Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La crise économique peut-elle entraîner des coups d'Etat en Europe ?

Violents mouvements sociaux en Espagne, percée de l'extrême droite raciste et néo-nazie au Parlement grec, poussée du populisme lors des dernières élections italiennes... La crise fait-elle planer la menace d'un coup d'Etat au-dessus de certains pays de l'Union européenne ?

Aux armes citoyens !

Publié le - Mis à jour le 12 Avril 2013
La crise économique peut-elle entraîner des coups d'Etat en Europe ?

Le dernier coup d'Etat en Espagne n'est pas si lointain : il remonte seulement au début des années 80. Crédit Reuters

Atlantico : La crise économique pourrait-elle mener à des risques de coups d'Etat en Europe ?

Gérard Bossuat : Les pays où la crise financière et économique s’est manifestée avec beaucoup de violence depuis 2008 ont bien résisté. La Grèce qui par le passé a eu des comportements anti-démocratiques quand les militaires ont pris le pouvoir, la dictature des colonels, conduite par Yeoryos Papadopoulos de 1967 à 1974, s’est révélée capable d’organiser des élections et de prendre des mesures drastiques, contestables sans doute, pour répondre à la crise.

Il n’y a pas eu de menace perceptible de coup d’Etat. En revanche l’extrême droite raciste et même néo-nazie à pris pied au Parlement et son discours a été banalisé. Le risque d’un affaiblissement de la démocratie en Grèce existe pour cette raison.

En Espagne, le pouvoir politique de droite semble plus redouter la séparation de la Catalogne qu’un coup d’Etat militaire. A-t-il raison ou tort ? A part certaines interventions calculées comme celles d’un général du cadre de réserve, Juan Antonio Chicharo, il n’y a pas de menaces immédiates. Le Portugal fonctionne démocratiquement. Quel coup d’Etat serait à redouter d’un pays dont l’armée a fait la révolution des Œillets en avril 1974 ?

En revanche, la crise a renforcé en Hongrie très visiblement, ailleurs aussi mais plus discrètement, les nationalismes dont on ne sait jamais dans quelle direction ils iront : un nouveau rebond pour les pays concernés autour d’un dirigeant fort, l’aventure de l’isolement et de la démagogie, le repli sur ses frontières en utilisant tous les moyens pour échapper aux règles européennes de non-discrimination.

La notion de coups d’Etat est relative. L’expérience européenne est riche de ce point de vue : coups d’Etat militaires, les plus connus et les plus spectaculaires, coups d’Etat politiques confisquant le pouvoir au profit d’un parti ou d’un homme. Il manque encore le coup d’Etat anti-européen, le plus probable, contre les règles de Bruxelles, contre le système communautaire de prise de décision à 27, une sorte de révolte des peuples ou des gouvernements incapables de vivre à 27 leur avenir. Légalement, la Grande-Bretagne a inauguré ce positionnement avec les clauses d’opting-out qu’elle a obtenues depuis 1973. Il faut craindre davantage l’usure de l’idéologie démocratique, contestée et diffamée, sous prétexte qu’elle ne donnerait plus de solution. Il faut craindre l’installation de régimes autoritaires plus que des coups d’Etat. Evidemment le pronostic ne présente aucune certitude.

Christopher Dembik : Au sens strict, c'est-à-dire le renversement du pouvoir de manière illégale et brutale, en s'appuyant généralement sur l'armée, je ne pense pas que la crise économique pourrait mener à des risques de coups d'Etat en Europe. Le seul pays qui pourrait peut-être basculer c'est l'Espagne, où on constate que de plus en plus d'officiers s'interrogent sur la capacité du pays à conserver son unité face aux revendications de la Catalogne dans un contexte de désaveu des élites politiques et de la Maison Royale, à cause de scandales de corruption, et d'une crise sociale aiguë. Le chômage des jeunes est ainsi de près de 60% dans le pays. On comprend donc rapidement que le risque d'explosion sociale n'est pas à négliger.

 

Ce problème est-il spécifiquement espagnol, lié à la forte présence du séparatisme dans ce pays, ou la menace d'un coup d'Etat pourrait-elle toucher d'autres pays européens ?

