Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 28 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise des migrants : pourquoi les Syriens ne se réfugient pas dans les pays du Golfe

Alors que les pays du Golfe sont bien plus proches de la Syrie que ne l'est l'Europe, des milliers de Syriens font le choix de l'UE. Face à l'Eldorado européen accueillant, l'Arabie saoudite et ses voisins présentent un visage violent et hostile à tout migrant, susceptible d'introduire avec lui des idées subversives et indésirables pour la stabilité de ces régimes.

Fin de non-recevoir

Publié le - Mis à jour le 7 Septembre 2015
Crise des migrants : pourquoi les Syriens ne se réfugient pas dans les pays du Golfe

Le père du petit Aylan Kurdi, retrouvé mort sur une plage turque. Crédit Reuters

Atlantico : La crise des migrants que traverse l'Europe concerne en grande partie des populations venues de Syrie et d'Afghanistan. Les Syriens notamment prennent la route des Balkans après être passés par la Turquie. Pourtant, les pays du Golfe sont géographiquement bien plus proches. Comment expliquer ce choix ?

Roland Lombardi : Tout d’abord, je tiens à apporter quelques précisions : dans la grave crise actuelle qui frappe l’Europe, il est vrai que les migrants syriens sont les plus nombreux. Viennent ensuite les Erythréens, puis les Somaliens, suivis des Afghans et des migrants de l’Afrique subsaharienne.

Notons au passage que ces derniers, avec les Erythréens et les Somaliens, avaient il y a quelques années comme principales destinations la Libye, Israël et le Liban.

Aujourd’hui, la Libye est dans le chaos, Israël a durci sa politique migratoire et le Liban est "saturé" et sous tension. C’est la raison pour laquelle ils se tournent à présent vers l’Europe. Ensuite, si ces derniers jours les médias occidentaux se focalisent sur ces arrivées massives de pauvres hères majoritairement syriens, irakiens et afghans dans les Balkans, il ne faut surtout pas oublier que le sud de l’Italie et de l’Espagne connaissent, eux aussi, la même pression migratoire, tout aussi impressionnante et dramatique. Plus de 100 000 migrants sont arrivés clandestinement en Europe depuis le début de l’année 2015. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), basée à Genève, environ 1 770 hommes, femmes et enfants sont morts ou disparus en tentant la traversée de la Méditerranée depuis janvier. Soit 52% du nombre total de morts sur l’année 2014, et d’après les données du HCR citées par Frontex, 3 400 migrants ont perdu la vie ou ont disparu en Méditerranée au cours de l’année 2014. Pour la seule période allant de juillet jusqu’à la fin de l’année, le chiffre s’élève à 2 800 personnes.

A LIRE AUSSI - #Humanité naufragée : la photo choc qui place l'Europe et la France au pied du mur de leurs contradictions peut-elle vraiment avoir un impact durable ?

Alors pourquoi, comme le suggère votre question, tous ces malheureux, en grande majorité de confession musulmane, choisissent l’Europe plutôt que les Etats du Golfe ? Car, paradoxalement, malgré la proximité des cultures et des frontières entre les lieux de crises (Syrie et Irak) et les émirats, il est plus "facile" et surtout plus attirant de rejoindre l’Europe que les pétromonarchies du Golfe. Même si dans la réalité tout est bien relatif, l’Europe est toujours considérée comme un Eldorado, un pays de Cocagne. Un havre de prospérité, de sécurité et de paix. Les politiques migratoires laxistes de l’Union européenne depuis des années, les différentes aides sociales et médicales accordées aux réfugiés (certes disparates d’un Etat de l’Union à l’autre) le manque d’accord, de cohésion et de coordination dans la gestion de cette crise sans précédent, et enfin, les dernières hésitations et le désarroi des responsables européens, complètement dépassés par les événements, n’ont fait qu’aggraver la situation. Certaines déclarations officielles, parfois irresponsables et déconnectées des réalités, ignorant les craintes légitimes des autochtones, les tensions internes naissantes et surtout les graves problèmes futurs de cohésions nationales au sein de l’Union, ne font qu’augmenter « les effets d’appel » aux conséquences catastrophiques. L’Allemagne, au mépris de l’avis de ses partenaires, frileux comme la France ou carrément hostiles comme la Hongrie, s’est même déclarée prête à accueillir près de 800 000 réfugiés…  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pale rider - 04/09/2015 - 08:05 - Signaler un abus @l'auteur

    Merci pour cet article .

