Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment les nouveaux manuels d’Histoire ignorent les grands personnages historiques

Après Clovis, Louis XIV ou Napoléon éjectés des programmes d'histoire pour faire place à l’enseignement des civilisations extra-européennes, c'est au tour de la Première guerre mondiale de passer à l'essorage, au profit du génocide arménien.

L’ignorance c’est la force.

Publié le

C’est un scandale absolument incroyable dont il est dommage qu’on n’en parle pas davantage : depuis quelques années, le charcutage des programmes d’histoire fait que les enfants n’apprennent plus des épisodes de base de l’histoire de France. Retour sur une polémique importante.

C’est l’histoire de France que l’on assassine

Les ministres ont-ils seulement conscience de l’énormité de ce qu’ils laissent faire ? Le pire est que l’on peut croire que oui. Après tout, l’équipe précédente avait tellement peu de respect pour l’histoire qu’elle en avait fait une option en terminale S (où la majorité des lycéens vont), malgré l’opposition de l’Association des Professeurs d’Histoire et Géographie.

Malheureusement, ceci n’était que le sommet de l’iceberg, la partie apparente de mesures beaucoup plus graves encore.

En effet, le ministère de l’éducation nationale est en train de nettoyer au Karcher les programmes d’histoire. Comme le rapportait déjà le Figaro dans un long papier il y a un an, « Clovis, Saint Louis ou François Ier, mais aussi Henri IV, Louis XIV ou Napoléon ne sont plus étudiés dans les collèges français ! (…) Raison invoquée par l’éducation nationale : il faut consacrer du temps (…) à l’enseignement des civilisations extra-européennes, de l’empire du Mali à la Chine des Hans ».

Mais ce n’est pas tout. Cette année, c’est au tour de la Première Guerre Mondiale de passer à l’essorage de cette révision lamentable des programmes d’histoire, au profit du génocide arménien ou du peintre Otto Dix. Le Figaro avait à nouveau alerté l’opinion par un long papier fin août « Qui veut casser l’histoire de France ? », dénonçant cette révision aberrante des programmes scolaires. Il y a deux ans, Claire Mazeron avait tenu des propos très proches dans Marianne.

L’histoire, pilier de notre République

Il faut lire la réponse faite à ces papiers par Mickaël Bertrand sur un blog du Nouvel Observateur. Elle procède de cette stratégie toute sarkozienne qui consiste à attaquer les papiers de biais sans véritablement répondre sur les problèmes de fond posés par les articles du Figaro. Il dénonce « l’obsession du roman national » et, par une caricature grossière et déplacée affirme que « nous devons probablement comprendre que le droit à la différence est accessoire à ses yeux ».

Cette caricature est déplacée car enseigner le droit à la différence n’est pas la première mission de l’histoire. Son objectif est d’étudier les faits du passé dans leur ensemble, de fournir un récit qui permet de décrire et expliquer notre histoire. Et parce que nous avons une histoire de France, sa première mission doit justement être d’expliquer notre roman national aux futurs citoyens. L’histoire a un rôle majeur dans l’explication de ce que c’est qu’être français et qui semble totalement oublié aujourd’hui.

Comment les futurs citoyens peuvent comprendre ce qu’est la France si on ne leur parle pas de nos rois ? Comment peuvent-ils comprendre la place de l’Etat dans notre pays  si on oublie des épisodes essentiels de sa construction ? Comment savoir d’où l’on vient tout simplement ? Jacques Sapir a dit un jour que « la haine de la nation, c’est l’internationalisme des imbéciles ». Difficile de ne pas voir cela à l’œuvre dans cette entreprise de destruction de nos programmes d’histoire.

Il faut espérer que Vincent Peillon fasse revenir le ministère à la raison, en reprenant l’apprentissage chronologique, incluant toutes les étapes importantes de notre histoire, comme le réclame très justement l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ghislfa - 09/09/2012 - 10:14 - Signaler un abus Sur le fond

    le rédacteur a entièrement raison de souligner l'importance de l'histoire dans la formation du jugement.

