Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dédiabolisation : pourquoi l’élection de Marion Maréchal-Le Pen en PACA ne produirait pas les mêmes lendemains que celle de Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Si l'on en croit les derniers sondages, Marine et Marion Maréchal Le Pen, les deux têtes d'affiche actuelles du Front National, ont toutes les deux de grandes chances d'être élues aux prochaines élections régionales. Mais la ressemblance s'arrête là. En cas d'élection, la stratégie de diabolisation pourrait être très efficace pour l'une, et très peu pour l'autre.

"Diable ça veut dire double"

Publié le
Dédiabolisation : pourquoi l’élection de Marion Maréchal-Le Pen en PACA ne produirait pas les mêmes lendemains que celle de Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen. Crédit Reuters

Atlantico : La diabolisation actuelle du FN, accentuée par le contexte électorale, n'est-elle pas un risque à l'avenir si Marion Maréchal et Marine Le Pen étaient élues ?

Jean-Philippe Moinet : Le mot « diabolisation », est d’abord né dans les discours du FN, il y a plus de 20 ans. Le but était de tenter de disqualifier les opposants farouches – plus ou moins efficaces ou non, c’est une autre question et qui méritent d’être évoquées aussi - pour tenter de réduire au silence tous ceux qui évoquent les réalités historiques, sémantiques, comportementales et idéologiques du FN, qui est le premier mouvement d’extrême-droite d’Europe. Même si certains, au sein de la droite républicaine notamment, apprécieraient qu’on gomme toute aspérité, qu’on nomme autrement le parti lépéniste.

Mais on voit bien la tentative de manipulation: faire croire que le parti lépéniste est finalement « un parti comme les autres », c’est un objectif stratégique de banalisation qui convient trés bien, je peux vous le certifier, à Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen, qui cherchent toutes les deux à emporter « leur » région grâce à cette banalisation avancée, régions Nord et Sud, où elles ont d’ailleurs toutes les deux été parachutées il y a quelques années, précisément pour apporter une vitrine féminine, et présentable, au parti de Jean-Marie Le Pen qui lui n’a changé ni d’étiquette, ni de fonds de commerce électoral. Je pense, et ne suis pas seul, que c’est cette banalisation qui est aujourd’hui un risque pour l’avenir, de ces régions d’abord, mais aussi pour les familles politiques de droite et du centre, qui peuvent se faire totalement dépasser par les événements (électoraux et politiques) si elles ne prennent pas très grande garde à établir et même à renforcer une distinction fondamentale, idéologique et comportementale notamment, avec le parti lepéniste. C’est même l’enjeu des batailles du second tour de ces régionales, qui sont déjà engagées.

Ne peut-on pas affirmer que l'élection de Marine Le Pen dans le Nord Pas de Calais ferait plus de mal à la stratégie de dédiabolisation que celle de Marion Maréchal Le Pen en PACA ? Pourquoi ? 

Je ne sais pas s’il s’agit de « dérapage », mais Marion Maréchal-LePen a une stratégie en PACA du « ratisser trés large », y compris à l’extrême droite de l’extrême droite : elle a enrôlé par exemple, sur ses listes, un représentant du « bloc identitaire » et racialiste qui, il n’y a pas si longtemps, a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Nice pour incitation à la haine raciale et 10 000 euros d’amende. Cet homme, qui a aujourd’hui 35 ans, est pour la nièce de Marine Le Pen un militant examplaire, elle a osé l’affirmé sans problème sur une chaîne nationale télévisée. Cet homme considère que les « dérapages » antérieurs de Jean-Marie Le Pen, sur le modèle Pétain et « le point de détail de la Seconde Guarre mondiale » - l’extermination des juifs par les nazis – oui, lui qui a aussi parlé sur son site de « la reconquête identitaire amorcée aux 4 coins de l’Europe », cet homme adoubé par Marion Maréchal-Le Pen estime que les dérapages lépénistes sont dans la culture politique de cette mouvance et que c’est une manière de « prendre cette région ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 02/12/2015 - 14:18 - Signaler un abus Le FN ramasse tout de l'extrême gauche en passant par les

    immigrés et la droite. L'élection de MLP la gauchiste, n'aura aucun rapport avec celui de MMLP qui elle n'est pas socialiste. Pourtant au lendemain des élections le FN se targuera que les 2 ont été élues. Pourtant les 2 élections n'ont vraiment pas la même signification...et heureusement!....