  • Par ELLENEUQ - 04/09/2015 - 08:12 - Signaler un abus Très bonne question !

    Ils se réfugient où ils peuvent le plus aides Daech dans ses entreprises de conquête, c'est tout ! Ils sont payés pour ça non ?

  • Par Marie-E - 04/09/2015 - 11:29 - Signaler un abus excellent article (1)

    je voudrais rajouter 2 choses : 1/ le gouvernement syrien a participé longtemps à la déstabilisation du Liban appuyé par l'Iran et aujourd'hui les troupes gouvernementales sont aidées par les Iraniens et le Hezbollah qui en prennent à leur aise : voir les escarmouches à la frontière avec Israël. M'étonnerais que cela plaise aux pays du Golfe qui n'ont aucune envie de faire un geste vis à vis de la Syrie gouvernée par un alaouite. 2/ tous les pays du Moyen Orient sont soucieux de l'imperméabilité de leurs frontières car un rien peut les déstabiliser. Rien qu'à voir le Liban multi confessionnel qui accueille beaucoup de réfugiés syriens (en plus des camps palestiniens qu'ils ont depuis des lustres et dont de toute façon l'AP ne veut pas sans compter la présence du Hezbollah acteur impliqué dans la guerre), la Jordanie qui n'en peut plus des camps de réfugiés, qui participe à la guerre par son aviation et qui est en première ligne avec ses frontières syriennes et irakiennes, la Turquie qui commence vraiment à s'impliquer et qui commence à en payer le prix, même si elle en profite pour régler à sa façon le problème kurde.

  • Par Marie-E - 04/09/2015 - 11:39 - Signaler un abus excellent article (2)

    je voudrais rajouter que : les pays du Golfe ne se sont dans le passé préoccupés des Palestiniens que dans le but d' accuser Israël de tous les maux et pour leur fournir les armes nécessaires aux attentats, les chefs militaire étant hébergés dans des bonnes conditions avec de l'argent disponible pour commettre des attentats. Donc aucun réfugié n'a envie d'aller dans un pays avec une application très stricte de la charia et où les droits de l'homme sont inexistants (de même que la présence d'Amnesty International). Il ne reste au plus près que l'Europe car pour l'Asie, il faut passer l'Iran, le Pakistan, l'Afghanistan et tous les pays sont moins réputés que l'Europe pour son accueil et les droits accordés aux réfugiés. Ce qui est regrettable, c'est qu'on incrimine l'Europe alors que le monde entier est concerné et devrait participer au sauvetage des populations victimes non seulement de la guerre mais aussi de la barbarie de certains belligérants. On voit d'habitude des manifestations d'indignés sélectifs avec des drapeaux qui font froid dans le dos mais actuellement rien. Peut être parce qu'il n' y a de place dans leur esprit que pour une catégorie de damnés de la Terre

  • Par tubixray - 04/09/2015 - 11:48 - Signaler un abus Reste alors l'Europe

    C'est une brave fille .....

  • Par vangog - 04/09/2015 - 12:40 - Signaler un abus Ceux qui ont généré et entretiennent secrètement le Jihad

    hors de leurs frontières, construisent un mur pour s'en protéger...Les voleurs, aussi, sont ceux qui savent le mieux se protéger de leurs attaques!

  • Par DANIEL74000 - 04/09/2015 - 14:32 - Signaler un abus Très bonne question

    Certaines refusent l'ordre en étant voilées mais les citoyens Français se cachent les yeux comme les autruches mettent la tête dans le sable pour ne pouvoir la guerre qu'ils refusent

  • Par Outre-Vosges - 04/09/2015 - 17:09 - Signaler un abus La liberté d’expression existe encore mais il faut la chercher

    Un article intéressant et instructif mais qui se perd malheureusement dans le flot d’inepties bienpensantes qui ont envahi notre presse asservie. J’ai parfois développé (avec moins de style et de compétence, je l’avoue) quelques-unes des idées que je viens de lire pour les envoyer à « orange.actu » et c’était chaque fois pour lire sur la page notant mes envois : « statut:refusé ». Seul le gauchisme jouit de la liberté d’expression dans les médias officiels. Vive Atlantico !

