Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chirac vote Hollande : est-ce que c’est bon signe ?

Du changement ? Pour maintenant ? Et Chirac est d’accord ? Allons donc...

Zone franche

Publié le

C’est marrant, la façon dont on se félicite, à gauche, des ralliements droitiers de la onzième heure. Manifestement, la logique selon laquelle un Kouchner qui rejoint Sarkozy est un traitre quand un Aillagon qui file chez Hollande est un type qui a vu la Lumière (d’aucuns diraient qu’il a surtout vu de la lumière, mais ce serait de la médisance) continue d’opérer...

Mais au final, je trouve ça plutôt pas mal, ce brassage. Si des gens se sentent, honnêtement, sincèrement, plus à l’aise ou plus efficaces ici que là à tel ou tel moment, pourquoi pas ?

La vie politique d’un pays civilisé, ce n’est pas une guerre de tranchées et les allers-retours d’électrons libres type Hirsch, Amara ou Lepage, qu’animent de vraies convictions et que mobilisent de vrais projets, seraient plutôt à encourager.

Le truc qui me  bloque un peu, pour autant, c’est le changement de pied presque intégral du clan Chirac : à l’exception notable de Bernadette et, peut-être, de ce fameux petit bichon maltais caractériel qui n’en fait qu’à sa tête, c’est tout l’entourage de l’ancien président qui se place au service de François Hollande par solidarité corrézienne. 

Et pas seulement parce qu’il n’est pas nécessaire d’avoir vu La conquête au cinoche pour savoir à quel point l’ami Jacquot déteste Sarkozy, mais surtout parce que ça ravive les craintes d’une nouvelle présidence pour rien. Affiné, recomposé, releaderisé par des semaines de campagne, Hollande avait fini par se débarrasser de cette image de moniteur de colo sympa mais pusillanime, de « capitaine de pédalo » incapable de trancher entre un Hamon et un Valls.

La conversion au hollandisme du président le plus inutile de la cinquième République, du type dont il est difficile de contester qu’il a placé la France sur pause au moment où un petit coup de fast forward n’aurait vraiment pas été du luxe, ça jure un peu avec l’idée que le changement soit, comment dit-on encore, pour maintenant...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Khemas - 18/04/2012 - 08:55 - Signaler un abus Comme vous le dites, c'est

    Comme vous le dites, c'est avant tout parce qu'il n'aime pas M.Sarkozy que M.Chirac s'engage pour M.Hollande. De plus, tout le monde sait que leurs rapports furent toujours cordiaux. Personnellement, et pour les mêmes raisons que vous, les passages à droite ou inversement à gauche ne me choquent pas. Que M.Chirac, indéniablement, ait été un mauvais président après l'échec de la dissolution de 1997 ne me semble pas de nature à interférer dans la gouvernance future de M.Hollande. Je ne comprends pas trop en quoi ça pourrait porter à quelque conséquence que ce soit. A moins que vous imaginiez que des chiraquiens puissent intégrer une sorte de gouvernement d'ouverture, en une sorte de miroir de l'initiative de Sarkozy en 2007 ? Pour ma part je ne pense pas que ce soit possible. M.Hollande doit concilier trop de mouvances à l'intérieur même de son parti.

  • Par anticip - 18/04/2012 - 09:13 - Signaler un abus aucune surprise

    c'est habituel chez chirac , deja en 1981 il avait fait elire miterrand contre giscard,il avait aussi sabré la candidature de chaban en son temps il a toujours ete rad soc .il a toujours trompé tout le monde . il a quand meme une qualité ,il est tres bon pour sa carriere personnelle

  • Par le celte - 18/04/2012 - 09:25 - Signaler un abus chirac

    Toujours excellent l'ami Chirac, en plus un homme de gout.

  • Par A400M - 18/04/2012 - 09:32 - Signaler un abus Mou

    Quand deux mecs mous se rencontrent, ne peut donner comme résultat un sentiment de perte de temps et d'aliénation mentale. Saleté d'anosognosie, M.Chirac ! #NS2OK Nicolas Denimal, Nancy(54)

  • Par Olivierguy - 18/04/2012 - 09:35 - Signaler un abus Bien

    Chirac c'est une droite française et sociale, ce n'est pas la droite de la haine et du racisme, c'est donc très bien qu'il assume son opinion .

