Jeudi 17 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Casse-toi pauv'une !

"Casse-toi riche con !" lançait lundi Libération à Bernard Arnault, qui demande la nationalité belge. Ce mardi, le quotidien récidive en publiant en une "Bernard, si tu reviens, on annule tout !". Un coup médiatique révélateur d'une époque qui est à la radicalisation et aux retranchements partisans.

Editorial

Publié le 11 septembre 2012
 

Il y a des unes qui font la une mais pas vraiment l’unanimité, même au sein de leur propre "camp", et qui pourraient même s’avérer contre-productives, si jamais elles avaient la moindre vocation à construire plutôt qu’à détruire d'ailleurs.

Faire une une est bien sûr tout un art, et un art nécessaire pour accrocher, interpeller, donner envie. Donner envie de lire, c’est bien légitime. Et dans nos vies pressées, zappeuses, papillonneuses, l’art du titre et de l’accroche est primordial. Pour claquer, interpeller, résumer mais pas trop, donner envie d’en savoir plus. Inciter sans racoler, provoquer sans insulter, là est la subtilité. Faire une une est tout un art, l’art aussi de ne pas franchir la ligne, ne pas dépasser les bornes, tout en considérant que, paraît-il, la liberté de la presse n’en a pas, de limites. C’est là qu’est l’os sans doute.

Un grand titre de presse comme Libération se tire-t-il une balle dans le pied par ce type de procédé ? Au-delà du "succès" éphémère de son "coup", dont certains visiblement se gargarisent, l’image, la qualité induite, la "réputation" en profitent sans doute inversement.

Mais ce titre est aussi révélateur d’une époque qui est à la radicalisation, aux retranchements partisans lorsqu’ils ne sont pas xénophobes. Lorsque les temps sont difficiles on se réfugie derrière ses barricades, on en appelle au soulèvement. L’autre, responsable de tous les maux, devient l’ennemi. La campagne présidentielle en avait donné le ton, nous sommes, conjoncture oblige, revenus dans une période intense de lutte des classes, de rejet, de guerre du feu, du feu fragile d’une croissance que l’on peine à raviver. Alors on condamne comme d’autres accusaient, on condamne parés de vertu, car l’époque est aussi aux leçons de morale et de vertu que nous nous donnons les uns aux autres en permanence. Nous sommes tous responsables, mais surtout l’autre.

Et comme nous vivons dans des sociétés dites civilisées, où "respect" et "responsable" sont les nouveaux mots d’ordre omniprésents, qui encombrent les bouches comme les billes encombrent les joues des exercices de diction, on ne lynche plus en place publique mais en médias publics. L’époque n’est plus à la guillotine mais au "bashing", tout le monde y passe, même Montfort (surtout Montfort ?). En d’autres temps et d’autres lieux Monsieur Arnault aurait sans doute été cloué au pilori ou englué de goudron et de plumes.

Bien sûr, ce n’est pas si nouveau, dans son hommage à Pierre Bérégovoy, François Mitterrand évoquait ceux qui ont "livré aux chiens l'honneur d'un homme". Mais voilà, en 2012, la presse plus que jamais cherche lecteurs, constamment et désespérément, et cela change tout. Les abonnés sont moins nombreux, la course est celle de la vente au numéro, la une est alors recruteuse, et donc parfois racoleuse. Cela fonctionne pour certains, lorsqu’elle n’est pas repoussante pour d’autres, estimant justement que la presse, parfois, y perd son âme, son crédit, ou plus simplement son intérêt.

En 2012, tous gagnés par la Twitter attitude, nous devons aussi sans doute nous méfier du "Twitter effect" qui consiste à tout résumer, si possible de façon humoristique, idéalement caustique. Twitter nous fait revenir du temps de "Ridicule" (le film), on cherche le bon mot, le mot qui fait rire parfois, qui assassine aussi.

Mais si un tweet peut (malheureusement) faire la une, une une n’est pas un tweet.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jmpbea - 12/09/2012 - 23:07 - Signaler un abus libé a perdu!

    des attaques aussi primaires montrent à quel point libé est asphyxié par le manque de clients.... Rotschild essaie de soutenir l'insoutenable et c'est vraiment triste de la part d'un homme qu'on peut croire sensé...ce n'est plus de la presse, c'est guignol pour les enfants qui écoutent et lisent la bouche ouverte, la gauche quoi!