Gérard Bossuat : Si l’on s’en tient à l’idée d’un coup d’Etat anti-européen, et non pas militaire, il faudrait un pouvoir politique fort et appuyé sur une large partie de l’opinion nationale pour réussir un désengagement des institutions communes de l’Union européenne qui pourrait consister en un refus d’appliquer certaines directives au mépris des amendes prévues. Quel serait l’avantage gagné ? Un surcroit de prestige auprès des électeurs nationaux pour un gouvernement à poigne. Une certaine liberté de manœuvre financière, une dévaluation de la monnaie nationale et un départ de la zone euro de ce pays, un contrôle retrouvé sur les flux migratoires. On imagine les réactions des autres pays membres de l’Union et les conséquences délicates pour ce pays en termes de prestige extérieur et de relations économiques et commerciales. Une ère de trouble serait ouverte en Europe. Le message fondamental de l’Union européenne serait terni : les Européens apparaitraient à nouveau comme des nations méfiantes les unes envers les autres et sans avenir commun.

Le séparatisme catalan n’est pas anti-communautaire puisqu’il prétend trouver sa place au sein de l’Union européenne, mais il est redoutable pour l’Espagne dans son ensemble. La séparation à l’amiable de type tchécoslovaque en décembre 1992 ne semble pas être la manière de procéder envisagée par les protagonistes ibériques. La question est d’apprécier si le statu quo actuel est meilleur. Il ne le semble pas. Les protagonistes doivent faire preuve d’imagination. Et les institutions de l’Union restent officiellement silencieuses.

Christopher Dembik : Le XIXe et le XXe siècles nous ont montré que l'Espagne a la culture du pronunciamento (un procédé par lequel l’armée se déclare contre le gouvernement en place dans le but de le renverser, NDLR). Le XXIe siècle pourrait justement confirmer cette tendance. Il faut bien comprendre que le séparatisme, même s'il semble plus exacerbé en Espagne que dans d'autres pays européens, profite d'un contexte politique et économique extrêmement favorable depuis deux ou trois ans. Les deux grands partis, PP et PSOE, sont discrédités, le premier à cause de scandales de corruption et le deuxième à cause de son incapacité à réagir face à la bulle immobilière des années 2000. La figure du roi ne rassemble plus autant. Un récent sondage du Centre d’enquêtes sociologiques montre que les Espagnols ont perdu le respect pour la couronne. Enfin, la crise économique est là et pour longtemps. 

Cette culture du pronunciamento n'est pas aussi présente dans d'autres pays européens où l'armée ne joue pas non plus le même rôle. La Constitution espagnole octroie aux forces armées le rôle de garant de l'unité du pays. De fait, cela peut donner libre cours à certaines interprétations et être considéré comme un blanc-seing accordé à l'armée pour qu'elle intervienne en cas de nécessité. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par boblecler - 31/03/2013 - 10:11 - Signaler un abus non on s'est déjà débarassé de sarkozy aux 600 milliards dettes

    non on s'est déjà débarassé de sarkozy aux 600 milliards de dettes, 125 milliards de déficit et un million de chômeurs et de tous ces ministres.

  • Par warren11 - 31/03/2013 - 10:27 - Signaler un abus Si seulement c'était vrai...

    En passant devant l'Usine Chicoré Leroux à Orchies, j'ai été frappé de constaté l'état repoussant des bâtiments industriels.Manifestement ni la CGT ni la novatrice Laurence P.. ne se sont émus des conditions d'exploitation de ces sites nombreux dans le Nord.Pourtant leurs personnels ne manifestent pas . Les politiques français deviennent de plus en plus pathétiques, les journalistes,faute d'idées se copient et décryptent...à longueur de journée la couleur du camembert,faute manifestement d'avoir compris les études qu'ils suivaient,on applaudit la natalité en France en oubliant bien sûr de dire qu'elle est souvent issue des nationaux non encore vraiment intégrés de dernière génération( et encore j'évite d'y inclure les charrettes de Brésiliennes naturellement intéressées en Guyane, ou les convois de boat people des Comores( pas de stigmatisation!!!>> on peut aider et accueillir pour une naissance sans systématiquement accorder une nationalité), les exemples seraient encore nombreux à ce titre ou d'autres,donc pas de révolution à attendre ...rappelons nous le passé ...Vichy????? visiblement les français peuvent encore beaucoup en accepter ...même le retour de Sarko..

