Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Charles Beigbeder : “La droite ne manque pas d’idées, elle manque surtout de courage”

En créant le mouvement "Phénix", Charles Beigbeder, Charles Millon, Julie Graziani et Anne Lorne cherchent à faire "renaître la France de ses cendres". Plus qu'un simple think-tank de droite, le collectif souhaite pouvoir faire levier sur les partis politiques lors des prochaines échéances électorales.

Réservoir d'idées

Publié le
Charles Beigbeder :  “La droite ne manque pas d’idées, elle manque surtout de courage”

L'entrepreneur et homme politique Charles Beigbeder.

Atlantico : Vous lancez un appel à "réformer en profondeur" à travers votre initiative "800 jours pour convaincre", accompagné de Charles Millon, Julie Graziani et Anne Lorne. Comment envisagez-vous concrètement sa mise en place ? Avez-vous une idée de l'équilibre des thématiques (sociétales, économiques, politiques, de justice) des 24 réformes que vous proposerez ? Vous qualifiez-vous de think-tank, de formation politique, de mouvement citoyen ?

Charles Beigbeder : Avec Charles Millon, Julie Graziani, Anne Lorne ainsi que des centaines de sympathisants qui représentent la diversité des régions et des parcours, nous avons décidé de constituer un collectif afin de rassembler tous ceux qui se retrouvent dans la vision développée dans notre manifeste : une France enracinée dans son identité chrétienne et porteuse de principes universels, un État centré sur ses missions régaliennes et recouvrant des pans entiers de sa souveraineté, une économie libérée des carcans de l’étatisme et qui retrouve le chemin de la prospérité.

Nous ne sommes pas un énième think-tank de droite. D’abord, parce que nous n’entendons pas nous substituer à toutes les initiatives existantes, avec lesquelles nous voulons nouer une collaboration active. Ensuite, parce que notre action ne se limite pas, loin s’en faut, à celle d’un laboratoire d’idées. Nous voulons instaurer un rapport de force avec les grands partis de droite et infléchir leur ligne politique sur un certain nombre de sujets, en vue de l’alternance. Pour cela, notre collectif n’est affilié à aucun d’entre eux et n’a pas vocation à le devenir. Plus qu’un think-tank, nous sommes un mouvement citoyen qui cherche à peser sur les partis, en vue d’un sursaut indispensable au redressement de notre pays en 2017.

Concrètement, cela signifie que nous allons collecter le soutien individuel et la contribution active de tous ceux qui se reconnaissent dans nos idées, afin de leur donner une force de frappe maximale. En 2013, plus d’un million de personnes sont descendues dans la rue pour défendre un modèle de civilisation. Nous voulons donner une traduction politique à ce printemps des consciences.

Concernant les propositions concrètes de réforme, nous les élaborerons en collaboration avec les laboratoires d’idées existants. La droite ne manque pas d’idées, elle manque surtout de courage, de préparation et de persévérance. Nous voulons, à ce titre, jouer un rôle de coordination et de levier.

Parmi les grands axes proposés, il y aura un équilibre entre les questions de civilisation, les thèmes institutionnels et les sujets économiques et sociaux. Parce que nous voulons embrasser la totalité du spectre politique.

Si vous vous lancez aujourd'hui sur ce terrain, est-ce que cela signifie que nous sommes face à un "désert des idées" à l'UMP ?

Non, il y a beaucoup de personnes qui font avancer le débat d’idées à l’UMP. Je pense notamment à Sens commun qui a contribué à réintroduire les questions de société dans le débat public, ou encore à La droite forte qui a montré la preuve de son dynamisme. Mais Phénix veut conserver une pleine indépendance par rapport aux partis politiques afin d’être totalement libre dans ses actions, ce qui n’empêche pas certains d’entre nous, d’appartenir, à titre personnel, à une formation politique déterminée. Et puis, nous partons du principe qu’il est possible de nous unir sur un socle commun, au-delà de nos étiquettes partisanes. Ce qui nous unit doit être plus fort que ce qui nous divise.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 14/03/2015 - 10:06 - Signaler un abus Nous, les patriotes avons les C...pleines!

    Les papy-mouzots gauchistes ( Ripoublicains inclus...) ont, depuis longtemps, vidé leur besace...craignez-rien, les gars, on arrive!...pour le grand remplacement...et le grand renouvellement.

