Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Braquages, agressions, vols et autres méfaits… Comment les chiffres officiels masquent les réalités criminelles

A quelques mois de la fin du quinquennat de François Hollande, la situation sécuritaire de la France est aujourd'hui plus que préoccupante. Face à la dégradation de la sécurité des Français et des forces de l'ordre, le gouvernement ne semble pas pour autant vouloir agir.

L'heure du bilan

Publié le - Mis à jour le 21 Octobre 2016
Braquages, agressions, vols et autres méfaits… Comment les chiffres officiels masquent les réalités criminelles

En 2015, 1 032 policiers et gendarmes ont été blessés par mois. Au premier semestre 2016, 6 753 blessés en mission ou en service pour la seule police, +14% sur les mêmes mois de 2015. Cibler les flics devient un sport dans certaines zones. Crédit SND

Exposons le désastreux état de la sécurité en France, vers la fin de la présidence Hollande. Ces derniers temps, on apprend que :

- En 2015, policiers et gendarmes ont eu 1 032 blessés par mois dans leurs rangs. Au premier semestre 2016, 6 753 blessés "en mission ou en service" pour la seule police, +14% sur les mêmes mois de 2015. Cibler les flics devient un sport dans les zones hors-contrôle. Pour un responsable policier, "le tabou de l'autorité est en train de tomber".

- Après Kim Kardashian, les agressions des riches (touristes ou autochtones) se multiplient.

Attaquée chez elle à l'ouest de Paris, une Taïwanaise septuagénaire est délestée de plus de 150 000 euros de bijoux. Peu après, à Roissy, le PDG de la solderie GIFI et son épouse sont braqués en taxi : on leur vole pour 100 000 euros de bagages. Chaque semaine, dans les quartiers chics de la capitale, des porteurs de montres coûteuses sont agressés et dépouillés.

- "Culture jeune du djihad" ou simples prédations, la criminalité des mineurs s'aggrave sans cesse, les années Taubira ayant eu l'effet d'une puissante hormone de croissance sur les jeunes bandits. Du Nord au Gard en passant par les Ardennes, "explosion" des infractions des moins de 18 ans. A Saint-Etienne, le procureur s'affole du nombre des mineurs présentés au parquet en 2015 : +104% sur 2014. Dans le Val-d'Oise, des collégiens s'amusent à piller des supermarchés "de façon récurrente". Ainsi de suite.

Prenons de la hauteur. Ce mois-ci, France-Stratégie (jadis "Commissariat au Plan") publie une "auscultation clinique de la société française" dans l'excellent rapport Lignes de failles, une société à réunifier. Encore un bon travail de la fonction publique - dont la plupart des politiques se moquent. Or, dans ce rapport, le bilan et diagnostic de la présidence Hollande est terrible :

- Pour ces prochaines années, 73% des Français craignent des tensions croissantes entre composantes d'une société désormais fracturée

- Perte de confiance dans les institutions structurant notre vie collective

- Forte crainte d'un déclassement des personnes comme du pays

- Vie ressentie comme plus dure que naguère, d'abord par les populations vivant hors des centre-villes et se sentant abandonnées

- Capacité de l'Etat à répondre à l'insécurité remise en question

- Ségrégation sociale et culturelle croissante (le rapport évoque même une "sécession sans guerre", les riches/aisés évitant toujours plus de côtoyer la plèbe)

- Bien sûr, fort sentiment d'insécurité dans les fameuses "zones urbaines sensibles" et autres "quartiers populaires" (décodeur : ghettos et coupe-gorges)

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/10/2016 - 08:39 - Signaler un abus Qu'ils n'oublient pas

    (nos politiciens) que c'est une goutte d'eau qui a fait déborder le vase et que Jospin a été viré. Si je me souviens bien, c'était un vieil homme à qui on avait incendié sa maison après l'avoir détroussé. A présent le FN détient 30% des voix des français. Et la situation est pire qu'avant.

  • Par emem - 18/10/2016 - 09:03 - Signaler un abus Omerta

    Monsieur Raufer, vous décrivez très bien la situation mais, si les chiffres officiels masquent les réalités criminelles, vous, sauf en ce qui concerne la criminalité des mineurs (Bien qu'il ne faille pas banaliser le mot djihad), vous masquez "l’origine ethnique" de ces "bandits de grand chemin" qui sévissent bien au-delà des "zones urbaines sensibles". Certes elle est bien connue et Zemmour en a fait les frais mais tant qu’on n’appellera pas un chat un chat la situation ne pourra pas changer.