  • Par Eowyn - 31/03/2013 - 10:54 - Signaler un abus Dans sa typologie des coups

    Dans sa typologie des coups d'Etat, Gérard Bossuat oublie le coup d'Etat européen : le peuple a voté non en 2005, mais les zélites ont passé outre, d'ou la marche forcée vers l'Europe-maison de correction et la dictature de la BCE qui est, ne l'oublions pas, la cause principale de la faiblesse économique des pays d'Europe du Sud, dont la France, obligés de tirer la langue avec un euro surévalué. Marine ! Vite ! Qu'on sorte de là !

  • Par musaraigne - 31/03/2013 - 10:55 - Signaler un abus C'est bien bobecler

    Votre commentaire est brillant. Un autre s'il vous plaît.

  • Par bigoud26 - 31/03/2013 - 11:03 - Signaler un abus Ouf

    Je suis rassuré, tout va bien dans le meilleur des mondes. Nos élus sont complètement déconnectés, nos institutions, j'en parle même pas. A l'école tout va bien on sait lire écrire et compter. Les Français mangent a leur faim en achetant de la bouffe dé... dans des supers marchés qui ne s'engraissent pas sur notre dos en détruisant les agriculteurs nationaux et qui nous vantent la qualité de leurs produits. Mon patron ne me paye pas toutes mes heures ; je dois me taire car, moi, j'ai la chance d'avoir un boulot et je vous dis pas le nombre d'heure que je fais chaque mois... Je ne les entends pas ceux qui ont votés pour le gvnmt actuel me dire que je suis dans l'erreur ou le déni. Et si j'ai bien compris le président vient d'admettre que la situation est difficile, qu'il le savait avant les élections et que tout cela c'est de la faute de son prédécesseur qui a créer la crise actuelle juste pour l'embêter... C'est Pâques je bosse comme un jour normal sans aucune compensation, bref tout va bien et continu comme avant...

  • Par Benvoyons - 31/03/2013 - 11:09 - Signaler un abus Il y a deux manières pour avoir plus de pauvres

    en utilisant la politique socialomarxiste en utilisant la solution FN la France hors de l'Europe.

  • Par bigoud26 - 31/03/2013 - 11:14 - Signaler un abus Vous rigolez !!!

    Si le FN passe la descente sera encore plus rapide. il y a de bonnes idées mais pas la sortie de l'Euro et le retour au francs. Avez vous une idée du coût de ce projet ? Il faut mettre les Français au boulot, réduire certaines aides, réformer notre système social (le meilleur au monde, mais personne n'en veut, c'est bizarre non ?), développer les énergies propres, isoler les maisons et immeubles, forcer nos constructeurs autos à devancer la mise en circulation de véhicules hybrides propres, qu'ils ont dans les cartons depuis des années. réaliser un grand virage écologique, comme l'ont fait les Allemands il y a qq années. Il y a 35 ans on nous a promis le nucléaire propre, surtout au niveau du retraitement. Rien n'a changé, il y a peut être qq chose à creuser de ce côté...

  • Par musaraigne - 31/03/2013 - 11:38 - Signaler un abus bigoud26

    Ma foi je pense qu'avec le FN la sortie de l'euro fera mal au début mais sera salutaire par la suite. Il ne faut pas rêver: la situation économique de notre beau pays est catastrophique et on ne pourra pas l'assainir sans douleur. On a besoin d'un remède de cheval. Et cela remettra les gens au boulot comme vous dites, je crois effectivement que c'est ce dont la France a le plus besoin.

  • Par Glabre et Ingambe - 31/03/2013 - 11:50 - Signaler un abus Et le coup d' Etat de l' UE, on l'oublie ?

    Dont le dernier chapitre en date, le MSE, et son OPA sur les budgets des nations ?