  • Par sam75 - 09/09/2012 - 10:36 - Signaler un abus Detruire l'identite nationale

    La façon dont" n'est pas" enseigne l'histoire résulte d'une volonté de détruire tout ce qui ramène a l’identité nationale au sens noble du terme. Pour tous ces idéologue il est important de dissoudre la nation , d'effacer toutes références a un passé qui a forge notre pays .Mais aussi de réécrire une histoire conforme a la bienpensance . Il s'agit d'une manifestation de la haine de la nation Française, qui doit désormais se dissoudre dans une sorte de mondialisation ou tout se vaut et ou les individus peuvent migrer en toute liberté.

  • Par RcommeRobert - 09/09/2012 - 10:41 - Signaler un abus Prendre un peu de recul ne peut pas faire de mal.

    On passe ainsi de la simple histoire de France, qui peut facilement déraper vers la propagande, à l'histoire du monde.

  • Par Equilibre - 09/09/2012 - 11:56 - Signaler un abus Détruite la France et puis c'est tout

    C'est le programme de tout bon mondialiste, mélange idéologique instable entre libéralisme (néo, à la Friedmann) pour la partie économique et communisme (du passé faisons table rase), dont font partie nos ex-élus et nos nouveaux. Il est possible de généraliser. Détruire les nations et puis c'est tout. Cela marche très bien en UERSS, particulièrement dans l'espace géographique autrefois appelé France. Le nouvel homme nouveau ne doit rien connaître de son passé afin de devenir un con sommateur sans racine, sans attache, enfin libéré de tout ce que peut être un homme afin de devenir un homo consomatus. Le totalitarisme total de cette idéologie, sous couvert grossier de démocratie, devient de plus en plus patent chaque jour. Je ne connaissais pas cette citation de Sapir. Elle est fausse car trop politiquement correct. Il suffit de regarder la réaction de @RcommeRobert et des autres mondialistes du site qui sont trop stupides pour s'apercevoir que son "ouverture au monde" n'est en fait que l'appauvrissement jusqu'à assèchement de tout sentiment national, même gentillounet. Les mêmes pleureront lorsque riches personnalités et entreprises se cassent de l'ex-France, car pas patriotique...

  • Par vangog - 09/09/2012 - 12:17 - Signaler un abus Enseignement "ultra-Socialiste"?

    Après avoir noyauté tous les rouages de l'enseignement, les socialo-communistes veulent saucissonner nos consciences, et quelle plus infâme manière que de s'en prendre à la conscience de notre jeunesse, à qui il est plus facile d'instiller le venin du communautarisme , ce nouveau "racisme de gauche".

  • Par Equilibre - 09/09/2012 - 12:35 - Signaler un abus Merci à @Atlantico pour

    "L’ignorance c’est la force." Un petit peu d'Orwell, de temps en temps, cela fait du bien.

  • Par RcommeRobert - 09/09/2012 - 12:47 - Signaler un abus Equilibre

    L'Histoire de France qu'on vous a appris à l'école primaire et que vous semblez regretter est tout simplement fausse. Si vous avez vraiment besoin qu'on vous raconte des histoires, alors je vous conseille le Seigneur des Anneaux ou Game of Thrones, mais cessez svp de mélanger Histoire et divertissement.

  • Par circulez - 09/09/2012 - 14:09 - Signaler un abus Historiquement correct!

    Pour celles et ceux qui s'intéressent à la kultur historique, veuillez avoir l'obligeance de vous reporter à l'ouvrage intitulé "Historiquement correct" qui a fait couler beaucoup d'encre lors de sa parution. Vous aurez La Vérité Historique sur quelques siècles. Ouvrage à lire absolument! En contradiction, bien entendu avec les manuels d'histoire socialo-soviétiques de notre chère éducation nationale socialo-communiste dont on connaît aujourd'hui les ravages que subissent nos jeunes pousses. Bonne lecture et à bientôt.

  • Par Talweg - 09/09/2012 - 14:43 - Signaler un abus Deux gros mensonges dès la première ligne...

