Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment le PCF (Parti communiste français) est en passe de devenir le PCP (Parti communiste palestinien)…

Il s’agit d’une opération de survie. Le parti de Pierre Laurent en sortira un peu plus jeune mais encore plus moche.

Mue

Publié le
Comment le PCF (Parti communiste français) est en passe de devenir le PCP (Parti communiste palestinien)…

 Crédit Reuters

Elle était la vedette incontestable de la fête de l’Huma. Son nom : Ahed Tamimi. Mais elle est plus connue sous l’appellation « d'icône palestinienne » et de « Jeanne d’Arc de Palestine ». C’est comme ça que l’Humanité, pour laquelle rien d’excessif n’est assez excessif, l’a baptisée un jour. Les autres médias ont paresseusement copié sur l’Huma

La jeune fille – elle a 17 ans – a été filmée en train de gifler un soldat israélien qui, obéissant aux consignes de l’armée, n’a pas bronché. Quelques jours plus tard, elle a été arrêtée et condamnée à six mois de prison.

Cette abomination sioniste a aussitôt fait hurler nombre de médias et d’organisations françaises.

 

La vidéo a fait d’elle, selon les termes convenus des réseaux sociaux, une « icône ». Comme la pucelle d’Orléans, la « Jeanne d’Arc palestinienne » entend des voix. Pour elle c’était celle d’Allah. Jeanne d’Arc voulait bouter les Anglais hors de France. Sa jeune émule palestinienne veut bouter les Juifs hors de Palestine. Et comme elle n’aime pas les compromis les chasser également d’Israël.

 

Pour parvenir à cette issue désirée la délicieuse et fragile Jeanne d’Arc a lancé des appels, largement relayés sur la toile, à utiliser les couteaux, les bombes, les kalashs, les attentats suicides contre les occupants abhorrés. Comme c’est une icône, BFM TV n’a pas pu faire autrement que d’aller l’interviewer. Et comme c’est une icône qui doit rester pure et virginale la chaîne a, au montage, supprimé tous les passages contenant les appels aux meurtres émanant de la tendre jeune fille.

 

Une icône c’est bon et vital pour le PCF. Pierre Laurent n’est pas très glamour. Il n’a même pas le talent oratoire de Mélenchon. Quant aux grands ancêtres, Marx, Engels, Lénine et Staline, ils sont passablement démonétisés.

 

Le Parti communiste français n’est plus qu’une pauvre vieille chose. Ce qui lui reste d’électeurs tiendrait aisément dans une cabine téléphonique. Mais il conserve quelques places fortes conquises grâce au soutien des socialistes des villes de banlieue avec une population qui n’aime ni Israël, ni les Juifs.

 

Les votes des cités sont essentiels pour le PCF qui espère encore sauver quelques meubles. C’est à cela que sert la « Jeanne d’Arc palestinienne ». Il lui faut encore faire quelques pas à faire pour que tout soit parfait. Troquer le drapeau rouge pour le drapeau vert ! Supprimer le mot « français » de PCF. « Français » ça a des allures identitaires et nationalistes. « P » comme Palestinien ouvrira la voie à des lendemains prometteurs et métissés.  

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 19/09/2018 - 09:35 - Signaler un abus les salopards des villes rouges

    avec leurs e-connes... on a vu aussi le fils du maire de Bezons même combat... Ecoeurants et après on les voit se plaindre sur les plateaux de TV "l'Etat de fait pas assez pour leurs villes, il y a de la drogue".. Bla bla bla. Je m'arrête là car j'ai des envies de ...

  • Par Borgowrio - 19/09/2018 - 11:12 - Signaler un abus Anomalie démocratique

    Sa position n'est pas étonnante . tout au long de son histoire ce parti a soutenu ceux qu'il considère comme le peuple ... FLN .. URSS...Staline .. Pol Pot ... Chavez et Maduro ... J'en passe et des sanguinaires . Perfusé à l'argent public ,de mauvaise foi, inutile et dangereux . Le peuple pourtant ne vote pas pour lui

  • Par assougoudrel - 19/09/2018 - 11:48 - Signaler un abus Les palestiniens ont leur icône,

    nous, nous avons nos "icons": Poutou, Pierre Laurent, Besancenot etc...qui sont champion en "cerveau-lent", si cerveau, il y a. Leur tête doit sonner plus creux qu'un djembé. Le dindon et la dinde sauvage sont très intelligents; ceux qui sont élevés dans les grandes fermes sont tellement bêtes, que, quand il pleut, si ils ont la tête en l'air, ils n'ont pas la présence d'esprit de la baisser et ils se noient. Les communistes sont pire qu'eux.

  • Par antidote - 19/09/2018 - 18:10 - Signaler un abus Plus abrutis que çà ,tu meurs !