  • Par dedroite - 31/03/2013 - 12:06 - Signaler un abus Le coup d'état c'est de s'obstiner à garder l'Europe

    Il faut revoir tout le système Européen très très vite et avant 2017 car si en France MLP passe aux manettes les autres pays suivront, et moi qui en a marre de ce clan qu'est l'UMP je voterai Marine le Pen. Je suis de droite et pas de l'UMP, je ne revoterai surement pas Sarkozy au cas ou il se représente encore moins PS, ni un autre parti qui combine avec L'UMP, je voterai FN comme les millions de français.

  • Par POSITIF - 31/03/2013 - 12:07 - Signaler un abus cela risque de devenir chaud

    Coup d'etat Non, mais le peuple dans la rue a court terme, cela semble envisageable, a trop prendre les francais pour des vaches a lait risque de faire monter la tension , tous les parametres sont reunis, chomage extreme, pauvrete de plus en plus forte , les francais se sentent trahis et abandonnes par un pouvoir qui offre a la terre entiere tous les avantages sociaux en les reduisant de plus en plus pour les seuls cotisants ,faisant ainsi de notre pays le point de ralliement de la pauvrete mondiale attiree par cet eldorado . a ce rythme le couvercle de la marmite sociale risque de sauter .

  • Par bobthai7627 - 31/03/2013 - 12:39 - Signaler un abus bonthai7627

    Pettite démonstration. Quand vous voulez construire un immeuble de trente étages , vous prévoyez des fondations en conséquences , si les fondations initiales étaient pour six étages et que vous y ajouter encore et encore des étages suplémentaires , au début ,dès les premiers étageges suplémentaires des fissures apparaisent qui deviennent de plus en plus importantes jusqu'à lécroulement total de l'immeuble , et bien c'est exactement ce qui est en train d'arriver à l'immeuble EUROPE , ça chute est inévitable et irrémédiable quoi que vous en diront tous les beaux parleurs et pseudo spécialistes , Cette Europe telle qu elle existe est fichue , j'en prends le pari .

  • Par bobthai7627 - 31/03/2013 - 12:58 - Signaler un abus bobthai7627

    Suite , les raisons de l'effondrement . de l'immeuble Europe .. L'argent , toujours l'argent , La grande finance qui dirige le monde était comme toujours préssée d'emmagasiner les profits en développant cette mondialisation à outrance et pour ce faire avait besoin de ce marché unique Européen au détriment de l'intérêt des peuples , et pour mettre tout ça en place , ils ont leurs laquais Sarko hier Hollande aujourd'hui qui en échange de subtentiels avantages ,sont à leur service , si vous pensez le contraire c'est que vous êtes naifs , mais leur erreur à ces élites " Groupe de Bolderberg " c'est qu'ils ont voulu aller trop vite et trop loin , et surtout ils ont sous estimé la puissance d'un outil de communication qui n'existait pas il y a 40 ans " Internet "

  • Par Duffy - 31/03/2013 - 13:43 - Signaler un abus Avec un peu de chance

    autrement on s'alignera pour 200 ans sur le sud de la méditerranée

  • Par Imragen - 31/03/2013 - 15:13 - Signaler un abus @boblecler

    Mais alors que va t on faire pour celui qui a - augmenté le chômage ? - augmenté la dette ? En fait, s'il y a coup d'état ce sera à cause du mépris de ceux qui gouvernent il est grand.

  • Par Gégé Foufou - 31/03/2013 - 16:49 - Signaler un abus Je ne suis pas un gladiateur

    Qui disait "Avé François morituri te salutant" ( Ceux qui vont mourir te salut) Ma peau tu ne l'auras pas car la colère gronde, le mécontentement enfle, et la révolte poupulaire va s'emplifier t'obligeant à la démission ou à la dissolition et le Peuple reprendra sa destinée avec l'arme absolue: SON BULLETIN DE VOTE F.N.

  • Par Gégé Foufou - 31/03/2013 - 16:50 - Signaler un abus OUPS

    te saluent...

  • Par vivalaquintabrigada - 31/03/2013 - 17:46 - Signaler un abus RIEN DE CHANGE !!!!

