Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Janvier 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment Israël a déclaré la guerre au cancer du sein (et risque bien de la gagner)

L'État d'Israël alloue chaque année un budget conséquent à ses startups. Parmi elles, des laboratoires scientifiques à la pointe de la technologie qui ont fait du cancer du sein leur ennemi numéro un. Pour cause, une partie anormalement importante de la population israélienne souffre de cette pathologie.

En pleine poitrine

Publié le
Comment Israël a déclaré la guerre au cancer du sein (et risque bien de la gagner)

La chirurgie esthétique est en plein essor du côté de la Terre sainte. Il n'est ainsi pas rare de croiser du regard quelques poitrines plus rebondies que ce qui avait été décidé par Dame Nature. Crédit Pixabay

Israël aime prendre soin de sa population. En attestent les domaines dans lesquels l'État hébreu excelle. Alors qu'une grande part de ses femmes – et de ses hommes, car le cancer du sein les concerne aussi – sont anormalement exposés au risque de développer cette pathologie, de nombreux laboratoires de recherche contre ce type de cancer voient le jour. Et sont même à la pointe de la technologie sur le sujet, rapporte le site Ozy.

Si vous allez faire un tour sur les plages israéliennes durant l'été, vous aurez de bonnes chances d'assister au charmant spectacle de femmes et d'hommes aux formes et muscles plutôt agréables à l'œil. Il faut dire que la chirurgie esthétique est en plein essor du côté de la Terre sainte.

Il n'est ainsi pas rare de croiser du regard quelques poitrines plus rebondies que ce qui avait été décidé par Dame Nature. Il faut dire que cette fierté corporelle répond à un mal récurrent en Israël : une large part de la population est anormalement exposée au cancer du sein. Parmi les pays de l'OCDE, les Israéliennes (et Israéliens) affichent la triste statistique du cinquième plus haut taux de mortalité des suites de ce cancer. Selon l'Israel Cancer Association, un cancer du sein est diagnostiqué à environ 4 500 femmes chaque année, tandis que 900 en décèdent dans le même délai.

Pathologie nationale

Et à l'origine, une raison génétique. Il apparaît en effet que le gène BRCA1, connu pour favoriser le cancer du sein, est héréditaire chez les femmes juives ashkénazes, qui représentent 40% de la population d'Israël, indique Ozy. Un mal national contre lequel ont décidé de se battre les startups médicales israéliennes.

Et pour cela, les moyens sont là. Depuis 1974 et l'établissement de l'Office of the Chief Scientist, branche du ministère de l'Economie dédiée à la stimulation de la recherche et du développement, quelque 450 millions de dollars de budget (419 millions d'euros) sont investis chaque année pour faire grandir les startups les plus prometteuses. Rendez-vous compte : fin 2015, on ne décomptait pas moins de 725 startups médicales sorties de terre depuis la mise en place de ces subventions il y plus de 40 ans. Un rythme qui s'accélère, alors que trois ans auparavant, en 2012, on recensait 656 entreprises bénéficiaires. Des statistiques qui classent l'État hébreu juste derrière les États-Unis en termes d'investissement dans les startups du domaine scientifique. Si l'on calculait ce budget par rapport au nombre d'habitants, Israël l'emporterait alors haut la main, avec 423 dollars (394 euros) par habitant contre 186 dollars (173 euros) par Américain (chiffres de 2015). "Nous sommes une nation de startups, affirme Shai Melcer, directeur du laboratoire BioJerusalem, dans les colonnes de Ozy. Notre industrie biomédicale bénéficie d'un solide soutien".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 07/12/2016 - 10:17 - Signaler un abus Bravo

    ici la radio 3 D n'est pas généralisée.... il y a du boulot/

  • Par Mouah M'aime - 07/12/2016 - 20:37 - Signaler un abus Bravo (bis) à Israël !

    Impressionnant !

  • Par ikaris - 08/12/2016 - 09:06 - Signaler un abus Axel Kahn, où es tu ?

    Les races n'existent pas mails il y a prédominance du cancer du sein chez les juives ashkenazes ... Axel Kahn est il au courant ? Intéressant ce goût des israeliennes pour la chirurgie esthétique ... mais est ce que ça ne concerne que les seins ?

  • Par la pie - 08/12/2016 - 09:19 - Signaler un abus genetique ???

    On a voulu voir un certain temps des facteurs génétiques ... aujourd'hui , on soulève l'dée d'e l'alimentation ; , il se transmet en effet de mères en filles , les succulentes recettes juives .... qui seraient en partie responsables de ce fléau .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€