Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dépouillés sur autoroutes ou dans les trains : sommes-nous vraiment incapables d'empêcher le retour des bandits de grand chemin ?

Avec la série de braquages qui a visé des touristes sur l'autoroute A9 dans le sud de la France le week end dernier, les criminels emploient de nouvelles méthodes pour détrousser leurs victimes. Les bandits de grands chemins pourraient être de retour.

Attaque en règle

Publié le
Dépouillés sur autoroutes ou dans les trains : sommes-nous vraiment incapables d'empêcher le retour des bandits de grand chemin ?

Atlantico : Les touristes qui circulaient sur l'autoroute A9 dans le sud de la France ont été victimes de braquages le week-end dernier par des criminels armés qui les forçaient à s'arrêter. Ils leur pillaient alors montres, portables, tablettes et sac à main. Est-ce que cette vague d'attaques peut signifier le retour de ce que l'on appelle les bandits de grand chemin ? 

Gérald Pandelon : Oui. En effet, ce type de délinquance est lié au fait que le banditisme doit sans cesse s'adapter pour survivre et donc se déployer. Car il est concurrencé, comme sur un marché.

En même temps, les bandits de "grand chemins" sont ceux qui ne reculent devant rien (ils sont très violents et très courageux), mais en même temps, sont peu familiers avec la sophistication accrue de la criminalité moderne que constituent, par exemple, toutes les formes nouvelles de la cybercriminalité, ce que l'on pourrait qualifier "d'agressions propres" ou non-violentes, sinon symboliques, comme le piratage informatique. 

 

Vous admettrez que les braqueurs sur les autoroutes ne sont pas tous titulaires d'un Bac + 5 en informatique mais davantage des "gros bras" qui, en raison d'un principe de nécessité (voler pour survivre), ne peuvent user que d'intimidation et d'une violence à l'état brut pour être efficace. En effet,  il existe de plus en plus une sociologie de la délinquance qui discrimine entre eux les voyous, les sépare entre ceux qui disposent d'un capital culturel et ceux qui n'en disposent pas. Les cybercriminels sortent parfois de grandes écoles... Je connais leurs CV pour les voir affluer parfois au sein de mon cabinet. Et lorsque j'étudie leur biographie, elle est bien différente de celle des bandits de grands chemins ; les cybercriminels sont des petits bourgeois fainéants et peureux obsédés par l'argent facilement gagné et ce, de surcroît, sans violence physique sur les personnes. Ce sont des bandits aux mains propres mais ils n'ont plus de mains, pour paraphraser le philosophe Kant. 

Les forces de l'ordres ont-elles une bonne connaissance ce ce phénomène ? Qui sont ces gens, d'ou viennent-ils et comment sont-ils structurés ?

Oui, il s'agit d'une forme de criminalité fort bien connue des forces de l'ordre ; ce sont, bien souvent d'ailleurs des "équipes à tiroirs", dans lesquelles on pioche dans divers groupes assez peu structurés, des individus auxquels on va assigner un rôle bien précis. Les conducteurs des véhicules ne seront pas ceux qui directement agresseront ; lesquels ne seront pas systématiquement ceux qui conserveront dans le même véhicule le butin amassé, ne serait - ce que pour éviter de risquer d'être arrêtés ultérieurement et, par conséquent, ne pas être poursuivables pénalement en l'absence d'élément matériel constaté des infractions commises. Autrement dit, tout est méticuleusement organisé et calculé même si ce type de passage à l'acte est toutefois moins sophistiqué que le blanchiment de capitaux via des paradis fiscaux et autres montages financiers complexes. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ithery - 19/07/2017 - 10:10 - Signaler un abus Relecture

    À nouveau, se relire permet de ne pas confondre le verbe relire et relier, comme les autoroutes (!), et de mettre un t à la fin de souvent (entre autres...)

  • Par assougoudrel - 19/07/2017 - 10:41 - Signaler un abus Gouverner c'est prévoir

    Le premier devoir des autorités est de protéger le citoyen par tous les moyens et aussi par la dissuasion. Les mineurs doivent être sévèrement punis et les adultes qui blessent ou qui tuent doivent être châtiés, quitte à remettre en place le "rasoir national". Quand on lit cet article, on aurait dit que tout le monde est résigné et qu'il n'y a rien à faire sinon d'attendre, comme pour les prochaines attaques terroristes. La France va désarmer des milices à l'étranger et elle n'est pas foutue de nettoyer son fumier. Les touristes se font détrousser à Paris, les passagers dans les trains et à présent sur les autoroutes. Bientôt, ce sera directement à domiciles. Tout est à revoir et en particulier le code pénal.

  • Par Anouman - 19/07/2017 - 11:21 - Signaler un abus Délinquance

    Il y a des choix à faire dans un pays et manifestement le choix n'est pas fait de lutter contre la délinquance, mais de la subir et la réprimer à la marge. On peut juger qu'il est plus important de payer des gens pour contrôler le stationnement que pour lutter contre les agressions ou le contraire, c'est aux électeurs de voir.

