Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Si vous vous demandiez à quoi ressemble l’héroïsme politique dans le France de 2017, voilà un exemple : des enseignants découvrent que Noël n’est pas totalement étranger à la naissance de Jésus mais sauvent leurs élèves d’une telle horreur

Le film était projeté dans un cinéma de Gironde pour les enfants des écoles. Et des profs ont découvert, en frémissant, que ce n'était pas "laïque".

Chronique de la bêtise ordinaire

Publié le
Si vous vous demandiez à quoi ressemble l’héroïsme politique dans le France de 2017, voilà un exemple : des enseignants découvrent que Noël n’est pas totalement étranger à la naissance de Jésus mais sauvent leurs élèves d’une telle horreur

Il était une fois en Palestine, sous le règne du débonnaire Mahmoud Abbas, un couple sympathique et bien considéré par ses voisins. Joseph était charpentier. Sa femme, Marie, était mère au foyer. Ils s'aimaient. Ce qui n'empêcha pas Marie de fauter avec un certain Saint Esprit. Magnanime et généreux, Joseph pardonna à l'épouse infidèle. D'autant plus qu'elle attendait un heureux évènement

Le couple cheminait sur les routes de Palestine pour se rendre au domicile familial, à Ramallah. Joseph et Marie firent une halte à Bethléem pour se reposer et se désaltérer. Mais quand ils voulurent quitter la ville, ils s’aperçurent que les Juifs perfides avaient bloqué toutes les sorties avec des checkpoints.

Ils firent demi-tour. Et comme la délivrance était proche, Joseph et Marie se précipitèrent dans la première étable qu'ils trouvèrent. Et c'est là que Marie donna naissance à un bébé qu'ils nommèrent Jésus. L'enfant était beau comme un dieu. Et tous les médias palestiniens se penchèrent sur le berceau pour le filmer et le photographier. Mahmoud Abbas, ému par cette touchante nouvelle, proclama ce jour de décembre fête nationale. Et il ne manqua pas de protester aux Nations unies contre les Juifs – que leur nom soit maudit ! - qui avaient empêché Marie d'accoucher dans une des nombreuses maternités modernes que compte la Palestine.

Voilà la seule, authentique et véridique histoire de ce qui s'est passé à Noël. Tout a été vérifié. Et tout a été certifié conforme par Libération, Télérama, Les Inrocks et BFM TV. Toute autre version ne peut être que mensongère et le fruit d'une pitoyable superstition religieuse. Des enfants d'une école de Gironde ont failli être victimes de cette odieuse manipulation ourdie dans les caves du Vatican.

Leurs enseignants avaient entrepris de leur montrer un dessin animé sur Noël. Un dessin animé américain. Et, naïfs et candides, ils se s'étaient pas avisé que le scénario du film avait pu être écrit par des conseillers de l'abominable Donald Trump ? Erreur, funeste erreur !

Pendant la projection, l'horreur apparut dans son affreuse nudité : le film évoquait la Nativité, montrait une crèche et le petit Jésus ! Ah non, ça, ça n'était pas laïque ! Ils interrompirent la projection et renvoyèrent les enfants chez eux. Mais peut-être était-il déjà trop tard ? Peut-être que des âmes innocentes avaient été corrompues par des images que la laïcité réprouve ? De tels manquements ne peuvent rester impunis ! Nous attendons des sanctions très fermes de la part de l'Education nationale.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par atlantique07 - 25/12/2017 - 11:06 - Signaler un abus Horreur absolue

    Voici donc des enfants traumatisés à vie par la faute de l'Education Nationale. Ces incompétents doivent être sévèrement punis à la hauteur de cet inqualifiable forfait . Mon total soutien aux parents de ces innocentes victimes...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/12/2017 - 13:48 - Signaler un abus Encore va-t-il falloir leur

    Encore va-t-il falloir leur trouver une armée de psy désoeuvrés pour pouvoir leur offrir ainsi qu'à leurs parents et toute leur famille peut-être, cette aide psychologique dont ils ont un besoin urgent !!......Ça ne devrait pas heureusement poser de problème avec tous les psys chomistes que notre université produit depuis tant d'années,....