  • Par jmpbea - 12/09/2012 - 23:07 - Signaler un abus libé a perdu!

    des attaques aussi primaires montrent à quel point libé est asphyxié par le manque de clients.... Rotschild essaie de soutenir l'insoutenable et c'est vraiment triste de la part d'un homme qu'on peut croire sensé...ce n'est plus de la presse, c'est guignol pour les enfants qui écoutent et lisent la bouche ouverte, la gauche quoi!

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 22:51 - Signaler un abus Comment oublier, comme vous l'écrivez, qu'un Journal ne peut

    fonctionner qu'avec des Journalistes mais cela devient très embarrassant lorsqu'un banquier comme Pigasse s'arrange avec ses "copains" du Gouvernement pour que sa banque soit choisie (conflits d'intérêts) et qu'il est également homme de presse étant propriétaire d'un journal les Inrocks dont il a nommé Directrice la copine d'un Ministre du Gouvernement etc (voir mes précédents commentaires)
    Ministre qu'il avait aidé pour qu'il puisse organiser la Primaire PS.....etc
    Pas normal, non plus, que le Monde avec des actionnaires comme Neil, Bergé, encore Pigasse quémandent des fonds publics pour améliorer leur site Internet....voilà ce que je critique et non pas le fait qu'il faille des Journalistes pour faire tourner un Journal!!!!!!
    S'ils n'ont pas assez de lecteurs qu'ils arrêtent car ils sont "mauvais", comme actuellement Libé qui en en liquidation

  • Par Christine Adam de Villiers - 12/09/2012 - 18:36 - Signaler un abus @VINCENNES...AU PAYS DES MERVEILLES!!

    C'est bien de s'intéresser à la presse,et aux différents financiers de journaux,qu'ils soient de gauche, de droite, du centre, ou d'ailleurs! Sauf que vous oubliez que personne n'a réussi à faire un journal...Sans journalistes! Bien sûr...Beaucoup ont tenté de se faire croire que...Hélas...Rien à faire, çà ne marche pas! Les "Pigasse", sont depuis longtemps fascinés par les médias, tout comme les Rotschild et consort...Jusque là, rien de nouveau. François Pinault, en son temps, s'était même imaginé qu'en donnant 3 sous au journal Le Monde, il obtiendrait les faveurs des journalistes, et d'Edwy Plenel...Seulement, voilà, un journaliste peut n'en faire qu'à sa tête...Seul problème: il y a des limites à ne pas dépasser...Et des règles de déontologie à respecter...Là...LIBERATION a franchement dépassé les limites de l'imaginable...Est ce seulement pour faire du sensationnel???

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 15:01 - Signaler un abus @Titine.....pourquoi voulez vous que Pigasse/Neil/Bergé sortent

    leurs porte-monnaie puisqu'ils ont sollicité l'aide de l'état pour, simplement, la modernisation de leur site internet 1.361.000 € et que l'exonération de la TVA représente un manque à gagner d'un MILLIARD d'€ comme expliqué ci desssous.
    Et à votre avis pourquoi la bque Lazard banque de Pigasse (avec un flou le + artistique, comme sait très bien le faire m.petites blagues), a t'elle été choisie sans aucun appel d'offre, comme d'habitude chez eux?
    parce-que la devise du PS c'est : les copains d'abord et que tout est imbriqué : Pigasse patron des Inrock et de Pulvar.....elle même copine de Montebourd qui fut aidé, lui aussi, par Pigasse (alors que Pulvar clame qu'ils ne se connaissaient pas), pour mettre sur pied les Primaires grâce à l'aide du think-tank Terra Nova dont le vice Présidente était ??? Pulvar
    Pigasse ex/conseiller de DSK et Fabius (la petite famille en qq sorte)
    et actionnaire non seulement du Monde, de MEDIAPART (ce cher Pleynel), rue 89 (famille PS) et Huffgton Post ou travaille l'ex de DSK etc on pourrait en faire un roman et on comprend mieux pourquoi la plupart des médias développait cette détestation contre Sarko : pour aavoir la place ......suite au prochain