    SI VOUS VOULEZ QUE CELA CHANGE FAITES VOTRE DEVOIR POUR VOUS ET VOS ENFANTS ; BATTEZ VOUS !!! Un coup d'état je n'en suis pas sûr mais le plus vraisembalble c'est une insurection populaire armée , chose que je ne souhaite pas. Les peuples sont de plus en plus exapérés . L'insurection armée est un droite même un devoir : déclaration Universelle des Droites de l'Homme art. 35 du 24 juin 1793. Comment allez vous faire croire plus longtemps que cette crise est mondiale que les gouvernements ne peuvent pas y remédier . C'est un mensongen rien que la CAC 40 La direction de RENAULT et ses deux laquais demandent aux ouvriers de faire des sacrifices en échange de vagues promesses alors que dans le même temps les actionnaires voient le titre de l'action RENAULT flamber que demande RENAULT aux actionnaires rien!!!!! . Alors si vous voulez le changeement prenez votre destin en main et comme en 1793 crions tous ensemble la patrie est en danger aux armes citoyens aux armes !!!!

  • Par ZOEDUBATO - 31/03/2013 - 17:58 - Signaler un abus Oui car les partis extrémistes PS/FN/FDG et leur idéologie

    réactionnaire, destructrice et obsolète veulent avoir le champ libre en "tuant" le Président SARKOZY qui veut une France unie, moderne et appuyer sur les citoyens et l'Europe Il a été battu par ceux qui ne voulait pas : - remettre les citoyens au cœur de la vie publique (référendum populaire voté mais rendu inexploitable la Gauche élu grâce au FN), - refonder une France unie, apaisée et basée sur la confiance, - mettre en palace des projets d'avenir réellement novateurs, - réguler et maîtriser l'immigration plutôt que de l'instrumenter, Oui il n'a pas tout fait et pas été aussi vite qu'il aurait fallu, mais il a agi, ouvert la gouvernance à l'intérêt général en nommant des opposants volontaires à des postes importants, Mais le PS/FDG/FN veut bloquer toutes comparaisons et continuer à vivre grâce aux impôts des autres dans une France recroquevillée d'ou - Harcèlement judiciaire, médiatique, culturel, journalistique, - Procès d'intentions, les insultes, sa désignation comme bouc émissaires, - Casse des lois citoyennes, d'égalité et de croissance Mais, pour les citoyens, il reste celui qui a agit, fait progresser l'équité et justice sociale et respecter les citoyens.

  • Par bobthai7627 - 31/03/2013 - 19:16 - Signaler un abus bobthai7627

    Pour répondre à zoedubato En 2007 , au second tour j'ai voté Sarko sans hésitation , au vu du discours qu'il avait tenu , qui se rapprochait d'ailleurs plus du Front National que du PS , et qu'est ce qu'il fait ? ,à peine élu il prend au gouvernement des gens de ( Gauche ) Mitterand , Kouchner etc ..première trahison , plus celle du non respect du NON au référendum , ça fait beaucoup , il n'a donc personne après qui s'en prendre si ce n'est qu'à lui-même , , seules ses trahisons successivent sont responsables de sa défaite , c'est d'autant plus dommage que je reste persuadé qu'il aurait pu être un grand Président , il en avait le Charisme , et l'énergie nécessaire , seulement voilà !......afféodé comme ses prédecesseurs à la grande finance .

  • Par Salvatore Migondis - 31/03/2013 - 19:25 - Signaler un abus Tiens...

    Pourquoi Atlantico a-t-il jugé bon de ne publier un CV abrégé de ces deux "intervenants"..? A vos "moteurs de recherche"...!

  • Par Jean-Francois Morf - 31/03/2013 - 19:29 - Signaler un abus L'islam va entraîner un changement de majorité en Europe...

    Avant d'accepter de se faire envahir par les musulmans, il serait bon de tirer les leçons du Kosovo et de Milosevic... Lisez la charia et apprenez la coran par coeur, vous verrez comme ça vous rendra "intelligent"...

  • Par Equilibre - 31/03/2013 - 20:51 - Signaler un abus Un fédéraliste et un PS UE qui devisent de ce qu'ils ont bati..