  • Par ropib - 18/04/2012 - 10:32 - Signaler un abus inutile / nuisible

    Chirac a été inutile, c'est vrai. Maintenant il serait temps de constater que le poste de président de la République est devenu inutile, que la Nation est une notion zombie, dont la France est la championne, ce qui explique que notre pays soit particulièrement figé. Un Sarkozy comme président, qui ne se satisfait pas de cette inutilité, ce qui est très moral à titre individuel, et qui se retrouve à corrompre les institutions pour essayer d'exister, s'en retrouve nuisible. Chirac a laissé les Citoyens changer leurs comportements sans changer leurs références culturels et morales, ni leurs discours. Sarkozy a essayé de revenir aux années 70, puis aux années 60, puis aux années 50, avec toujours dans l'idée que le 19è siècle était un objectif. Alors c'est au mieux une rupture dans la capacité de concevoir l'espace-temps, pas beaucoup plus. Hollande ne servirait à rien, c'est vrai. Notons qu'il n'y a en fait aujourd'hui aucun politique qui serve à quoique ce soit. Non pas que ce soit un reproche à leur faire, un scandale ou je ne sais quoi... c'est très bien qu'ils ne servent plus à rien, ça veut dire qu'on change de mode d'organisation.

  • Par deere - 18/04/2012 - 11:26 - Signaler un abus chirac vs hollande

    Chirac, a du métier, il sait depuis des lustres que la droite est meilleur dans l opposition , la chutte de la gauche avec la faillite mondiale va etre dure a gérée

  • Par Ravidelacreche - 18/04/2012 - 11:44 - Signaler un abus est-ce que c’est bon signe

    La France est sauvée! :o)

  • Par Gilles - 18/04/2012 - 12:04 - Signaler un abus Attention

    Il n'y aura pas de belles planques pour tous. Il faudra d'abord déloger les Sarkozystes. Cela le PS sait faire (1981) sans complexe. Quant à Chirac c'est la droite du fric : on se remplit bien les poches pendant 40 ans en serrant les mains et en racontant n'importe quoi. La preuve : cela a marché. Ses héritières ne seront pas dans le besoin.

  • Par benj117 - 18/04/2012 - 12:19 - Signaler un abus vous avouez donc, Mr Serraf, que ca ne fait

    surement pas 10 ans que la droite est au pouvoir!! c'est le centre qui a pris le pouvoir! Quand le Pen parle d'UMPS, ce n'est pas pour rien!! Vous, dans votre petit confort, vous ouvrez les yeux aujourd'hui sur les relations entre chirac et Hollande!! Peut-etre que dans 10 ans, vous vous direz, ah ouis c'est vrai, l'UMP et Le PS, c'etait la meme chose!! c'est tellement la meme chose, que passer d'un camp à l'autre, c'est devenu une banalité!!

  • Par ISABLEUE - 18/04/2012 - 13:38 - Signaler un abus le roi feinéant

    a la rancune tenace... pour les autres il y aurait certainement des places à prendre.... Ils s'y croient déjà et vont avoir des surprises !!!

  • Par toulonrct - 18/04/2012 - 14:09 - Signaler un abus revirement

    Chirac avait déjà mis mitterand au pouvoir en 1981 en faisant battre Giscard car il ne l'aimait pas, ce type est le modèle même de l'homme politique dont nous devons absolument nous débarrasser en France il a toujours vécu aux frais de la république ne connait pas le monde du travail, n'a jamais payé un loyer de sa vie,et a été incompétent et inerte dans son rôle de président avec un tas de casseroles au cul,encore aujourd'hui,il est logé gratis dans un appartement parisien par la famille harriri, ce qu'il a commis avec giscard nous a couté 14 ans de socialisme et le début de la faillite du pays il le renouvelle avec sarkosy,en faveur d'hollande,un homme envers lequel il se sent proche,car il a un parcours calqué sur le sien(énarque,Corrèze,incapacité à prendre une décision, politicien à vie,bref un notable à la charge du pays et surtout : détestation de sarko qui n'est pas du sérail) en ce qui concerne aillagon ,amara,et les autres ralliés, ce qui gene,ce n'est pas le ralliement mais le timing du ralliement au moment ou les sondages donnent hollande gagnant certain,ils s'empressent de faire allégeance pour avoir un morceau du gâteau,c'est plutôt cela qui est méprisable