    Les cancrelats de la société qui vivent sur le dos des travailleurs . Justes bons à soulever les couvercles des poubelles au relent pestilentiel .Coupable de centaine millions de morts ,ils sont toujours à l'affût de médiocrité , d'un aplomb démesuré comptant toujours sur des médias coupables et des socialistes purs descendant de cette peste rouge pour les sauver du désastre ...

  • Par Alain Briens - 19/09/2018 - 20:31 - Signaler un abus Elle n'est pas voilée !

    Ne cherchez pas plus loin les raisons de son succès très dispoportionné par rapport à ses mérites. Difficile de transformer une belphégor en icône glamour...or voilà qu'une jeune "résistante" palestinienne apparait sous un jour moins obscurantiste et même, osons le dire, avenant...il n'en faut pas plus pour que la récupération médiatique se mette en branle.

  • Par Atlante13 - 20/09/2018 - 11:30 - Signaler un abus Il y a une constante historique,

    "des villes de banlieue avec une population qui n’aime ni Israël, ni les Juifs.' Rassurez-vous, ils n'y aiment pas plus les français. Les socialo-communistes ont toujours aimé et soutenu ceux qui n'aiment pas la France. Et ils cachent cela en se disant mondialistes.

  • Par Paoli - 20/09/2018 - 15:18 - Signaler un abus Si c'est le PCP, il me tiendra pas longtemps en place.

    Le PCP est un explosif.

  • Par Marie-E - 20/09/2018 - 16:56 - Signaler un abus Ahed invitee a la Fete de l'Huma

    ou elle a pu croiser Leila Chahid. Effectivement ce n'est plus le Parti communiste francais mais le Parti communiste Palestinien. N'oublions pas que le president de ce futur pays (peut etre mais visiblement ce n'est pas encore pour demain) bien aime des gouvernements francais qui alimentent son compte en Suisse et qui n'est plus president en fait depuis une dizaine d'annees vu qu'il n'y a pas d'elections, donc ce cher Mahmoud Abbas que j'aime designer par son nom de guerre Abou Mazen ( Maalot) a fait sa these negationniste a Moscou. Ce qui ne gene le plus (car je n'attendais rien du PF) c'est l'interview de France 24 dans lequel effectivement elle dit "Il faut redoubler d’efforts pour libérer la Palestine" et ou le journaliste ne lui demande aucune precision quand elle evoque Haifa, Tel Aviv, Jaffa .... "Le visage d'un ange, le coeur d'une lionne" tu parles, ils sr sont fait avoir avoir sa chevelure blonde au vent, son maquillage, son instruction ... et puis mordre des soldats de 19 ans qui defendent leur pays .... Bravo aux soldats qui ont su garder leur flegme et aux juges qui l'ont fichu en tole ou elle a pu finir en 8 mois ses etudes de droit

  • Par J'accuse - 20/09/2018 - 17:09 - Signaler un abus La belle affaire !

    Je ne sais pas quels étaient les délits imputés à la jeune fille en dehors d'une gifle, mais pour condamner une mineure à 6 mois de prison, il faut que ce soit grave. Quoi qu'il en soit, c'est la justice israélienne qui l'a ainsi posée en icône, au lieu de l'ignorer. On peut tirer sur l'ambulance du PCF jusqu'à ce qu'il se transforme en corbillard (il le mérite), mais il a fait pire que s'agenouiller devant une "martyre".

  • Par Marie-E - 20/09/2018 - 18:17 - Signaler un abus pour J'accuse

    l'histoire de Ahed Tamimi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ahed_Tamimi. Beaucoup de choses exactes surtout le fait de se mettre a pleurer devant la camera de son pere apres avoir gifle ou mordu un soldat en Judee Samarie depuis l'age de 11 ans. On la connait bien. Quant a l'image de la famille pacifiste, elle en prend un coup avec le soutien aux terroristes, le croquis pour montrer comment donner des coups de couteau... Le pere a surtout compris comment utiliser l'image de sa fille depuis tant d'annees mais il avait oublie qu'elle avait maintenant 17 ans. Il a bien compris le message puisque Ahed va etre remplacee pour les morsures et les coups de pied par sa cousine agee de 10 an pendant que Ahed aureolee de sa gloire va courir le monde invitee par les cretins utiles qui l'applaudiront quand elle parlera de boycott et de Palestine du Jourdain a la Mediterranee.Tout ce qu elle a dit depuis sa sortie de prison est un tissu de mensonges : elle commence par dire que la prison etait horrible, puis elle a reconnu avoir pu etudier, manger a sa faim (elle a pris 9 Kg tout de meme) et passer a sa sortie son examen. Vous la reverrez pas d'inquietude: son pere y veille a son filon d'or

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€