    Euh, l'UE est le problème, pas la solution. Vous pouvez pleurer sur l'Aube dorée, c'est vous qui l'avez fait grandir avec votre immigration et votre politique de sauvetage de la Grèce Vous pouvez pleurer sur M5S, c'est vous qui l'avez fait grandir avec votre monti VOUS et votre UERSS avez détruit la plupart des équilibres économiques. VOUS avez nié la démocratie avec vos revotes, votre conseil et "parlement" VOUS avez triché et accepté des comptes de pays pipoté et VOUS le saviez. VOUS avez agrandi l'UERSS alors qu'elle n'en était pas capable. VOUS ne méritez que notre dédain, notre mépris et le combat que NOUS allons VOUS mener. Les temps changent, enfin. Stop à la dictature molle de + en + dure que VOUS tentez d'imposer.

  • Par Gringo Nedromi - 31/03/2013 - 21:10 - Signaler un abus Pas de coup d'état mais

    un affaiblissement durable de la démocratie, une montée des extrêmes et pour finir Marine Le Pen aux commandes. Pas du tout supporter du FN mais c'est ce qui va finir par arriver. Après? Le saut dans l'inconnu. Merci à l'Europe, à Merkel, a Sarko&Francois.

  • Par Diego - 31/03/2013 - 21:20 - Signaler un abus Bonne question

    La vraie question est comment se débarrasser d'une dictature? Or que vous le vouliez ou non la France est une dictature et non une démocratie. Ce dont , je pense, les français gavés de TF1, France 2 et 3 etc, rois de la désinformation et du politiquement correct, ne sont pas conscients. Un pays où un seul parti détient tous les pouvoirs, le Sénat, l'Assemblée Nationale, Les grandes villes, les régions, où 20% de la population est représenté par 2 députés alors que 2,30% de la population est représenté par 18 députés. Voila la démocratie à la française. Et la France prétend donner des leçons au monde entier???? Quelle honte!!!!

  • Par Ganesha - 31/03/2013 - 22:08 - Signaler un abus Législatives

    Pour la France, une petite astuce, une possibilité tout à fait légale et constitutionnelle : des élections législatives ! Souvenez vous : autrefois le président était élu pour sept ans et les députés pour cinq ans et cela donnait des "cohabitations". Souvenez vous aussi de ce merveilleux cadeau démocratique de Jacques Chirac : "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale". Il faudrait vraiment que cela aille très mal pour que mme Marine Le Pen obtienne un jour 51% dans une présidentielle, mais, pour des législatives, si les partis autres que l'UMP et le PS arrivaient en s'alliant à une majorité et même à la possibilité de reformer la Constitution, alors tout deviendrait possible... Je pense que François Hollande attend tranquillement que la situation soit mûre pour nous offrir cette "divine surprise" !

  • Par vangog - 31/03/2013 - 23:34 - Signaler un abus En donnant des gages aux séparatistes et plus de pouvoirs

    aux régions, Tapazero n'a pas seulement plombé l'économie et l'emploi Espagnol, il a aussi semé les graines des séparatismes et des égoïsmes Régionaux... Grâce à Tapazero, la Catalogne peut, maintenant, imposer son minable chantage social-démagogique au gouvernement Espagnol: "Soit vous renflouez mes déficits, soit je prends mon indépendance et vous laisse mon ardoise"...

  • Par vivalaquintabrigada - 01/04/2013 - 00:47 - Signaler un abus ZOEDUBATO

    QUELLE BELLE ODE ; à la gloire du sieur SARKOZY ENCORE UN SAUVEUR QUI VA FAIRE DON DE SA PERSONNE A LA FRANCE !!!! M. SARKOZY voyons voyons voyons une marionette qui s'agite au bout de ses ficelles lorsque Mme MERKEL les agitent . Qu'a t il fait en cinq ans rien ; si demolition du systèmes, des retraites, démolition du système sociale, démolition du service hospitalier, augmentation du chômage de la misère (n'oublions pas ce nouveau né mort de froit sur un trottoire du XIVème Arrdt de PARIS au debut de son quinquennat) la précarité et tous les scandales financiers alors comme homme providentiel il y a meiux mais c'est cher. Mais comme on dit à chacun ses idées et les vaches seront bien gardées !

