Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 28 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Meilleur que Giscard :
comment Sarkozy a su réussir
son discours de défaite

Nicolas Sarkozy a été le premier à s'exprimer, peu après 20h dimanche. Il a déclaré assumer la défaite et rendu hommage à François Hollande. Une attitude très différente de celle de Valéry Giscard d'Estaing, qui en mai 1981, voyait sa défaite comme une injustice.

"Au revoir"

Publié le

Atlantico : Nicolas Sarkozy a été battu à la fin de son premier mandat. Avant lui, seul Valéry Giscard d’Estaing avait été dans la même configuration, en 1981, lorsque François Mitterrand avait été élu. Cette comparaison est-elle valable ?

Christophe de Voogd : Il y a une analogie de situation qui est assez frappante. Valéry Giscard d’Estaing, dans son discours de départ, avait parlé d’une « crise sans précédent depuis 50 ans » : Nicolas Sarkozy a repris ce thème, pour les mêmes raisons. Le score de ce second tour est également quasiment identique à celui de 1981. On retrouve aussi les « faux amis » qui vous font perdre… Des gens qui ont choisi le camp adverse. En 1981, c’était Jacques Chirac ; cette fois ci c’est François Bayrou. Par ailleurs, toute la campagne de 1981 s’était faite sur l’anti-giscardisme, avec les affaires, les diamants…

Mais comparaison n’est pas raison.

On est 30 ans plus tard. Il y avait un score de la gauche au premier tour  et un enthousiasme populaire bien supérieurs en 1981 que j’ai vécu en direct à la Bastille. Le facteur Front national est totalement nouveau, et les personnalités sont très différentes. Sarkozy fera sans doute un autre discours au moment de quitter ses fonctions, mais son premier discours peut déjà être comparé à celui de Giscard.

Quels sont les points communs entre le discours de Nicolas Sarkozy et celui de Giscard, prononcé deux jours avant de quitter l’Elysée, dont on se souvient surtout de son « au revoir » ?

Justement ! Ce n’était pas un « discours d’adieu ». Il l’est devenu rétrospectivement dans la mémoire collective, car Giscard n’est jamais revenu, mais le contenu et le message du discours étaient bien « au revoir ». Giscard d’Estaing avait choisi de faire ce discours 7 ans jours pour jour après son arrivée au pouvoir, pour faire son bilan. Tout son discours est orienté sur le thème : « mon bilan est bon, on m’a fait une injustice. Vous allez me regretter. Et je suis prêt à revenir » Il était encore jeune. Son calcul était que la gauche allait être une catastrophe, et qu’il reviendrait en sauveur.

 Nicolas Sarkozy a eu une toute autre approche. Son discours est très personnel et beaucoup plus émotionnel que celui de Giscard. Il est aussi plus républicain. Giscard parlait de lui dès le début de son discours, alors que Sarkozy a commencé par rendre hommage à son successeur, sur le thème qu’il a toujours décliné selon lequel « le choix du peuple est toujours le bon ». Son discours était très fair-play, alors qu’il y avait beaucoup d’amertume dans celui de Giscard, tant dans le verbe que dans le non-verbal, le ton, la pose très solennelle. Sarkozy était beaucoup plus animé, plus personnel. Il présentait un côté du personnage que l’on a méconnu, celui de quelqu’un extrêmement émotif, pour le meilleur comme pour le pire. Ce soir c’était pour le meilleur. Il a reconnu et assumé sa défaite. Pour VGE, la défaite était un malentendu. Sarkozy n’a pas dit que la sienne était une injustice. Il en a même assumé la responsabilité.  Sur leur bilan, il y a par contre des points communs : ils ont l’un et l’autre traversé une crise, et pensent l’avoir plutôt bien gérée. Ce qui sur le fond est difficilement discutable…

A mon sens, la grande erreur de la campagne de Sarkozy a été de ne pas assumer très tôt son bilan. Car non seulement, il n’est pas mauvais, mais en plus la gauche ne reviendra par sur la plupart de ses réformes. Il lui aurait fallu très tôt accepter la critique et la retourner à son avantage : assumer en somme ce qui était considéré comme sa faiblesse.

 

Quid de l'après-élection ? Nicolas Sarkozy pourrait-il vivre un destin à la Giscard d’Estaing ?

Le président sortant ne s’est pas exclu lui-même du jeu, en déclarant qu’il quitterait la vie politique. Il faut dire qu’il n’avait aucune raison de faire comme Jospin, car perdre avec 49% des voix au 2e tour ce n’est pas comme perdre au premier ! Ce parallèle est donc faux et absurde historiquement.. 

