Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Beaucoup plus fort que le QI, le QE : 11 comportements des gens émotionnellement intelligents

Au-delà de l'intellect pur, certaines personnes sont intelligentes émotionnellement. Elles sont ainsi capables de faire preuve de caractère afin de ne pas se laisser froisser par certaines situations. Elles sont plus faciles à vivre sur bien des aspects et savent passer à autre chose.

Question d'égo

Publié le
Beaucoup plus fort que le QI, le QE : 11 comportements des gens émotionnellement intelligents

Atlantico : Pour chacun des éléments de personnalité suivants, en quoi sont-ils révélateurs de l'intelligence émotionnelle des personnes qui les possèdent ? 

Vous êtes curieux des autres :

Jean-Michel Fourcade : Les gens qui font preuve d'intelligence émotionnelle, sont des gens qui peuvent communiquer pas seulement sur un plan de logique, ce que mesure le quotient intellectuel, dans sa forme abstraite, logique mais ils peuvent communiquer avec les gens en percevant quel est le niveau émotionnel dans lequel ils se trouvent et quel type d'émotion apparaît dans les relations qu'ils ont avec les autres. Ils peuvent s'adapter aux autres. Si ces personnes sont curieuses à propos des autres, c'est parce qu'elles n'ont pas cet obstacle que met l'intelligence abstraite. 

Vous connaissez vos forces et vos faiblesses

Dans le modèle occidental de l'intelligence rationnelle, tout ce qui est de l'ordre émotionnel est perçu comme de la faiblesse, surtout dans le modèle masculin américain.

Quand un homme exprime une émotion, il est très répandu d'entendre l'expression "il a craqué". La personne exprime ses émotions. Quelqu'un qui a l'habitude de reconnaitre ses propres émotions, de les montrer exprimerait une faiblesse. Le modèle traditionnel américain est celui d'un homme qui ne montre pas d'émotions. 

Vous savez dire non (à vous et aux autres) :

Savoir dire non, c'est pouvoir assumer la frustration de dire non, à soit même, de faire un choix et de l'accepter. Quand on dit non à certaines choses, on génère de la frustration. Une personne qui va dire non va savoir gérer cette frustration. Quelqu'un qui a l'habitude de sa vie émotionnelle  est capable de vivre la frustration et le rejet ou le mécontentement des autres à qui il dit non. 

Vous donnez et n'attendez rien en retour

La personne a une estime d'elle-même suffisante pour pouvoir donner sans attendre de contrepartie immédiate. Elle est capable de ne pas recevoir immédiatement une contrepartie. Elle sait faire preuve de patience dans sa relation aux autres. Elle sait ne pas attendre de retour immédiat à un service qu'elle aura rendu à quelqu'un d'autre. 

Vous n'êtes pas rancunier

C'est pareil que la précédente affirmation. Quand quelque chose vous frustre ou plutôt quelqu'un, cela veut dire que quand l'autre n'a pas pris beaucoup de précaution vis-à-vis de vous, vous n'êtes pas atteint dans votre estime de vous-même. Vous pouvez gommer les aspects négatifs de votre relation aux autres sans vous rendre malade. 

Vous êtes difficile à agacer :

C'est le cas de personnes qui connaissent suffisamment leur fonctionnement émotionnel pour ne pas réagir immédiatement dans la relation aux autres. Ils prennent le temps d'écouter, de comprendre les autres avant de réagir, d'avoir une mauvaise réaction.

 

Vous ne cherchez pas la perfection :

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 08:25 - Signaler un abus baba cool

    Oui! Notre bonhomme n'a pas inventé le fil à coupé le beurre! C'est pas nouveau, ça vient pas de sortir, c'est même étonnant qu'on nous l'ai collé 8 minutes au micro-ondes une fois sorti du congélo! Oui c'est la babacool, le modèle du branleur autosatisfait qui ne branle rien, qui sait que les gigots poussent au coeur des pissenlits dans la ferme de José Bové et qui ne crie que pour brailler peace and love! Voila c'est l'ancêtre du bobo, évidemment féministe, évidemment écolo, évidemment anti-beauf mais qui sait ne pas montrer son allergie aux Sans-Dents! Macron par exemple Fallait il une fois de plus que l'université se discrédite? Atlantico qui produit de bonnes choses était-t-il obligé de se transformer en restau du coeur pour smicards du cortex?

  • Par Newdawn - 09/03/2017 - 09:24 - Signaler un abus Bof

    L’éloge de l’émotion contre la raison (du néo-féminisme typique, donc). Et en même temps, quelque chose me gêne, dans votre description de la personne idéale qui dompte souverainement ses émotions. J’ai l’impression que vous décrivez le parfait manipulateur, en fait, celui qui n’a aucun souci avec ses émotions, aucune faiblesse ni aucune souffrance de ce côté... pour la bonne raison qu’il n’en ressent aucune ! C’est alors très facile de se poser en donneur de leçons. Je connais des gens comme cela, des machines sans faiblesses émotionnelles apparentes – des gens au final totalement inintéressants.