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 15:01 - Signaler un abus @Titine.....pourquoi voulez vous que Pigasse/Neil/Bergé sortent

    leurs porte-monnaie puisqu'ils ont sollicité l'aide de l'état pour, simplement, la modernisation de leur site internet 1.361.000 € et que l'exonération de la TVA représente un manque à gagner d'un MILLIARD d'€ comme expliqué ci desssous.
    Et à votre avis pourquoi la bque Lazard banque de Pigasse (avec un flou le + artistique, comme sait très bien le faire m.petites blagues), a t'elle été choisie sans aucun appel d'offre, comme d'habitude chez eux?
    parce-que la devise du PS c'est : les copains d'abord et que tout est imbriqué : Pigasse patron des Inrock et de Pulvar.....elle même copine de Montebourd qui fut aidé, lui aussi, par Pigasse (alors que Pulvar clame qu'ils ne se connaissaient pas), pour mettre sur pied les Primaires grâce à l'aide du think-tank Terra Nova dont le vice Présidente était ??? Pulvar
    Pigasse ex/conseiller de DSK et Fabius (la petite famille en qq sorte)
    et actionnaire non seulement du Monde, de MEDIAPART (ce cher Pleynel), rue 89 (famille PS) et Huffgton Post ou travaille l'ex de DSK etc on pourrait en faire un roman et on comprend mieux pourquoi la plupart des médias développait cette détestation contre Sarko : pour aavoir la place ......suite au prochain

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 15:01 - Signaler un abus @Titine.....pourquoi voulez vous que Pigasse/Neil/Bergé sortent

    leurs porte-monnaie puisqu'ils ont sollicité l'aide de l'état pour, simplement, la modernisation de leur site internet 1.361.000 € et que l'exonération de la TVA représente un manque à gagner d'un MILLIARD d'€ comme expliqué ci desssous.
    Et à votre avis pourquoi la bque Lazard banque de Pigasse (avec un flou le + artistique, comme sait très bien le faire m.petites blagues), a t'elle été choisie sans aucun appel d'offre, comme d'habitude chez eux?
    parce-que la devise du PS c'est : les copains d'abord et que tout est imbriqué : Pigasse patron des Inrock et de Pulvar.....elle même copine de Montebourd qui fut aidé, lui aussi, par Pigasse (alors que Pulvar clame qu'ils ne se connaissaient pas), pour mettre sur pied les Primaires grâce à l'aide du think-tank Terra Nova dont le vice Présidente était ??? Pulvar
    Pigasse ex/conseiller de DSK et Fabius (la petite famille en qq sorte)
    et actionnaire non seulement du Monde, de MEDIAPART (ce cher Pleynel), rue 89 (famille PS) et Huffgton Post ou travaille l'ex de DSK etc on pourrait en faire un roman et on comprend mieux pourquoi la plupart des médias développait cette détestation contre Sarko : pour aavoir la place ......suite au prochain

  • Par titine - 12/09/2012 - 13:39 - Signaler un abus Plus de pub...

    Quel problème ? Rothschild, Pégasse, Niel, Bergé sortiront leur porte monnaie. Et l'état socialiste ses subventions... (par l'intermédiaire de nos porte monnaie) ! Jusqu'au jour où plus d'abonnements, plus de lecteurs... Cassez vous donc, vous et vos cousins (Nel Obs, Marianne, Le Monde, Inrocks and Co...) !!!