    C'est amusant, première ligne du chapeau et déjà au moins deux mensonges apparaissent: "Après Clovis, Louis XIV ou Napoléon éjectés des programmes d'histoire" Extraits du BO disponible sur eduscol Pour Louis XIV, programme de 5e Connaissances [...] Les rois revendiquent alors un « pouvoir absolu » qui atteint son apogée avec Louis XIV et se met en scène à Versailles. Démarches [...] Le château de Versailles et la cour sous Louis XIV, et une oeuvre littéraire ou artistique de son règne au choix sont étudiés pour donner quelques images du « roi absolu » et de son rôle dans l’État. Capacités [...] Connaître et utiliser les repères suivants [...] 1661-1715 : le règne personnel de Louis XIV Raconter une journée de Louis XIV à Versailles révélatrice du pouvoir du roi Pour Napoléon, programme de 4e Capacités [...] − Le Consulat et l’Empire : 1799 – 1815. Napoléon Ier, empereur des Français : 1804 Il peut être traité dans le thème 2 du chapitre Et pour Clovis, il peut être traité dans le chapitre LES EMPIRES CHRÉTIENS DU HAUT MOYEN ÀGE en 6e. Je vous rappelle enfin, que par ex, l'étude de la Chine des Han prend 3h, contrôle compris.

  • Par SEGUSINE - 09/09/2012 - 15:13 - Signaler un abus Talweg, respect

    Cet article demontre encore une fois que de pretendus experts tenetent de mystifier l'etat de l'Education en France et les francais. Une grosse agression du systeme sur l'histoire est en cours. On va finir par savoir pourquoi. CErtes cet enseignemtn n'e'st pas parfait et y ajouter de la morale subjective serait une grosse connerie. Comme celle du culte des heros l'a ete. Parlons de ce brave Gambetta qui est allé faire massacrer un demi million de malgaches par exemple, ce Buonaparte qui a mis l'Europe a feu et a sang, ce Louis roi fatigue, sale et escroc qui a mis le pays a genou. Et pourquoi ce general imbu de lui même et peu enclin a respecter la democratie qui a touot fait pour s'accrocher au pouvoir au pretexte qu'il avait eu le soutien assez mou des allies.

  • Par Mimi Defrance - 09/09/2012 - 16:29 - Signaler un abus Napoléon

    Dans Figaro Mag de cette semaine, Philippe Bouvard nous dit avec humour e tellement de vérité que seul Poutine se souvent de Napoléon. Bien sûr que nos grands personnages historiques n'étaient pas parfais, mais c'est notre Histoire et nos racines. Tout cela est voulu, pour nous renier, nous oubier, nous repentir au nom de l'ouverture aux autres, effacer notre culture au profit de Rois Africains . Chaque Nation a une Histoire, cet oubli volontaire ne présage rien de bon, sinon l'annonce de la fin de notre civilisation. Et ce n'est pas Normal 1er qui s'emparera du sujet tant il apparait sans idées sur rien.

  • Par gminterroge - 09/09/2012 - 16:33 - Signaler un abus Endoctrinement

    La volonté affiché est d' endoctriner pour supprimer l'idée d'appartenance à une nation et à son histoire dans le cerveau des élèves .Lorsque l'on a de tels desseins, Il serait plus utile de supprimer toutes les compétitions sportives qui exacerbent des comportements nationalistes dangereux. Comme quoi les méthodes staliniennes d'endoctrinement sortent souvent d'esprit peu clairvoyants , des abrutis pour résumer. Le vrai problème c'est que personne ne les empêche de nuire.

  • Par jerem - 09/09/2012 - 16:51 - Signaler un abus Et dire que la privatisation de France tele

    Et dire que la privatisation de France televison chatouille encore les neurones de certains ..... il est vrai que le niveau coté personnages historiques serait largement relevé quand on regarde les grilles des pricnipaux groupes tele privés .... rabacher les reportages sur le sexe (enquete exKUsive comme il dit) ou les enquetes sur tous les echelons de sécurité (et en boucle - le droit de savoir a fait ses petits) ou nous faire des tournées annuelles pour acheter vendre manger decorer et meme nettoyer ...... oui bravo France téle et Arte !!! Apres il faudra aussi nous expliquer comment il peut y acvoir un blanc entre les les programmes d'histoire et les manuels .... la matiere est elle mouvante a ce point ...?

  • Par Esprit critique - 09/09/2012 - 16:56 - Signaler un abus On croit réver

    Et dans le même temps on traite Bernard Arnault de traître à la patrie ! cherchez l'erreur.