  • Par arcole 34 - 14/03/2015 - 15:02 - Signaler un abus @angog - 14/03/2015 - 10:06 UNE CHOSE EST SURE

    Avec le FNPS ce ne sera pas le grand remplacement au niveau des idées en raison que lorsque l'on vous lit , c'est toujours le grand vide sidéral . apparemment je suis terrorisé par votre arrivée et celle de vos amis politiques entre une soirée au cirque Pinder et une autre de theâtre de boulevard en attendant Godot oups , en attendant les gars de la marine .

  • Par vangog - 14/03/2015 - 16:22 - Signaler un abus @arcole34 soyez terrorisé de la réalité...

    mais n'ayez pas peur de vos fantasmes! Car ce sont des fantasmes, n'est-ce pas? Vous avez peur de ce que vous ne connaissez pas, en toute innocence...sachez que 73% des habitants des villes gérées par le FN sont contents de leurs maires, malgré les horreurs qui ont été distillées par la presse: fontaine repeinte, interdiction de linge aux balcons etc...des trucs dignes d'une dictature socialiste du siècle dernier!...n'ayez plus peur Arcole et faites honneur à votre pseudonyme, car il n'y a rien à craindre de patriotes Républicains. A l'inverse, laissez vos amis UMPS au pouvoir, et vous êtes certain d'obtenir une dictature islamiste dans quelques années...

  • Par Wortstein - 14/03/2015 - 17:51 - Signaler un abus ça me plait bien ce projet.

    Pas de sectarisme, un zeste d'occidentalisme et des idées libérales en économie et conservatrices pour le reste. Tout l'inverse de l'ump, de l'udi et du fn qui est anti libéral en diable dès qu'il est question éconocroc. Je vais me renseigner.....

  • Par Anguerrand - 14/03/2015 - 18:31 - Signaler un abus Vangog toujours égal a lui meme l'anti papy primaire

    " Nous les patriotes", patriote des sympatisants de l'extrême gauche Syriza ou Melanchon? L'extrême gauche est INTERNATIONALISTE depuis toujours alors arrêtez avec vos " nous les patriotes". Les internationalistes sont anti Patriotiques par definition. Le patriotisme n'est pas VOTRE exclusivite et heureusement pour la France. Vous le fonctionaire planqué un patriote ? Vous de la gauche-FN la plus rétrograde vous voulez faire du patriotisme en ruinant definitivement la France avec des mesures à la Syriza, avec des promesses irrealisables et stupides. ( retraite à 60 ans, recrutement de fonctionaires, retour au franc, etc) . Vos commentaires au ras des pâquerettes ne donnent pas envie de voter comme vous. Un maire CGT a Hayange un patriote? la grève de la SNCF patriotique? ( soutenue par MLP) un seul maire me parait digne de respect celui de Béziers, remarquable, soutenu par le FN mais qui refuse l'étiquette FN. Les autres maires ont vraissemblablement aussi un taux de satisfaction de 73%, ce n'est pas un exploit. Vous les gogos de MLPS vous aurez les memes déceptions que ceux qui ont cru aux promesses de Syriza en Grece. Il n'est pas interdit de penser par soi meme!

  • Par Anguerrand - 14/03/2015 - 18:41 - Signaler un abus Mr Beigbeder soyez a l'origine d'un vrai parti de droite,

    la vraie, pas celle du FN qui soutient Syriza parti d'extrême gauche et ratisse le PS, le PC, ou le FDG. Un parti de droite qui a une politique economique realiste, pas comme le FN qui promet comme Syriza tout ce que veulent entendre les electeurs uniquement pour se faire elire et qui ne fera que des cocus. Allez un peu de courage, sans oublier l'immigration et MLPS pourra aller se faire rhabiller avec son programme de gauche Et son entourage venu de gauche, ceux de droite ayant été viré.

  • Par sandhom - 14/03/2015 - 19:01 - Signaler un abus Cool

    Voici le lien : http://800jourspourconvaincre.fr/ Un peu d'espoir et des idées... Merci

  • Par Marie-E - 15/03/2015 - 07:44 - Signaler un abus idée intéressante

    s'il n'y a pas de langue de bois et confrontation des idées pour avancer. Car si on compte sur les partis traditionnels, nous n'irons pas loin.

  • Par Pierre29000 - 15/03/2015 - 14:22 - Signaler un abus Interessant

    Je n'ai trouve le site web de phenix ... je me renseignerai. J'aime bien Beibeder, parce que c'est le seul a oser parler de flat tax.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Charles Beigbeder

Président de sa holding industrielle et financière, Gravitation SAS, Charles Beigbeder est engagé dans plusieurs mouvements liés à l'entreprise et à la vie de la cité.

Il est conseiller municipal du 8ème arrondissement de Paris.
 

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€