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 10:21 - Signaler un abus @Christine Adam qui écrit : "encore une histoire de gros sous"

    c'est tellement évident que je vous recommande le TB livre de B.Doffmann dont très très très peu de médias parlent : "ils ont acheté la Presse" et pour cause, car il nous explique page 27 que Libé est en redressement judiciaire faute d'avoir assez de lecteurs.....mais aussi p.que la Presse reçoit des aides directement financées par l'Etat + une exonération de TVA d'environ 1 milliard d'€ mais encore page 34 que le Monde (avec pourtant comme actionnaire P.Berger et Pigasse ex/conseiller de DSK et Fabius et dont la Bque LAZARD vient d'être choisie par le Gvt avec un beau mélange des genres et conflits d'intérêts!!! dont peu parle!!) + libération ont reçu respectivement 1.361.000€/400.000€ pour participer à la modernisation de leurs sites internet!!!! et M.petites blagues qui veut en + rétablir ce que Juppé avait supprimée et que Sarko n'a pas voulu remettre non plus......je recommande ce livre très instructif

  • Par Vincennes - 12/09/2012 - 10:04 - Signaler un abus Je comprends que Joffrin ait voulu quitté Libé pour le Nle Obs

    mais choisir Demorand pour le remplacer après un passage sur la 5 où sa Sarkophobie l'emportait sur la provoc à tout va.
    On ne pouvait plus douter des choix de Thierry Thuillier (Directeur des chaines publiques) quant à sa famille politique. Bravo les chaines publiques inféodée à gauche ou la droite n'est absolument pas représentée

  • Par Christine Adam de Villiers - 12/09/2012 - 09:09 - Signaler un abus JOURNALISME????

    Désolée, pour la direction de Libé...Ce n'est pas du journalisme, çà, c'est de la provoc minable, à l'image d'une rédaction de "non professionnels"...Libé veut faire parler de lui...Encore des problèmes de gros sous, dans ce journal qu'on lit encore????? ....HELAS!!!

  • Par mateo62 - 12/09/2012 - 08:11 - Signaler un abus bobo-parisiano-populistes

    C'est toujours un peu amusant de voir une intelligentsia de bobos de l'intra-muros parisien jouer aux révolutionnaires de barricades. A libé, on fait l'impasse sur les 18 % de la fille Le Pen, on y anonne en boucle le théorème du vote protestataire, on s'interdit toute logique en n'ayant quasiment pas un mot sur la non représentation des électeurs du FN dans nos chambres "représentatives". En revanche, le staff journalistique, les Demorand, les Bourmeau (une sorte de fantomas du maoisme celui-là), et autres Schneiderman, récitent, jour après jour, un catéchisme marxiste de plus en plus radical, donc de plus en plus débile. Ces types se prennent pour des figures de proue de la Révolution, n'hésitant pas en l'espèce à inciter à la haine sociale, voir en filigrane à l'élimination physique des dirigeants d'entreprise, le tout piloté des beaux quartiers.
    Il fallait voir les vidéos maison de Libé, appelées le Labo, lors de la venue de Mélenchon au printemps, avec un Demorand en total pamoison, sourire de crétin sur face poupine, comme émerveillé par un populiste qui dépassent tous les journaleux méga nombrilistes de the canard of the world ; Libération.
    Un journal ? 1 officine politique

  • Par Atlante13 - 11/09/2012 - 23:45 - Signaler un abus Une preuve de plus

    qui confirme bien que l'abus de cannabis affecte le QI.

  • Par DEL - 11/09/2012 - 23:45 - Signaler un abus Vive la liberté

    C'est surtout la liberté de parole que tous condamnent, de l'extrême droite à l'extrême gauche, les uns par l'argent et les procès, les autres par une "morale" aussi élastique que celle des marchés.
    LIBERTE de PAROLE!

  • Par vangog - 11/09/2012 - 20:50 - Signaler un abus L'énervement de libé est le prélude à sa colère!

    Lorsque ses poulains socialistes seront tombés dans le marigot de la décroissance, ce qui viendra plus vite qu' on ne croit...

  • Par derechadeverdad - 11/09/2012 - 20:49 - Signaler un abus a Democrator

    Merci pour cette distrayante contribution fort bien tournée !
    A vous lire à nouveau.

  • Par Democrator - 11/09/2012 - 20:37 - Signaler un abus Et Serge July...?

