Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces tribunaux britanniques privés qui appliquent la charia et brisent la vie de milliers de femmes outre-Manche

En Grande-Bretagne, des tribunaux islamiques privés pratiquent la charia, dans le cadre de la loi. Ils sont accusés de nier l'égalité entre hommes et femmes et de couvrir toutes sortes d'abus.

Communautarisme délétère

Publié le
Ces tribunaux britanniques privés qui appliquent la charia et brisent la vie de milliers de femmes outre-Manche

On sait peu de choses sur les tribunaux islamiques britanniques, dont le statut n'est pas officiel. Selon les études, il y en aurait entre 30 et 85 dans le pays - assez pour qu'il y en ait un dans chaque communauté musulmane. Ici, celui de Londres. Crédit CHRIS YOUNG / AFP

Au Royaume-Uni, les tribunaux islamiques sont non seulement autorisés mais encouragés par le gouvernement, qui voit dans cette organisation de l'Islam un moyen de marginaliser les extrémistes. Si les décisions de ces tribunaux n'ont pas force obligatoire, ceux-ci peuvent formuler des jugements privé. Ils sont reconnus comme des structures de médiation et d'arbitrage par une loi de 1996 qui encadre leur activité. Mais de nombreux éléments donnent à penser que la réalité est loin d'être rose. A l'heure où plusieurs candidats, de gauche comme de droite, parlent d'"organiser" un "Islam de France", il est peut-être judicieux de se pencher sur ce modèle britannique…

Comme les tribunaux rabbiniques et les tribunaux de droit canon (catholiques), la plupart des cas que doivent gérer les tribunaux islamiques sont liés à la situation familiale, et notamment au divorce.

Une enquête du Daily Mail révèle que de nombreux tribunaux islamiques britanniques ne reconnaissent pas un divorce civil britannique comme un divorce conforme à la charia, contrairement aux autorités islamiques de pays comme le Pakistan ou le Bengladesh. Si la femme n'a pas obtenu de divorce islamique, elle est considérée comme adultère.

Selon la charia, un homme peut répudier sa femme simplement en disant "Je divorce de toi" trois fois, mais pour divorcer, une femme doit apparaître devant un tribunal islamique et répondre à des questions.

L'enquête relate l'histoire de Lubna, femme d'origine pakistanaise, qui a quitté son mariage arrangé parce que son mari la battait. Après avoir quitté son mari, elle a obtenu un divorce civil et la garde des enfants. Après que son mari l'a traité d'adultère devant toute leur mosquée, elle a consenti à apparaître devant un tribunal islamique. Le tribunal ne l'a pas autorisée à s'exprimer, et lui a ordonné de se réconcilier avec son mari. "J'ai essayé de leur raconter la violence et les abus dont j'ai souffert pendant tout mon mariage, mais on m'a dit de me taire. Ils n'ont également pas laissé ma mère parler."

Si les tribunaux civils britanniques avaient caché la nouvelle adresse de Lubna à son ex-mari, les tribunaux islamiques l'ont communiquée. Après cela, selon son témoignage, son ex-mari a menacé de la tuer, a enlevé ses enfants et l'a violée.

On sait peu de choses sur les tribunaux islamiques britanniques, dont le statut n'est pas officiel. Selon les études, il y en aurait entre 30 et 85 dans le pays - assez pour qu'il y en ait un dans chaque communauté musulmane.

Selon une étude de Machteld Zee, chercheur en droit à l'Université de Leiden, les tribunaux islamiques britanniques enferment les femmes dans une "captivité maritale". Les juges jugent "toujours en faveur de l'homme" et s'abstiendraient de dénoncer aux autorités les cas de violence conjugale, des allégations niées par le Islamic Sharia Council britannique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/11/2016 - 10:15 - Signaler un abus À Nice, un "Mohamed Merah" vient de naître!

    La France gauchiste a les mêmes problèmes de dhimmitude que la GB, mais sous une autre forme...grâce aux UMPSECOLOCOCOs, le délire islamiste a débuté il y a trente ans! 29 mars 1982 : 5 morts après l’explosion d’une bombe dans le Capitole Paris-Toulouse, puis la rue des Rosiers contre la communauté juive...trente années de délire immigrationniste, de dérive éducative et judiciaire, de noyautage trotskyste qui aboutissent à des troisièmes et quatrièmes générations, plus haineuses de notre civilisation chrétienne en lambeaux que des barbures de Raqqa...lorsque la Charia arrivera en France, cela ne sera pas la partie de plaisir de la GB, qui a débuté l'immigration musulmane depuis le socialiste Blair, soit beaucoup plus tard que la France (avant Blair, l'immigration provenait majoritairement du Commonwealth, beaucoup plus intégrable...)