  • Par Deudeuche - 02/12/2015 - 16:40 - Signaler un abus @Anguerrand

    correct, la Manif pour tous regarde MMLP avec attention. Les Jacobins et autres tueurs de langues régionales regardent Phillipopot, et les cégétistes MLP.

  • Par lafronde - 02/12/2015 - 16:46 - Signaler un abus Avons nous une presse pluraliste ?

    Une recherche rapide permet de situer l'auteur comme fondateur de la Revue Civique, revue de bon aloi et de bonne compagnie au vu des Comités éditoriaux et scientifiques. C'est une revue centriste, comme le point de vue de l'auteur de l'article. Pour l'audiovisuel, si nous avons des medias centristes, des medias de gauche et d'extrême gauche (France Inter, et certaines émissions de France TV) avons nous des medias de droite ? lesquels ? et d'extrême droite ? Pourquoi ? Comment se fait-il que plus de la moitié de l'électorat français doivent subir la propagande gouvernementale ou partisane ? Les medias audiovisuels publics français offrent donc un prisme gauchisant de la réalité, en politique intérieure et à l'extérieur dès qu'il s'agit des USA ou d'Israël. La presse papier elle aussi subventionnée est moutonnière derrière le monopole de l'AFP. Dans ces conditions que valent les catégorisations "extrême droite" des medias mainstream ? Melenchon n'a-t-il pas gagné son procès pour avoir traité Mme LePen de fasciste ? Le concept d'extrême droite vient du Komintern pour faire oublier que Nazis signifie socialiste national !

  • Par lafronde - 02/12/2015 - 17:07 - Signaler un abus Forum de la D issidence

    Pourquoi les medias qui vivent de la publicité s'alignent sur les medias partisans ou subordonnés au pouvoir ? Ceux qui ont participé au Forum de la Dissidence, de l'Institut Polémia, ont eu la réponse : les annonceurs ont avant tout peur du risque pour leur image, et donc craigne la polémique. Ils sont donc conformistes, et suivent la pensée dominante. Si vous voulez une information authentique et non manipulés, soutenez le réseau de la réinformation : Radio Courtoisie, TV Libertés, Novopress. Bien entendu je ne dit pas que ces seuls medias suffisent à vous informer, mais ils sont un antidote à l'intox des medias (80% de gauche)

  • Par bjorn borg - 02/12/2015 - 18:57 - Signaler un abus Valeurs Actuelles !

    Un des rares médias de droite. Peut-être un peu trop à droite, mais j'aime beaucoup le lire et j'y apprends des choses qu'on ne dit pas à la TV d'Etat !

  • Par langue de pivert - 02/12/2015 - 19:21 - Signaler un abus Ahurissant !

    Comment le dire ? Allez je me lance ! ☺ Quand le P.S. "dérape" 150 morts et 300 blessés au tournant. Sans compter nos garçons envoyés au casse-pipe en Afrique et au M.O. pour redorer le blason de Hollande (+ les problèmes annexes !) Je continue ? Quand le P.S. prend à son compte en 24 h des "mesures sécuritaires" de droite sur lesquelles il crache depuis toujours pour sauver ses fauteuils + 20 % dans les sondages ! Chacun monte comme il peut !

  • Par vangog - 02/12/2015 - 22:26 - Signaler un abus Quel ramassis de poncifs éculés!

    Ce Moinet est un des représentants de la Nomenklatura gauchiste qui tente vainement de conserver une suprématie idéologique usurpée. C'est flagrant dans la faiblesse de l'argumentaire, les erreurs d'analyse concernant les dirigeants FN, la resucée de vieux fantasmes gauchistes tentant de faire passer le Front National pour ce qu'il n'est pas...facile! me direz-vous, car aucun média ne prend la peine de consacrer, ne serait-ce que quelques lignes, au programme du FN...Alors, le fantasme médiatique va bon train et il ne reste plus aux médiocres courroies de transmission à qui on a accordé des titres ronflants susceptibles de satisfaire leur ego démesuré, de régénérer le mythe créé par les officines gauchistes de résistance à leur disparition: les "détails de l'histoire" lepenistes sont là pour faire oublier les crimes du socialisme: l'économie d'une moitié de la planète ruinée, 110 millions de morts, des émeutes récentes d'extrême-gauche à République, mises sous le boisseau, jamais évoqués par ces "observateurs" d'un seul extrémisme: le leur!...