  • Par guy.h - 09/09/2012 - 17:42 - Signaler un abus Effacer l'identité de la France

    Merci à Luc Chatel qui avait commencé le boulot, il n'y aplus qu'à le parachever....

  • Par guy.h - 09/09/2012 - 17:56 - Signaler un abus A : Esprit cri tique ..

    C'est en effet paradoxal , mais ce qui l'est davantage c'est que cela a été décidé sous la présidence de Nicolas Sarkosy par Luc Chatel. minstre de l'Education nationale... ..!

  • Par Urbon - 09/09/2012 - 18:29 - Signaler un abus Blablabla

    C'est article n'est que du baratin. L'auteur ferait mieux d'aller vérifier l'info plutôt que de recopier les lignes du Figaro. Ce n'est pas compliqué, il suffit d'ouvrir les bouquins de cours d'il y a 30 ans, puis ceux d'aujourd'hui, et de faire une comparaison objective. Si vraiment il y a un problème et que personne n'en parle, ce n'est pas d'avantage sorcier. Il suffit d'une rubrique hebdomadaire au menu d'Atlantico : Le cours d'Histoire que vous n'aurez jamais ! Quand la vérité est cachée, à part la dévoiler... Faire circuler des bruits de couloir mensonger, ce n'est pas ça qui va relever le niveau. A en croire l'auteur, il ne resterait plus que les lumières au programme de l'Histoire de France, enseignées avec un peu trop de complaisance. Je ne doute pas d'ailleurs qu'elle le soient en effet, mais j'attends avec impatience qu'Atlantico nous en donne la version qu'il convient, au lieu d'accuser la gauche de ceci, la droite de cela et mon cul d'être du poulet.

  • Par Kakou - 09/09/2012 - 18:50 - Signaler un abus Moulinette à batards

    Pour les Bénefices de la Grande Juiverie....et du Cancer Franc -Maçonnique.!

  • Par Kakou - 09/09/2012 - 18:56 - Signaler un abus @ urbon

    Ta Ripoublique nous étouffe .Urbon..... tu arrives a comprendre pourquoi Anders..... risque d'étre sanctifié ....ton UMPS....nous fossilise et fabrique un colossal cataclysme ,a venir ....

  • Par prochain - 09/09/2012 - 19:21 - Signaler un abus Confusion

    Cathos de gauche, gaullistes de gauche, gaullistes qui se croient libéraux dans un pays reconnu comme socialiste-internationaliste. Marx est mort mais ses disciples illuminés, les gourous de la bienpensance sont bien vivants et ils s'accrochent. Lisez Maxime DuCamp et les contemporains si vous voulez savoir ce qui s'est passé pendant La Commune et les archives du KGB sur camarade Clément le véritable chef du PCF.

  • Par ciceron - 09/09/2012 - 19:22 - Signaler un abus URSS

    Ils faisaient exactement la même chose. Cela ne leur a pas réussi......

  • Par lorrain - 09/09/2012 - 19:34 - Signaler un abus @ kakou

    pour l' histoire de Castre, ce qui est scandaleux, c' est que ces jeunes étaient pour beaucoup connus des service de police, comme on dit et qu' en plus, c' est les paras qui se sont retrouvés consignés au quartier avec départ en manœuvre le dimanche matin. perso, je serais plus enclin à leur donner leur armement avec 200 coups chacun et en avant, mais là, si je veux ma défendre contre la chance de la France que représente la diversité, on me traite de nazi, la seule attitude politiquement correcte étant de se laisser insulter voir agresser pour ne pas déclencher l' escalade. seulement, l' escalade elle est déjà là, derrière les kalash à Marseille ou ailleurs, il y a beaucoup plus de rachid que de Jean Luc. mais ça, il ne faut surtout pas le dire. en tout cas, aucune réaction des enc.. de la LICRA ou du MRAP, et il n' y en aura surement pas

  • Par Urbon - 10/09/2012 - 00:05 - Signaler un abus @ kakou

    Vous êtes manifestement un abruti, pas foutu de réfléchir, encore moins de faire une phrase qui se tienne, tout juste bon à régurgiter dans le désordre les quelques mots savants qui ont traumatisé votre cervelle étriquée. Juifs, musulmans, franc-maçons, c'est trop compliqué pour vous. D'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi vous vous en prenez à moi, sans doute que vous êtes perturbés par le moindre propos raisonnable, contrarié qu'on ne vienne pas ajouter à votre délire... Vous n'avez pas votre place dans une discussion civilisée. A l'avenir, au lieu de m'apostropher, pensez plutôt à allez vous faire foutre ailleurs !