    Curieusement, ce qui me manque c'est l'appréciation que pourrait porter Serge July sur cette une...
    Je n'ai jamais été capable de lire ce torchon, parfois acheté, mais j'ai toujours apprécié les interventions de July dans d'autres médias que le sien : posées et intelligentes...
    Je crois me souvenir que ce "journal", n'a jamais été capable de gagner de l'argent : d'où effectivement la question de son existence...
    Mais, Pigasse, Bergé, Niel ont aussi leurs danseuses...
    Il nous reste le Nouvel Obs, dument financé par les WC chimiques de M. Perdriel (comme quoi le traitement de la merde mène à tout), le fameux Marianne, dument créé par un agité qui a pris soin de quitter le navire...
    Et puis, les Inrock... Le Monde qui fut pourtant un si beau journal, une référence, lue par ceux aussi qui le pensait pas comme 'lui"...
    Qu'en reste-t-il... Peu de choses...
    Il nous reste certes Le Point, avec les inamovibles Claude I, et BHL, ayant bien sûr un avis sur tout (mais pourquoi ne se présentent-ils pas à la Présidence ? Ils savent tout), et "animé" par le non moins brillant MOI-FOG, parfait dans son rôle de mégalo...
    Par chance : Atlantico

  • Par Equilibre - 11/09/2012 - 19:45 - Signaler un abus Un truc marrant sur Rotschild et libé

    ou l'indignation variable de ce pitoyable torche balle.
    http://www.bakchich.info/france/2012/09/10/casse-toi-pov-liberation-61666
    "...
    Il y a deux ans, par exemple : le multimillionnaire Edouard de Rotschild, propriétaire du quotidien Libération, avait quant à lui demandé la nationalité israélienne - qui peut elle aussi procurer un certain nombre de stimulants « avantages fiscaux », dont l’Institut français de Tel-Aviv a récemment fait une liste précise.
    ..."
    Bien sûr pas une ligne de l'abération. Ah l'indignation sélective de nos pseudos-journalistes.

  • Par CN13 - 11/09/2012 - 19:44 - Signaler un abus Finalement...

    le Canard enchaîné est un enfant de choeur à côté. Mais, je me rassure. Je ne lis jamais ces torchons qui ne m'apprennent rien d'importants.
    Il y a tant d'autres qui sont plus intelligents, ATLANTICO, merci.

  • Par Redmonde - 11/09/2012 - 19:44 - Signaler un abus A NOTER QUE...

    Les grands journaux qui font des unes provocatrices, insultantes ou ordurières sont exclusivement des journaux de gauche.
    L'idéologie gauchisante étant derrière la diffusion générale de l'incivilité sociale, on n'est pas vraiment surpris.
    En fait, même le "casse toi pauvre con" de Sarkozy n'était qu'une réponse, certainement regrettable, aux insultes grossières d'un militant socialiste.
    De même, au sommet du PS: la grossièreté de Hollande négligeant de raccompagner Sarkozy à sa voiture lorsqu'il a quitté l'Elysée.
    La gauche est partout et sur tous les fronts--société, culture, économie-- un ferment de destruction sociale.

  • Par CN13 - 11/09/2012 - 19:40 - Signaler un abus Je suis bien contente !

    que les publicitaires ne paient plus ce TORCHON. Comme quoi, je suis rassurée. Il existe encore, en France, des gens qui savent réfléchir et faire la part des choses importantes et ne se penchent pas sur des quotidiens acides, insultants, irrespectueux des lecteurs.
    Pourvu que çà continue... et que Libération mette les clefs sous la porte définitivement et que son principal actionnaire (un Rothchild) soit dépouillé complètement de ses sous par son chéri Hollande.

  • Par MALUFRA - 11/09/2012 - 19:23 - Signaler un abus l'express annonce que LIBERATION va perdre 500 000 Euros de pub

    Si Libération perd 500000 Euros de PUB c'est bien fait pour ce journal de m....... Journal qui ne respecte rien ni personne.

  • Par slavkov - 11/09/2012 - 18:43 - Signaler un abus socialistes

    ... il faut les frappé là ou ça fait mal ces neo-fachos, au porte-monnaie ...

  • Par lutino - 11/09/2012 - 18:25 - Signaler un abus nous payons

    je lisais recemmment que la presse coute 2milliards € par an au contribuable .alors je dis halte au feu .Elle a bon dos la pluralité democratique .Que les journaux crèvent , d 'autres se crèeront .
    Le petit Demorand est un mediocre qui laisse repandre le bruit qu' il est normalien mais de Sceaux ! pas de la rue d 'ULM ;
    Quant au sieur Rothschild , il pue le fric et la mediocrité .