Sarkozy a été finalement très fin, car sa déclaration laisse la porte ouverte à deux possibilités : un retrait à la Jospin, ou un retour comme l’espérait Giscard. Cela veut dire qu’il ‘"n’insulte pas l’avenir"  comme on dit... 


 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MichelCollin - 07/05/2012 - 09:12 - Signaler un abus Chers amis de l'UMP

    Chers amis de l'UMP, il serait temps que vous ouvriez les yeux, Nicolas Sarkozy, celui que vous considérez comme votre héros, vous aura TOUT fait perdre, l'ensemble des élections, jusqu'au Sénat, mais aussi une part de votre dignité avec cette fin de campagne détestable.... Son bilan pour la droite est effroyable !.... Et je ne parle pas de la France... Je vous en prie, tournez cette page funeste de votre histoire.

  • Par léonard simon - 07/05/2012 - 09:18 - Signaler un abus Un seul mot : Sarkozy m'a ému

    Un seul mot : Sarkozy m'a ému dans son discours, hier. J'y ai trouvé l'expression d'unee "belle âme" sous le fonceur parfois trop frontal, trop direct. Je veux bien croire que c'est un type bon et chaleureux, ayant de l'empathie(dixit ses proches).

  • Par Benvoyons - 07/05/2012 - 09:51 - Signaler un abus MichelCollin - 07/05/2012 - 09:12 Tu t'es planté un clou dans le

    pied droit maintenant te voila derviche tourneur avec la gauche. Alors vouloir donner une leçon à l'UMP là tu es complètement débile. Tu assumeras ton vote où ton non vote jusqu'au bout du bout avec la dictature de la gauche sur la France. Finalement le clou dans le pied Marine Le Pen vous l'a mis dans le cul et il te faut faire avec désolé pour toi. Sarkozy a été un grand Président pour la France et merci a Sarkozy.

  • Par le Gône - 07/05/2012 - 10:06 - Signaler un abus Sarko a été Grand..

    la démocratie était de son coté hier soir...nous allons maintenant bouffer de la Républik..Démocratik..ca a la meme son mais c'est pas du tout la meme chose..ailleurs on appel ca le Marxisme..et il n'y a qu'en France que ca existe encore...luttons amis de droite luttons chaque jour pour degager au plus vite hollandreous et sa bande de denseuses de sirtaki

  • Par Mani - 07/05/2012 - 10:45 - Signaler un abus Il ne suffit pas de dire

    Il ne suffit pas de dire qu'on a la classe pour l'avoir. Sarkozy a fait une sortie de grande classe. Hollande a été digne. Le "peuple de gauche", lui, tel qu'il s'exprime sur les réseaux sociaux notamment, est en-dessous de tout (insultes, parodies d'un goût douteux, etc.).

  • Par Mani - 07/05/2012 - 10:47 - Signaler un abus @MichelCollin

    Si la gauche n'avait pas passé l'intégralité des cinq dernières années à insulter, calomnier et pourrir le climat, TOUT LE MONDE aurait une tout autre idée du mandat qui vient de s'achever. Moi, j'espère que c'est la gauche qui va tourner cette funeste et puante page de son histoire !

  • Par Skagerrak - 07/05/2012 - 10:59 - Signaler un abus la victoire de la presse ?

    Le pilonage anti-Sarkozy n'a pas eu de résultat si éclatant . Le pays est quasiment coupé en 2 . Maintenant que les journeaux n'ont plus leur victime préférée , vont-ils attaquer Hollande de la même façon , ses manières , sa compagne et ses enfants qui ne sont pas si sages ? Ils doivent trouver un autre fond de commerce !

  • Par bridget - 07/05/2012 - 11:23 - Signaler un abus MERDE un gouvernement HOLLANDREOU!

    Un petit air de defaite hier soir , mais bon....On va faire de l'opposition comme les camarades de gauche l'ont fait depuis 5 ans. Merci Mr Sarkozy pour tout. Les militants de droite vont continuer sans vous....Helas.....