  • Par ZOEDUBATO - 18/04/2012 - 14:16 - Signaler un abus Mitterand, Chirac, hollande les 3 rois fénéants

    Tous les rois fénéants sont présents Il ne reste plus, comme en l'an 900, de voir les maires du palais et les fonctionnaires instaurés le féodalisme pour justifier leur postes et leurs autorités

  • Par nuala - 18/04/2012 - 14:25 - Signaler un abus chirac a des neuroes au niveau zero

    il peut raconter n importe quoi les medias tous de gauche se servent de lui un viellard av un alzeimer deja bien avance n est ce pas ecoeurant etant au pouvoir il n a jamais rien fait qu il se taise et se soigne la seule chose que les français luis demande

  • Par 12Emma3 - 18/04/2012 - 14:29 - Signaler un abus Chirasc souffre soit-disant d'anosognosie

    alors on s'en fout pour qui il vote. De toute facon, c'est la basse jalousie qui l'anime. Bernadette, elle, pense a ses sous - 75% d'impots sur le revenu a payer, aie, ca va faire mal.

  • Par Vincennes - 18/04/2012 - 14:42 - Signaler un abus Avec du recul.....c'est récurrent le concernant

    et je suis le premier déçu mais, cela ne changera pas mon vote qui ira à Sarko mais ça changera l'estime que j'avais pour lui car il "décoconne" (SI C'EST VRAI)......car, actuellement ceux qui veulent la place sont capables de tout

  • Par le Gône - 18/04/2012 - 15:12 - Signaler un abus C'est tres bon signe...

    Cela démontre bien que couille molle est une faignasse...qui a trouvé son maitre avec Chriac!!

  • Par Antoine F. - 18/04/2012 - 15:45 - Signaler un abus Chirac n'aime pas quand ça bouge

    D'ailleurs c'est pour cela que son second mandat nous a été d'une stricte inutilité, alors qu'il avait la légitimité pour faire du gros boulot. Il n'a préféré pas prendre de risques, comme tout vieil homme qui se respecte, ce n'était plus de son âge. Puis il est si bien dit sous la photo "le second mandat est encore plus cool que le premier". Bien oui, on peut ne rien faire puisqu'après tout on ne joue plus une élection. Autant profiter de l'argent public pour se balader, serrer des paluches. Comme dit le proverbe, "pour être assis et ne rien faire, mieux vaut être assis bien haut."

  • Par eb - 18/04/2012 - 16:20 - Signaler un abus 100% d'accord avec vous

    Jacques Chirac aura probablement été le "président le plus inutile de la Vème république". Car après tout, que retiendra-t-on de sa présidence ? La dissolution de 1997 ? À croire que la corrèze est le berceau de la molesse. Vivement Sarkozy bis.

  • Par léonard simon - 18/04/2012 - 16:34 - Signaler un abus mauvais signe pour Hollande :

    mauvais signe pour Hollande : un gâteux, des traîtres, des faux économistes( Attali...) des intellos vident d'idées(vaquité de l'esprit), les bobos, une presse presque aux ordres(ça viendra) se rallient en masse à sa stature de de commandeur des parcmètres de Tulle. Un vrai programme !

  • Par a.l.l. - 18/04/2012 - 17:20 - Signaler un abus Dégénérescence neuronale.

    Pour ce qui concerne Chirac les signes cliniques sont clairs, et pas bons du tout.

  • Par gmilady - 18/04/2012 - 17:31 - Signaler un abus C'est la panique à l'UMP

    Même chirac va régler ses vieux comptes avec Sarkozy, qui l'a trahi à plusieurs reprises. Sarkozy est foutu, tout le monde en est conscient maintenant, même s'il va se défendre jusqu'à sa mort politique. Car il va vendre chèrement sa peau. il faut que Hollande rende coup pour coup. Cette fois, rien ne doit être épargné à Sarko.

