Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Depuis trente ans on nous assomme avec le "vivre ensemble". Une enquête va enfin nous permettre de parler du " vivre à part"!

Il y avait des mots qui dégoulinaient pour cacher la réalité. Peut-être sont-ils en voie de disparition.

Banlieues chéries …

Publié le
Depuis trente ans on nous assomme avec le "vivre ensemble". Une enquête va enfin nous permettre de parler du " vivre à part"!

Nous savons  tous plus ou moins ce qu'il faut penser des banlieues. Nous n'ignorons rien de ce qu'elles sont devenues. Quelques-uns, bruyants et arrogants, nous répétaient que ce n'était pas du tout ce que nous pensions. Heureusement leurs lénifiantes incantations vont bientôt rendre l'âme

Une enquête de l'IFOP, relayée par le Figaro, va, espérons-le, les faires taire. Seulement 7% des Français interrogés estiment que les communautés et les classes sociales se fréquentent et se côtoient sans problèmes.

48% pensent qu'elles vivent séparées et donc sans tensions. 45% jugent que les groupes sociaux ou communautaires vivent séparément et que cela crée des tensions.

Jérôme Fourquet, qui commente l'enquête a cette formule: " La banlieue est perçue comme l'incarnation d'un phénomène de sécession" ! Citons-le encore : " Le vivre ensemble est de plus en plus un discours incantatoire d'autant plus omniprésent dans le débat public qu'il a de moins en moins de réalité concrète".

Le "vivre ensemble" ? non le "vivre à part " ! De ces quartiers là les mots France et République ont été chassés. Ces lieux de notre territoire sont appelés "quartiers prioritaires". Une expression censée remplacer amoureusement les "quartiers sensibles". Sensibles à quoi ? Prioritaires pour quoi ?

Sans doute pour les quarante milliards dont Jean Louis Borloo veut les doter. Et combien de milliards depuis trente ans ? Et pour quels résultats ? Ces "quartiers prioritaires" sont caractérisés par un cocktail dont l'énoncé explique les résultats de l'enquête : burka + shit + kalash + radicalisation islamiste.

L'autre jour chez Ruquier, Malek Boutih a eu les mots qu'il fallait pour nommer les choses. Il peut parler des banlieues : il en vient ! " Ce n'est plus le droit républicain qui s'applique là-bas !". Et peut-être faut-il être arabe pour oser le dire face aux prêtres du "vivre ensemble" ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 22/05/2018 - 13:30 - Signaler un abus Lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple...

    la loi républicaine s’appliquera de nouveau dans les banlieues- sans aucune exception ni tolérance. Les commissariats de proximité qu’avait enlevé Sarko-le-tricheur seront rétablis. Les policiers n’attendront plus la décision des juges rouges et roses pour visiter les caves où sont stockées les kalachs et les mortiers...les mosquées salafistes et les prêcheurs de haine seront interdits...les associations camouflant du proselytisme islamiste seront desubventionnees. Toute agression contre les forces de police, les services d’urgence, les services publics sera sanctionnée sans aucun laxisme. Et les juges gauchistes auront obligation d’appliquer la loi républicaine, intégralement...ou ils décamperont! Vous voyez! Pas besoin des milliards de Borloo pour rétablir l'état de droit massacré par la gauche (sens large) et par Macrouille...

  • Par lima59 - 22/05/2018 - 14:11 - Signaler un abus A force de devoir s'aplatir

    A force de devoir s'aplatir devant d'autres cultures, ces cultures qui viennent d'ailleurs prolifèrent avec leur langue, croyance, mode vestimentaire etc. Bref un autre vision de vie et du monde. A Bruxelles ou je vis, certains parti au parlement Bruxellois sont composés majoritairement de nord-africains. Dont le p.s parti majoritaire. Comme leur culture est très forte, et que nous notre culture matérialiste repose sur la consommation, je crains que Houellebecq soit visionnaire concernant un président musulman. Mon cœur est en joie, pour L'Italie et les 2 mouvements au pouvoir, en espérant qu'ils iront ou bout de leur programme.

  • Par JG - 22/05/2018 - 14:29 - Signaler un abus C'est même Hollande qui l'a dit...

    Ce grand bênet : "La partition de la France est en route" et il faisait mine de s'en désoler alors que c'est une conséquence directe de la politique immigrationniste de tous les gouvernements, de gauche beaucoup-cf le rapport de TerraNova- , mais aussi de droite (autant d'immigrés en 5 ans sous Sarko que sous les socialistes ...) Entièrement d'accord avec @Vangog mais je serai encore plus radical que lui : l'armée dans les banlieues et la remigration pour ceux qui ne sont pas d'accord....

  • Par J'accuse - 22/05/2018 - 16:35 - Signaler un abus Les banlieues doivent rapporter des sous, pas en coûter

    Historiquement, la banlieue est le lieu du ban, c'est-à-dire du bannissement. Rien de nouveau donc. Il ne faut pas mettre un centime dans les banlieues, mais au contraire exiger qu'elles rapportent à la collectivité: en rétablissant la sécurité et la justice, les habitants pourront travailler, et donc produire des richesses et payer des impôts, au lieu de vivre d'allocations et de trafics.

  • Par jurgio - 22/05/2018 - 17:10 - Signaler un abus « Passeport pour Pimlico »

    Il serait temps que la nation de Macron prennent conscience des micro-nations.

  • Par edac44 - 22/05/2018 - 17:50 - Signaler un abus Auteuil, Neuilly, Passy tel est mon ghetto !...