  • Par La science - 02/12/2015 - 23:10 - Signaler un abus si amis disent «padamalgam »,répondez «tu n‘as pas lu le coran

    , il suffit d’en revenir à la source et de lire soi-même le coran, qui est selon l’islam, un texte prescriptif, permanent et incréé, la voix d’allah. De multiples versets du coran présents presque à toutes les pages suffiront à vous poser question. Donnons pour exemples ceux-ci : SOURATE V-37 (coran - édition Points-Kasimirski) « Voici quelle sera la récompense de ceux qui combattent allah et son apôtre, et qui emploient … vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix, vous leur couperez les mains et les pieds alternés; ... L'ignominie les couvrira dans ce monde et un châtiment cruel dans l'autre ». SOURATE XLVII - 4 « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits. ». Alors, si certains de vos amis vous disent « padamalgame », répondez : «tu n‘as pas lu le coran ! ».

  • Par Semper Fi - 02/12/2015 - 23:43 - Signaler un abus I have a dream

    ...Le rêve que le président de l'observatoire de l'extrémisme nous gratifie d'une analyse sur le Front de Gauche, le NPA, les "zadistes"... etc, tous ces grands démocrates qui permettent de débattre dans un climat apaisé, qui ne dérapent bien sûr jamais, et ne commettent jamais d'actes violents, ne pratiquent pas la démagogie... c'est bien connu, violence et démago sont l'apanage de l'extrême-droite, et chaque meeting du FN dégénère en émeute ! Par ailleurs, j'aimerais bien que l'on m'explique en quoi le fait d'évoquer la suppression de toute subvention de la région PACA au Planning Familial, (association militante NON reconnue d'utilité publique... comme le club de foot de mon village), constitue un "dérapage", sans parler d'une menace à l'égard du droit à l'IVG, protégé par la loi, et pratiqué en milieu hospitalier (et non dans les locaux du planning familial). Y aurait-il donc des associations dont les subventions ne sauraient être remises en cause ? Serai-je autorisé à parler de dérapage si le maire de ma commune envisage de réduire ou supprimer la subvention allouée au club de foot ?

  • Par GP13 - 03/12/2015 - 10:22 - Signaler un abus La propagande tue l'information

    L'auteur est d'un parti pris tellement évident qu'il s'est fait un propagandiste déterminé de la diabolisation du FN. Il y a des chances pour qu'au FN on se réjouisse de ce type d'articles.......

  • Par marie06 - 03/12/2015 - 19:35 - Signaler un abus Plus besoin de dédiaboliser le FN

    Que les incompétents qui nous gouvernent successivement depuis plus de 40 ans se regardent dans une glace loupe. Honte à eux qui osent prétendre que le FN sera l’apocalypse alors que ce sont bien eux qui nous ont mis la France dans cet état ! l’éducation, l’économie, le social, la nation qu’ils ont vendue à la bureaucratie de l’europe, à l’Allemagne, à la finance, au Quatar etc… Ils ont été lâches, ils sont arrogants et imbus de leur personne, ils se prennent pour dieu (sans eux nous iront dans l’enfer du FN). Ils sont incapables de sortir de leur bulle dorée qu’ils ont si peur de perdre. Aujourd’hui ils paniquent car prenant les électeurs pour des imbéciles jamais ils n’auraient pu imaginer que le boomerang leur reviendrait aussi fort et que nous serons capables de remettre la France à l’endroit surtout sans eux tant ils nous ont dégoûtés !

  • Par Deudeuche - 06/12/2015 - 23:01 - Signaler un abus Le peuple est souverain

    dans les urnes, alors si Marion veut en finir avec la doxa sociétalement correcte à 230000 avortements par an. Quel est le problème ? Une vache sacrée de la génération 68 qui meurt. On s'en f....Faudra régler le problème de la dénaturation du mariage, ...aussi. Taubira bouge pas, ça vient vers toi.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Philippe Moinet

Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique et partenaire de l’institut Viavoice.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€