Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Audience et vernissage" : Le théâtre, voix profonde de la conscience des hommes

Atlanti-culture

Publié le
"Audience et vernissage" : Le théâtre, voix profonde de la conscience des hommes

THEATRE

AUDIENCE et VERNISSAGE
de Vaclav Havel
Mise en scène : Anne-Marie Lazarini 
Décor et lumières : François Cabanat
Avec Cédric Colas, Stéphane Fiévet,
Frédérique Lazarini, Marc Schapira

INFORMATIONS

Théâtre Artistic Théâtre
45bis, rue Richard Lenoir 75011 Paris
Jusqu' au 17 mars 

mardis, mercredis jeudis vendredis, à 19h
samedis à 20h30
Réservations : 01 43 56 38 32 
du lundi au samedi de 14h à 18h

RECOMMANDATION : EXCELLENT

THEME 

Les deux pièces se déroulent dans les années 1970 en Tchécoslovaquie, sous le régime communiste. 

Dans « Audience », le double de Vaclav Havel - Ferdinand Vanek ( très bien interprété par Cédric Colas)-  est convoqué par un « petit chef » de la Brasserie où il travaille, pour subir une sorte d’interrogatoire étrange, trop arrosé de bière.

Vanek se méfie et garde son calme en dépit des propositions d’avancement. 

Avec « Vernissage », le personnage de Vanek se retrouve dans la maison d’amis, très excentriques et « branchés » qui lui font visiter l’exposition qu’ils ont faite dans leur salon. Ils sont persuadés qu’ils parviendront à le convaincre d’accepter leur mode de vie… sur tous les plans.

POINTS FORTS 

1 – Le décor entre celui de la Brasserie et de l’appartement est astucieusement agencé par François Cabanat. On est immédiatement dans la situation. Le public est installé dans la Brasserie avant de passer dans l’appartement pour le vernissage qui va suivre.

2 - "Audience" est une pièce à la fois drôle et inquiétante. On imagine combien il devait être difficile d’être différent, dans cette époque totalitaire. Stéphane Fiévet fait une composition assez saisissante de cet homme abruti par l’alcool, mais fasciné par la réputation d’intellectuel de Vanek.  Il rêve de rencontrer les artistes qu’il connaît puisqu’il est aussi « auteur dramatique ». Cédric Colas, tout en finesse, est inénarrable dans sa manière discrète de se débarrasser de son verre de bière, tout en ne cédant rien aux dangereuses propositions de son chef.

3 – Beaucoup de rythme, de fantaisie dans « Vernissage » où l’exposition consiste en une multiplication,  dans toutes les dimensions, du même tableau du grand peintre Miloslav Moucha (hommage rendu par François Cabanat), tandis qu’à la demande, les pendules diffusent des musiques qu’aimait l’auteur. L’absurde qu’Havel a souvent aimé traiter est bien présent. Les deux comédiens, Frédérique Lazarini et Marc Schapira, tentent de persuader leur ami, le toujours discret et circonspect Navek, de vivre comme eux, sur tous les plans. Les moments, où ils tentent, en gardant leur superbe, de lui faire adopter leur sexualité est très drôle. Cette pièce n’a pas pris une ride.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Danielle Mathieu-Bouillon pour Culture-Tops

Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€