    Souvenir, souvenir : https://www.youtube.com/watch?v=ZzJV_7OGRJ4 Mais serait-ce donc la crise qui a rendu la France des banlieues raciste ??? http://bit.ly/2GC37Yl ou le communautarisme de certains à ne plus vouloir (ou pouvoir) vivre ensemble ??? et dans ce paquet là, on peut y ranger aussi bien les souchiens estampillés FN que les immigrés de fraîche date labellisés djihad !... Mais qu'on se rassure, il n'y a qu'au moment des élections que la représentation de l'assemblée nationale ne fréquente que le bas petit peuple. Quant à Macron et ses sbires, n'emmène t-il pas toujours sa claque par cars entiers lors de ses déplacements ainsi qu'un grand nombre de cars de CRS, probablement pour renforcer l'applaudimètre de ses discours devant les caméras toujours bétonnées de BFM-TV !...

  • Par edac44 - 22/05/2018 - 17:51 - Signaler un abus Correctif

    probablement pour renforcer l'applaudimètre de ses discours devant les caméras toujours étonnées de BFM-TV !...

  • Par assougoudrel - 22/05/2018 - 17:56 - Signaler un abus Je croyais qu'on ne

    mélangeait pas les torchons et les serviettes. le gros Hollande parlait des "sans dent" et Macron des "rien" en parlant de nous. Qu'ils aillent se mélanger et se métisser avec avec "ceux-là" qu'ils trouvent si bien et qu'ils chouchoutent.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 22/05/2018 - 20:43 - Signaler un abus Et oui...! Aujourd'hui ou

    Et oui...! Aujourd'hui ou vous êtes traités de raciste ou de représentant de la fachosphère dès que vous émettez une opinion autre que celle autorisée par la bienpensance bienveillante de nos médias....... seuls des Bouthi ou des Boulgrab peuvent avoir une vision différente, sachant qu'ils seront considérés comme des traîtres à la cause , mais échapperont à l'accusation de racistes !

  • Par ELIED - 22/05/2018 - 21:24 - Signaler un abus Ce qui m'étonne,

    c'est qu'on parle toujours de la couronne parisienne. Le vrai problème c'est que c'est dans la France entière qu'on retrouve ces "vivre à part". Il n'y a qu'à voir ce qui se passe actuellement à Toulouse, Perpignan, Pau, Marseille, sans compter toutes les petites villes de province, et quand je dis petites cela va jusqu'aux bourgades de moins de 5000 hab. Alors les plans banlieues, quels qu'ils soient, ce n'est qu'une vaste foutaise juste bonne à se donner bonne conscience avec l'argent du contribuable, une fois de plus.

  • Par Atlantica75000 - 22/05/2018 - 21:51 - Signaler un abus lu

    Lu sur le site lesobservateurs.ch "Cenator : L’UE veut forcer la Hongrie à supprimer les zones de transit. Une révision du droit d’asile européen est en cours en concertation avec l'ONU, qui rendra les accords de Schengen caducs. Chaque réfugié pourra circuler où il veut, le regroupement familial sera facilité, les zones de transit supprimées, la distinction entre réfugié politique et économique sera abandonnée, les investissements en cours de langue seront augmentés."

  • Par aristide41 - 23/05/2018 - 06:49 - Signaler un abus Bémol Assougoudrel

    Le métissage n'est pas toujours aussi catastrophique que l'on croit. Je suis la fille d'un père algérien et d'une mère française. J'ai grandi dans une banlieue marseillaise. Je suis chrétienne et je parle essentiellement le français. Mes cousines sont à moitié anglaises et ont opté pour la culture britannique de leur mère. Le métissage ne se fait pas toujours au détriment de la culture occidentale. Mais, merci les politiques, cela devient de plus en plus dur de la choisir. Un comble!

  • Par moneo - 23/05/2018 - 08:32 - Signaler un abus @Aristide41

    je n'ai pas l'impression que les textes ci dessus s'appliquent à votre cas vous vous inscrivez dans la démarche séculaire du melting pot français point barre... là nous parlons d 'enclaves ethniques avec la volonté de faire changer la loi Nationale pour qu'elle s'adapte aux moeurs et religions exogènes Dans tous les pays du monde et en particulier dans le monde Arabe l'étranger s'adapte aux lois du pays se fait tout petit ou ne reste pas De plus il ne devient pas citoyen du pays parce qu'il y est né..

  • Par assougoudrel - 23/05/2018 - 09:33 - Signaler un abus @aristide41

    Je parle de métissage de "masse", d'une dilution comme le Brésil, avec une élite "pur race" minoritaire. Le métissage (pour moi) doit-être régulé. Faudrait-il que les descendants des Viking, ainsi que d'autres peuples soit métissés comme les japonnais, chinois, coréens, noir d'Afrique, esquimos etc...? A quoi ressemblerait le monde? Quand à moi (antillais métissé), cela fait 41 ans que je suis marié à une bretonne (blanche), nos enfants sont métissés et ils ont tous un prénom juif.

  • Par kelenborn - 23/05/2018 - 18:49 - Signaler un abus Ganesha + Vangode

    Vous avez jusqu'à ce soir pour choisir laquelle des deux vous voulez ! Fais gaffe Ganesha, Vangode est un malin, ne te fais pas avoir...........https://www.youtube.com/watch?v=hd4kwiBO4ZU

  • Par kelenborn - 23/05/2018 - 18:51 - Signaler un abus Oui Assou

    mais....regarde la video youtube ci-dessus! Imagine le résultat selon les choix qu'auront fait Ganesha et Vangode!!! Et quel prénom il vont donner aux morveux !

  • Par vangog - 23/05/2018 - 22:12 - Signaler un abus @kelleburne On a droit au threesome?..

    et tant pis pour ganeschouille! Il avait qu’a se réveiller avant...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€