Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le coup de coeur de la semaine : "Les Enfants du silence", le monde des sourds comme vous ne l'avez sans doute jamais perçu

La Comédie-Française reprend de manière remarquable une pièce de Mark Medoff dont le spectateur ne ressort pas indemne.

Atlanti-culture

Publié le
Le coup de coeur de la semaine : "Les Enfants du silence", le monde des sourds comme vous ne l'avez sans doute jamais perçu

L'auteur

Mark Medoff est un auteur américain à qui on doit une trentaine de pièces. Mais c'est "Les Enfants du silence", pièce créée en 1980, qui l'a rendu célèbre.

C'est une oeuvre qui a porté chance à ses interprètes féminines, soit au théâtre, soit au cinéma dans l'adaptation qui en a été faite par Randa Haines, en 1986, avec dans les rôles principaux William Hurt et Marlee Matlin qui devint, grâce à ce film, la plus jeune comédienne à remporter l'Oscar de la meilleure actrice.

Et, en 1983, lors de l'adaptation théâtrale en France, la comédienne Emmanuelle Laborit, sourde de naissance, reçut le Molière de la révélation théâtrale pour son interprétation du rôle de Sarah.

 

Thème

A travers une histoire d'amour entre Jacques, orthophoniste, et Sarah, qui a choisi de devenir femme de ménage dans l'Institut où elle a été élève, cette pièce développe trois grands thèmes:

- La place des sourds et mal entendants dans notre société, et l'accueil qui leur est réservé.

- Leur volonté ou non d'être traités comme les autres et d'entrer en communication avec eux.

- La capacité de l'amour à surmonter les différences d'âge, de niveaux professionnels et d'idées.

Points forts

1/ Bien entendu, il convient de saluer la performance technique des comédiens, qui semblent maîtriser, avec une parfaite assurance, le langage des signes.

2/ On assiste à une pièce de théâtre mais ce qui domine, c'est l'impression que l'on est dans la vraie vie, que l'on entre dans l'existence de ces personnages qui sont sur scène, qu'on pourrait être un parent, un ami.

3/ Ce petit miracle de l'authenticité d'un texte est soutenu par un découpage très rythmé, en scènettes courtes, du moins dans les deux premiers tiers de la pièce.

4/ Soutenu également par une mise en scène très sobre.

5/ Par un décor assez froid et très habilement mobile.

6/ Par des jeux de lumière d'une subtilité saisissante.

7/ Et, surtout, par une interprétation collective qui fait, une fois de plus, honneur au Français.

J'ai été particulièrement frappé par le jeu de Laurent Natrella, dans le rôle de Jacques, l'orthophoniste. Il est "là", d'une simplicité désarmante, avec une vitalité et une authenticité dont on s'étonne qu'elles ne parviennent pas, à elles seules, à renverser plus vite des montagnes.

Points faibles

Jean Dalric et Jacques Collard ont réalisé un remarquable travail d'adaptation et d'élagage du texte. Mais ils auraient sans doute pu élaguer encore plus dans toute la dernière partie, où s'étalent les revendications institutionnelles virulentes de certains sourds à l'égalité et à la différence.

Ceci est peut-être socialement et politiquement compréhensible mais ça vient "plomber" tout le processus, si magistralement agencé jusque là, de la construction d'un couple, dans la découverte progressive de l'autre et la progression de soi, à travers l'acceptation des différences de cet autre. Il y a là, à mon sens, un bon quart d'heure de trop.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jacques Paugam pour Culture-Tops

Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops, partenaire d'Atlantico.
 
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam, 23 ans, en Master d'école de commerce, et grand amateur de One Man Shows.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€