  • Par Geolion - 19/07/2017 - 11:27 - Signaler un abus La loi nous oblige à la passivité !

    On est tout à fait incapable de réagir en cas d'agression car la loi nous oblige à la passivité ! Il ne faut pas blesser l'agresseur, il ne faut pas le stigmatiser, il faut adapter la riposte à l'attaque, notion aussi stupide (pour ne pas dire plus) que celui qui l'a pondue ! La police cache le visage de l'agresseur aux yeux des médias et donc des citoyens, car, sinon, ce serait l'humilier !Etc,...Etc,... J'enrage ! On a des lois de m.....

  • Par jerome69 - 19/07/2017 - 12:00 - Signaler un abus Vive !

    Vive l'espace Shengen , vive la mondialisation, Vive les lois Bobos qui protègent la racaille et punissent les victimes, Vive la France du 21eme siècle

  • Par Michèle Plahiers - 19/07/2017 - 12:38 - Signaler un abus Je ne comprends pas

    que dans le climat actuel, les gens aient encore envie de partir en vacances. Soit ils se font détrousser. Soit les arbres sont remplacer par des militaires en mission. Ce qui reveint au même. Au moins moi, j'ai assisté à l'adorable manège d'un innocent écureuil sur ma terrasse. Quant aux genêts qui annoçaient le passage vers la Provence, il est possible d'en planter en Belgique...

  • Par Michèle Plahiers - 19/07/2017 - 12:43 - Signaler un abus Adoptez la technique de l'écureuil

    http://francoise1.unblog.fr/category/ecureuil/

  • Par Haddock36 - 19/07/2017 - 14:32 - Signaler un abus Viva Franco!

    Mieux vaut une dictature qui ne cache pas son nom qu'une anarchie totalitaire comme la France d'aujourd'hui. Et qu'on ne vienne pas dire que le Caudillo avait appauvri son peuple. L'Espagne franquiste était pauvre, il est vrai, mais elle fut victime d'un boycott économique de la part des démocratie occidentales. Les plus heureuses vacances de mon enfance, je les passais avec mes parents à Zarauz dans la Province de Guipuscoa et nous n'avions jamais ressenti le moins du monde ni l'insécurité ni la présence policière, ce qui n'est pas le cas dans la France actuelle.

  • Par VV1792 - 19/07/2017 - 15:04 - Signaler un abus Vision realiste

    Il existe certains pays ou il ne fait pas bon voyager la nuit, ou si c'est le cas, il faut se deplacer en convoi pour eviter les ''armed robbers'' ( qui, d' ailleurs, s' ils sont captures sont lynches sur place..).. Les symptomes du Grand Remplacement vont de plus en plus se faire sentir, car l' etat et l' esprit ''civique'' de la France va se rapprocher de ces pays.. L' accident de Bretigny ( maintenance a l' aune du Maghreb..), la qualite du service public, les agressions dans les hopitaux, les bordures des routes transformees en depotoir, les contenus de courier voles.. etc. Il faut que les Francais comprennent que leur pays a change, que la morale chretienne a vole en éclat et n'est plus l' affaire que d' une minorite resistante et qu' ils s' adaptent a leur nouveau pays, un peu comme les pieds noirs s'etaient trouves une place au milieu d' un peuple dont ils ne faisaient pas partie.. La France a radicalement change.. Les pillages sur les routes, sur l' A1 dans les RER, ou les incendies de vehicule doivent etre consideres comme inherents a l'etat du pays et ses habitants, doivent malhuereusement, s' adapter en consequence...

  • Par Deudeuche - 19/07/2017 - 16:42 - Signaler un abus A1, RER

    Dans quelle merveilleuse réalisation humaine cela se passe t'il ah oui l'Ile de France, l'île de la mort. Oui c'est bien triste en (Île de) France Comme dirait un président US.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 19/07/2017 - 17:16 - Signaler un abus Les grandes invasions ont

    Les grandes invasions ont entraîné la chute de la civilisation Gallo-Romaine....s'en suivit 1000 ans de régression et de réaprentissage, Pour retrouver le niveau du V ième siècle seulement au 15 ième avec la renaissance Italienne..... Espérons seulement qu'après la chute nous mettrons un peu moins de temps à rebondir.

  • Par Ganesha - 19/07/2017 - 17:21 - Signaler un abus En taule !

    Il y a un autre excellent article (un peu long) qui explique comment nos amis hollandais (bataves) resolvent ces problèmes : rétablissement des courtes peines ! Les petits voleurs roumains passent une ou quelques semaines en taule, avant d'être expulsés !

  • Par jc0206 - 19/07/2017 - 18:37 - Signaler un abus De tous temps

    Les invasions engendrent des pillages. Nous y sommes.

  • Par abracadarixelle - 19/07/2017 - 19:09 - Signaler un abus Le retour des bandits de grands chemins ?

    Eh bien, pourquoi ne pas revenir aussi aux méthodes de défense de l'époque ? Défense active des attaqués qui ne seront pas des victimes et merde pour la bienveillance obligatoire pour les agresseurs affamés !