  • Par Gré - 04/09/2015 - 18:13 - Signaler un abus Fuir l'EI pour se retrouver

    Fuir l'EI pour se retrouver en Arabie Saoudite, ce n'est peut-être pas la peine

  • Par Liberte5 - 04/09/2015 - 19:14 - Signaler un abus Un article qui bouscule les tabous.

    Peu à peu la vérité émerge.L'Arabie Saoudite ne veut pas d'immigrés musulmans. Les Musulmans ne veulent pas aller en Arabie Saoudite. Ils préfèrent l'Europe où les conditions d’accueil sont plus favorables, qu'en Arabie Saoudite où il n'y a aucune démocratie. Cela dit, en Europe ils pourront faire toutes revendications religieuses et nous menacerons d'islamophobie si nous refusons, même mollement.

  • Par padam - 04/09/2015 - 19:31 - Signaler un abus Dans quel sens?

    C'est effectivement la bonne question. Et c'est tellement évident qu'il n'y a que nos soit-disant élites pour ne pas se la poser. Suivant la même logique, on pourrait à posteriori se demander pourquoi les diverses populations qui ont fui la région des Balkans à la suite des conflits des années 90 n'ont pas à contrario pris le chemin de Damas ou de La Mecque...

  • Par Le Comte Charles - 04/09/2015 - 22:12 - Signaler un abus On en peut plus

    S'il vous plait arrêter toutes ces télévisions qui cherchent à nous culpabiliser. On en peut plus, on en a assez. Enfin un son de cloche un peu différent. C'est juste insupportable. C'est gens n'ont rien à faire en Europe. Point à la ligne. Bonsoir.

  • Par Le Comte Charles - 04/09/2015 - 22:12 - Signaler un abus On en peut plus

    S'il vous plait arrêter toutes ces télévisions qui cherchent à nous culpabiliser. On en peut plus, on en a assez. Enfin un son de cloche un peu différent. C'est juste insupportable. C'est gens n'ont rien à faire en Europe. Point à la ligne. Bonsoir.

  • Par vangog - 04/09/2015 - 22:52 - Signaler un abus @Le Comte Charles les TV et médias ont été conquis

    par les Trotskystes Filipetti et Pellerin. Avant elles, 85% des journaleux seulement étaient gauchistes...Après leur sélection impitoyable, 100 % des journaleux sont immigrationnistes, gauchistes et favorables à l'hémorragie de leurs forces vives par les pays d'émigration. Les Trotskystes savent parfaitement que cette hémorragie enclenchera l'engrenage de la misère et de la corruption, dans les pays d'émigration, entraînant révoltes, guerres et exodes...et à terme, la fin du capitalisme occidental honni..."la fin justifie les moyens!"

  • Par A M A - 05/09/2015 - 09:01 - Signaler un abus Qui alimente cette invasion?

    "L'envoi de millions de musulmans n'est pas une migration, c'est bel et bien une invasion, organisée et conçue comme telle "dit à juste titre Olivier 62. Mais qui organise cette invasion délibérée et subite sur le sol européen? Qui manipule DAESH? Déjà bien malade depuis les deux guerres mondiales, cette vieille Europe, malade de sentimentalisme, et complaisante avec ce qui l'accable, est incapable de résister à cette submersion croissante et sans limite prévisible. Les anglo-saxons paraissent plus concernés par leur avenir. Les anglo-saxons paraissent quand même plus réaliste.

  • Par Nicolas V - 05/09/2015 - 09:29 - Signaler un abus Qui a créé L'EEIL ?