  • Par Karamba - 18/04/2012 - 17:50 - Signaler un abus C'est clair

    le vrai changement, le coup de pied dans la fourmilière, c'est Sarkozy qui l'a donné, même si pas toujours à bon escient. Chirac c'était l'establishment composé d'incessantes cohabitations avec les boulets socialistes. Et c'est ce qu'on lui reproche à Sarkozy, y compris dans le cercle des chiraquiens, d'avoir bousculé les habitudes, rompu la sacro sainte alternance. Comme Hollande le clame enivré par les sondages, c'est à mon tour de commander, estimant que la place lui est réservée d'autorité. Sarkozy est l'illégitime, celui qui ne vient pas du sérail, on lui a fait sentir qu'il avait volé sa présidence. Enfin bon, tous les gens verront ça plus clairement après un trimestre de gouvernance de Hollande et qu'ils auront retrouvé la calamité socialiste.

  • Par plplalbe - 18/04/2012 - 18:34 - Signaler un abus un peu trop

    je sais bien qu'il faut toujours régler ses compte avant de mourir mais cela n’était pas nécessaire car taper dans la merde cela éclabousse

  • Par jean-paul - 18/04/2012 - 20:00 - Signaler un abus chez hollande chirac voit le status quo

    l'élite de l'ENA, voilà, votons le changement!!! quelle connerie...

  • Par Diego - 18/04/2012 - 20:02 - Signaler un abus Chirac

    Chirac n'a jamais été de droite pas plus que sa fille. C'est un rad.soc.

  • Par satelmarc - 18/04/2012 - 21:10 - Signaler un abus C'est du Chirac - - - -

    Jacques Chirac annonce son soutien à Hollande quoi d'étonnant ? ! - - - Rappelez vous en 1981, lorsqu'il avait apporté son soutien à Mitterand face à Giscard ! C'est ça la politique en notre belle démocratie Française ! Beurkkkk - - - Avec en plus 2 ans de prison avec sursis, ça classe le personnage - - - -

  • Par satelmarc - 18/04/2012 - 21:46 - Signaler un abus Historique ! - - -

    de Sophie Lecavelier Héaulmé ‎"Jacques Chirac a trahi tour à tour : De Gaulle, dont il se réclame, Pompidou, dont il se dit le fils spirituel, Giscard, son allié politique, la droite tout entière, dont il se veut le champion, et enfin, ce qui est plus grave, la France elle-même, abandonnée durant des années aux divagations de la gauche collectiviste. Cinq trahisons ! M’est avis que c’est beaucoup pour un seul homme, ainsi devenu le premier des Français, mais en éthique… le dernier."

  • Par veryliberalguy - 18/04/2012 - 22:03 - Signaler un abus Chirac vote de façon logique

    Hollande est, on peut le dire, un gaulliste de gauche. Chirac étant très gaulliste, Sarkozy lui est tout sauf gaulliste, et fait n'importe quoi pour ne pas se revendiquer de cet heritage, qui n'est pas de sa génération. de Gaulle par-çi, de Gaulle par là... Il a resisté aux Allemands, mais ce sont les alliés Americains, Anglais et Canadiens qui ont fait le sale boulot de nous libérer... de Gaulle n'a rien fait. Bon il a été un des fondateurs de la CECA, ouais ok ça l'fait ! Chirac a été inutile. Sa présidence n'a rien de marquant. Il aurait pu préparer son pays à de meilleurs lendemains, réformer le marché du travail, une commission Attali dès 2002, et suite au choc Le Pen du 2nd tour... Nada !

  • Par NYOR - 19/04/2012 - 04:11 - Signaler un abus veryliberalguy

    Je vais finir par me fatiguer de dire que je suis d'accord avec vous...

  • Par NYOR - 19/04/2012 - 04:12 - Signaler un abus Et oui on oublie vite

    Que le premier qui a trahit l'autre c'est Sarkozy quand il a essayé de l'avoir avec Balladur... Ce n'est donc qu'une juste retour des choses.