  • Par emem - 18/11/2016 - 10:23 - Signaler un abus Brexit

    Ils sont bizarres ces Anglais. Ils acceptent tout de l'Islam et refusent d’accueillir les "Calaisiens"

  • Par Texas - 18/11/2016 - 21:10 - Signaler un abus Le pays....

    .....de l' Habeas Corpus !! . Mortel ! .

  • Par Deudeuche - 18/11/2016 - 22:23 - Signaler un abus Le politiquement correct

    Est l'allié objectif de l'islamisme.

  • Par lasenorita - 19/11/2016 - 11:52 - Signaler un abus L'islam et le terrorisme.

    Comment peut-on autoriser, dans nos pays occidentaux dits ''civilisés'',que des ''tribunaux islamistes'' existent???voir http://www.liberte-religieuse.org et http://www.aed-france.org/communique-rapport-2016-liberte-religieuse-proie-a-hyper-extremisme-islamiste et http://www.fr.aleteia.org/2016/11/17/la-persecution-des-chretiens-continue-partout-dans-le-monde/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail=mail&utm_content=NL_fr les musulmans ont chassé de leur pays natal TOUS les non-musulmans et leur ont volé leurs biens...nous ne devons pas, maintenant, les laisser venir chez nous!. .Nous étions si heureux en ''Métropole'' avant l'indépendance des colonies!...

  • Par lasenorita - 19/11/2016 - 13:47 - Signaler un abus L'invasion musumane.

    On accueille,chaque année,200.000 étrangers ''non-qualifiés'' dont notre économie n'a pas besoin. Le coût de l'immigration irrégulière, en France, représente 1,38 milliards d'euros. Les contribuables français financent aussi des associations qui ne combattent QUE le racisme anti-musulman. Tous les jours nous accueillons, dans notre pays, des milliers d'immigrés musulmans fanatisés par leur religion. Cette religion fait la guerre au monde libre. Les gauchistes français ont sacrifié le ''peuple de France'' au profit des invasions massives musulmanes. Les gauchistes ont importé le terrorisme en France: ils ont validé la naturalisation de 5.000 migrants sauvageons, qui ne parlent pas ''le français'' et dont 35% ont le sida... Amnesty Intmal précise que 95% des réfugiés sont des hommes jeunes et que 13% seulement sont des Syriens qui ont quitté leur pays en guerre...Depuis 1999:un million d'Algériens sont entrés en France...ce sont ces mêmes Algériens qui ont chassé, en 1962,un million de ''Français'' non-musulmans de leur pays natal!..

  • Par Nap4 - 19/11/2016 - 17:50 - Signaler un abus Perfide Albion

    La devise de la Grande Bretagne est "Honnit Soit Qui Mal Y Pense" (On peut la lire sur tous les passeports britanniques) et celle de la couronne : "Dieu Et Mon Droit" (Sur le fronton de leurs ambassades). Et en français dans le texte, s'il vous plait. On peut anticiper que celle du prochain Califfe de Canterbury sera "Allahou Akbar". En arabe littéraire ou en patois pachtoune ?

  • Par zouk - 20/11/2016 - 11:03 - Signaler un abus Tribumaux "privés" britanniques

    Nous arrivons là à la pointe du communautarisme? Est-ce bien ce que veulent les musulmanes, britanniques ou demain? françaises?

  • Par fanfoué - 20/11/2016 - 21:11 - Signaler un abus God save the Queen

    Elle va en avoir besoin de son "god save the queen "grand mère Elizabeth 2" ! Après la mairie de la capitale, les tribunaux islamistes et j'en passe, quelle sera la prochaine conquête des "gentils musulmans" Buckingham Palace ?

  • Par Mario - 20/11/2016 - 23:11 - Signaler un abus Ils sont fous ces anglais!!!

    Ils sont fous ces anglais!!!

  • Par jurgio - 30/11/2016 - 17:30 - Signaler un abus Si un pays a décidé que chacun puisse vivre à sa manière !

    c'est un processus normal. Peut-être qu'on n'aura plus besoin d'apprendre l'anglais comme deuxième langue ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€