    Al Qaïda est une création US contre la Russie, Ben Laden était un agent CIA qui œuvrait en Afganistan. L'EIIL , que Fabius appelle Daesh, est né d'1 scission avec Al Qaïda . Ce mouvement terroriste est protégé par les USA et la Turquie : financement, entraînement, armes et alimenté par Arabie saoudite et Qatar. Les vols de la coalition n'ont pour objectifs que le largage d'armes et vivres et protection qd l'armée syrienne avance. Et l'évacuation des blessés sur la Turquie (Hôpital dirigé par une fille d'Erdogan). Al Nosra est une filiale d'Al Qaïda , les amis de Fabius "ils font du bon boulot", parfois contre l'EI, toujours contre les populations irakienne et syrienne. Hollande l'a dit , 14 juillet 2014, Fabius, à plusieurs reprises , dont en 2015. Fabius, relaxé déc. 2014 de terrorisme et apologie par la Chambre civile, qui a repris :"je ne fais qu'appliquer la politique diplomatique de mon pays". Ça fait rire : la politique diplomatique de son pays (voir lequel) c'est lui, pas Hollande, qui ne fait qu'obéir. Et même, si Fabius ne faisait qu'obéir, il y a le devoir de désobéissance . Si hollande se retrouve 1 jour devant un Tribunal, on verra ce qu'il plaide.

  • Par Djib - 05/09/2015 - 12:24 - Signaler un abus Les réfugiés musulmans ne rejoignent pas les pays du golfe,

    mais ils n'oublient pas de voiler leurs femmes et de remercier Mahomet quand ils arrivent chez les infidèles.

  • Par clau - 05/09/2015 - 13:02 - Signaler un abus Prêtres , réveillez-vous !!!

    Convertissez ces gens qui préfèrent nos valeurs chrétiennes!!!

  • Par Djib - 06/09/2015 - 08:32 - Signaler un abus Proverbe bédouin:

    "ne laisse pas le chameau mettre le nez sous ta tente, sinon il entrera tout entier"

  • Par Nicolas V - 06/09/2015 - 11:48 - Signaler un abus @clau

    Ce n'est pas par vos "pretres" inféodés, que le salut viendra. Ce sera par notre Résistance .

  • Par clau - 06/09/2015 - 13:13 - Signaler un abus @Nicolas V

    Par les deux ! Beaucoup d'humains ( la grande majorité ) ne sont pas assez "mûrs" pour se passer de religion et le rejet de celle-ci dans nos pays joint à l'arrivée de migrants, pas mûrs du tout, créent un vide qui sera comblé par l'Islam. Il faut choisir son opium...non??? Trop tard ???

  • Par Nicolas V - 07/09/2015 - 03:12 - Signaler un abus @clau

    Hi! Clau! Je n'ai rien contre votre religion, si ce n'est que votre clergé et l'évêque de Rome, me semblent fort inféodés au Nouvel Ordre Mondial. Je découvre tous les jours de nouvelles facettes chez votre évêque. Vous connaissez le dicton "le poisson pourrit par la tête ". Ceci étant, unissons- nous, Chrétiens d'un rite ou l'autre, athées, etc...ok avec vous sur "le vide". Un vide spirituel ou tout au moins rituel, comblé par un spectacle permanent et un individualisme forcené.

  • Par Lazydoc - 07/09/2015 - 10:05 - Signaler un abus Bravo

    C'est la première fois que j'entends parler du "mur de la honte" saoudien. Ah non chez eux, pas de honte, juste de la Real Politic".

  • Par zouk - 07/09/2015 - 11:09 - Signaler un abus Pays du Golfe et malheuruex chassés de leurs pays

    Comment les pays du Golfe, dont la politique à l'égard de l'immigration est la plus sévère ua monde pourraient-ils vouloir une chose et son contraire? A la vérité, wahabites, ils se croient très probablement investis de la mission de conquérir le monde entier à l'Islam, quels qu'en soient les moyens

  • Par Ganesha - 07/09/2015 - 17:41 - Signaler un abus Petit Point de Détail Oublié !

    Cet article est soi-disant écrit par de ''grands spécialistes'', mais ils ne nous précisent pas une donnée fondamentale : ces immigrants syriens sont-ils en majorité sunnites ou chiites ? S'ils sont chiites, ils ne vont pas tarder à entrer très bientôt en guerre civile religieuse ouverte avec nos maghrébins sunnites français et les turcs allemands !

  • Par Outre-Vosges - 09/09/2015 - 04:08 - Signaler un abus Réponse à @Ganesha qui se dit grand spécialiste

    Les prédictions de @Ganesha valent celles de François Hollande. Selon lui les chiites réfugiés « ne vont pas tarder à entrer très bientôt en guerre civile religieuse ouverte avec nos maghrébins sunnites français et les turcs allemands ». Dans quel marc de café (à la turque) a-t-il lu un tel événement ? Pour l’instant nous n’en avons aucun exemple : les réfugiés des deux obédiences fraternisent en réalité et ne divisent pas leurs forces à combattre les chrétiens qui sont les seuls véritables ennemis.