  • Par jurgio - 19/07/2017 - 23:15 - Signaler un abus Avec Macaron, chef de notre grande armée

    les bandits de grands chemins vont bien tôt mourir de trouille.

  • Par abracadarixelle - 20/07/2017 - 09:19 - Signaler un abus jurgio@.....

    vous vouliez écrire : " ....mourir de rire" ??? I suppose §

  • Par Henrik Jah - 20/07/2017 - 11:45 - Signaler un abus Application des peines

    Je vous garantie que si les auteurs de délits et crimes sont sanctionnés systématiquement alors la délinquance et la criminalité vont chuter très rapidement. Il y a trop de tolérance en France notamment avec les mineurs. Les bobos me répondront :"oui mais quand t'es si jeune t'es un enfant tu te rends pas compte", ça les empêche pas de violer à plusieurs une fille, même si les auteurs ont 15 ans. Et je parle pas des mineurs qui agressent les vieilles dames qui parfois y laissent leur vie. Il y en a marre du laxisme de cette "Justice" de merde.

  • Par Olivier62 - 20/07/2017 - 12:14 - Signaler un abus @Haddock36

    Tout à fait d'accord (ma mère étant espagnole je passais mes vacances en Espagne étant enfant). Sous Franco on ne fermait pas les portes des maisons, il y avait un état et une morale, et un chef d'état "à la Poutine". Autant dire que la racaille qui tient le haut du pavé dans la France actuelle, sous les encouragements des médias et la complicité de la "justice", la police savait s'en occuper comme il convenait !

  • Par Atlante13 - 20/07/2017 - 19:13 - Signaler un abus Universitaire et avocat...

    Oui, ce monsieur semble bien connaitre les truands, et surtout les comprendre. Il se permet même de plaisanter à leur sujet, histoire de les rendre sympathiques, et nous donne de belles références philosophiques. Oui, je le vois très bien en train de plaider pour ces bandits si attachants, mais surtout, pas une seule pensée pour les victimes Et puis, ils lui assurent le garde-manger... Dans un pays où les juges mettent en examen un policier qui fait usage de son arme lorsqu'il est agressé par une bande de voyous qui le tabassent, on comprend qu'il est hors de question qu'on essaye de se défendre, et encore moins d'attendre que la justice fasse son boulot. Les français sont devenus un peuple tellement civilisé et social, qu'il est impensable d'envisager de résister aux assassins et braqueurs, laissons-noies braquer, maltraiter, assassiner, violer, puis attendons que la justice fasse son oeuvre, peut-être.

  • Par VV1792 - 20/07/2017 - 22:49 - Signaler un abus @Atlante

    Oui, mais dans l' adversite, je me repete, comme les pieds noirs, il faudra s' adapter; au milieu du chaos, de la terreur et de la decomposition du pays, il faudra trouver le moyen, si besoin en se defendant par les armes comme le demande la Marseillaise, de permettre a nos filles de se baigner, a nos enfants de jouer dans les parc, a nos concitoyens de defendre leurs culture et leurs racines. Les Espagnols se sont battus 700 ans avant de pouvoir expulser le dernier envahisseur du rocher de Gibraltar. Il faut juste commencer a inculquer, lentement et surement, le regroupement et la solidarite, la resistance sans faille et sans compromission, en un mot la Reconquista

  • Par Outre-Vosges - 21/07/2017 - 23:24 - Signaler un abus Précision

    Les Français ne sont pas incapables d'empêcher le retour des bandits de grand chemin, ils ne veulent tout simplement pas le faire puisqu’ils s’obstinent à voter à gauche.

  • Par Leucate - 22/07/2017 - 01:20 - Signaler un abus La mission fondatrice de la gendarmerie

    lutter contre le banditisme de grand chemin, qui était souvent le fait de déserteurs des armées féodales, les "routiers" et "aventuriers" de France fut la mission confiée par François 1er à une police militaire, la prévôté. 'François ...à nos obéyssants prevosts de non aysmés mareschaux de France" ... C'est l'acte de fondation de la Maréchaussée royale dirigée par des prévosts ayant reçu un pouvoir de haute justice supérieur aux justices féodales locales, pouvant réquisitionner tribunaux et bourreaux et se faisant assister, pour juger, par trois honnêtes gens à la prudence notoire, "qui seront de bons conseil pour nos officiers".. La façon de procéder était simple, elle obéissait à la "règle des 3 P", pourchassé, pris, pendu.

  • Par winnie - 29/08/2017 - 17:28 - Signaler un abus j aime bien. ...

    les explications des intello,juges et autres journaleux, la cause de toute cette delinquance c est simplement la non application des peines de prisons, la non expulsion des clandestins, le laxisme organiser depuis 30ans.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gérald Pandelon

Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière pénale ; publié aux éditions Valensin, ainsi que de La face cachée  de la justice (Editions Valensin, 2016). David Reinharc.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€