  • Par Borgowrio - 25/12/2017 - 13:50 - Signaler un abus Chachez ce Jésus que nous ne saurions voir

    C'était pourtant l'occasion d'en parler . Insister sur le message de paix et la nativité universelle , puis faire une relecture des évangiles , de ce que les historiens sont d'accord pour être le plus prêt de la vérité historique . Pour éradiquer le fanatisme , chaque religion devrait se remettre en question sans passion et semer un doute dans les têtes des abrutis fanatiques

  • Par kelenborn - 25/12/2017 - 14:29 - Signaler un abus Ah Ah Ah Ah

    Mais enfin, mon Bruno , nous prends tu pour des demeurés et crois-tu que tu peux mettre les lendemains de réveillon à profit pour nous raconter des histoires à dormir debout!!! Dès le début, ça ne tient pas la route! Ta Marie a donc commis l'adultère avec un type qui se dit "saint d'esprit" pour tromper son monde , qui n'est pas du coin et est donc probablement, un con de koufar qui s'est payé des vacances au club med sur les bords du lac de Tibériade!!! Eh beh, dans ce cas, on ne serait pas allé plus loin: c'était la lapidation!!! Cé Obono ki te le di et ça cé pour sol de tou préjudice!

  • Par essentimo - 25/12/2017 - 16:43 - Signaler un abus toutes les chaînes TV

    vont-elles être mises à l'amende (au moins) pour avoir diffusé - je ne sais combien - de téléfilms comportant le mot NOEL dans le titre, sans compter tous les miracles ?

  • Par Jasmin84 - 25/12/2017 - 20:26 - Signaler un abus Les gens seraient ils devenus

    Les gens seraient ils devenus fous. Certaines personnes dérangées estiments donc qu'il n'y a aucun lien entre Noël et la Nativité. Lors d'une émission les grandes gueules un intervenant se demandait pourquoi combattre les crèches dans les mairies et accepter l'arbre de Noël à l'Elysées, ce à quoi il lui a été répondu que l'arbre de Noël n'avait rien à voir avec..Noël. On vit dans un monde où les mots ont perdu leur sens. Un monde dans lequel on va voir un film sur Noël et on est choqué qu'on y parle de Nativité. Au secours on est chez les fous

  • Par assougoudrel - 25/12/2017 - 23:00 - Signaler un abus Il fallait montrer aux enfants Noël

    Mamère, le vertueux.

  • Par JLH - 26/12/2017 - 08:15 - Signaler un abus @borgowrio

    Oui, vous avez raison, que l'on croit ou non que Jésus est fils de Dieu, Noël tend au moins à devenir une sorte de journée de la paix quasiment universelle. C'est toujours çà de pris !

  • Par cloette - 26/12/2017 - 08:49 - Signaler un abus Il ne faut pas non plus emmener les têtes blondes

    dans les musées, car des vierges à l'enfant raphaéliques ou pas, et autres madones ne sont pas très laïques . Mais , laissons l'Islam remplacer le judéo christianisme , et le problème sera réglé, cela ne saurait tarder, quelques décennies, pas grand chose sur l'échelle du temps , patience .

  • Par Stargate53 - 26/12/2017 - 09:27 - Signaler un abus Folie et stupidité !

    La laïcité n'est pas l'effacement d'éléments de notre histoire. Faut-il s'étonner des dérives de notre société avec de tels intégristes ! Cela manque de discernement et démontre une stupidité sans limite ! Mais ce sont des enseignants donc trop conditionnés pour faire la part des choses et pour clore : ces braves gens ne pouvaient pas visionner le film avant de le projeter si cela ne leur convenait pas !

  • Par Joly Maurice - 26/12/2017 - 23:23 - Signaler un abus Mais on nage à grandes brasses dans la connerie la plus épaisse!

    Je ne suis pas croyant, bien qu'étant été éduqué par des parents profondément croyants. J'ai été à l'école chrétienne, prières, communion, retraites et tout et tout. Mais Noel est ma culture, la fête des familles, un moment de paix, de calme, de douceur et de bonheur.La crèche sous le sapin, c'est une famille qui trouve un abri dans l'agitation du monde. Et j'y tiens!

  • Par Clotilde de Saint Maur - 27/12/2017 - 00:33 - Signaler un abus Sacré Noël

    Cet instituteur devait avoir un grand sens du sacré pour penser qu'une simple évocation de la Nativité dans une fiction américaine grand public risquait d'en faire definirivent de pieux chrétiens perdus pour la laïcité !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€