  • Par Ganesha - 09/09/2015 - 12:52 - Signaler un abus Outre-Vosges

    Cher ami Outre-Vosges. Suis-je un ''Grand spécialiste''? J'ai travaillé deux fois à Bahreïn (six mois et deux mois, plus des années en Arabie Saoudite et au Yémen) et, au moins je sais que sur cette île, la monarchie régnante est sunnite, mais qu'elle a dû faire face à de nombreuses reprises à des mouvements de révolte violente de la part de la majorité de sa population qui est chiite ! Cet article est absurde et mensonger par cette omission capitale. Cela nous ramène des années en arrière quand la presse publiait des articles qui ignoraient cette donnée fondamentale, mais les journalistes et chroniqueurs ont tout de même fait des progrès depuis. ''Les chiites et les sunnites vont vivre en paix et en harmonie'' ! C'est ce qui se passe en Syrie et en Irak ? En France, actuellement, les chiites sont une minuscule communauté, mais il y a déjà eu quelques incidents. Vous vivez seul, comme Robinson Crusoé, sur une île déserte, complètement coupé du monde ? Ou plus simplement, vous parlez de façon péremptoire de sujets que vous ignorez complètement ?

  • Par Bretondesouche - 09/09/2015 - 17:52 - Signaler un abus Les pays du golfe

    Ne veulent pas d'islamistes

  • Par Geolion - 10/09/2015 - 22:30 - Signaler un abus Le Figaro.fr censure à tours de bras des commentaires !

    Bravo pour la liberté de la presse et de l'expression ! Le Figaro.fr censure à tours de bras des commentaires, mêmes anodins ! J'y vois une incursion politique dans le contenu qui n'a rien à voir avec la charte du Figaro ! Et souvent, après avoir renouvelé le commentaire, celui-ci est retenu, mais plonge dès lors dans les abysses du journal...Explication du Figaro : "On reçoit tellement de commentaires que certains sont refusés alors qu'ils ne le devraient pas" ! Explication trompeuse et sournoise, car, quand on reçoit beaucoup de commentaires, on aurait plutôt tendance a laisser passer des commentaires qui ne devraient pas être publiés. C'est insupportable ! Par ailleurs, il est apparemment impossible de contacter le Figaro.fr par "Contact"...Pourquoi ???

  • Par Geolion - 10/09/2015 - 22:34 - Signaler un abus Voyez ces vidéos...Très inquiétant !!

    Voyez ces vidéos..... http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/08-09-2015/devastations-et-menaces-de-mort-les-images-du-comportement-des-refugies-en-route-pour-lallemagne?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29 - .VfCyVShlrZo

  • Par vangog - 11/09/2015 - 16:02 - Signaler un abus Quittons les sans-couilles de l'UE et intégrons VISEGRAD!

    Les pays du groupe de Visegrad - la Hongrie, la Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie - refusent les quotas de migrants que veut leur imposer l'UE! L'Europe va se reconstruire au centre, après l'échec de la social-démagogie immigrationnistes!

  • Par Marie-E - 12/09/2015 - 07:42 - Signaler un abus @geolion

    sur le Figaro il devient de plus en plus difficile de s'exprimer : pour Israël, contre l'Iran, contre Daech, certains vocables. La politique française passe encore parfois. le dimanche totalement impossible modération sous traitée de l'autre côté de la Méditerranée. Je finis souvent le dimanche en disant que le vent du Sud souffle trop de commentaires : en une journée sur 10 commentaires 1 seul de passé pour les contacter : impossible tout simplement Quand je viens beaucoup sur Atlantico c'est que je n'en peux plus de tenter de passer sur le Figaro

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Lombardi

Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste chez JFC-Conseil. Il est par ailleurs docteur en histoire et chercheur associé à l'IREMAM, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman d’Aix-Marseille Université, également membre actif de l’association Euromed-IHEDN.

Il est spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

Sur Twitter @rlombardi2014

Sur Facebook 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€