  • Par golvan - 11/09/2012 - 18:24 - Signaler un abus @Daniel 2017

    Entièrement d'accord avec vous. Beaucoup de bruit pour rien. Cette une ne me choque pas plus que celles de Marianne sur Sarkozy. Au début du 20ème siècle en France les journaux étaient insolents, partisans, et avaient plus de lecteurs. Pourquoi plaindre ces personnages richissimes et célèbres qui doivent une bonne partie de leur gloire aux médias et qui s'y étalent complaisamment ? Qui vivra par les médias périra par les médias. Pourquoi pleurer sur leur sort ?

  • Par tadivouc - 11/09/2012 - 17:37 - Signaler un abus libe journal des bobos paumés

    Qui lit ce journal? les bobos aigris et jaloux

  • Par julienkarit - 11/09/2012 - 17:24 - Signaler un abus Libe

    C'est normal qu'un journal de gauche soit un peu explosif sur ce sujet. Moi ca m'inquiete pas. Il faut faire de plus en plus trash pour vendre.
    Un peu dure l'insulte, mais bon, on peut pa tout avoir, le fric s et l'amour du peuple.

  • Par pithylion - 11/09/2012 - 16:49 - Signaler un abus "Libération"...

    quel drôle de nom pour un canard boiteux propriété du richissime Édouard de Rothschild... ça s'invente pas un truc pareil !

  • Par langue de pivert - 11/09/2012 - 16:32 - Signaler un abus @Grwfswash.

    16 h 22 : excellent, bravo :-)

  • Par langue de pivert - 11/09/2012 - 16:27 - Signaler un abus Libérez nous de "libé" ☺

    Le journal des "paumés/frustrés" !

  • Par Grwfsywash - 11/09/2012 - 16:22 - Signaler un abus Medias français: nivellement par le bas

    Comparons une seconde:
    France 2 avec la BBC
    Les Echos avec le Financial Times
    Libération avec The Guardian
    Le Figaro avec The Times
    Personne d'autre que moi ne voit une conclusion à tirer?
    Bien sûr il y a le Sun et The Mirror, mais gardons les pour la prochaine fois qu'on fera comparaison avec Libération

  • Par chacal - 11/09/2012 - 15:47 - Signaler un abus @ghilsfa

    ....contributeurs de votre genre peut être ?

  • Par sam75 - 11/09/2012 - 15:40 - Signaler un abus Il faut faire du sensationnel

    Libe veut vendre et pour cela faire de l'accroche il ne faut pas chercher plus loin.Ce qui est frappant par contre ce sont les références a Sarkozy qui non seulement n'est pas oublie mais est omniprésent dans la presse, il doit vraiment leur manquer .

  • Par laïcité - 11/09/2012 - 15:21 - Signaler un abus Dans le genre ordurier !

    "Libération" n'est pas le seul, souvenez vous des unes pour le moins insultantes de "Marianne" à l'adresse de Sarkozy!...Ces journaux ou hebdomadaires ne savent plus quoi faire pour accrocher le lecteur !...Ces "journaleux" qui s'engagent dans l'invective "niveau caniveau" sont en train de finir de discréditer leur profession aux yeux de l'opinion publique !

  • Par ghislfa - 11/09/2012 - 15:02 - Signaler un abus Il est écrit dans l'article:

    "à la radicalisation, aux retranchements partisans lorsqu’ils ne sont pas xénophobes"
    C'est vrais que ce n'est pas parmi les contributeurs du présent site que l'on trouverait ces malappris qui s'autoriseraient tous ces excès de langage.

  • Par RoseBleue - 11/09/2012 - 14:49 - Signaler un abus Pour vendre du papier ...

    Bel exemple de morale laïque gauchiste pour notre jeunesse !

  • Par vlang - 11/09/2012 - 14:42 - Signaler un abus A la une...

    « Desproges est mort........... Étonnant non ? »
    Il fallait le trouver ce titre; et là, il y avait de l'humour qui rejoignait le disparu... quand au titre de Libé, il suffit de tirer la chasse...