  • Par superliberal - 09/03/2017 - 10:28 - Signaler un abus @kelenborn, @Newdawn

    Vous avez peut-être un QI élevé mais au niveau du QE vos commentaires prouvent qu'il n'est pas très élevé...branleur babacool d'un côté contre manipulateur froid de l'autre...pourquoi pas les 2 ? un branleur babacool sociopathe...à priori vous n'êtes pas docteur en psychologie clinique !

  • Par Newdawn - 09/03/2017 - 11:11 - Signaler un abus ;)

    Je suis pour la libération des émotions et pour leur expression. Pas pour cette espèce de camisole de perfection apparente et fausse, où il ne faut jamais faire de sortie de route, jamais ressentir d'émotions négatives, toujours prendre sur soi et se poser un maître bouddhiste. Merci, très peu pour moi, je préfère la castagne, on se marre plus :p

  • Par PICARD59 - 09/03/2017 - 11:48 - Signaler un abus D'accord avec superliberal

    Les 2 autres ne supportent pas de se faire traiter de c... molles

  • Par PICARD59 - 09/03/2017 - 11:51 - Signaler un abus Et pour ce qui est de la libération des émotions

    On voit ce que cela donne au nom d'Allah; pour le coup ça castagne!

  • Par Winter - 09/03/2017 - 13:51 - Signaler un abus ...

    Vous ne décrivez pas quelqu'un d'intelligent émotionnellement. Vous parlez d'un management des émotions, ce qui et tout à fait différent, et même, en ce qui me concerne, le contraire. L'intelligence émotionnelle ne vous évite pas échecs, déplaisirs et frustrations, tout simplement parce que ça fait partie de la vie. La sagesse due à la réflexion philosophique, mais là on est dans le domaine du rationnel, peut éventuellement vous aider à relativiser.

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 15:02 - Signaler un abus Par superlibera

    Oh que non Superlibéral Je ne suis pas docteur en je sais pas quoi d'ailleurs, ce qui m'évite , comme le crépusculaire docteur Freud d'être traduit devant le tribunal du ridicule! Vous non semble-t-il! mais sur ce plan vous devez être un repris de justice!

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 15:07 - Signaler un abus Par PICARD59

    Êtes vous bien certain d'avoir transcrit correctement votre pseudo car eu égard à la nature et au niveau de vos commentaires , je pensais que c'était RICARD et que vous en étiez totalement dépendant! Si c'est Picard, remarquez...des gens qui, dans le Bon Coin, sont capables de vendre des cuvettes de chiottes comme barbecue!!!tout est dit!!! Vous êtes un vaseux de Soissons! Mais c'est vrai que pour ce con de Macron, Picard et Ricard ça ne rime pas pour rien!

  • Par boulegan - 09/03/2017 - 16:53 - Signaler un abus atlantico violation du secret médical ...

    Euh.....c'est l'électrocardiogramme de flamby que l'on nous décortique ici ?

  • Par gratton - 09/03/2017 - 19:57 - Signaler un abus autosatisfaction

    C'est moi tout crachée, trop bien d'apprendre que je suis si intelligente !

  • Par F J F - 12/03/2017 - 08:43 - Signaler un abus perfection ?

    cet article est dérangeant. C'est vrai, chacun peut parmi toutes les options offertes repérer 1, 2 ou dans l'idéal 3 des qualités décrites.. ça existe.. reste que voilà un "catalogue" qui ne prend aucunement en compte les réalités du vécu quotidien personnel, professionnel et familial ou les 3 à la fois..Bouddha Jesus et Allah (?) seraient ravis de confirmer une telle panoplie de qualités émotionnelles. Ceux/celles qui s'inquiétaient de leur QI devront dorénavant aussi prendre en compte leur QE, ça fait bcp à gérer pour les "pauvres" humains que nous sommes, en recherche éternelle de perfection, pour soi-même ou pour plaire à l'autre ou aux autres..

  • Par docmaboul - 12/03/2017 - 20:03 - Signaler un abus Stop

    J'en ai marre des gens biens qui comprennent tout le monde, qui compatissent à tous les malheurs du monde. J'ai envie de méchants, de politiquement incorrects, d'égoïstes, de pas bien finis ... des gens normaux en quelque sorte

  • Par JeanBart - 13/03/2017 - 11:16 - Signaler un abus le monde du management et la réalité de la réalité

    Tout ce qui est de l'ordre émotionnel n'est pas perçu comme de la faiblesse, mais comme un brouillage, intentionnel ou non, malveillant ou non, de la clarté d'un message logique. On ne raisonne pas bien en proie à l'émotion. Nous sommes les héritiers des grecs et des romains. L'émotion existe, il faut faire avec. Ma la glorifier est étrange... et cache probablement de plus sombres desseins.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Michel Fourcade

Jean-Michel Fourcade est docteur en psychologie clinique. Il est président de l'Association Fédérative Française des Organismes de Psychothérapie (AFFOP) et directeur de la Nouvelle Faculté Libre - NFL - Formation en psychothérapie intégrative.

il est l'auteur de plusieurs livres, dont "Les bio-scénarios, clés énergétiques du corps et de l'esprit" (2007).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€