  • Par steph898443 - 19/04/2012 - 08:42 - Signaler un abus Gauchiste contrarié

    Chirac n'a jamais été de droite que par opportunisme, d'ailleurs en 97 il savait très bien ce qu'il faisait. L'IGP commune avec Hollande, sa retraite politique et l'opportunité de faire ch*** Sarko lui donnent enfin une excellente occasion d'assumer publiquement ses opinions! Pour le reste, les rats quittent le navire.

  • Par protagoras - 19/04/2012 - 10:26 - Signaler un abus Un règne de 12 ans

    Dire que ce minable a été président pendant 12 ans. Lui et Mitterrand, les deux rois fainéants, ont pendant une durée cumulée de 26 ans (!!!!) "présidé" à la dégringolade de la France. Chirac, c'est le prototype du traitre qui tue d'un coup de poignard dans le dos. Chaban Delmas, Giscard d'Estaing, Barre, etc.. pointent vers lui un doigt accusateur. Il n'a jamais été gaulliste. Il a tout au plus été un rad-soc sans conviction autre que l'opportunisme le plus sordide. Je ne sais plus qui disait : "Chirac est au gaullisme ce que la prostitution est à l'amour".

  • Par Ludo1963 - 19/04/2012 - 11:50 - Signaler un abus Chirac , fossoyeur de la France

    Ce pauvre type a d abord contribué à l élection de Mitterrand Puis avec ce débile de Villepin, entraîné la période Jospin Aubry 35 heures etc. Maintenant il aide Hollande. Il entrera dans l histoire comme un des principaux responsables des 30 piteuses

  • Par Ex abrupto - 19/04/2012 - 12:45 - Signaler un abus C'est surtout un mauvais

    C'est surtout un mauvais signe concernant la santé de Chirac!

  • Par De France et de plus loin - 19/04/2012 - 13:33 - Signaler un abus Chirac n'est pas vraiment de

    Chirac n'est pas vraiment de droite et Hollande pas tellement de gauche dans le fond. Il n'y a donc rien de particulièrement étonnant

  • Par Vincennes - 19/04/2012 - 14:48 - Signaler un abus Une voix de + pour Sarko.....

    Après que l'entourage de J.Chirac ait prévenu que les Médias ne devaient surtout pas parler à sa place...... c'est Mme Chirac qui votera pour son Epoux qui restera, à l'Etranger, où il se repose

  • Par veryliberalguy - 19/04/2012 - 19:55 - Signaler un abus NYOR

    Exact, Chirac et Sarkozy ça n'a jamais été le grand amour^^ Sarkozy ayant mis des batons dans les roues de Chirac, il le paye. J'me demandais... de Villepin, qui soutiendra-t'il ? Il hait comme jamais le président-candidat et ne perd pas une occasion de le dire... Je m'attends à ce qu'il n'appelle à voter, ni pour l'un ni pour l'autre, utilisant l'argument de Bayrou, à juste titre, que les principaux candidats ne parlent pas de la situation réelle de la France.

  • Par Butchi 05 - 20/04/2012 - 19:02 - Signaler un abus Un moment de honte....

    Oui, un moment de honte est vite passé. Le Chef Jacques, Claude - son bulldog pendant ses 2 mandats- et même l'ex-gendre, et aussi C. Lepage & Cie, sont-ils frappés d'amnésie ou ignorent-ils ce qu'est la honte ? Il y a dix ans, les socialos avec tous leurs chefs à leur tête - dont le flamboyant DSK - s'étaient rincés les pieds dans des pédiluves par eux amenés à la sortie des bureaux de vote, où ils étaient entrés une pince à linge sur le nez pour se protéger des odeurs nauséabondes que dégageait le candidat Chirac en faveur duquel ils avaient bien été obligés de voter pour faire barrage au fascisme ! Dans toute cette bande, seule Bernadette a quelque chose dans le ventre !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste, écrivain et blogueur.

Il est notamment l'auteur de Ils sont fous ces juifs (Éditions du Moment, 2012), de L'anti-manuel du cycliste urbain (Berg International, 2010) et de Petites exceptions françaises (Albin Michel, 2008).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€