  • Par bridget - 07/05/2012 - 11:45 - Signaler un abus reponse des "amis de l'UMP"

    Pas question de tourner la page "Sarkosy" mais il s'agit de rentrer, au contraire, en opposition, en attendant de revenir au premier plan. C'est une question de temps avant que les electeurs de gauche se rendent compte du mauvais choix. Peu de temps aussi, avant que le peuple soit a nouveau dans la rue, pour demander toujours plus, plus de droit, plus d'aide et là.....on va voir le vrai visage de Hollandreou le flanby qui va devoir dire non au bon peuple...il a fait naitre des attentes immenses et ne tiendra rien....Ou bien je n'ai pas su reconnaitre l'HOMME de la situation

  • Par desperate daddy - 07/05/2012 - 11:47 - Signaler un abus @ MichelCollin - Vae victis ?!

    nous ne sommes plus dans la Rome antique ! L'arrogance n'est plus de mise !... Permettez que nous ayons un avis sur la défaite de notre camp. Soyez démocrate et ayez le triomphe modeste, car, finalement, l'écart est faible. Nous sommes loin du désastre annoncé par les médias serviles. Le pays risque de se retrouver dans une situation inédite sous la Vè République : tous les pouvoirs politiques concentrés dans les mêmes mains, auquel s'ajoute le pouvoir des médias. Tout cela après une campagne de dénigrement ad personem. A votre place, je m'inquiéterai de cette situation qui porte en elle le ferment de la dictature. Donc, profil bas !

  • Par Ann O'nymous - 07/05/2012 - 12:06 - Signaler un abus L'auteur a-t-il suivi l'actualité de ces cinq dernières années ?

    "Il présentait un côté du personnage que l’on a méconnu, celui de quelqu’un extrêmement émotif, pour le meilleur comme pour le pire. Ce soir c’était pour le meilleur. Il a reconnu et assumé sa défaite." Le manque de contrôle de Sarkozy est connu de longue date. "Le président sortant ne s’est pas exclu lui-même du jeu, en déclarant qu’il quitterait la vie politique." Si, il l'a déclaré récemment.

  • Par protagoras - 07/05/2012 - 12:15 - Signaler un abus Le sens des mots

    @MichelCollin Le sens des mots se perd. Selon vous, le bilan de la droite serait "effroyable", qualificatif au sens, en principe, très fort. Quel terme utiliserez-vous pour qualifier, le moment venu, le bilan de la gauche qui ne manquera pas d'être ce qu'il a toujours été après un passage au pouvoir, c'est à dire MAUVAIS. Ce qualificatif suffira. On pourra aussi en parodiant vos outrances verbales, parier qu'il sera DETESTABLE, CATASTROPHIQUE, EPOUVANTABLE, etc.... Quant à la dignité de votre héros, Hollande, et de ce qu'il représente, se mesure-t-elle au nombre de drapeaux algériens, marocains, tunisiens,... bref de drapeaux exotiques qui paraient hier au soir la colonne de la Bastille pour fêter l'élection d'un Président de la République française? Non Monsieur Hollande, ce qu'on a pu voir et qui ne fera que s'amplifier, c'est que vous n'êtes pas un président de consensus représentant tous les Français mais un homme de gauche avec tout ce que cette appellation recouvre de sectarisme et de déni des réalités !!!

  • Par Tuffgong - 07/05/2012 - 12:37 - Signaler un abus ADIEU SARKO...

    Le discours d'adieu de sarko? son meilleur moment en effet tellement longtemps que les Français attendaient ces adieu Que ça fait du bien à entendre Adieu Et encore bravo au champion de la droite qui a réussi à la faire perdre toutes les élections et qui, en reprenant les thèmes du F.Haine, va réussir à faire exploser l'ump Vraiment merci sarko et... ADIEU

  • Par denis5460 - 07/05/2012 - 15:13 - Signaler un abus ami collin

    vous avez gagné cette bataille avec un petit 51,60 (flamby n'a t'il pas dit qu'une victoire étriquée serait en dessous de 52). mais les législatives arrivent. mon choix personnel sera au premier tour FN , au deuxième tour en cas de triangulaire PS/UMP/FN ce sera UMP et en cas de duel PS/FN ce sera FN, mais jamais augrand jamais le PS n'aura ma voix je vous laisse allez chercher celles de l'extrème gauche. A mon avis les législatives vont être aussi étriquées que le résultat de flamby

  • Par Tuffgong - 07/05/2012 - 15:38 - Signaler un abus ADIEU SARKO...

    Qu'il tienne sa dernière promesse et DÉGAGE de la vie politique. Qu'il aille, comme il l'a dit, "faire du pognon" dans le privé. Et surtout qu'il n'oublie pas d'emmener carla avec lui. Loin. Très loin. Cette défaite c'est SA défaite alors ADIEU

  • Par Tuffgong - 07/05/2012 - 15:43 - Signaler un abus un reve pour les gogos.