  • Par Mani - 11/09/2012 - 14:33 - Signaler un abus Libé en voie de "Mariannisation"

    Jadis, les unes ordurières étaient réservées aux torche-cul du genre de Harakiri ou Charly Hebdo. Depuis plus de cinq ans, ces publications sont complètement dépassées dans ce domaine par un torche-cul centriste du nom de Marianne, qui a décidé de se vautrer perpétuellement dans la vulgarité la plus totale.
    Il semble que Marianne fasse désormais des émules...

  • Par Grwfsywash - 11/09/2012 - 14:11 - Signaler un abus Ironique

    C’était bien la peine de faire un tel procès à Sarkozy au moment du "casse toi pauv' con..." si c'est pour avoir recours aux même travers de langage.
    N'est-il pas ironique de voir Libération devoir sa survie aux riches qu'ils conchient a longueur de temps...
    ...Et même à Nicolas Sarkozy qu'on a pu entendre converser à l'époque avec Edouard de Rothschild sur la nécessité de "sauver" Libération.

  • Par Daniel2017 - 11/09/2012 - 14:11 - Signaler un abus Arrêtons avec la Novlangue !

    Au XIX eme les journalistes se battaient en duel, se collaient des baffes... La démocratie était vivante ! Aujourd'hui tout le monde se complait dans la tristesse du politiquement correct et s'insurge quand un de ses copains est victime d'un mot plus haut que l'autre. La variété des supports de communication doit elle aller de pair avec l'uniformité de son expression ?
    Le président vraiment "normal" était celui qui laissait s'exprimer ce qu'il pensait en remettant à sa place un couillon agricole. Et bon sang cela faisait du bien de temps en temps d'entendre un peu de spontanéité !
    Notre vrai combat qui est loin d'etre gagné devrait être celui de la liberté de la parole qu'elle vienne d'un côté comme de l'autre.

  • Par Equilibre - 11/09/2012 - 14:10 - Signaler un abus Libération dit l'abérration ou l'abhorration, selon

    Le torchon partisan, officine du PS, dans toutes sa splendeur.
    L'article sonne juste mais, la nature humaine est ainsi faite qu'il doit y avoir un coupable.
    On peut s'en désoler mais c'est comme cela.
    Et à moins d'être aveugle, il y a des responsables et des coupables. Nous ne sommes pas ici, à l'aube de la chute de l'UE et de l'occident en général, la nouvelle babel, le nouvel empire romain, la nouvelle URSS (selon les cas), et de tout ce qu'elle contient, par hasard.
    Chacun aura les siens.
    Comme d'habitude, malheur aux vaincus et les vainqueurs écriront l'histoire.
    Qui veut faire partie des vaincus? Personne.
    Alors la guerre est déclarée. De tous contre tous. Avec des alliés et des ennemis de circonstance pour chacun.
    Qu'on se la dise.

  • Par troiscentsalheure - 11/09/2012 - 13:39 - Signaler un abus Casse-toi pauv' Giret

    Conclusion:
    - personne ne sait pourquoi Bernard Arnault a demandé la nationalité belge
    - le pouvoir d'achat des cocus abonnés à Libération n'augmentera pas en 2013 même s'ils résilient leur abonnement à ce journal
    - Giret est un parasite et Libération n'est pas un journal d'information

  • Par michael - 11/09/2012 - 13:37 - Signaler un abus Édouard de Rothschild

    a dit ce matin qu'il admirait le coup marketing de Libération. Il se comporte finalement comme les riches que son torchon accuse de tous les maux: prêt à tout pour faire de l'argent.

  • Par stephanoise - 11/09/2012 - 13:31 - Signaler un abus LVMH

    La
    Vie est
    Mieux sans
    Hollande...

Alain Renaudin

Alain Renaudin dirige le cabinet "NewCorp Conseil" qu'il a créé, sur la base d'une double expérience en tant que dirigeant d’institut de sondage, l’Ifop, et d’agence de communication au sein de DDB Groupe.

web : www.newcorpconseil.com

Voir la bio en entier

Fermer