  • Par Karamba - 10/09/2012 - 00:57 - Signaler un abus On refait l'Histoire...

    mais on donne déjà bien dans le remplacement de population à échelle nationale, donc pourquoi pas le révisionnisme?

  • Par PHILIPPE Le Bel - 10/09/2012 - 04:13 - Signaler un abus révolution culturelle

    L’Histoire n'accorde aucune pitié pour les peuples qui se suicident. "Pour contrôler un peuple il suffit de l'abrutir" - Mao Tse Tong, à l'origine d'une des pires révolution culturelle de l'Histoire et de la pire famine politique (38 millions de morts sans se révolter).

  • Par Vonz - 10/09/2012 - 07:48 - Signaler un abus Histoire (et misères)

    Le problème de l'histoire s'inscrit dans un phénomène plus global où la culture générale ne sert officiellement plus à rien pour les travailleurs. Pour faire court, on demande des techniciens, pas des gens qui réfléchissent. Sarkozy avait personnellement théorisé ça avec la fin de la culture gé dans les concours B et C. Mais, là où beaucoup de gens que du blabla sans intérêt (Madame de pompadour, c'est celle qui pompe? hahaha), les gens avisés savent que la culture générale fait le lien entre les apprentissages, donne un sens à la technique et inscrit l'individu dans un ensemble.

  • Par Alliance Nationale France - 10/09/2012 - 20:49 - Signaler un abus Contrôle de la nouvelle génération

    Couper la nouvelle génération Française de son Histoire Imposer des événements sans rapport à notre Histoire, nos Héros, nos Valeurs, nos Symboles C'est manipuler les jeunes Francais(es) et leur imposer la pensée unique du multiculturalisme et se détacher du Patriotisme * L'Alliance Nationale France en appelle à tous les parents pour l'avenir de nos enfants *

  • Par ヒナゲシ - 10/09/2012 - 22:53 - Signaler un abus Mais qu'est-ce que c'est que ces délires ?

    La semaine dernière sur Atlantico on eut droit à un article, par un type nous expliquant que l'économie était la clef de toutes choses, l'alpha et l'oméga sans lesquels l'enseignement était en perdition, et préconisant de l'enseigner à tous les étages de l'É. N.   Maintenant c'est au tour de l'histoire. Ce monsieur Pinsolle s'offusque que — en Terminale S — l'histoire-géo ne soit pas obligatoire (les élèves en ont tout de même soupé depuis le CP jusqu'en Première, faut-il le rappeler… ?) — mais soit *au choix* parmi d'autres enseignements (LV3, latin,grec, arts, etc.).   De même — en Terminale L — les mathématiques sont *au choix* aussi parmi arts, arts du cirque, latin, grec, LV3, LV1 ou LV2 approfondie, etc.   Heureusement qu'on ne voit pas les associations de profs de mathématique beugler à tous vents que c'est un scandale, qu'on veut casser l'enseignement des sciences et que sais-je encore !

  • Par mateo62 - 11/09/2012 - 08:11 - Signaler un abus Liquidation

    Ces nouvelles "orientations" devraient achever le travail entrepris depuis 30 ans, consistant à substituer une bouillie mentale où tout s'équivaut et se mélange, à la place de la culture. Dans les têtes mal faites, et dans les classes défavorisées, cela contribuera à la marge à fabriquer de l'ignorance à la chaîne. Chacun, souvent scotché par le retour de la barbarie (déf. Non éduqué, de moeurs rustres et violents), disposera d'une petite clé pour comprendre comment on en est arrivé là. En revanche, je ne comprends pas, mon fils sort du BAC S et avait histoire et géographie au programme.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Laurent Pinsolle

Laurent Pinsolle tient le blog gaulliste libre depuis 2007. Il est également porte-parole de Debout la République, le parti de Nicolas Dupont-Aignan.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€