    Discours d'adieu de sarko: un reve pour les gogos. sarko qui parle de : « Une France qui n’a pas de haine au cœur » : ô combien, il a divisé, opposé brutalement les catégories de Français entre eux. « Une France joyeuse » : il a joué de la peur, il a dramatisé à l’excès au point d’ancrer chez nombre de ses partisans l’idée que l’élection de François Hollande était une catastrophe absolue. « Une France ouverte » : il a fait des frontières le thème structurant de sa campagne, en exposant tant de raisons de les fermer, de se replier sur nous-mêmes. « Une France qui ne regarde pas l’autre comme un adversaire ou comme un ennemi », comme clou de cette posture contradictoire, en apothéose et synthèse, alors qu’il a dénoncé tant de forces coalisées contre lui, tant d’ennemis intérieurs, tant de menaces. On croit rever C'est aussi pour cela que le peuple de France a préféré élire François Hollande président de la république française.

  • Par Alex de M. - 07/05/2012 - 21:01 - Signaler un abus Hollande est l'élu de l'immigration

    92 % des musulmans ont voté Hollande. Sans l'immigration Hollande n'aurait pas fait beaucoup plus que Jospin ! Difficile pour un démocrate de se sentir tenu par le choix de gens qui ont plusieurs passeports.

  • Par mumus - 07/05/2012 - 22:16 - Signaler un abus pauvre tuffong

    Vous n'avez pas la lumière dans toutes les pièces mon pauvre monsieur, la méchanceté gratuite est l'arme des faibles, je pense sincèrement qu'en plus, vous êtes malade.....

  • Par Bergamo - 08/05/2012 - 00:50 - Signaler un abus @Denis5460

    Aucun président élu de la 5ème ne l'a été par la majorité des français sauf, bien sur, Jacques Chirac en 2002 passé de 5 millions d'électeurs au 1er tour à 25 millions au 2ème. Un grand rassembleurJacques Chirac ou a-t-il bénéficié d'un antilepenisme forcené et de 100% de l'électorat musulman. Puisse ta boule de cristal dire vrai !!

  • Par ntzsch - 08/05/2012 - 12:38 - Signaler un abus Etait-il sincère ?

    Au soir de son élection en 2007, Sarkozy nous avait gratifié d'un excellent discours. Je m'en souviens parfaitement. Pensait-il vraiment ce qu'il disait ? Son quinquennat permet d'en douter. En tout cac nous avons élu un remarquable acteur. Son discours de clôture était très réussi, nous ignorons qui en était l'auteur. Etait-il sincère ? Le doute subsiste. Quoiqu'il en soit, sa prestation était bien meilleure que celle de Giscard en 81.

  • Par rigoni - 08/05/2012 - 13:27 - Signaler un abus Beau discours

    Beau discours que celui de M. SARKOZY mais tout cela ne me dit pas si je doit courir à la gare de Lyon... ou attendre le mois de juin?

  • Par Méléagant - 08/05/2012 - 15:46 - Signaler un abus Oui il a fait une sortie de très grande classe

    Bien meilleur que les sorties ratées de Giscard, de Balladur ou de Jospin avant lui... Il a magnifiquement réussi cet exercice très difficile. Très digne et touchant. Bravo et respect !

  • Par SARKORevient - 09/05/2012 - 03:07 - Signaler un abus Le Bilan de Nicolas SARKOZY

    Au gros blaireau de Michel COLLIN, un peu de saine lecture qui vont lui remettre les synapses en place! A l’approche de nouvelles élections, il est étonnant d’observer la violence et l’injustice des opposants de Nicolas Sarkozy. Selon eux, il n’aurait rien fait, il n’aurait pas tenu ses promesses. Alors, regardons le travail qu’il a réalisé car, au contraire, j’ai l’impression qu’il a réalisé un travail considérable. Selon Alain Minc en 2010 : « En trois ans, Sarkozy a fait plus que Giscard en sept et encore plus que Chirac qui n’a rien fait en douze ». Qu’en est-il exactement ? J’ai extrait de quelques journaux la liste de ses principales réalisations mais aussi de ce qu’on lui reproche. Concernant les reproches, j’ai toujours été frappé par la fragilité des accusations. Les critiques m’ont toujours paru futiles, superficielles, inconsistantes. Et elles reviennent sans cesse comme si tous les journalistes lui en voulaient : - Sa soirée au Fouquet’s après la victoire aux élections

  • Par SARKORevient - 09/05/2012 - 03:09 - Signaler un abus Le Bilan de Nicolas SARKOZY

    Au gros blaireau de Michel COLLIN, un peu de saine lecture si toutefois vous savez lire, vont vous remettre les synapses en place! http://www.terredisrael.com/infos/?p=47198

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe de Voogd

Christophe de Voogd enseigne l'histoire des idées politiques, l'historiographie et la rhétorique à Sciences Po. Normalien, agrégé et docteur en histoire, il anime le blog Trop libre de la Fondapol. Il s'exprime sur Atlantico à titre personnel.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€