Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment détecter si quelqu'un cache une dépression rien qu'en observant ses tics de langage ou sa communication non verbale

Dépression, état psychologique, tendance suicidaire... Il n'est pas si difficile de détecter le mal-être de quelqu'un que vous connaissez. Grâce au débit de parole, à la vitesse des mots et au signal sonore, nous pouvons comprendre l'état d'esprit de quelqu'un juste en écoutant sa façon de parler.

Allo maman bobo

Publié le - Mis à jour le 2 Décembre 2016
Comment détecter si quelqu'un cache une dépression rien qu'en observant ses tics de langage ou sa communication non verbale

Nous pouvons assez facilement déterminer l’état psychologique d’une personne par la façon dont elle s’exprime. Crédit Photo DR

Atlantico : L’expression non verbale en dirait autant voire plus que le langage verbal sur notre personnalité. Dans quelle mesure la façon de parler et la linguistique peuvent-ils permettre de connaître l'état psychologique de quelqu'un ?

Fanny Meunier : Nous pouvons assez facilement déterminer l’état psychologique d’une personne par la façon dont elle s’exprime. Quelqu’un de joyeux va avoir plus de fluctuation, va mettre de l’intensité, de la même façon qu’une personne énervée va parler plus vite.

La problématique est de trouver un point de référence dans la parole de cette personne.

Il faut connaître la façon dont elle parle normalement. Certains naturellement parlent lentement, s’ils sont dans un état dépressif ils vont parler encore plus doucement. D’autres parlent normalement très vite et dans un état dépressif vont parler plus lentement, ce qui peut passer pour un débit classique.

Le problème de la voix et de la parole en général est qu’il est difficile de trouver des standards. Nous sommes notre propre standard. Nos modifications reflètent notre état psychologique. La difficulté est qu’il n’existe pas de valeur étalon pour tous.

Si nous connaissons la personne, nous pouvons percevoir son état psychologique juste par sa façon de parler.

Quels sont les tics de langage révélateurs d'un état de détresse psychologique ?

L’état dépressif se distingue par des fluctuations de la voix. Les personnes en détresse psychologique ont beaucoup moins d’intonations. Les fréquences, la mélodie de la parole deviennent monotones. Nous savons que les personnes dépressives envoient ce type de signaux et parlent moins fort et avec une intensité réduite. Nous pouvons souvent deviner lorsque quelqu’un ne va pas bien juste par une conversation téléphonique. Certaines émotions se transmettent plus par la façon de parler que par ce qui est dit. Les fluctuations de notre voix divergent particulièrement quand nous sommes dépressifs. Le débit et la vitesse de notre parole sont plus lents lorsque nous sommes en détresse psychologique.

Les chercheurs de l'hôpital de Cincinnati ont créé une application qui permet de détecter les états dépressifs et pensées suicidaires grâce à la linguistique. Quelle est l'utilité d'une telle application ?  Ce type d'outils peut-il vraiment prévenir les suicides ou aider à mieux soigner les dépressions ?

Ce type d’application va être majoritairement utilisée à distance. Cette application n’est pas utile pour seconder l’opinion du spécialiste. Lorsque nous consultons un psychologue, celui-ci peut percevoir nos regards, la façon dont nous nous comportons… Le spécialiste a beaucoup d’outils pour réussir à diagnostiquer son patient. Lors d'un face-à-face avec un praticien, cette application ne trouve pas réellement sa place.

Un psychologue juste avec la voix peut faire la différence entre une personne qui va bien et une personne à tendance dépressive.

Cette application trouve une utilité toute autre pour les personnes isolées. Cela peut permettre d’appeler les plus fragiles qui ne se déplacent pas. L’état des personnes vraiment suicidaire peut varier d’un jour à l’autre, cet outil peut donc aider les professionnels à faire de la surveillance à distance. En ce qui concerne les personnes âgées, les modifications de la voix peuvent être plus subtiles. Avec le vieillissement, nous avons un ralentissement ainsi qu’une perte de la fluctuation, ce qui rend l’analyse du spécialiste plus difficile, d’où l’intérêt de cette application.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Mouah M'aime - 30/11/2016 - 21:07 - Signaler un abus "Dans quelle mesure la façon de parler et la linguistique...

    peuvent-ILS permettre (...)" ?!

  • Par superliberal - 02/12/2016 - 09:30 - Signaler un abus Hollande nous fait une dépression...

    d'après cet article il me paraît évident que notre président nous fait une petite dépression....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fanny Meunier

Fanny Meunier est directeur de recherche au CNRS à l'institut des sciences cognitives. Elle est spécialiste des processus sous-tendant la compréhension du langage.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€