 - Signaler un abus les français quand ils beneficientb eux mêmes des avantages...

    ...et /ou leurs femmes stipendiées par leur entreprise .....ne sont pas regardants ...... Par contre quand ce sont les autres.....QUE DE PÈRES FOUETTARDS ET DE CHOCS ÉMOTIONNELS.....UNE SORTE DE SOCIÉTÉ CONVENTIONNELLE SANS CONVENTION ÉCRITE MAIS EXTRÊMEMENT APPLICABLE.....UNE SORTE DE TRIBUNAL D'EXCEPTION OU ENQUÊTEURS (?) JUGES ET PARTIE SONT GRANDEMENT REPRÉSENTES PAR LA GENS MEDIATICA AVANT1BEUSEMENT AVANTAGES FISCALEMENT PAR LE TAS SOCIALISTE .... CE QUI EN FAIT UN SURMULTIPLIE

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Sauvadet

François Sauvadet est Président du Conseil Général de Côte d'Or, vice-président de l'UDI et ancien Ministre de la Fonction Publique.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€