  • Par vangog - 01/04/2013 - 10:29 - Signaler un abus @vivalaquintabrigida Ne répétez pas comme un perroquet

    la propagande anti-Sarkozyste dont nous ont inondés les médias aux ordres, cela ne sert plus à rien! Au bout de dix mois, 80% des Francais aimeraient revenir au "fameux héritage Sarkozy", qui n'était noirci que dans les médias propagandistes, et dans dix mois, les 20% restants pleureront pour effacer Flamby de leur mémoire... On parie?

  • Par boblecler - 01/04/2013 - 14:05 - Signaler un abus il faut répéter en boucle Sarko l'homme qui valait 600 milliards

    C'est sarko qui rencontre STEVE AUSTIN, qui lui dit : - Moi j'ai une super horloge suissse incorporée Sarko : - J'ai une super rolex avant 50 ans. - Oui mais moi je peux sauteur 5 mètres Sarko : Je peux prendre l'airbus A340 et être à new york en 8 heures - Oui mais moi je vaux trois milliards Sarko : - Moi je vaux 600 milliards de dettes......

  • Par boblecler - 01/04/2013 - 14:07 - Signaler un abus La balance commerciale du PS en 2001 était excédentaire de 20 md

    Celle laissée par l'UMP est de 75 milliards de déficit. 600 milliards de dettes 125 de déficit et un million de chômeurs et les chômeurs actuels sont tous les plans de licenciement retardés par SARKO comme celui d'Aulnay par PSA. On l'a vu et des preuves existent pour une communication entre PSA et SARKO.

  • Par boblecler - 01/04/2013 - 14:10 - Signaler un abus Sarko a fait rentrer 200000 étrangers par an

    Et il a augmenté le chômage de 1 millions - un million de chômeurs en plus avec un million d'étrangers . C'est insupportable. Il a supprimé 80000 postes de fonctionnaires sans économies car il a dû payer les heures supplémentaires. On voit toute l'intelligence du personnage et celui de François HOLLANDE obligé de faire avec ce qu'il a reçu . des centaines de milliards de dettes. Et les gens de droite osent la ramener. A leur place, j'aurais honte. On voit bien qu'il faut supprimer l'école 45 milliards par an à économiser et 450 milliards sur dix ans pour le désendettement, vu que les gens ne savent plus compter.

  • Par boblecler - 01/04/2013 - 18:08 - Signaler un abus On veut garder sarkozy en vie

    On ne veut pas tuer sarkozy juste qu'il se retire comme GISCARD, qu'il reste discret après s'il veut faire une fiction avec kate middleton, il s'arrangera avec carla. Je veux bien mélenchon parcontre.

  • Par srgbue - 01/04/2013 - 18:11 - Signaler un abus SARKO

    Mais pitié arrétez de nous prendre pour des débiles profonds en nous racontant que les socialos sont la solution pour la France ils ont depuis tres longtemps toutes les regions et ormis avoir embauché des milliers de fonctionnaires qui ne servent strictement à rien et d'avoir engagé des depenses pharaoniques d'amenagement totalement inutiles avec l'argent des contribuables juste un exemple l'efficacité des agents de la dde lorsqu'il tombe 3 cm de neige , alors je n'arrive pas a comprendre pourquoi défendre des incapables et des menteurs

  • Par srgbue - 01/04/2013 - 18:15 - Signaler un abus La Dette ?

    et donc quand SARKO est arrivé au pouvoir il y avait 1200 milliards laissés par MITTERAND et JOSPIN mais on oubli dans vos comptes les regions tenues par les socialos des Maitres gestionnaires ....!

  • Par srgbue - 01/04/2013 - 18:21 - Signaler un abus la Dette et la balance

    la Dette et la balance commerciale sont deux choses totalement différentes

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gérard Bossuat et Christopher Dembik

Gérard Bossuat, chaire Jean Monnet ad personam d’histoire de la construction européenne, est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Cergy-Pontoise.

Christopher Dembik est diplômé de Sciences-Po Paris et rédacteur en Chef du principal portail d'informations et de conseils sur le marché des changes en France, Forex.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€