  • Par emem - 18/10/2016 - 09:03 - Signaler un abus Omerta

    Monsieur Raufer, vous décrivez très bien la situation mais, si les chiffres officiels masquent les réalités criminelles, vous, sauf en ce qui concerne la criminalité des mineurs (Bien qu'il ne faille pas banaliser le mot djihad), vous masquez "l’origine ethnique" de ces "bandits de grand chemin" qui sévissent bien au-delà des "zones urbaines sensibles". Certes elle est bien connue et Zemmour en a fait les frais mais tant qu’on n’appellera pas un chat un chat la situation ne pourra pas changer.

  • Par lafronde - 18/10/2016 - 10:06 - Signaler un abus Le citoyen doit avoir son mot pour sa sécurité.

    Aux jeunes qui n'ont pas connu le Paris des année 1970 ! La vie était meilleure, l'ordre régnait, les quartiers nord-africains (pas encore islamiques) étaient calmes, peu de chômage, Coluche nous faisait rire à Bobino. Quelle dégringolade depuis 1981 ! L'emploi marchand (auto-financé par l'entreprise qui vend un service utile à ses clients) régresse. C'est le prix du socialisme. Les prisons ne sont pas construites selon l'évolution de la délinquance. C'est le prix du gauchisme. L'impunité et les agressions explosent ? C'est le prix du laxisme, animé par la culture de l'excuse. Le jihadisme apparaît ? C'est le prix de la couardise de nos dirigeants face à l'Islam conquérant. Et peut-être aussi que nos budgets déficitaires sont permis par un achat de nos bons du Trésor par les états islamo-pétroliers. Une refonte de la République est nécessaire avec un rapprochement des administrations sécuritaire d'avec le citoyen. L'Etat sécuritaire central a failli car le Gouvernement clientéliste a bouffé l'Etat régalien. Celui-ci doit maintenant être décentralisé. Les citoyens devraient pouvoir élire leur gouverneur départemental, ayant autorité pour leur sûreté. Un système sécuritaire fédéral.

  • Par vangog - 18/10/2016 - 11:57 - Signaler un abus Non @Assougoudrel le Front National ne "détient pas"

    30% des voix des Français...ces Francais-là, de toutes origines et de toutes classes sociales (cela ne signifie plus grand chose, excepté pour les metteurs en cases Trotskystes), votent librement FN, comme ils pourront librement voter pour un autre, demain. Et cela malgré le terrorisme médiatique à la Cohen-Lapix-Joffrin-Apathie!)...ces 30% de Français n'appartiennent à personne!

  • Par Jasmin84 - 18/10/2016 - 12:14 - Signaler un abus Toi on est venu ce matin

    Toi on est venu ce matin faire un grand prêche à la radio sur la responsabilité de la France pays des Lumières et des droits de l'homme. L'ardente obligation d'accueillir dignement les migrants etc etc... Il a précisé qu'accueillir chaque année un ou deux millions de migrants chaque année ne poserait aucun problème car il s'agissait d'une goutte d'eau à l'échelle de l'Europe. Discours déboîtant et irresponsable. On constate tous les jours à quel point l'accueil des migrants ne pose effectivement aucun problème et combien les migrants arrivés d'Afrique depuis une trentaine d'années se sont bien intégrés... Au passage on peut également constater que les migrants venus d'Asie se sont EUX parfaitement intégrés, preuve que ce n'est pas le pays d'accueil qui pose problème. Ces fous irresponsables qui nous gouvernent depuis 30 ans ont mis en place tous les ingrédients d'une guerre civile vers laquelle nous nous dirigeons à grand pas. Et les Francais de droite hébétés vont voter Juppé, par simple rejet de Sarkozy, sans réaliser que Juppé c'est Hollande Bis.

  • Par Jean-Benoist - 18/10/2016 - 18:10 - Signaler un abus combien de victimes égorgées

    De policiers incendiés et des martyrs faudra t il pour que les français reagissent et s'arment pour se protéger? attention le couvercle va exploser

  • Par Deneziere - 19/10/2016 - 09:19 - Signaler un abus Dans cette article, on regarde du mauvais côté

    Le gouvernement est toujours idéologiquement bloqué, d'accord. Mais le problème ne se situe pas tant au niveau du pouvoir exécutif qu'au niveau du pouvoir judiciaire.

  • Par ISABLEUE - 19/10/2016 - 11:42 - Signaler un abus FN

    peut être la seule solution ?? On n'a pas encore essayé ??

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€